Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 décembre 2018

Les grands chantiers du bd Jourdan

Les pelleteuses et les maçons vont de nouveau entrer en action boulevard Jourdan, entre la porte d’Orléans et la rue de la Tombe-Issoire. Deux grands chantiers sont prévus. Le premier au coin de la rue du Père Corentin et du boulevard Jourdan, le second à l’angle du même boulevard et de la rue de La Tombe-Issoire. La maire du 14e, Carine Petit, les a présentés à la population le 29 novembre, au cours d’une réunion publique.

chantier,jourdan,75014,paris 14e,logements sociauxPremier ouvrage : un immeuble de 11 étages à usage d’habitation au 100 bd Jourdan, réalisé par Bouygues Immobilier et Edi Promotion. Il offrira 60 logements dont une vingtaine de logements sociaux. Avec, en rez-de chaussée, deux commerces, des restaurants « privilégiant à la fois le bio et le bon marché » selon la mairie. L’immeuble sera construit en structure bois et « biosourcé » - c’est à dire utilisant des matériaux issus de la biomasse. L’architecte a prévu les derniers étages en dégradé, et l’ensemble offrira de larges baies vitrées. Une terrasse paysagée, partagée, couronnera l’ensemble. Le promoteur déposera un permis de construire ce mois de décembre, pour une livraison en 2021. Toutes les bourses ne pourront pas s’offrir un appartement, le prix du mètre-carré devrait tourner autour de 12 500 €

chantier,jourdan,75014,paris 14e,logements sociauxTrois-cents mètres plus haut, au 50 à 62 boulevard Jourdan, (cliquer sur la photo pour agrandir) l’ancien garage Citroën, inoccupé depuis plus de deux ans, a été racheté par l’établissement foncier de l’Ile-de-France. Il est loué à la Régie Immobilière de la Ville de Paris (RIVP) pour 55 ans, avec option d’achat au bout de 30 ans. Le bâtiment sera surélevé pour atteindre la même hauteur que le nouvel immeuble du CROUS qui le jouxte, rue de la Tombe-Issoire.

La RIVP veut, elle aussi, proposer 60 chambres d’étudiants au niveau de l’arrondi du bâtiment, du premier au dernier étage. Sur le reste des surfaces – 1000 m² sur quatre niveaux ! - le promoteur prévoit la construction d’environ 40 ateliers d’une centaine de m² réservés en priorité à des artisans- créateurs, métiers d’art, designers, graphistes etc. Avec sans doute aussi des commerces en rez-de-chaussée. Beaucoup de conditionnel, car rien n’existe encore, à part le cahier des charges. Un concours d’architecture va être lancé début 2019, avec début des travaux en 2021 et une livraison en 2023…

Lire la suite

15 mars 2014

Dépôt RATP : les bulldozers ont fait place nette

BdJourdan14mars14.JPG

Les bulldozers et les béliers ont bien travaillé. Depuis un mois, l'espace qui abritait le gigantesque hangar de la RATP servant au garage et à l'entretien des bus, entre la rue du Père Corentin et la rue de la Tombe-Issoire, est vide. Les pelleteuses commencent à creuser les fondations des futurs immeubles.

Cette opération immobilière, l'une des plus importantes de Paris - elle couvre 1,7 ha - que « La Voix » vous a déjà présentée, sera terminée mi-2017. Elle offrira alors 635 logements. Dans l'immeuble sur le boulevard Jourdan : 191 logements sociaux, 12 logements en accession à la propriété, une crèche de 66 berceaux, une halte-garderie de 30 places, un club senior, un espace vert.

Dans l'immeuble sur la rue de la Tombe-Issoire seront construits 350 logements individuels pour étudiants (côté Tombe-Issoire), 2000 m2 de locaux administratifs et syndicaux pour la RATP, des ateliers pour l'entretien et la remise des autobus.

L'immeuble sur la rue du Père Corentin offrira 81 logements en accession à la propriété.

Si vous voulez suivre l'évolution des travaux, une entreprise de télésurveillance a pris l'initiative de placer deux caméras qui plongent sur le chantier. Vous verrez ainsi les images... heure par heure !

Pour accéder à ce site, cliquer ici.

Gérard Desmedt

04 mars 2010

Porte d’Orléans, où en est-t-on ?

Le moins que l'on puisse dire, est que la Porte d'Orléans est en plein chantier, au sens propre comme au figuré. Le chantier est actuellement sous les voies du périphérique et l'heure est maintenant au rebouchage des trous, et c'est à la RATP que revient cette charge.

Cette remise à l'identique avait été (sous)estimée dans la convention ville-RATP à 500.000 euros. On s'aperçoit maintenant que ces travaux de remise en état, avoisinent  en réalité les 4,5 millions d'euros. . Il s'agit de la réfection des sols, de la « gare Optile  (Organisation professionnelle des Transports d'Ile-de-France)», des jardinières, de l'alimentation des feux rouges et de l'éclairage, etc.

En plus, la mairie souhaiterait profiter de cette remise en état pour effectuer quelques aménagements de voirie, estimés à 1,5 millions d'euros, qu'elle prendrait à sa charge. Soit un total de 5 à 6 millions dont l'essentiel est à trouver. Pascal Cherki, maire du 14ème, a expliqué la difficulté à obtenir une rallonge budgétaire de la RATP. Un vœu unanime du conseil d'arrondissement a été déposé.

Un groupe de travail a été constitué comprenant la RATP, la ville, la mairie du 14ème et les conseils de quartier, travaille sur ce dossier pour débloquer la situation.

A.C.

18 novembre 2009

Quoi de neuf Porte d’Orléans ?

La Porte d'Orléans bat certainement des records en matière de travaux de voirie et de gène pour les riverains et tous ceux qui la traversent jour et nuit. Après l'interminable chantier du tramway T3 qui a duré plusieurs années, on est passé à la prolongation de la ligne 4 du métro, qui, depuis 2006, et jusqu'en 2013, parsème le quartier de panneaux bleus  et verts, marque de fabrique des travaux parisiens. Il s'ensuit un embouteillage permanent, qui s'ajoute à ceux créés par les sens et contresens concoctés par nos fins stratèges écologistes et leurs amis de la mairie.

le_chantier_5sites.Article.0006.Image.gif.jpgEntre le square du Serment de Koufra et la mairie de Montrouge, on procède au percement de 460 mètres du tunnel voûté du prolongement. Les travaux se font en souterrain depuis l'emprise située dans le square. (Ci-contre, le schéma de raccordement des voies existantes en violet avec les nouvelles en jaune)

La station de métro Porte d'Orléans, qui accueille près de 30.000 voyageurs entrants par jour, en liaison avec les 14 lignes de bus qui y passent, va recevoir à cette occasion quelques aménagements. Terminus historique de la ligne 4 depuis sa mise en service en 1901, Porte d'Orléans devient l'avant-dernière station, avant le nouveau terminus, Mairie de Montrouge. Au nord, avenue du général Leclerc, en face de la rue Poirier de Narçay, devant le terminus des bus 28 et 36,une nouvelle entrée piétons va être aménagée. Deux ascenseurs pour handicapés vont être installés, l'un à l'angle du boulevard Jourdan et de la place du 25 août 1944, pour l'ascenseur desservant le quai direction Porte de Clignancourt, et à l'angle du boulevard Brune et de l'avenue du Général Leclerc pour l'ascenseur desservant le quai direction Mairie de Montrouge.

A.C.

23 juin 2006

la Croix de Saint Pierre

Foudroyée, il y a 3 ans

medium_DSCF0160.JPG
la Croix de Saint Pierre de Montrouge, sera réparée lors du grand chantier de refection du clocher qui doit débuter à la fin de l'année 

 

03 juin 2006

Ca ne sera pas possible!

Chantier du tramway

medium_85gazon-tramway.jpg
Insensibles au tumulte de la ville, ces jeunes gens sont venus s'installer sur le gazon du tramway, qui sera, bien sûr, interdit