Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 décembre 2019

Ciné-Quartier Mouton-Duvernet mardi 10 décembre 20h15 "Tombe les filles et tais-toi"

tombe les filles et tais-toi ciné-quartier 10 déc 2019.jpegLe conseil de quartier Mouton-Duvernet  a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier mardi 10 décembre à 20h15 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau). A l’affiche « Tombe les filles et tais-toi » comédie réalisée en 1972 par Herbert Ross avec Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts d'après la pièce « Play it again,  Sam » de Woody Allen.

Allan Felix est un cinéphile passionné par le personnage qu'incarne Humphrey Bogart à l'écran. Il se consacre entièrement à cet art au point d'en délaisser sa femme Nancy qui demande le divorce et le laisse seul. Désemparé, il erre de psychanalyste en psychanalyste.

Un couple d'amis décide alors de le prendre en charge et de lui faire rencontrer d'autres femmes

Ouvert à tous - Prix d’entrée : 5 € pour  le film et le débat.


Réalisé en 1972 par Herbert Ross, Tombe les filles et tais-toi peut être considéré comme un des chefs-d'œuvre de tombe ls filles et tais-toi.jpgjeunesse de Woody Allen. Dans cette adaptation de sa pièce de théâtre Play It again, Sam, il interprète Allan Felix, un critique de cinéma ultracinéphile que vient de quitter sa petite amie. Epaulé par un couple d'amis, Linda et Dick Christie, qui lui présente, une à une, toutes les célibataires de leur entourage, Allan fait virer chacun de ses rendez-vous galants au fiasco : conversations centrées sur ses phobies, maladresse dévastatrice, faiblesse physique ou incapacité à être naturel, il multiplie les gags et porte son art du burlesque et de l'humour autodépréciatif à son paroxysme.

Fasciné par Humphrey Bogart, le petit critique de cinéma a fait de ce mythe cinématographique un compagnon de route imaginaire. Interprété par un acteur caché par l'ombre d'un chapeau de feutre et le col remonté d'un imperméable de détective, le personnage de Bogart ponctue ainsi le film de ses apparitions, prodiguant ses conseils à son jeune admirateur pour lui apprendre à tomber les filles. Le contraste entre l'aura du grand acteur et la fragilité maladroite du personnage de Woody Allen est un des multiples ressorts burlesques de Tombe les filles. Le génie comique de l'auteur est à son meilleur, vif, pétillant, hilarant – on pense au running gag dans lequel le mari de Diane Keaton, un businessman absorbé par ses affaires, appelle son bureau chaque fois qu'il arrive dans un nouvel endroit pour donner à sa secrétaire la liste des numéros de téléphone où il sera joignable aux différentes heures de la journée. Mais dans Tombe les filles, le fantôme de Bogart a aussi valeur de manifeste. Avec lui, Woody Allen pose la question fondatrice de son œuvre : comment faire des films après l'Age d'or du cinéma hollywoodien.

(d'après I.R., Le Monde)

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : cmoutonduvernet@gmail.com . Vous pouvez également consulter : www twitter.com/cmoutonduvernet ou www.facebook.com/cmoutonduvernet ou https://www.instagram.com/cqmoutonduvernet/

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.