Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 janvier 2019

Lectures-spectacles :"Théâtre et pouvoir" et "Lettres des steppes" au Théâtre 14 en janvier 2019

Le Théâtre 14, Direction Emmanuel Dechartre,

Vous invite, à deux lectures Lundi 14 janvier 2019 à 19h "THEATRE ET POUVOIR" et Lundi 21 janvier 2019 à 19h "LETTRES DES STEPPES"

1) Lundi 14 janvier 2019 à 19h "THEATRE ET POUVOIR"

de Jean-Marie Besset

(Conférence conçue et donnée à l’ENA le 8 janvier 2018 recréée pour le Théâtre 14)

A travers les siècles, le théâtre est, peut-être avec l’architecture, celui des arts qui a le plus partie liée avec le pouvoir. Or cette partie se lie dans les deux sens.

Car il y a ce que le théâtre dit du pouvoir, pour le célébrer, l’accompagner, le magnifier, ou bientôt pour le critiquer, le conspuer, le détruire.

Mais il y a aussi la réciproque, à savoir comment à chaque époque, le pouvoir a traité le théâtre. En instaurant des compétitions d’auteurs, mais aussi par la censure, ou les autorisations de représentation, les privilèges d’ouvrir des salles de spectacles, les pensions et les rentes aux comédiens ou aux auteurs, ou plus près de nous, en échafaudant un théâtre de service public qui pourrait bien esquisser ni plus ni moins qu’un art d’état.

Confrontés à ces stratégies de pouvoir, pour guider, régenter ou mettre en coupe réglée le théâtre on verra que les comédiens et les auteurs ont élaboré des ruses pour contourner, ou se concilier la faveur du pouvoir : les dédicaces flatteuses, la proximité avec le pouvoir, l’amitié avec le souverain, sa famille. Plus tard, on essaiera moins de séduire et on essaiera de trouver la dignité d’affronter le pouvoir. Par la constitution de sociétés d’auteurs, par exemple, dont la France de Beaumarchais fut pionnière. On s’arrêtera ici sur une douzaine de moments de l’histoire qui sont comme des jalons où le théâtre et le pouvoir ont établi ou redéfini leurs rapports.

Entrée Gratuite dans la limite des places disponibles

Réservation indispensable à partir du 7 janvier 2019  au 01 45 45 49 77 de 14h à 18h du lundi au samedi.


2) Lundi 21 janvier 2019 à 19h "LETTRES DES STEPPES"

de Gombojav Mend-Ooyo

Mise en scène : Anne-Sylvie Meyza et Rodrigo Ramis

Traduction : Raphaël Blanchier

Création musicale et sonore : Benjamin Lauber

Avec : Romain Pompidou, Anne-Sylvie Meyza et Rodrigo Ramis

Les Lettres des Steppes incarnent la parole engagée du grand poète mongol G.Mend-Ooyo. Elles nous transportent au cœur du Pays du Grand Ciel Bleu où l'un des derniers peuples nomades de la planète entretient depuis toujours un lien intime et spirituel avec sa terre ancestrale. Un appel à prendre conscience de la beauté du monde plus que jamais menacée par la cupidité des Hommes.

Entrée Gratuite dans la limite des places disponibles

Réservation indispensable à partir du 14 janvier 2019  au 01 45 45 49 77 de 14h à 18h du lundi au samedi.

Théâtre 14, 20 avenue Marc Sangnier, 75014 Paris

Métro: Porte de Vanves – bus 58 et 95 – T3 Didot – Vélib face au théâtre – autolib à 100m

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.