Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 novembre 2014

Festival "Waiting for Beckett" 7 au 10 novembre

beckett flyer_jpg.jpgLa mairie du 14e et la MPAA Broussais rendent hommage à Samuel Beckett. Dans le cadre du 25e anniversaire de sa mort, un plongeon dans le comique absurde, noir et musical d’un dramaturge phare du 20e siècle.

Vendredi 7 novembre, à 19h30 à la Mairie du 14e
Soirée d’ouverture suivie d’une soirée lecture conçue par l’association « Une saison de Nobel ». www.unesaisondenobel.com
Présentation par Pascale Sardin, professeure au Département Etudes anglophones de l’université Bordeaux-Montaigne.
Lecture de la pièce de théâtre « Pas » (éditions de minuit, 1978) par Anny Romand.

Entrée libre dans la limité des places disponibles. Réservation : lecture33@free.fr

Samedi 8 novembre, à 19h30 à la MPAA Broussais
Théâtre : Fragments de théâtre 1
Catastrophe/Marion Jeanson
Concert : Baptiste Thiébault Quartet

Dimanche 9 novembre, à 19h30 MPAA Broussais

Théâtre : La dernière bande
Pas moi / Marion Jeanson

Lundi 10 novembre, à 19h30
MPAA Broussais
Théâtre : Comédie. Sarah Mouline
Concert : Musicale Comédie. Axel Nouveau / Trio Azolejos
Conférence : La pensée comique de Samuel Beckett. Jean-Baptiste Frossard.
Tarifs : 10€, 5€ et gratuit pour les – de 18 ans.
Réservation : 01 46 34 68 58
reservation@mpaa.fr

Mairie du 14e. 2, place Ferdinand Brunot.
MPAA Broussais. 100 rue Didot. 75014

17 octobre 2014

Dernière conférence du cycle Zola à l'Université Populaire du 14ème : 18 octobre

université populaire du 14ème,atelier d'écritureLe cycle Zola proposé par l' Université Populaire du 14ème se termine par une dernière conférence le 18 octobre de 10h30-12h30 :

- L’idéologie : les rêveries de l’utérus et le cauchemar de l’hystérie ; Zola et « l’odeur du peuple ».

Salle municipale, 12 rue du Moulin des lapins 75014 (métro Pernety).

Entrée libre (sous réserve de places), gratuite et sans inscription. Contact : universite.populaire14@laposte.ne

Il n'est pas inutile de rappeler  le préambule  de ce cycle pour donner son sens à cette dernière rencontre. (cliquez sur lire la suite)

Lire la suite

06 octobre 2014

Les pièces d'Alan Ball au Livre Ecarlate

invit-ball.jpg

26 septembre 2014

"Premiers romans, nouveaux talents 2014" le 2 octobre à l'hôtel de Massa

sdgl,hôtel de massaUne « Soirée premiers romans » est organisée par la Société des Gens De Lettres le Jeudi 2 octobre à 19h30 à l'Hôtel de Massa.

Cette rencontre sera présentée par Pierrette Fleutiaux et Carole Zalberg, animée par Pascal Thuot (Librairie Millepages, Vincennes).

Les membres SGDL ont sélectionné cinq auteurs de premiers romans qui viendront présenter leur ouvrage et lire des extraits.

Bruno DENIEL-LAURENT, « L’Idiot du Palais »  (La Table ronde); Frederika Amalia FINKELSTEIN, « L'Oubli » (L'Arpenteur/Gallimard); GAUZ,  « Debout-Payé » (Le Nouvel Attila);Fiston, MWANZA-MUJILA, « Tram 83 » (Métailié); Antoine WAUTERS, « Nos mères » (Verdier)

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Réservation : communication@sgdl.org - tél : 01 53 10 12 07

Hôtel de Massa 38 rue du Faubourg Saint-Jacques 75014 Paris- Tél : 01 53 10 12 15

Cliquez sur l'illustration pour la voir en grand et sur lire la suite pour avoir quelques détails sur les écrivains sélectionnés.

Lire la suite

25 septembre 2014

Soirée George Orwell au Livre Ecarlate le 1er octobre

invit-orwell.jpg

Université Populaire du 14ème: les conférences sur Zola se déroulent le samedi de 10h30 à 12h30

L'Université poulaire du 14ème poursuit son cycle sur Zola intitulé :"La science, l'art et universié poulaire du 14ème,zolal'idéologie, trois clefs pour lire et relire Emile Zola". Les conférences ont lieu le samedi matin jusqu'au 18 octobre inclus-

- Samedi 27 septembre 10h30-12h30La description ou les leçons d’optique d’un naturaliste (appareils à percevoir, jeux d’ombres et de lumières, lanterne magique, panorama, photographie, miroir, écrans…)

- Samedi 4 octobre 10h30-12h30– Un romancier et ses peintres (1) : la « description dramatisée » et le « musée imaginaire » d’Emile Zola » (classicisme, romantisme, réalisme, impressionnisme…)

Salle municipale, 12 rue du Moulin des lapins (métro Pernety).

Entrée libre (sous réserve de places), gratuite et sans inscription.

- Un atelier d’écriture (en marge du cycle) sera animé par Marie-Françoise Roger." Et si j’écrivais …" Le lundi 6 octobre de 19h15 à 22h15, osez, venez écrire avec les peintres ! L’atelier d’écriture, espace convivial d’écoute et d’échange, lieu de création à l’écart de tout jugement. Lieu : Florimont, 9 place Marcel Paul, métro Pernety. Attention ! Effectif limité : s’inscrire auprès de l’UP14.

Contact : universite.populaire14@laposte.ne

Lire la suite

21 septembre 2014

Taiye Selasi au Livre Ecarlate le 24 Septembre

invit-selasi2.jpg

19 septembre 2014

Rentrée de l'université populaire du 14e avec un cycle sur Zola du 20 septembre au 18 octobre

Université populaire du 14ème cycle Zola.jpgLe 20 septembre, commence le cycle de rentrée de l'Université Populaire du 14ème: "La science, l'art et l'idéologie, trois clefs pour lire et relire Emile Zola"

Zola, une révolution littéraire

Il y a un paradoxe Zola. Auteur archi-connu, il est aussi un auteur méconnu. Son œuvre immense est un archipel dont on ne connaît guère que quelques îles, L’Assommoir, Germinal, Nana, Au Bonheur des dames…. Défigurée par les morceaux choisis, méprisée par des gens qui ne l’ont pas lue, elle mérite mieux que les préjugés ordinaires. Rien de tel pour les dépasser que d’explorer l’imaginaire d’un romancier qui a osé concevoir une révolution littéraire sur le double modèle des sciences de son temps et de la peinture impressionniste. Zola, qui affirmait publiquement « procéder comme les chimistes et les mathématiciens », rivaliser avec « les sciences balbutiantes de l’hérédité », revendiquait en privé le parrainage de l’art : « les peintres m’ont aidé à peindre d’une manière neuve, littérairement », disait-il. En réalisant cette synthèse inédite de champs disciplinaires opposés, Zola pensait « faire œuvre d’art et de science » sans se douter que l’idéologie se glissait en catimini dans les modèles du naturalisme, dans sa représentation catastrophiste du peuple et dans sa vision terrifiante de la femme hystérique.

Salle municipale, 12 rue du Moulin des lapins (métro Pernety).

Entrée libre(sous réserve de places), gratuite et sans inscription.

Programme :

  • Samedi 20 septembre 10h30-12h30 – les modèles scientifiques du naturalisme : Thérèse Raquin et la chimie des tempéraments ; Les Rougon-Macquart et « les sciences balbutiantes de l’hérédité » ; de « l’histoire naturelle » à « l’histoire sociale ».

  • Samedi 27 septembre 10h30-12h30 – La description ou les leçons d’optique d’un naturaliste (appareils à percevoir, jeux d’ombres et de lumières, lanterne magique, panorama, photographie, miroir, écrans…)

http://up14.blog4ever.com/

Lire la suite

15 septembre 2014

Soirée Marcel Pagnol à l'hôtel de Massa le jeudi 18 septembre à 19h

Marcel-Pagnol.jpegLa Société des Gens de Lettres, Marcel Pagnol Communication/La Compagnie méditerranéenne de films et Le Prix Marcel Pagnol, vous invitent à une rencontre consacrée à

Marcel Pagnol, écrivain, homme de théâtre et de cinéma.

Jeudi 18 septembre 2014 à 19h00

 "Marcel Pagnol, libre créateur"

En compagnie de Nicolas Pagnol petit-fils de l'écrivain,  Daniel Picouly, Président du jury du Prix Marcel Pagnol,  Jean-Noël Pancrazi, écrivain et lauréat du Prix Marcel Pagnol 2012, et Karin Hann, auteur de la biographie de Pagnol (Marcel Pagnol, un autre regard, Le Rocher, 2014).

Avec Bernard de Fallois, éditeur. Et aussi des auteurs, metteurs en scène et scénaristes Macha Makeïeff et Hector Cabello Reyes.hôtel de Massa société des gens de lettres.jpg

La soirée sera ponctuée par des lectures de textes, des extraits de films et des interviews de Marcel Pagnol. Les débats seront animés par Floryse Grimaud, créatrice et organisatrice du Prix Marcel Pagnol.

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Réservation : communication@sgdl.org ou floryse.grimaud@wanadoo.fr  tel: 06 83 31 10 30

SGDL, Hôtel de Massa 38 rue du Fbg St-Jacques,75014 Paris www.sgdl.org 

14 septembre 2014

La librairie "Le livre Ecarlate" invite

invitation La Page au Livre ecarlate 16 sepptembre.JPGSoirée La Page du 14e : mardi 16 septembre de 18h30 à 20h

Prochaines rencontres
- Festival America du 11 au 14 septembre à Vincennes : café des libraires www.festival-america.org - Taiye Selasi mercredi 24 septembre

Librairie Le Livre Ecarlate : 31 rue du Moulin Vert 75014 Tel 01 45 42 75 30 - Métro Alésia- Bus 62- 28-

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

08 septembre 2014

Jean-Jacques Rosat au Livre Ecarlate

invit-rosat.jpg

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

Prochaines rencontres organisées par  Le livre Ecarlate

- Festival America du 11 au 14 septembre à Vincennes : café des libraires www.festival-america.org

- Soirée La Page du 14e mardi 16 septembre de 18h30 à 20h

- Taiye Selasi mercredi 24 septembre

Librairie Le Livre Ecarlate 31 rue du Moulin Vert 75014 Tel 01 45 42 75 30 - Métro Alésia- Bus 62- 28-

26 juin 2014

Mathieu Bellahsen au Livre Ecarlate

invit-bellahsen.jpg

14 juin 2014

Le Livre Ecarlate fête ses 8 ans!

invit-8anniversaire.jpg

01 juin 2014

Livre Ecarlate : rencontre avec Kéthévane Davrichewy Davrichachvili mercredi 4 juin

 Livre Ecarlate : invitation soirée rencontre avec Kéthévane Davrichewy Davrichachvili mercredi 4 juin à partir de 19h, 31 Rue du Moulin Vert, 75014 Paris

livre Ecarlate 4 juin 2014.jpg

18 mai 2014

Amnesty International au Livre Ecarlate

invit-amnesty2.jpg

29 avril 2014

Hommage au poète et écrivain Georges-Emmanuel Clancier : mercredi 30 avril ,18h, à l'hôtel de Massa

hôtel de Massa société des gens de lettres.jpgMercredi 30 avril à 18h00, l'Académie Mallarmé et la Société des Gens de Lettres convient des poètes et écrivains à une soirée autour de Georges-Emmanuel Clancier.

Lectures et témoignages des poètes et écrivains :

Jean Claude Bologne, François Montmaneix, Jean Orizet, Lionel Ray, Jean Portante,Vénus Khoury-Ghata, Richard Rognet, Gabrielle Althen, Claudine Helft évoqueront la vie et l'œuvre de Georges-Emmanuel Clancier en sa présence.

Vénus Khoury-Ghata lira des extraits de "Oscillante parole"     

Richard Rognet  lira des extraits de "Une voix"         

Gabrielle Althen lira des extraits de "Passager du temps"

Renseignements et réservation :  sg-academiemallarme@orange.fr   

SGDL - Hôtel Massa - 38 rue du Fbg-St-Jacques - 75014 Paris. Tél : 01.53.10.12.00

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

28 avril 2014

Une Saison de Nobel - Naguib Mahfouz : mardi 29 avril 19h30 à l'hôtel de Massa

Naguib Mahfouz 1911-2006.jpgMardi 29 avril à 19h30 à l'Hôtel de Massa : soirée consacrée à Naguib Mahfouz  (1911- 2006)- Prix Nobel 1988 - Egypte

Naguib Mahfouz (نجيب محفوظ, Naǧīb Maḥfūẓ), né le 11 décembre 1911 dans le quartier populaire de Gamaliyya à Khân al-Khalili au Caire et mort le 30 août 2006, est un écrivain égyptien contemporain de langue arabe et l'intellectuel le plus célèbre d’Égypte, ayant reçu le prix Nobel de littérature en 1988.

La carrière littéraire de Naguib Mahfouz se confond largement avec l’histoire du roman moderne en Égypte et dans le monde arabe. Au tournant du XXe siècle, le roman arabe fait ses premiers pas dans une société et une culture qui découvrent ce genre littéraire à travers la traduction des romans européens du XIXe siècle. Dans les années 1920, l’écrivain et homme politique Muhammad Husayn Haykal prône l’émergence d’une « littérature nationale » coulée « dans les moules occidentaux, afin que les Égyptiens y voient le signe qu’ils sont aussi avancés que l’Occident, et peut-être le devancent, dans les domaines de la civilisation ». Nul ne portera mieux que Naguib Mahfouz ce projet à son terme. (extrait du site Wikipédia)

Présentation par Gilbert Sinoué. (cliquez sur lire la suite)

Lecture d’extraits de « La Belle du Caire » (Traduction par Philippe Vigreux Gallimard)en arabe par Ranaa Wael  et en français  par Bruno Putzulu

Lecture accompagnée par Hend Zouari au kanoun.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Réservation : communication@sgdl.org

 SGDL - Hôtel Massa - 38 rue du Fbg-St-Jacques - 75014 Paris. Tél : 01.53.10.12.00

Lire la suite

04 avril 2014

Pierre Lemaitre au Livre ecarlate le 9 avril

invit-lemaitre.jpg

25 mars 2014

Soirée hommage à JMG Le Clezio jeudi 27 mars, 19h30, à l'Hôtel de Massa

Jean-Marie Le Clézio.jpgUne soirée hommage à JMG Le Clézio - Prix Nobel de littérature 2008 - aura lieu le jeudi 27 mars, 19h30, à l'Hôtel de Massa

« l'écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'extase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en dessous de la civilisation régnante »

Présentation par Michèle Gazier : Ecrivain, auteur d'une vingtaine de livres - romans (dont La Fille, Seuil 2010), récit (L'homme à la canne grise, Seuil 2012), nouvelles, BD (Virginia Woolf, Naïve 2011) essais littéraires et sur l'art - Michèle Gazier a longtemps tenu la chronique littéraire de Télérama après avoir enseigné l’espagnol. Elle a aidé à la découverte de la littérature espagnole contemporaine ... Elle est l’auteur d’un portrait de Jean Marie Le Clézio pour la série télévisée : Un siècle d’écrivains...

Lecture des extraits de Tempête (Editions Gallimard 2014).

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservation : communication@sgdl.org

Hôtel de Massa 38 rue du Faubourg Saint Jacques, 75014 Paris - RER Port-Royal-

23 mars 2014

Cycle des poètes maudits (suite) à l'Université Populaire du 14ème

université poulaire du 14 èmeverlaine-poetes-maudits.pngCycle Les poètes maudits (suite)

Les mardis 25 mars et  1er avril 

de 19h30 à 21h 30,

Maison des associations, 22 rue Deparcieux

Et lundi 7 avril, 19H30-22H30 – Le cabaret poétique

 Mairie annexe du 14e, 26 rue Mouton-Duvernet

  Entrée libre (sous réserve de places), gratuite, sans inscription,

Mardi 25 mars, "Tristan Corbière, poète maudit et moderne -autour de l’écriture poétique–", par Laurent Fourcaut, poète, professeur émérite de littérature à la Sorbonne et Marie-Françoise Roger, professeure de lettres, avec la participation de Dominique Amanou, compagnie « Les dis-leur » .

Mardi 1er avril, "Hier n’est pas encore venu, Jacques Demarcq, Alain Lance et Esther Tellermann", trois poètes d’aujourd’hui nous parlent de leur relation privilégiée avec un poète du XIXe français et de leur propre aventure poétique ; animé par Jean-Baptiste Para, directeur de la revue Europe.

LUNDI 7 avril (à la mairie annexe du 14e), Cabaret poétique : à la mode du Chat noir !, avec Riton la manivelle – on lira/dira/chantera joyeusement de la poésie !

La biblio du cycle Ici

Les 68 poèmes que vous pourrez lire pendant la soirée cabaret ! ICI

Organisateurs  du cycle: Marc Buffat, Jean-Pierre Charpentrat, Laurent Fourcaut, Nicole Loizeau, Jean-Baptiste Para, Betty  Petitfils, Alain Reinette, Jean-Louis Robert, Marie-Françoise Roger.

17 mars 2014

Andrei Makine au Livre Ecarlate le 19 mars

invit-makine.jpg

10 mars 2014

Université Populaire du 14ème : Le cycle "Les poètes maudits" débute le mardi 11 mars à 19H30

université poulaire du 14 èmeverlaine-poetes-maudits.pngCycle Les poètes maudits 

Les mardis de 19h30 à 21h30,

Du 11 mars au 1er avril 2014

Maison des associations, 22 rue Deparcieux 75014

lundi 7 avril, 19H30-22H30,  le cabaret poétique,  à la Mairie annexe du 14e

Entrée libre et gratuite

Organisateurs : Marc Buffat, Jean-Pierre Charpentrat, Laurent Fourcaut, Nicole Loizeau, Jean-Baptiste Para, Betty  Petitfils, Alain Reinette, Jean-Louis Robert, Marie-Françoise Roger.

Le cycle sera l’occasion de s’interroger, à partir du livre de Verlaine," Les poètes maudits", sur ce qu’est la poésie et/ou ce qu’elle est devenue. Mais ce sera aussi un cycle tout en poésie !

Mardi 11 mars, 19h30  : "Les poètes maudits", par Jean-Luc Steinmetz, professeur, poète, éditeur des œuvres complètes de Rimbaud. A la Maison des Associations 22 rue Deparcieux.

Mardi 18 mars, Marceline Desbordes-Valmore, poète maudite, par Christine Planté, professeure de littérature française, Université de Lyon 2.

Mardi 25 mars, Tristan Corbière, poète maudit et moderne - autour de l’écriture poétique –, par Laurent Fourcaut, poète, professeur émérite de littérature à la Sorbonne et Marie-Françoise Roger, professeure de lettres, avec la participation de Dominique Amanou, compagnie « Les dis-leur » .

Mardi 1er avril, Hier n’est pas encore venu, Jacques Demarcq, Alain Lance et Esther Tellermann, trois poètes d’aujourd’hui nous parlent de leur relation privilégiée avec un poète du XIXe français et de leur propre aventure poétique ; animé par Jean-Baptiste Para, directeur de la revue Europe.

LUNDI 7 avril (à la mairie annexe du 14e), Cabaret poétique : à la mode du Chat noir !, avec Riton la manivelle – on lira/dira/chantera joyeusement de la poésie !

04 mars 2014

Un été avec Montaigne

un été avec Montaigne Equateurs parallèles.jpgAntoine Compagnon

Montaigne ? Un art de vivre, mais avant tout une démarche personnelle dans l’introspection du « Connais-toi toi même », voie essentielle amenant à la découverte de soi.

Professeur au Collège de France et à Columbia University, l’auteur consacre dans ce petit livre, quarante chapitres à l’étude de cette mine d’observations et de constats, dont l’essence est la découverte de l’être humain ; ceci, tant sur le plan des rapports avec la société civile, les « Pouvoirs », les « Grands », mais aussi avec la maladie, la mort, la guerre et la paix, les médecins, l’ignorance, l’amitié et l’amour ou le temps perdu…

Chaque chapitre comporte au moins une citation se rapportant au sujet. Les textes de Montaigne abordés, nous éclairent par leur analyse précise de l’auteur et nous guident sur le cheminement propice à une réflexion personnelle.

La lecture ultérieure des Essais nous semblera alors plus claire, et nous-mêmes serons plus aptes à nous « découvrir » tels que nous sommes, et ceci dans un souci de vérité, d’honnêteté, de sagesse, de franchise et de loyauté, qualités éminemment demandées et souvent affirmées par l’auteur des Essais.

Ce petit livre offre à chacun la possibilité de faire le point en lui-même, tout en se référant à une époque passée, mais dont l’acuité peut nous donner les clés à un éclairage contemporain.

R.R.

Editions  « Des Equateurs ».

25 février 2014

"L’homme dans la guerre : Maurice Genevoix face à Ernst Jünger" jeudi 27 février 2014, 19h00, à la Cité Universitaire

homme_dans_la_guerre-heine-cite.jpgJeudi 27 février à 19h : Table-ronde sur l’ouvrage de Bernard Maris : " L’homme dans la guerre: Maurice GENEVOIX face à Ernst JÜNGER". Elle sera précédée d’une lecture par les comédiens de « La Passion des Soldats de la Grande Guerre »

En coopération avec le Goethe-Institut

Conception, écriture et mise en scène de la lecture par Xavier Gras
avec Fabian Arning, Thomas Kellner, Vanessa Mecke, Mathilde Moulinat, Thierry Simon, Vincent Vernerie- Chant : Carine Lacombe

Suivi d’une table ronde avec Julien Hervier, prof. honoraire, Poitiers, Bernard Maris, prof. des universités, Institut d’études européennes, Paris 8 - modération : Gilbert Merlio, prof. émérite, Paris-Sorbonne

Le livre de Bernard Maris L’Homme dans la guerre (Grasset, 2013) parle des perceptions croisées de la guerre par ces deux écrivains, que leur patriotisme oppose mais que la guerre rassemble. La guerre révèle-t-elle l’essence de l’humain ou les hommes peuvent-ils, doivent-ils être plus grands que la guerre ?

La publication en français des Journaux de guerre de Jünger (traduction Julien Hervier¹) soulève une autre question, celle de la transposition littéraire de l’expérience de la guerre et de la place que prend cette dernière dans l’itinéraire personnel de ces deux auteurs.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Maison Heinrich Heine 2010. Cité internationale universitaire de Paris, 27 C, boulevard JOURDAN 75014 PARIS
Métro RER B - Tramway T3- Cité universitaire. Bus 21, 67 Stade Charléty. Email: info@maison-heinrich-heine.org.

Lire la suite

15 février 2014

Ils vécurent dans le XIV (IX)

Sadoul Georges (1904 – 1967), historien du cinéma (histoire générale du cinéma) – 54 rue du Château (Phalanstère surréaliste).

Sainte Beuve Charles Augustin (1804 – 1869), critique et poète (Causeries du lundi et Poésies de Joseph Delorme) – 11 rue de Montparnasse.

Sartre Jean-Paul (1905 – 1980), philosophe, romancier et dramaturge (L’Etre et le Néant, les Chemins de la liberté, Huis-Clos) – Hôtel Mistral, 24 rue Cels et boulevard Edgar Quinet.

Seghers Pierre (1906 – 1987), poète et éditeur des Poètes Internationaux – 228,230 boulevard Raspail.

Triolet Elsa (1896 – 1970), romancière (Le Cheval blanc)- Hôtel Istria, 24 rue Campagne Première.

Tzara Tristan (Sami Rosenstock, dit) (1896 – 1963), poète dadaïste (25 poèmes) – Hôtel Istria.

Vassilieff Marie (1884 – 1957), mère des « Montparnos » (Mémoires) – 21 avenue du Maine.

Verlaine Paul (1844 – 1896), poète – 96 rue Didot (Hôpital Broussais, où il fit de longs séjours de 1886 à 1895).

Zola Emile (1840-1902), romancier (les Rougon Macquart) – 66 rue Daguerre, appelée sous le Second Empire rue de la Pépinière.

12 février 2014

Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit

de Jean d’Ormesson

Dormesson.jpgC’est un roman inclassable, ou plutôt à classer dans le périmètre d’une œuvre où l’auteur raconte au passé, au présent et parfois dans le futur incertain de l’humanité, les avatars d’une vie, la sienne. Et cela avec un brio, une fougue, parfois un brin de fausse modestie accompagnée de notes mélancoliques où la joie de vivre soudain apparaît.

Bref, nous découvrons la saga d’un homme ordinaire qui aurait malgré lui la forte nostalgie d’une haute naissance, celle issue d’une famille d’aristocrates, dont la lignée est prodigieuse.

Mais à travers cette atmosphère de légèreté, d’insouciance apparente, il y a l’homme, le vrai. Celui qui doute, celui qui sait que la vie a un terme, dans la perspective que l’issue est dans la mort. Ce constat conduirait-il tout humain vers le néant ou la vie éternelle ?

Les pages du chapitre : « Il y a au dessus de nous quelque chose de sacré » sont particulièrement profondes et émouvantes. Ainsi : « … l’idée que notre naissance est une condamnation à mort est difficile à supporter ». De même le rapport au temps qui passe est superbement traité : « … nous avons le droit de croire autre chose qu’à ce temps et à ce monde, nous avons le droit d’espérer un destin éternel… ». Et plus loin : « … nous sommes de la poussière d’étoiles affinée par le temps ».

A ce stade, Jean d’Ormesson est amené à évoquer l’existence ou la non existence de Dieu. Ici, l’auteur se fait métaphysicien : « Dieu est absence, Dieu est silence. La seule idée que nous puissions nous faire de lui, dans notre misère d’ici bas, c’est sa création, ce sont les autres hommes ».

Les dernières pages sont d’une rare et exceptionnelle beauté sur le plan spirituel, lorsqu’il adresse une prière à Dieu et que Celui-ci lui offre en retour son pardon…

Un livre où l’émotion et la réflexion sont les archétypes d’une pensée d’esthète et de voyant

R.Rillot

Edition Robert Laffont- 19,95€- en Kindle 15,95€

08 février 2014

Ils vécurent dans le XIVème (VIII)

Ils vécurent dans le XIVe ( VIII)

-    Radiguet Raymond (1903 – 1923), romancier (Le Diable au corps) : 21 avenue du Maine. Il fréquenta la cantine Marie Vassiliev située Impasse du Maine. (15ème ardt).

-    Ramuz Charles-Ferdinand,  (1878-1947), romancier (La grande peur dans la montagne) : 12 rue Liancourt. Il habita aussi 17 rue Froidevaux, 135 boulevard du Montparnasse, 9 rue Campagne-Première et 24 rue Boissonnade.

-    Raspail François-Vincent (1794-1878) : homme politique (Histoire naturelle de la santé) ; angle de la rue de la Tombe Issoire et de l’avenue René Coty.

-    Rilke Rainer-Maria (1875-1926), poète (Elégie de Duino) : 9 rue Campagne Première.

-    Rimbaud Arthur (1854-1891), poète (Les Illuminations) : 14 rue Campagne Première (habitation aujourd’hui disparue).

-   Rolland Romain (1866-1944), romancier (Jean Christophe) : 3 rue Boissonnade.

-    Romain Jules (Louis Farigoule, dit) (1885-1972), romancier (Les Hommes de bonne volonté) : 27bis avenue René Coty.

 

06 février 2014

Salon des écrivains bretons, samedi 8 février à la mairie du 14ème

SALON-LIRE-LA-BRETAGNE-2014-affiche-ok-723x1024.jpgLe samedi 8 février, la mairie du 14e accueille pour la seconde année consécutive le salon «Lire la Bretagne»

Sa 10e édition se déroulera le samedi 8 février en salle des fêtes et rassemblera plus de 40 auteurs autour d’un invité d’honneur : Jean-François Parot. Ce diplomate et romancier est connu pour avoir créé la série de romans policiers avec pour héros le fameux Nicolas Le Floch, commissaire-enquêteur dans le Paris du 18e siècle. Les visiteurs pourront tout au long de la journée échanger avec l’ensemble des écrivains présents et se faire dédicacer leurs livres. Sans oublier de visiter les stands des organisateurs et partenaires de l’événement : la Mission Bretonne et Dastum, la Maison de la Bretagne, Radio Bro, la Coop Breizh… Plusieurs conférences sont prévues, notamment un échange « à bâtons rompus » avec J.F. Parot autour de son œuvre, ainsi que des animations musicales et un espace bar. Enfin, à 16h30 seront dévoilés les résultats du concours de nouvelles, organisé cette année sur un thème festif et jubilatoire « les bretons et la table », tradition bretonne oblige !

« Lire la Bretagne », le salon des écrivains bretons
Samedi 8 février de 10h à 19h en salle des fêtes de la mairie du 14e  rue Pierre Castagnou
Informations : contact@missionbretonne.org  ou au 01 43 35 26 41

01 février 2014

Marie-Caroline Saussier au Livre Ecarlate

livre ecarlate,saussier

Ils vécurent dans le 14ème (VII)

-      -   Mermoz Jean (1901-1936), aviateur (auteur de « Mes vols ») – 3 rue de la Cité universitaire. Ces de là qu’il partit pour son dernier raid, héros national disparu dans l’Atlantique Sud avec son équipage.

Migne Jean-Paul, abbé (1800 – 1875), éditeur religieux, lexicographe et encyclopédiste (Patrologie latine et Patrologie grecque) : 189 avenue du Maine. Son extraordinaire entreprise d’édition et d’imprimerie, disparut dans un gigantesque incendie en 1868. Cinq cents employés y travaillaient.

Mauréas Jean (Ioannis Papadiamantopoulos, dit) (1856 – 1910) – poète (les Stances) : 129 avenue du Général Leclerc. Il habita aussi 23 rue de Coulmiers, 4 rue Friand, 201 boulevard Brune et 9 rue Poirier de Narcay.

- Pergaud Louis (1882 – 1915), romancier (La guerre des boutons) – 3 rue Marguerin.

- Perroy Gilbert (1908 – 1984), historien du 14ème arrondissement (2900 pages d’histoire dans la « Revue d’Histoire du 14ème arrondissement ») ; 99 boulevard Arago.

- Prévert Jacques (1900 – 1977), poète (Paroles), scénariste-dialoguiste de cinéma – Phalanstère de la rue du Château., aujourd’hui disparu.

- Proudhon Pierre Joseph (1809 – 1865), réformateur social (Qu’est-ce que la propriété ?) : 83 avenue Denfert Rochereau.