Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 mars 2018

Les Alchimistes transmutent et gagnent

Aux Grands Voisins, sur le site de l’ancien hôpital Saint Vincent de Paul, dans une cabane en bois, siège une curieuse machine : une large citerne qui ressemble à celle d’un camion de transport de liquides, accouplée à ce qui rappelle un engin agricole. Cette machine, un composteur électromécanique, un système inventé par une petite entreprise, les Alchimistes, vient de rapporter à leurs créateurs, Alexandre Guilly et Fabien-Kenzo Sato, un trophée de l’Économie sociale et solidaire décerné par la Ville de Paris.

Depuis presque un an, des cyclistes, sur des vélos électriques munis d’une remorque, ramassent, chez des clients partenaires (restaurants, hypermarchés, cantines…) tous leurs déchets organiques : épluchures de fruits et légumes, restes de repas, viandes et poissons compris, invendus gâchés impossible à vendre etc. Ces déchets sont introduits dans le réacteur fermé du composteur, où ils sont brassés régulièrement grâce à des pales, aérés juste ce qu’il faut. La température monte de façon uniforme. La matière organique se dégrade très rapidement. En sortie, la matière est mise à maturer pendant quatre semaines. Elle est alors prête à être vendue sous forme de compost.

compost,dechet,les alchimistes

Les avantages s’accumulent. D’abord un circuit très court. Les déchets sont ramassés dans un rayon de trois à quatre kilomètres alors que l’usine de méthanisation la plus proche de Paris demande 70 km de trajet. De plus, le système des Alchimistes ne produit aucunes nuisances sonores, et pas de mauvaises odeurs. Le cycle de transformation dure 6 semaines au total, contre 6 à 12 mois dans des composteurs classiques. Au final, le compost « made in Paris » est revendu.  L’entreprise a reçu de la Ville de Paris un agrément sanitaire.

Lire la suite

01 janvier 2011

Recyclez votre sapin de Noël du 27 décembre au 23 janvier

Du 27 décembre au 23 janvier, vous pouvez faire recycler votre sapin en le déposant dans un des espaces de collecte dans les parcs et jardins du 14e. Votre sapin contribuera ainsi à l'enrichissement des sols des jardins parisiens.

Pour que votre sapin soit recyclable, vous devez le présenter naturel, sans décoration, ni neige ou givre artificiel, et sans sac. Le sapin sera broyé et utilisé soit comme paillage directement répandus sur le massif des jardins parisiens, soit comme élément pour la fabrication de compost.

Vous pouvez le déposer dans un des cinq espaces de collectes du 14e :

    * Parc Montsouris : boulevard Jourdan.

    * Square Georges Lamarque : 1 rue Froidevaux.

    * Square Alésia Ridder : 209 rue d'Alésia, 126-138 rue Raymond Losserand.

    * Square du Serment de Koufra : 30 avenue Ernest Reyer.

    * Square Ferdinand Brunot : Place Ferdinand Brunot, rue Durouchoux.