Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 décembre 2018

Hiver Solidaire 2019 à Saint Pierre de Montrouge réunion d'organisation jeudi 13 décembre

Hiver solidaire.pngRejoignez ce mouvement de solidarité
« J’avais faim et vous m’avez donné à manger, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli » (Mt 25,35)
 
Hiver Solidaire vient chez nous et sera aussi porté par notre paroisse pour accueillir et héberger, au centre paroissial, quatre personnes de la rue pendant les mois les plus froids de l’année, tous les soirs et toutes les nuits, du 7 janvier à fin mars 2019.

Suite à la réunion d'information du jeudi  29 novembre, vous êtes invités à une RÉUNION D'ORGANISATION JEUDI 13 DECEMBRE À 20H30 AU CENTRE PAROISSIAL. 9 passage Rimbaut 75014. (Métro Alésia- Bus 28-38-68)
 
 Chaque jour et par roulement,
- les hôtes sont accueillis matin et soir par un « bienveilleur ».
- Un « cuistot » prépare le dîner, et
- deux « anges gardiens » dorment avec les accueillis dans le local rénové par l’association « Aux captifs, la libération ».
Un objectif : se compter 150 bénévoles pour un partage raisonnable et fraternel de ces activités.
Nous sommes toujours à la recherche de bénévoles, notamment pour les nuitées. Il nous manque encore une trentaine de bénévoles hommes pour ce service. Un nombre insuffisant de bénévoles pour les nuitées pourrait rendre difficile la réalisation du projet. 
Nous pouvons dès maintenant commencer à nous inscrire sur : 
Ensemble nous changeons nos regards !
 
Pour plus d’informations vous pouvez vous rendre sur le site web du diocèse ou contacter votre conseil pastoral.
N’hésitez pas à vous inscrire à la réunion d’information du 29 novembre : spm.secretariat@free.fr .
https://www.paris.catholique.fr/-hiver-solidaire-2711-.html


Hiver Solidaire, qu’est-ce ?
« Hiver solidaire », c’est depuis 10 ans, dans des paroisses de l’Église catholique de Paris, un accueil fraternel et chaleureux des personnes de la rue pendant l’hiver. C’est offrir un lit dans un lieu chauffé, un dîner et un petit déjeuner pendant plusieurs semaines consécutives. Ce sont surtout des occasions de rencontres conviviales. Les personnes accueillies sont d’âge, de convictions religieuses variées et d’origine diverses, certaines sont en situation administrative précaire.
Comme en famille, chaque soir des bénévoles des paroisses se relaient autour de la table pour accueillir les mêmes personnes de la rue, souvent rencontrées dans le quartier. Ensemble, elles partagent le repas puis jouent aux cartes, se racontent et prennent un temps de détente dans une vie chahutée.
Ces rencontres permettent de fédérer des solidarités et de mettre en place un réseau de proximité. Ce sont pour les personnes accueillies des moments de dignité retrouvée, pour les habitants d’un quartier c’est souvent une découverte qui convertit leur regard et change leurs relations avec les plus démunis. 
 
Une relation dans la durée
Ces échanges se prolongent dans la durée sous différents formats : dîners, fêtes paroissiales et même des liens d’amitié. C’est alors que dans un climat de confiance, des situations peuvent se dénouer. 
 
Une chaîne de complémentarités
La priorité donnée au lien fraternel conjugué à l’expérience et au savoir-faire des équipes paroissiales est reconnue par les pouvoirs publics. L’État apporte son concours à la réussite de cette opération en finançant le salaire de deux travailleurs sociaux pendant 5 mois au sein de l’association « Aux Captifs, la Libération ».
Ceux-ci, par leurs compétences professionnelles, viennent compléter le lien social réalisé par les bénévoles.
Leur mission est d’aider les équipes de bénévoles dans le suivi des personnes accueillies et la constitution des dossiers administratifs.
Hiver Solidaire est alors une étape pour tourner le dos à la rue et prendre un chemin de réinsertion

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.