Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 novembre 2017

Nuit de la littérature : Vendredi 24 novembre

nuit de la littérature 24 novembre 2017.jpg

Vendredi 24 novembre 2017 : Nuit de la littérature dans les librairies et les bibliothèques du 14e arrondissement

Programme cliquez sur lire la suite

Lire la suite

15 novembre 2017

Le Livre Ecarlate annonce

le livre ecarlate 15 nov 2017.jpgLe Livre Ecarlate recevra le mercredi 15 novembre : Bertrand Visage. 

Prochaines rencontres

Dans le cadre de la Fureur des Mots:  Jean-Michel Guenassia vendredi 24 novembre

François Luciani : mercredi 29 novembre

Le Livre Ecarlate 31 rue du Moulin Vert 75014

10 novembre 2017

Les Editions Franciscaines

Pour les fêtes de fin d'année, n'oubliez pas de vous procurer les ouvrages que présentent les Editions Franciscaines, 9 rue Marie-Rose, 75014.

On trouvera ainsi les ouvrages suivants : François d'Assise, écrits, vie, témoignages. Deux volumes sous la direction de Jacques Dalarun.

François d'Assise : documents. Avec des index et des tableaux pour faciliter la recherche.

François d'Assise vu par les compagnons. Un savoureux récit des débuts de l'Ordre, par les premiers compagnons de François.

Les vies de Saint François d'Assise, par Thomas de Celano ;

Enfin, n'oublions pas les livres pour enfants illustrés par Marie-Laure Viney : le Noël de François d'Assise, texte de Eloi Leclerc, François et le loup, l'arbre qui ne voulait pas d'amis, François et les brigands, et Sainte Claire d'Assise.

Editions Franciscaines, 9 rue Marie-Rose - email : contact@editions-franciscaines.com

Site : http://www.editions-franciscaines.com

 

07 novembre 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (XIX)

Elle poussait devant elle un caddy débordant de souvenirs périssables ;

A la fin du repas, les fourchettes se mêlèrent aux miettes légères des conversations ;

Ses yeux étaient si bleues qu'elle voyait toujours la vie en rose ;

La rivière de diamants s'assécha. Les spéculateurs manquaient de liquidités.

J'ai vu une horloge remonter le temps.

A la fin du repas, chacun repartit avec les miettes oubliées des conversations.

Près de la bergerie, deux loups jouaient à saute-mouton.

05 novembre 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (XVIII)

A quoi sert d'être un chanteur engagé si l'on n'est jamais engagé nulle part.

Est-ce qu'il existe contre la mort des coupe-fin ?

Quand la fanfare s'arrête, on apprécie le calme après la trompette.

Le 1er novembre, on est Toussaint peu tristes ce jour-là.

Changer son fusible des pôles mais sans faire volt-face.

Le comble ? Acheter un sparadrap et le payer en petites coupures.

29 octobre 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (XVII)

A vendre beau miroir : en cas de fatigue, il réfléchira à votre place.

Les escrimeurs le recommandent : un bon duel, ça conserve.

Sans Abri, cherche femme d'intérieur.

Notre magazine paraîtra désormais deux fois par mois et non plus tous les quinze jours.

Concarneau : ostréiculteur veuf cherche perle rare qui accepterait de devenir sa Marennes.

Sur la tombe d'un dentiste : ma seule consolation : pouvoir continuer à extraire des racines.

Ce sont ceux qui n'ont rien à dire qui trouvent toujours à redire.

22 octobre 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (XVI)

Faire un carton en librairie, cela permet souvent à un écrivain de déménager.

On dit que l'argent rend fou, mais personnellement je trouve que l'argent renfloue.

Le comble de la procrastination, c'est d'applaudir dès demain.

En coulisse, le trombone dit tout haut ce que son collègue pense tuba.

Aux élections hongroises, Franz était arrivé en tête de Liszt. 

Messieurs les chanteurs de l'Armée Roue, vous n'avez pas le monopole du Chœur.

12 octobre 2017

Libérez les livres samedi 14 octobre place Michel Audiard

Circul'livres , libérez les livres, conseil de quartier mouton- duvernet 75014Samedi 14 octobre, de 11 heures à 13 heures, vont circuler les livres, place Michel Audiard  (angle rue Hallé/ rue Ducouëdic, métro Mouton Duvernet).…

Prenez des livres, apportez des livres, sans formalité.

Si vous le désirez, faites partie de notre petite équipe, venez nous aider à ranger les livres, à les étiqueter...Et nous parlerons encore des livres que nous avons envie de lire ou de faire connaître !

On vous attend nombreux.  D'autant plus que la météo prévoit un très beau temps !

PS- Vous pouvez noter la prochaine date  : le samedi 18 novembre

Conseil de quartier Mouton-Duvernet et Service Démocratie Locale, Mairie du 14ème : tél. 01 53 90 66 25 - 01 53 90 68 88-

09 octobre 2017

La librairie le Livre Ecarlate annonce :

le livre Ecarlate 11 octobre rencontre avec Israel Joshua Singer.jpegA l'occasion de la parution du livre Printemps et autres saisons, les Editions de l'Antilope ont le plaisir de vous inviter à une soirée-rencontre, autour de la famille Singer, et de Gilles Rozier, le mercredi 11 octobre, à partir de 19 heures, dans les locaux de la librairie Le Livre Ecarlate :

Le Livre écarlate : 31 rue du Moulin Vert - 75014 - téléphone : 01 45 42 75 30 - lelivreecarlate@wqanadoo.fr

Autres rencontres à ne pas manquer :

Santiago Gamboa, le mardi 24 octobre ;

François Place, le mercredi 25 octobre ;

01 octobre 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (XIV)

Dans un polar, quand l'assassin est au grenier, le suspense est à son comble ;

Si vous êtes contre les idées reçues, pensez à les renvoyer à leur expéditeur ;

Bien que musicien sourd et doué, Beethoven avait souvent le moral andante si ;

En musique, ce Si explique ce La ;

Dans les magasins Ikea, pour rendre la monnaie, la caissière compte encore sur Suédois ;

La Chandeleur, c'est le seul jour de l'année où le cordonnier se mêle de crêpes ;

Avec le tri sélectif, je ne sais jamais où jeter mon dévolu ;

28 septembre 2017

Le Livre Ecarlate : rencontre avec Akira Mizubayashi 4 octobre

le livre ecarlate  4 oct 2017 rencontre avec akira mizubayashi.jpegLe Livre Ecarlate vous invite à une soirée rencontre avec Akira Mizubayashi mercredi 4 octobre à partir de 19h.

Prochaines rencontres

La famille Singer Avec Gilles Rozier Mercredi 11 octobre

Santiago Gamboa Mardi 24 octobre

François Place Mercredi 25 octobre

Le livre Ecarlate 31 rue du Moulin Vert 75014

24 septembre 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (XIII)

Faut-il écrire bistrot ou bistro : avec ou sans thé ?

Après avoir terminé son travail, un laveur de carreaux a t-il encore envie de faire du lèche vitrines ?

Si ma moitié est mon double, ne faisons-nous qu'un ?

Les emplois d'avenir en ont-ils un ?  

Le film Apocalypse now obtint-il la napalm d'or à Cannes ?

Un préfet doit-il avoir fait médecine pour signer des ordonnances préfectorales ?

20 septembre 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (XII)

Quand on arrive en retard à un rendez-vous amoureux, est-ce que le problème vient des métros ou d'aimer trop ?

La nuit, est-ce que les boxeurs dorment à poings ouverts ?

Est-ce qu'en jouant au foot, on peut attraper le score but ?

Stéphane Mallarmé n'aurait-il pas dû changer son fusil d'épaule ? A coup sûr.

Pourquoi a t-il fallu attendre samedi pour qu'enfin Robinson crût Zoé ?

Est-il bien raisonnable de partir jusqu'aux Nouvelles Hybrides avec une voiture électrique ?

Est-ce qu'un généticien peut demander sa mutation ?

18 septembre 2017

La librairie le Livre Ecarlate annonce :

le livre Ecarlate mercredi 20 sept 2017.jpgLes Editions Christian Bourgois, les Editions du Seuil et le Livre Ecarlate ont le plaisir de vous présenter :

Claude Eveno et Eric Hazan, le mercredi 20 septembre à partir de 19 heures.

Prochaine rencontre : Akira Myzubayashi, le mercredi 5 octobre.

La Librairie Ecarlate : 31 rue du Moulin Vert - 75014 - Tél : 01 45 42 75 30 - lelivreecarlate@wanadoo.fr

14 septembre 2017

Libérez les livres place Michel Audiard samedi 16 septembre de 11h à 13h

libérez les livres 16 septembre 2017.jpgSamedi prochain, 16 septembre, de 11 à 13h, s’il ne pleut pas,  nous retrouvons les livres, et nous en parlons !
C'est "Libérez les livres" organisé par le conseil de quartier Mouton- Duvernet. (Un samedi par mois, en général le 3ème du mois)

Votre bibliothèque déborde, vous pouvez apporter des livres que vous avez aimés et vous pourrez aussi en prendre gratuitement. Vous n’avez pas de livres à donner mais vous avez envie de faire des découvertes,  venez aussi !

C’est un rendez-vous très agréable sur la jolie place Michel Audiard qui vous permet de parler de littérature et des nouvelles du 14éme avec vos voisins et les conseillers de quartier.

Prochain"Libérez les livres" samedi 14 octobre.

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

11 septembre 2017

Le Livre Ecarlate : rencontre avec Gérard Mordillat mercredi 13 septembre

le livre ecarlate 13 sept 2017 rencontre avec gérard Mordillat.jpg

09 septembre 2017

René de Obaldia et son dernier recueil : "Perles de vie"

René de  Obaldia livre Perles de vie.jpgRené de Obaldia vient de publier son dernier livre "Perles de vie" dans lequel il nous présente un riche éventail de citations recueillies au cours de ses diverses lectures. Il adresse au lecteur cette préface : "Je vais bientôt me quitter. Oui, disparaître de cette planète. Et il m'est venu à l'idée de rassembler moult pensées, citations, engrangées tout au long de mon existence, et de vous les léguer, dans l'espoir que pour vous aussi, elles seront source de réflexion, méditation, voire matière à rire et à pleurer".

A titre d'exemple, nous vous soumettons ces quelques réflexions qui ne manqueront pas de vous faire sourire :

- Les anges volent parce qu'ils se prennent eux -mêmes à la légère ;

- L'expérience : un peigne pour peigner les chauves ;

- Il faut être indulgent pour l'homme, si l'on songe à l'époque à laquelle il a été créé ;

- Enfermer le dernier soupir dans un flacon stérilisé ;

- Impossible de vous dire mon âge : il change tout le temps ;

- Le nombre de veuves qui ne se consolent pas d'avoir perdu leur chat ;

   D'autres perles du même genre vous attendent. Elles  vous feront partager leurs notes d'humour.

-"Perles de vie" - René de Obaldia, Editions Grasset-

25 août 2017

Giacometti et le 14ème

 Giacometti la rue d'unsel livre de Tahar Ben Jalloun.jpg      Le 14ème a toujours été un des lieux parisiens  recherchés par de nombreux artistes qui y ont élu domicile dans le passé. Ainsi, du célèbre sculpteur d’origine suisse : Giacometti, qui  vécut au 46bis rue Hippolyte Maindron de 1927 jusqu’à la fin de sa vie.              

Tahar Ben Jelloun, écrivain d’origine marocaine, il est né à Fès, a écrit un ouvrage riche de par son analyse  très documentée sur l’enquête minutieuse qu’il fit à propos de l’atelier du sculpteur. Il parle de la solitude de l’artiste, de son dénuement présent dans l’atelier poussiéreux, « tout juste plus grand qu’une tombe ».   Il poursuit : « Giacometti s’était installé dans l’ombre de la nuit, cette nuit qui le menait vers l’essentiel, son œuvre est de cette nuit, de ces ombres, de cet hiver de l’humanité ». L’atelier de Giacometti était un « habitat réduit à une manière de minimum vital ».              

On pourrait multiplier à loisir les citations proposées par ce livre. Elles dépeignent avec une grande finesse d’intuition, l’univers secret et passionné d’Alberto. A ce titre, Tahar Ben Jelloun réussit la résurrection d’un sculpteur qui aura marqué son époque avec la fulgurance de la passion, nourrie par le feu de la solitude, la recherche d’une vérité cachée, mais exigeante, toujours éclairée par le mystère de l’invisible. 

-Giacometti, la rue d’un seul, visite fantôme de l’atelier – Ed. Folio.

23 juillet 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (XI)

Pour une automobile, finir en épave c'est revenir à la casse départ.

Temps pourri. Je suis arrivé trempé jusqu'au zoo.

Chaque soir, la nuit met fin à ses jours.

L'énergie vitale, elle la draine, Aline.

Pour vivre de sa plume, il faut avoir un talent volatile.

Je ressens une soif inhabituelle de poésie : je dois traverser un petit passage Ovide.

Paradoxe : c'est toujours à des pauvres que l'on propose des logements de fortune.

09 juillet 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (X)

Le comble de l'inattention ? Prendre l'Edit de Nantes pour une anglaise (Marcel Proust)-

Le comble pour un journaliste ? Etre à l'article de la mort (Jules Renard)-

Les femmes ressemblent aux girouettes : elles se fixent quand elles rouillent (Voltaire)-

Il importe peu de descendre du singe ; l'essentiel est de ne pas y remonter (Richard Wagner)-

La mort est un état de non-existence. Ce qui n'est pas n'existe pas. Donc la mort n'existe pas (W. Allen)-

Il deviendrait subitement idiot qu'on ne s'en apercevrait pas (R. de Montesquiou)-

Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volonté de fin gourmet (Georges Courteline)-

06 juillet 2017

Appel à projet artistique : Abri-livres dans le square Ferdinand Brunot, candidature jusqu’au 15 août

Contexte : Le conseil de quartier Mouton-Duvernet (Paris 14ème) organise depuis plus de 5 ans un rendez-vous mensuel dénommé « Libérez les livres » sur le principe de Circul’Livre. Un samedi par mois de 11h à 13h, sur la place Michel Audiard, les livres circulent librement et gratuitement entre habitants du quartier dans une atmosphère culturelle et conviviale.

Cet appel à projet s’inscrit dans la continuité de ce rendez-vous mensuel. Le conseil de quartier souhaite en effet installer une boîte à livres dans le square Ferdinand Brunot, qui permettra, d’une autre manière, la circulation libre et gratuite de livres entre habitats et usagers du quartier.

L’appel à projet concerne la conception artistique et la construction d’un abri-livres à installer à l’intérieur du square Ferdinand Brunot.

Cet abri-livres contiendra une boîte à livres dans laquelle les usagers du square et les habitants du quartier pourront, à leur guise, déposer et/ou prendre des livres, pendant les horaires d’ouverture du square.

Cet abri-Livres mettra en valeur cette boîte à livres et permettra de protéger les livres des intempéries.

Cet abri-livres/boîte à livres sera expérimental. Suivant l’accueil réservé à cette expérimentation, d’autres lieux pourront plus tard être envisagés.

Prescriptions techniques de la boîte à livres

Taille :

Dimensions maximales : 60 (longueur) * 60 (largeur) *30 (profondeur)

Hauteur par rapport au sol : 90cm (pour permettre son accès par des personnes en fauteuil)

Le pied ou support devra permettre la détection à la canne (si pas possible, la boîte devra être située hors cheminement)

Matériaux :

Les matériaux devront être respectueux de l’environnement :

  • Bois non traité et issu de forêts gérées durablement. Choisir un bois classe 3 ou prévoir de le protéger contre l’humidité
  • Si le matériau est métallique, il devra être résistant à la rouille
  • Les peintures utilisées ne devront pas être toxiques
  • La porte sera de préférence en plexiglas pour éviter les risques de coupure et de vandalisme

La sculpture de l’abri-livres devra être cohérente avec l’environnement et la boîte à livres.

Lire la suite

29 juin 2017

Librairie Ithaque « Le Paris de Michel Audiard » vendredi 30 juin 18h

librairie ithaque 30 juin 2017 paris de michel audiard.jpgÀ l'occasion du Pari des Libraires, rencontre-dédicace autour du livre de Philippe Lombard : "Le Paris de Michel Audiard, toute une époque" (éd. Parigramme) vendredi 30 juin à partir de 18h.

Michel Audiard fut un enfant du XlV° arrondissement. Ce livre, abondamment illustré, nous fait revivre ce Paris populaire des années de jeunesse du cinéaste, à travers tous les lieux où il a vécu. Il passe également en revue tous les films mythiques dialogués par Audiard, véritable patrimoine national...

Librairie Ithaque 73 rue d’Alésia 75014

Métros : 4: Alésia -Bus 62- 28-38-68-

Librairie L'Herbe rouge : Le 14ème à hauteur d'enfant ! Vendredi 30 juin 2017 de 17h30 à 20h

librairie l'herbe rouge 2.jpgÀ l'occasion du Pari des Libraires, L'Herbe rouge convie petits (et grands) à partager un goûter littéraire ! Les enfants sont invités à raconter une histoire, un poème, un texte aimé ou écrit par eux, sur une personne ou un lieu du quartier. Et les libraires liront des passages de livres et d'albums ayant un lien avec le 14ème arrondissement.

Ces jeunes lecteurs ont également apporté à la librairie des photos, dessins et documents : tout ce matériau sur le quartier vu par les enfants servira à enrichir la vitrine de la librairie en juillet sur le thème de Paris.

N'hésitez pas à participer, et à venir voir cette oeuvre collective ! Le vendredi 30 juin 2017 de 17h30 à 20h

Librairie L'Herbe rouge 1 bis rue d'Alésia 75014 Paris Bus 62

28 juin 2017

La Galerie Camera Obscura : signature de Michael Kenna et exposition "Les îles" de Jean-François Spricigo

Camera Obscura signature Michael Kenna 29 juin 2017.jpgLa Galerie Camera Obscura vous annonce la : signature du nouveau livre de Michael Kenna "ABRUZZO": Jeudi 29 juin de 17h à 19h

Chaque nouveau livre de Michael Kenna est un événement. Dans Abruzzo, publié par Nazraeli Press, son éditeur historique, Kenna livre sa vision de cette région montagneuse du centre de l'Italie, à la nature et aux sites préservés (les Abruzzes comptent trois parcs nationaux). Villages perchés, paysages de montagne aux cieux spectaculaires, arbres remarquables, rivages baignés d'un flot évanescent : toute la grammaire du grand paysagiste a trouvé à se déployer dans cette monographie.

Abruzzo de Michael Kenna, aux éditions Nazraeli Press : 80 euros.
65 photographies imprimées en bichromie, 80 pages, reliure cartonnée, sous coffret toilé.

Nous aurons aussi disponibles à la signature quelques exemplaires des livres suivants : Rouge - 100 photographies, Prestel, 2016 - In Hokkaido - 61 photographies, RAM, Japon, 2016- Shinan- 62 photographies, Nazraeli Press, 2013

La galerie reste ouverte tout le mois de juillet aux horaires habituelsgalerie camera obscura 75014,michael kenna,jean- françois spricigo

et vous invite à voir ou revoir "Les îles"   de   Jean-François Spricigo

(voir article paru le  30 mai 2017dans La Voix du 14ème)

Galerie Camera Obscura : 268 boulevard Raspail -  75014 - tél : 01 45 45 67 08 -

http://www.galeriecameraobscura.fr/

Ouverture mardi et vendredi de 12 heures à 19 heures et samedi de 11 heures à 19 heures.

27 juin 2017

Soirée Cambodge à la Librairie franciscaine jeudi 29 juin de 18h à 20h30

Agnès Gros, Librairie franciscaine 9 rue Marie Rose 75014Soirée Cambodge avec Agnès Gros autour de son livre «Une vie donnée pour le Cambodge, Père Robert Venet 1917-2013»

Rencontre-dédicace avec Agnès Gros à partir de 18h.

Conférence (avec photos) de 19h30 à 20h30;

Librairie Franciscaine 9 rue Marie Rose 75014 Tel 01 45 40 73 51

Métro Alésia- Bus 62

25 juin 2017

La librairie le Livre Ecarlate annonce :

Le livre Ecarlate 28 juin rencontre avec François Borel pour fraternels.jpgLe 28 juinla librairie accueillera Vincent Borel, pour " Fraternels" à partir de 19 heures.

La Librairie Ecarlate : 31 rue du Moulin Vert - 75014, Paris - Tél : 01 45 42 75 30-

FERMETURE ESTIVALE DE LA LIBRAIRIE : SAMEDI 29 JUILLET 2017-

 

22 juin 2017

Fête de quartier au parc Montsouris avec le festival "Livres en Seine"

livres en Seine, parc Montsouris

Le Conseil de quartier Montsouris/Dareau organise la seconde édition du festival « Livres en Seine », à l’occasion d’une journée exceptionnelle consacrées aux livres, à la langue française et à la culture, le samedi 24 juin de 8h30 à 23h au parc Montsouris (au niveau du kiosque).
La fête se terminera en beauté avec un pique-nique participatif et des concerts jusqu’à 23h.

Au programme de la journée :

- De 8h30 à 18h30 : Don de 20 000 ouvrages. Vous venez, vous prenez !

- De 8h30 à 10h : Petit-déjeuner pour les matinaux du parc.

- De 11h à 18h30 : Spectacles divers.

- De 16h30 à 18h : Séance de dédicaces.

- De 19h30 à 23h00 : Repas participatif (plat principal offert par le Conseil de quartier Montsouris-Dareau) Pour le reste, chacun apporte des boissons et des provisions et on partage.

- De 21h à 23h : Concerts.

Venez nombreux !

Après le succès de l’année dernière, le festival « Livres en Seine » reprend le chemin du parc Montsouris dans le 14e arrondissement de Paris pour une édition 2017 placée sous le signe de la fête ! Rendez-vous donc le samedi 24 juin de 8 h 30 à minuit pour manger, sautiller au rythme de la musique, et découvrir de nouveaux livres et leurs auteurs lors d’une séance de dédicaces.

Un événement où petits et grands pourront venir s’amuser en plongeant la tête dans les livres et les pieds dans l’herbe !

(cliquez sur l'image pour la voir en grand)

Lire la suite

17 juin 2017

Simone Weil « Luttons-nous pour la justice ? » soirée à la Procure mardi 20 juin à 20h

Simone Weil_Luttons-nous- pour la justice couverture (3).gifPascal David, o.p., et Florence de Rivaz viendront présenter l’action politique selon Simone Weil à l’occasion de la sortie de « Luttons-nous pour la justice ? » (à paraître chez Peuple Libre)  mardi 20 juin à 20H00, à la librairie LA PROCURE, 3 rue de Mézières, Paris 6ème,

Simone Weil : LUTTONS-NOUS POUR LA JUSTICE ? Manuel d’action politique 

Présentation, étude, notes et index par Pascal David

En 1943, alors que l’Europe lutte contre la barbarie nazie, la philosophe Simone Weil (1909-1943) est à Londres, chargée par le général de Gaulle de réfléchir à la reconstruction de la France. Cet effort d’invention, à nous de le reprendre. Nous devons, à notre tour, penser les conditions et le sens de notre vivre ensemble. Quelle démocratie voulons-nous ? Voulons-nous vraiment la justice ? Qu’avons-nous donc en commun ?

« L’unique source de salut et de grandeur pour la France est de retrouver son génie au fond de son malheur – maintenant – afin d’avoir l’occasion de faire aussitôt passer cette reprise de contact dans l’action ». Simone Weil

Pascal David est chargé d’enseignement à la Faculté de philosophie de l’Université catholique de Lyon. Il est l’auteur d’une vingtaine d’articles et d’ouvrages consacrés à Simone Weil.

11 juin 2017

Pour commencer, il nous faut de l'humour (VIII)

Sur l'autoroute, doit-on mettre sa ceinture quand on rentre dans une bretelle ?

Comment peut-on faire pour dormir sur ses deux oreilles ?

A-t-on besoin d'un interprète pour être traduit en justice ?

Une question chronique : un journaliste qui ne pige rien a-t-il un avenir ?

Si encaisser revient à recevoir des coups, à quoi bon alors devenir riche ?

Peut-on dire d'une cartomancienne qu'elle joue carte sur table ?

10 juin 2017

Le boulevard Raspail et ses écrivains (IV)

Le boulevard Raspail et ses écrivains (IV)

Nous poursuivons notre promenade afin d’évoquer les domiciles de personnalités littéraires qui ont fréquenté ce boulevard. Ainsi :Eugene Ionesco.jpg

Eugène Ionesco (1909-1994) – Plusieurs de ses pièces sont créées à l’Alliance Française au n° 101, dont »Le Roi se meurt » en 1962.Sartre,1967.jpg

Jean-Paul Sartre (1905-1980)- Au 222 et au 10ème étage, il y achève « Les Mots ». Dans les années 1937, il loge à l’hôtel Mistral, 24 rue Cels, avec Simone de Beauvoir, d’où l’évocation du carrefour Raspail-Edgar Quinet et des rues Emile Richard et Froidevaux.

Françoise Sagan.jpgFrançoise Sagan (1935-2004)-  Elle écrira en 1989 son roman « La Laisse » qui se situe en haut de l’avenue Denfert-Rochereau et du quartier avoisinant.

Philippe Sollers ( 1936)- Deux de ses livres parus en 2009 et 2012 Philippe Sollers 15juin2011_paris.jpg« Les Voyageurs du Temps » et » l’Eclaircie » évoquent la partie nord du boulevard Raspail. Dans sa jeunesse, il habita successivement au 90 où il rencontra Francis Ponge, puis au n° 13 du côté de la librairie Gallimard.

patrick Modiano.jpgPatrick Modiano (1945)- Au 243, l’ex-café de la Marine devenu le restaurant «  le Duc » est évoqué dans « Fleurs de ruines » (1991). Le haut du quartier Denfert-Rochereau et du boulevard sont évoqués dans  « Chiens de printemps » (1993). Le boulevard et le carrefour Edgar Quinet/rue Emile Richard  sont évoqués dans « le Café de la jeunesse perdue » publié en 2007.

Dan Franck et Jean Vautrin – Le héros de la saga « les aventures de Boro » loge au passageDan Franck.jpg d’Enfer où Dan Franck précise : c’est un lieu excentré, bizarre, vous pouvez vous imaginer être à l’autre bout du monde à Saint Pétersbourg ou ailleurs.

- Documentation extraite des numéros 54:55 de la S.H.A du 14e