Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juin 2017

Couche au service de Paris et du 14ème

Couche entra au service de la Ville de Paris en 1863 et y resta jusqu’à son décès. Il travailla tout d’abord sur la zone délimitée par l’ancien Mur des Fermiers Généraux et la ceinture des fortifications érigée par Louis-Philippe. Cela, sous l’impulsion de Napoléon III. Il exécuta ainsi l’avenue des Gobelins et le boulevard Arago. Il participa aux études des rues de Tolbiac et d’Alésia.              

Dans le 14ème arrondissement, il édifia la conduite d’eau en béton de 1,30 mètre de diamètre qui partant du réservoir de Montsouris, achemine les eaux de la Vanne vers le centre de Paris. C’est l’ingénieur Belgrand qui fut le promoteur de cette adduction majeure pour la vie quotidienne des Parisiens. Il faut préciser que le choix d’une conduite en béton fut établi en lieu et place d’une conduite en fonte. Cela apportait une grande économie pour sa réalisation et d’autre part le sous-sol de l’avenue d’Orléans (général Leclerc actuelle) avait été relativement épargné par les innombrables galeries de carrière qui sillonnent le quartier de Montrouge et ses environs. Cette conduite en béton fut mise en service en 1875 et n’a donné lieu jusqu’à un passé récent à aucun travail de réparation important. Il faut souligner que le parti pris de n’y faire couler que de l’eau de source, plutôt que de rivière aux variations de température plus fortes, y est pour quelque chose dans l’économie constatée au fil du temps.              

Dans un prochain chapitre, nous évoquerons l’œuvre personnelle quant aux problèmes d'approvisionnement en eau des grandes villes européennes et en particulier de Paris. 

Documentation extraite du n° 30 de la SHA – (à suivre)- 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.