Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 février 2017

Une histoire du 14ème arrondissement (XI)

Remodelage du 14ème sous le Second Empire

 Le Second Empire entreprit, après avoir annexé les territoires situés entre le Mur des Fermiers Généraux et les Fortifications de Louis Philippe, d’urbaniser l’ensemble de ce nouveau territoire rattaché à Paris et qui est devenu le 14ème arrondissement.

Rappelons les grandes idées de Haussmann :pour Paris : faciliter la circulation pour développer l’activité économique, multiplier de larges voies pour donner de l’air et de la lumière aux nouveaux quartiers, créer un réseau de distribution de l’eau ainsi qu’un réseau d’égouts et enfin commencer l’implantation d’espaces verts sous forme de parcs et de plantations d’arbres sur les boulevards et avenues.

boulevard raspail place Denfert rochereau.jpg

A partir du boulevard Montparnasse qui butte au carrefour de l’Observatoire est créé le boulevard de Port Royal jusqu’aux Gobelins et même jusqu’à la Seine par le boulevard Saint Marcel. Au sud, le Mur des Fermiers Généraux est abattu, de larges boulevards sont ainsi créés : boulevard Edgar Quinet, d’Enfer, ( actuel boulevard Raspail), Saint Jacques et d’Italie. Ces boulevards ont permis le tracé souterrain ou aérien du futur métropolitain. Le boulevard d’Enfer devenant le boulevard Raspail fut poursuivi en direction du boulevard Saint Germain et ne fut achevé qu’en 1913. La rue d’Enfer, actuelle avenue Denfert-Rochereau, fut élargie jusqu’à l’avenue de l’Observatoire. En 1864, le percement du boulevard Arago fut entrepris et déboucha en 1868 sur la place Denfert-Rochereau. L’ancienne rue Militaire longeant intérieurement les Fortifications, simple chemin en terre battue, fit place aux boulevards des Maréchaux. Ce sont les boulevards Jourdan et Brune. Un chemin de fer dit de la Petite Ceinture, fut achevé autour de Paris en 1865. Une station fut créée sur l’avenue d’Orléans. Ce chemin de fer fut la première ébauche de la toile d’araignée du futur Métropolitain.

Gare de montrouge Ceinture photo prise de l'actuelle avenue du général Leclec ( avenue d'orléans avant).jpg 

- Documentation extraite du n° 29 de la SHA du 14ème- 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.