Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 décembre 2018

Les grands chantiers du bd Jourdan

Les pelleteuses et les maçons vont de nouveau entrer en action boulevard Jourdan, entre la porte d’Orléans et la rue de la Tombe-Issoire. Deux grands chantiers sont prévus. Le premier au coin de la rue du Père Corentin et du boulevard Jourdan, le second à l’angle du même boulevard et de la rue de La Tombe-Issoire. La maire du 14e, Carine Petit, les a présentés à la population le 29 novembre, au cours d’une réunion publique.

chantier,jourdan,75014,paris 14e,logements sociauxPremier ouvrage : un immeuble de 11 étages à usage d’habitation au 100 bd Jourdan, réalisé par Bouygues Immobilier et Edi Promotion. Il offrira 60 logements dont une vingtaine de logements sociaux. Avec, en rez-de chaussée, deux commerces, des restaurants « privilégiant à la fois le bio et le bon marché » selon la mairie. L’immeuble sera construit en structure bois et « biosourcé » - c’est à dire utilisant des matériaux issus de la biomasse. L’architecte a prévu les derniers étages en dégradé, et l’ensemble offrira de larges baies vitrées. Une terrasse paysagée, partagée, couronnera l’ensemble. Le promoteur déposera un permis de construire ce mois de décembre, pour une livraison en 2021. Toutes les bourses ne pourront pas s’offrir un appartement, le prix du mètre-carré devrait tourner autour de 12 500 €

chantier,jourdan,75014,paris 14e,logements sociauxTrois-cents mètres plus haut, au 50 à 62 boulevard Jourdan, (cliquer sur la photo pour agrandir) l’ancien garage Citroën, inoccupé depuis plus de deux ans, a été racheté par l’établissement foncier de l’Ile-de-France. Il est loué à la Régie Immobilière de la Ville de Paris (RIVP) pour 55 ans, avec option d’achat au bout de 30 ans. Le bâtiment sera surélevé pour atteindre la même hauteur que le nouvel immeuble du CROUS qui le jouxte, rue de la Tombe-Issoire.

La RIVP veut, elle aussi, proposer 60 chambres d’étudiants au niveau de l’arrondi du bâtiment, du premier au dernier étage. Sur le reste des surfaces – 1000 m² sur quatre niveaux ! - le promoteur prévoit la construction d’environ 40 ateliers d’une centaine de m² réservés en priorité à des artisans- créateurs, métiers d’art, designers, graphistes etc. Avec sans doute aussi des commerces en rez-de-chaussée. Beaucoup de conditionnel, car rien n’existe encore, à part le cahier des charges. Un concours d’architecture va être lancé début 2019, avec début des travaux en 2021 et une livraison en 2023…


D’ici là, pour ne pas laisser le bâtiment inoccupé, la mairie du 14e va le transformer temporairement (pendant deux ans environ) en centre d’hébergement d’urgence, dans l’esprit de ce qui a été réalisé aux « Grands-Voisins », sur le site de l’ancien hôpital Saint Vincent de Paul. Sur 4 étages, seront installées des chambres modulables d’environ 20 m², pour 260 personnes, hommes, femmes et enfants. La mairie et la RIVP ont choisi l’association Emmaüs Solidarité pour piloter l’ensemble. Sur place, un personnel nombreux (salarié) assurera un suivi social : assistantes sociales, conseillères en économie sociale et familiale, animateurs (trices) pour les enfants, gardiennage 24h/24 etc.

Le projet envisage une ouverture large aux associations et aux habitants du quartier pour faire fonctionner, en rez-de-chaussée, une bibliothèque, une ludothèque, un restaurant, et plus si affinité. Avec même un « espace de vie » en sous-sol pour les trottinettes et les skate-board et une terrasse au sommet pour une agriculture urbaine et un bar d’été !

Cet accueil devrait entrer très vite en service, au mois de février 2019. D’ici-là, Emmaüs Solidarité recherche des bénévoles pour toutes les activités annexes.

Gérard Desmedt

Pour faire acte de candidature comme bénévole auprès d’Emmaüs Solidarité, envoyer un courriel à Mme Camille Larrieu :   clarrieu@emmaus.asso.fr

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.