Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mars 2020

Paris : le silence...

ParisVilleLumiere.jpg

La "Ville Lumière" serait-elle devenue, sous l'emprise d'un virus nomade et planétaire, une cité où le silence dicterait sa loi ?Paris étrange, Paris nouveau où le bruit, l'agitation de tous, le tsunami des voitures, les hautes vagues des manifestations sportives, l'ivresse des lumières nocturnes, la fête des noctambules se seraient soudainement dissous dans le recueillement d'un cloître de monastère. Oui, Paris est étrange.

Pour les plus " Anciens", dont je fais partie, cela rappelle de façon soudaine l'ambiance du Paris de la dernière guerre (la seconde) où souvent le "couvre-feu" nous obligeait à être au logis pour 18h, où les lumières des logements devaient être masquées, où, vers 6h du matin, seul le bruit des chevaux tractant les voitures des laitiers nous réveillait d'un sommeil très souvent perturbé par les alertes aériennes de la nuit...

Oui, curieuse ambiance d'une cité où le Coronavirus est devenu "l'occupant" de jadis.

Mais Paris est une ville libre. La victoire sera au bout du chemin, comme elle le fût il y a 76 ans, un certain 25 août 1944.

Et le virus ennemi repassera la frontière !

R.R.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.