Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 avril 2020

Coronavirus : Le lycée Guillaume Tirel réquisitionné

A la guerre comme à la guerre. Le Lycée Guillaume Tirel vient d’être réquisitionné. Ce lycée hôtelier réputé du 237 boulevard Raspail accueille des élèves qui se destinent à la cuisine, au service de l’hôtellerie et de la restauration. Il reçoit des jeunes de toute la France et de l’étranger et dispose donc d’un internat. Pour cause d’épidémie de coronavirus, les élèves ont dû rentrer dans leur famille.
Guillaume Tirel,La Préfecture de Paris et de l’Île-de-France, le Conseil régional et l'Académie de Paris ont donc décidé de réquisitionner l’internat, pour y héberger et confiner des publics fragiles, afin de soulager les centres d’hébergements d’urgence, surchargés. « Dans cette période exceptionnelle, l’État a, plus que jamais, le devoir de tendre la main aux personnes les plus fragiles et de faire vivre le principe de fraternité», a déclaré le préfet de Paris et d’Île-de-France, Michel Cadot.
L’internat sera géré, pour le temps de l’épidémie, par l’association Equalis, spécialiste de l’insertion. Il accueillera jusqu’à 50 personnes isolées. Avec possibilité d’augmenter les effectifs en cas de nécessité. « Nous accueillons des hommes isolés, sans solutions d’hébergement, qui ne sont théoriquement pas contaminés par le coronavirus mais qui ne peuvent, dans leur situation actuelle, respecter les règles de confinement. Nos équipes veillent ici à ce que les gestes barrières et les restrictions de déplacement soient appliqués dans les meilleures conditions possibles pour ces personnes précaires », a expliqué David Bonin, qui supervise les équipes Equalis sur place.
Le proviseur du lycée, Roberto Ghin, soutient l’opération. « Dans la situation de crise actuelle, il est important que chacun de nous soit solidaire, souligne-t-il». Il ajoute qu’il sera «très attentif au bon déroulement des opérations de sorte à ce que les élèves soient assurés d’un retour serein au lycée quand la date de reprise sera annoncée», dans des locaux propres et remis en état.
Gérard Desmedt

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.