Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 octobre 2012

Soirée Astronomie « le système solaire » 27 octobre 19h30 au Centre d'animation Montparnasse

astro systemesolaire soirée 27 octobre.jpgDans le cadre des « Soirées Astro », le Centre d’animation Montparnasse, en collaboration avec l’association française d’astronomie (AFA), propose une soirée autour du système solaire le samedi 27 octobre 2012 de 19h30 à 22h.

Après une mini-conférence sur le système solaire présentée par Dominique LESUEUR, administrateur de l’AFA, vous pourrez observer en direct le système solaire avec ce spécialiste, passionné par le ciel.

 Le centre d’animation Montparnasse est implanté sur la dalle du Jardin Atlantique couvrant la gare Montparnasse à la limite entre les 14ème et 15ème arrondissements de Paris.

  • Adresse :
    Centre d’animation Montparnasse
    26, allée du Chef d’escadron de Guillebon
    Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème
    Téléphone : 01 43 20 20 06

12 avril 2012

Centre d'animation Montparnasse stages de vacances de printemps pour les 6-15 ans

stages printemps 2012 au   ca Montparnasse.jpgDurant les vacances de printemps, le centre propose des stages pour tous en remplacement des activités habituelles. Inscrivez-vous vite, le nombre de places est limité !

Les activités pour les jeunes de 6 à 15 ans sont très diverses : Pour les 6- 8ans :Création de décos et de jeux à partir d’objets de récupération, découvertes surprenantes et expériences ludiques entre Sciences et Nature. Pour les 8-11ans : Au temps des Pharaons, La nature dans ma ville, Astronomie,Créatures fantastiques. Pour les 11-15ans : BD et dessin, Vidéo : « Bref. Je fais un film »

Inscriptions à l’accueil du centre. Adresse : Centre d’animation Montparnasse 26, allée du Chef d’escadron de Guillebon- Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème- Téléphone : 01 43 20 20 06 -Mail : infos@ca-montparnasse.org Site Internet : www.ca-montparnasse.org

Programme détaillé, cliquez sur lire la suite

Lire la suite

22 mars 2012

Exposition «Ciel miroir des cultures» jusqu'au au 31 mars

expo_cielmiroircultures.jpgExposition  « Ciel, miroir des cultures » du 17 février au 31 mars au Centre d'Animation Montparnasse : Cette exposition retrace l’astronomie au travers des cultures, ses représentations, les projections et les usages d’un ciel scientifique, peuplé de monstres, de dieux, écran de projection de nos croyances et de notre imaginaire.

Cette exposition a été conçue par l’Association Française d’Astronomie avec le soutien du Ministère de la Culture." L’observation de la voûte céleste peut être le point de départ de multiples approches : scientifique, artistique, philosophique … Toutes les époques ou presque, toutes les civilisations ont observé le ciel et y ont projeté leurs récits, leurs croyances, leurs mythes. Astrologies, religions, sciences et science-fiction sont autant d’approches nourries de représentations de la même voûte céleste."

Exposition accessible gratuitement aux heures d’ouverture du Centre. Toute l’équipe du Centre d’animation Montparnasse vous accueille :du lundi au vendredi :de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 19h00- Dimanche et jours fériés :fermé

Centre d’animation Montparnasse 26, allée du Chef d’escadron de Guillebon- Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème- Téléphone : 01 43 20 20 06

10 mars 2012

L'Observatoire et ses astronomes (IV)


Francois Arago  staue de Antonin Mercié à  Perpignan.jpgLe nom d’Arago est plus connu que ceux de ses collègues que nous avons déjà évoqués. Un boulevard porte son patronyme dans le XIVe.

Il est né le 26 février 1786 à Estagel, non loin de Perpignan. Reçu à Polytechnique à 17 ans, il fut nommé secrétaire-bibliothécaire du Bureau des longitudes en 1805, et promu astronome en 1807 alors qu’il est en mission en Espagne, pour terminer la triangulation des Baléares, la mort de Méchain ayant interrompu les travaux. Il fut nommé à l’Académie des Sciences en 1809 et en deviendra secrétaire perpétuel en 1830.
Il étudie l’électromagnétisme et découvre la possibilité d’aimanter un barreau d’acier en le plaçant au cœur d’un circuit électrique ; Ampère en tirera l’invention de l’électro-aimant.

Il ouvre un cours d’astronomie à l’Observatoire le 7 février 1813. Ses cours, à cause de leurs vifs succès, devront être transférés au Collège de France. En 1841 seulement, un amphithéâtre sera construit à l’Observatoire.

Depuis 1830 Arago est député. Il participe à tous les travaux législatifs, sera ministre de la guerre et de la marine dans le Gouvernement provisoire de 1848. En 1834, il avait publié Astronomie populaire. La même année il devient directeur des observations à l’Observatoire. Refusant de prêter serment à Napoléon III, il conserve cependant sa charge, de même que quarante-sept ans plus tôt, il avait refusé de prêter serment à Napoléon Ier, sans être renvoyé de l’Ecole Polytechnique. Il meurt presque aveugle le 2 octobre 1853.

- N.D.L.R. Documentation extraite du N° 26 de la Revue de la S.H.A. du 14e.

Cette statue d'Arago, réalisée par Antonin Mercié en 1879, est installée à Perpignan, ville où le savant avait fait une partie de sa scolarité. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Un monument particulier a été installé à Paris pour célébrer Arago à l'occasion de la commémoration du bicentenaire de sa naissance : une série de médaillons disséminés dans le sol parisien, le long du méridien de Paris. (Pour plus de précisions, cliquez sur Lire la suite)

Lire la suite

04 mars 2012

L'Observatoire et ses astronomes (III)

(Lire la note précedente) La rue Lalande coupe la rue Daguerre et rejoint la rue Liancourt. Mais qui était ce Lalande ?

observatoire de paris,rue lalandeJoseph Jérôme Le Français de la Lande ( dit Lalande) est né à Bourg-en-Bresse le 11 juillet 1732. A Paris, il rencontre l’astronome Delisle et suit les cours du Collège de France. En 1751, se prépare une célèbre campagne astronomique amenant à une vaste coopération  scientifique internationale comprenant sept stations d’observation s’étendant du Cap à Stockholm. Il s’agissait d’obtenir les distances de la Lune et de Mars. Lalande s’occupera de la station de Berlin. Suite à son travail, les portes de l’Académie des Sciences s’ouvrent à lui en 1753.

Sa carrière est tracée à partir de ce moment. Il s’intéresse aux objets du système solaire et contribue à l’établissement et à l’amélioration des théories des planètes et des comètes. Deux opérations internationales de 1761 et 1769 l’amènent à participer à l’observation du passage de Vénus devant le soleil. Pour les périodes 1760 – 1775 et 1794 – 1807, il est chargé de la Connaissance du Temps.

Dès 1761, il avait succédé à Delisle et forma de nombreux astronomes notamment Delambre et Méchain ( voir nos articles  I et II ). Son Traité d’astronomie de 1764 a fait longtemps  autorité.  Son Astronomie des Dames de 1785, est un bon modèle de vulgarisation. Il ne faut pas voir ici une quelconque condescendance à propos de ce  titre, mais une initiation destinée à un public féminin qui jusqu’à lors  était surtout orienté vers une culture littéraire.  Sa Bibliographie astronomique d’une belle érudition demeure d’une grande utilité.

Le caractère de Lalande était complexe : à la fois courageux, vaniteux, original, emporté, il pouvait être bon et généreux. Il mourut de la tuberculose en avril 1807 .

Le tableau représentant Lalande est une huile  de Fragonard réalisée en 1767-1768.

N.D.L.R  Documentation extraite du N° 26 de la Revue de la S.H.A du 14e.

01 mars 2012

Soirée " QUARK" au Centre d'animation Montparnasse

langages du ciel 7 mars 2012.jpgLa prochaine soirée Quark du centre d'animation Montparnasse "Langages du ciel - astronomie, croyances et cultures" aura lieu le mercredi 7 mars prochain à 19h.

Au programme : l’astronomie au travers les cultures, ses représentations, les projections et les usages d’un ciel scientifique.

La soirée est réalisée en collaboration avec l'Association Française d'Astronomie et elle est complétée par l'exposition "Ciel, miroir des cultures" de l'AFA présentée au centre jusqu'au 31 mars (accès libre).


Centre d'animation Montparnasse 26, allée du Chef d'escadron de Guillebon- Jardin Atlantique - 75014 Paris
Mail : infos@ca-montparnasse.org
Internet : www.ca-montparnasse.org
Téléphone : 01 43 20 20 06

28 février 2012

L'Observatoire et ses astronomes (II)


Jean-Baptiste Delambre.jpg(Lire la note précédente) Jean-Baptiste Joseph Delambre est né à Amiens le 19 septembre 1749. Jusqu’en 1768, il est  collégien à Paris, puis trouve un préceptorat à Compiègne. A Paris en 1771, il accompagne le fils de Geoffroy d’Assy, receveur général des finances. Son protecteur lui bâtit un observatoire privé rue du Paradis ( près des Archives Nationales). En 1780, il suit les cours de Lalande au Collège de France. Celui-ci le prend comme assistant.

Delambre fait d’abord d’importants travaux de mécanique céleste. Sa théorie d’Uranus ( 1782) lui vaut d’être admis à l’Académie des Sciences. En 1803, il sera le premier Secrétaire perpétuel de la « Classe des sciences »  de l’Institut.

Désigné par Méchain pour effectuer la révision de la méridienne, il a la charge de la partie française de l’arc. Cette entreprise durera jusqu’en 1799, après plusieurs interruptions dues aux troubles de la Révolution et à l’absence de toute autorité scientifique entre 1793 et 1795. Il fut même arrêté et soupçonné de « faire des signaux ». Il en faisait, mais géodésiques ceux-là !

Delambre a  fait faire des progrès notables à la géodésie théorique et pratique. Son ouvrage : la Grandeur et Figure de la Terre, fut édité seulement en 1912. Son « histoire de l’Astronomie ancienne (1817), au Moyen âge ( 1819) et moderne ( 1821) », demeure un ouvrage fondamental, son érudition étant sans défaut.

En 1807, il succéda à Lalande au Collège de France. Membre de la légion d’honneur à sa fondation, il recevra de Louis XVIII, le grade d’officier et de chevalier de Saint-Michel. Sa probité intellectuelle lui valut les faveurs des différents régimes. Il mourut à Paris le 19 août 1822.

N.D.L.R. Documentation extraite du numéro 26 de la S.H.A. du 14e - (Lire la note suivante)

24 février 2012

Quand les pipistrelles s'en mêlent...

On sait qu’un vaste chantier de rénovation de l’ex- hôpital Broussais doit entrer dans sa phase active. Oui, mais… il y a des locataires dans le tunnel de la voie ferrée de la Petite Ceinture : des chauve-souris !

Autrefois, on les aurait délogées « manu militari ». Aujourd’hui, on respecte ces petits mammifèresPipistrellus.jpg volants. Le Museum convoqué en a dénombré 515. Alors, il n’est pas question de détruire leur habitat. Elles seront protégées, car il faut savoir que d’octobre à avril,  leur période d'hibernation, elles viennent s’agglutiner dans les joints en béton, le long de l’ancienne voie ferrée abandonnée.

A la mairie de Paris, un appel d’offre vient d’être lancé pour que soit déclarée une clause spéciale             « chauve-souris ». Les scientifiques du CNRS et du Muséum, ainsi que les ingénieurs du projet cherchent une solution. On parle d’un coffrage spécial qui sera situé au dessus du tunnel. Le chantier commencera en avril 2013 et devra s’arrêter en été 2014, sauf qu’entre temps, le chantier devra être stoppé d’octobre à avril, le temps de permettre le sommeil  hivernal des pipistrelles !

Si vous passez à deux pas du tunnel de la Petite Ceinture, que l’on peut apercevoir rue Didot, ayez une pensée pour ces petites bêtes, qui ont un rôle important dans la protection des écosystèmes, leur pouvoir est d’être « un insecticide gratuit et écolo ».

Lu dans le Parisien du 22 février.

14 février 2012

L'Observatoire et ses astronomes (I)

Pierre Mechain astronome 1744-1804.jpgAu nord du 14ème arrondissement, une rue rappelle que l’astronome Méchain participa à la direction de l’Observatoire de Paris. Méchain fit partie d’une équipe de cinq astronomes qui ont été successivement à la tête de l’Observatoire, pendant la période de 1795 à 1854.
Pierre- François -André Méchain est né à Laon le 16 août 1744. Issu d’un milieu modeste, son père était ouvrier du bâtiment, il achève ses études à Paris. Lalande qui fut lui-même à l’Observatoire, le remarque et l’encourage dans sa vocation.

Méchain découvrira douze comètes. Son entraînement au calcul des orbites lui permet de calculer celle de l’astre découvert en 1781 par Herschell. Il sera le premier à affirmer qu’il s’agit là d’une nouvelle planète et non d’une comète. Son nom est Uranus.
Nommé à l’Académie des Sciences en 1782, il est chargé de la Connaissance des Temps à partir de 1788. Il établit les éphémérides jusqu’en 1794. En 1792, il est en mission géodésique pour l’opération de prolongement de la méridienne jusqu’à Barcelone. Après un accident survenu près de cette cité, en voulant examiner une nouvelle pompe hydraulique, il reprend sa triangulation mais il est fait prisonnier, car on était en pleine guerre d’Espagne. Ensuite, il a l’autorisation de se rendre en Italie où il reste à Gênes jusqu’en 1795.

Ses calculs sur la triangulation comportent un écart de trois secondes qui l’amènera à refaire vainement tous ses calculs, ce qui déterminera chez lui l’apparition d’un caractère assombri et anxieux. Il effectuera une nouvelle mission jusqu’aux Baléares en avril 1803, afin d’y prolonger la précédente méridienne. Malade de la fièvre jaune et soumis à l’épuisement du travail, il décède le 20 septembre 1804 à Castellon de la Plana au nord de Valence. La rue Méchain relie la rue du faubourg Saint Jacques à  la rue de la Santé.
NDLR : documentation extraite de la Revue n° 26 de la S.H.A. du 14ème arrondissement.   (Lire la note suivante)

11 février 2012

Jardin d'hiver et stages pour les jeunes pendant les vacances au centre d'animation Montparnasse

centre d'animation -montparnasse.jpgSamedi 11 février à partir de 14h, nous vous attendons avec bonnets, doudounes et boissons chaudes pour le 2ème samedi du jardin . N'ayez crainte, une partie des travaux pourra se faire en intérieur. Au programme de ce samedi : construction de mobilier en matériaux de récup', installation de l'hôtel à insectes, nouvelles jardinières.

Le festival international du film d'Environnement commence aujourd'hui à la Pagode (Paris 7e). Ça vaut le coup, la programmation est passionnante ! :http://www.iledefrance.fr/festival-film-environnement/&nb...

Il reste des places pour les stages de vacances,  inscrivez-vous vite !http://www.ca-montparnasse.org/?p=1352  Mention spéciale pour Film d'animation (11-15 ans), Préhistoire et Magie-Contes (8-11 ans).

Durant les vacances d’hiver, le centre propose des stages pour les 6-15 ans en remplacement des activités habituelles. Inscrivez-vous vite, le nombre de places est limité ! Inscriptions à l’accueil du centre. Téléchargez le programme au format PDF. … en savoir + http://www.ca-montparnasse.org/?p=1352
Contacts
Centre d’animation Montparnasse
26, allée du Chef d’escadron de Guillebon
Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème
Téléphone : 01 43 20 20 06
Mail : infos@ca-montparnasse.org 
Site Internet : www.ca-montparnasse.org 
Pour savoir quels sont les stages proposés cliquez sur lire la suite

Lire la suite

16 janvier 2012

Des insectes et des hommes, TRAFIC D'AFFLUENCE : Mercredi 18 janvier, 19h, au centre d'animation Montparnasse

Avec Antoine Abrieux (biologiste et photographe), César Robineau (Responsable des élevages au Palais de la découverte) et Cécile Appert-Rolland (Physicienne, chargée de recherche au CNRS, spécialiste des flux). Il sera question de diversité chez les insectes, de communication animale, d'intelligence collective et de modélisation des déplacements...
Centre d'animation Montparnasse. 26, allée du Chef d'escadron de Guillebon Jardin Atlantique. M° Montparnasse
Mail :
infos@ca-montparnasse.org / Internet : www.ca-montparnasse.org / Téléphone : 01 43 20 20 06

08 novembre 2011

Conseils de quartier du 14ème : agenda de novembre 2011

Voici l'agenda des conseils de quartier du 14ème arrondissement: Réunion plénière du conseil de quartier Mouton -Duvernet 9 novembre, ciné-quartiers 3 séances les 6 , 9 et 15 novembre, Circul'livres le 5 novembre, Passion -sciences le 19 novembre, le travail dans les différentes  commissions des conseils de quartier (3 novembre, 19h30, sur l'aménagement de  l'avenue du Général  Leclerc à la salle polyvalente de la Mairie du 14ème,  les commissions sur la communication, le lien social, le handicap et accessibilité....)

Pour voir les dates et les lieux de réunion , cliquez sur lire la suite

Lire la suite

20 octobre 2011

Stages vacances de la Toussaint au Centre d'animation Montparnasse

stagestoussaint centre d'animation Montparnasse.jpgDurant les vacances de la Toussaint, le centre propose des stages pour tous en remplacement des activités habituelles. Inscrivez-vous vite, le nombre de places est limité ! Plus de détails sur la page dédiée de notre site Internet: arts plastiques, naturo'sciences, Magic Circus, vidéo, cuisine ...ces stages s'adressent aux jeunes de 6 à 14 ans et parfois à toute la famille. Inscriptions à l’accueil du centre.

Contacts
Centre d’animation Montparnasse
26, allée du Chef d’escadron de Guillebon
Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème
Téléphone : 01 43 20 20 06

Site Internet : www.ca-montparnasse.org

Pour plus de précisions cliquez sur lire la suite

Lire la suite

22 juin 2011

« L'homme augmenté » Soirée-débat jeudi 23 juin 19h au Centre d'animation Montparnasse

Le centre d’animation Montparnasse vous convie à une soirée débat intitulée « L’Homme augmenté » le jeudi 23 juin 2011 à 19h. Entre éthique et science, ce débat abordera l’avenir de l’Homme au regard des avancées technologiques et médicales.

Cette soirée de débats est organisée dans le cadre de l’édition 2011 de « Futur en Seine », par l’Agora des Futurs Numériques, animée par la fédération des MJC en Ile-de-France.

Avec la participation de Guillaume Dumas, chercheur en neurosciences cognitives, Marc Roux, président de l’AFT Technoprog et de Rémi Sussan, journaliste.
Centre d’animation Montparnasse-26, allée du Chef d’escadron de Guillebon - Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème-Téléphone : 01 43 20 20 06

07 juin 2011

Projet de loi bioéthique - Fondation Jérôme Lejeune

Mercredi 8 juin, le Sénat vote en 2e lecture sur le projet de loi de bioéthique :
Une étape à très hauts risques ! Nouvel objectif de l'appel : 65 000 signatures !

Mercredi 8 juin, les sénateurs vont revoir, en 2e lecture, le texte du projet de loi de bioéthique. Compte-tenu de ce qui s'est passé au sénat en 1e lecture, cette prochaine étape est très dangereuse. Ensuite, le processus pourrait se poursuivre encore : tout dépend si le sénat a modifié, ou non, le texte.

Le danger est donc très loin d'être écarté et l'on voit bien, dans l'évolution du texte au fil des navettes, que l'article 9 représente un enjeu majeur. C'est pourquoi les deux assemblées ne se sont pas encore mises d'accord à son sujet, et c'est pourquoi il faut poursuivre cette action.

www.signezcontreleugenisme.org

Si vous voulez avoir une documentation sur ce projet de loi et ses différents amendements consultez les pages du site du Sénat: http://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl10-304.html

Lire la suite

19 novembre 2010

Pour les jeunes et les enfants loisirs scientifiques, contes, atelier de photo....du 20 au 27 novembre

Démonstrations scientifiques, contes racontés dans plusieurs bibliothèques « Le récit véridique du haricot magique » ,« Les contes de Baba Yaga », mythologie slave «Sadko de Novgorod et autres bylines», atelier de photographie sont prosés aux enfants et aux jeunes au cours de la  fin de mois de novembre

Lire la suite

30 juillet 2010

le Visage de Dieu

 

Par les frères Bogdanov

 

Les auteurs, l'un docteur en mathématiques, l'autre en physique théorique, n'ont pas la prétention, à travers ce livre, d'asseoir une croyance quelconque sur l'existence ou la non existence de Dieu, celui des croyants. Aucun ambiguïté de ce genre ne peut leur être reprochée. Seule l'expression : « Visage de Dieu » est celle qu'utilisa l'astrophysicien Georges Smoot ( prix Nobel 2006),   qui révéla à ses pairs , ainsi qu'au grand public, l'existence  d'un  « écho », trace de la naissance de l'Univers - le fameux Big Bang - écho se rapportant à la première seconde de la Création.

Ce livre est fascinant. Sa lecture, parfois difficile par les notions de physique théorique et de cosmologie évoquées, n'en reste pas moins abordable pour tout lecteur curieux et attentif.

Un livre qui se veut celui d'une vulgarisation scientifique sérieuse. Il nous fait entrevoir le gigantesque puzzle des lois physiques qui sont à l'origine fondatrice du cosmos, et par là-même de nous, les humains.

Deux Prix Nobel : R.W. Wilson (1978) et John Mather (2006), ainsi que Jim Peebles ( prix Crafoord d'astronomie - 2005), cautionnent par leurs postfaces respectives, ce livre remarquable qui laisse la porte ouverte aux hypothèses les plus audacieuses en matière de cosmologie.

le Visage de Dieu - Ed. Grasset - 18 Euros.

N.B. il est à noter, en complément au sujet abordé par les frères Bogdanov, l'existence dans la collection : « Découvertes » chez Gallimard, d'un ouvrage écrit par un spécialiste de l'astronomie extragalactique : Trinh Xuan Thuan, professeur d'astrophysique à l'Université de Virginie . Ce petit livre s'intitule : Le destin de l'univers, le Big Bang, et après.

 

19 décembre 2009

Activités culturelles et sportives pour les 7 à 17 ans pendant les vacances d’hiver

Ateliers de théâtre pour les enfants de 7 à 12 ans
La Compagnie du Mystère Bouffe propose des ateliers de commedia dell'arte pour les enfants de 7 à 12 ans. En quelques séances, les enfants sont amenés à participer au processus de la création d'un scénario, de ses personnages et de leurs dialogues.
Les 21, 22, 28, 29 et 30 décembre de 14h à 16h.
Les stages ont lieu au centre Maurice Noguès.
Une représentation publique est prévue le mercredi 30 décembre à 17h.

Gratuit sur inscription au 01 48 40 27 71 ou au centre Maurice Noguès
5 avenue de la Porte de Vanves- M° ou T3 Porte de Vanves.

Stage de danse hip-hop pour les 6-18ans
L'association Temps'Danse14 organise des stages de danse hip-hop pour les jeunes de 6 à 18 ans.

Du 21 au 23 décembre :
- de 13h30 à 14h30 pour les élèves de primaire,
- de 14h30 à 15h30 pour les collégiens,
- de 15h30 à 17h pour les lycéens.

Participation : 2 € le cours.
Gymnase Rosa Parks- Rue du Moulin des Lapins. M° Pernety

Des stages scientifiques sur la découverte du monde marin sont proposés par le GAREF OCEANOGRAPHIQUE pour les enfants de 6 à 14 ans (voir article du 5 décembre de La Voix)

Centre d'animation Garef Océanographique
26, allée du Chef d'Escadron de Guillebon - Jardin Atlantique - 75014 Paris
Téléphone : 01 40 64 11 99 - Courriel : oceano@garef.com - www.garef.com/oceano

M° Montparnasse Bienvenüe- Tél. : 01 40 64 11 99
http://fr.mc265.mail.yahoo.com/mc/compose?to=oceano@garef...

 

Activités sportives pour les 7 à 17 ans pendant les vacances d'hiver

Roller et skate pour tout public :
Les lundis 21 et 28, mardis 22 et 29 et mercredis 23 et 30 décembre, de 15h à 17h30.
Prêt de protections. Accès libre et gratuit aux activités encadrées par des animateurs.

Roller Park Jules Noël- 3 avenue Maurice d'Ocagne. M° et T3 Porte de Vanves

Sport découverte initiation pour les jeunes de 7 à 17 ans :
Du 21 au 24 et du 28 au 31 décembre, de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Inscription sur place le premier jour des vacances. Prévoir 2 photos et une autorisation parentale.

Activités : badminton, tennis, piscine, roller,...
Sorties : cirque, Charlety sur neige, trampoline, patinoire.
Centre sportif Elisabeth- 15 avenue Paul Appell. M° et T3 Porte d'Orléans.

Activités : tennis de table, foot en salle, ultimate...
Sorties : cirque, Charlety sur neige, trampoline, patinoire, boxe, escalade.
Gymnase du Cange- 11 rue du Cange. M° Pernety.

Foot en salle pour les jeunes à partir de 14 ans :
Les mardis 22 et 29 et mercredis 23 et 30 décembre, de 17h à 18h30.

Gymnase du Commandant Mouchotte- 31 rue du Commandant Mouchotte. M° Montparnasse.

06 décembre 2009

Giordano Bruno mis en scène à l’Observatoire de Paris jusqu’au 12 décembre

A l'occasion de l'Année Mondiale de l'Astronomie, l'Observatoire de Paris ouvre exceptionnellement ses portes au public, pour un spectacle déambulatoire au coeur de ce lieu de science et d'histoire. Un parcours à la découverte de Giordano Bruno, contemporain de Galilée, astronome, philosophe et arpenteur de l'infini.

« Giordanio Bruno, des signes des temps », un spectacle de Laurent Vacher à partir de textes de Giordano Bruno, avec Benoît Di Marco, Pierre Hiessler, Laurent Lévy.
Mû par une géniale intuition, Giordano Bruno dès la fin du XVIe siècle affirme ce sur quoi les astronomes contemporains continuent de travailler : « un nombre infini de soleils existent ; un nombre infini de terres tournent autour de ces soleils, des êtres vivants habitent ces mondes...». Plaidoyer contre l'intolérance et l'obscurantisme, ce spectacle évoque l'histoire d'une pensée révoltée, qui propulse un homme à la découverte du monde dans une Europe en pleine guerre de religions.
Ils sont trois pour incarner le parcours de Giordano Bruno, sa pensée philosophique, et celle de ses détracteurs de l'inquisition ; trois protagonistes qui nous emmènent dans un voyage intérieur et questionnent notre appartenance à un univers infini.

Observatoire de Paris 61 avenue de l'Observatoire- RER Port Royal ou Denfert-Rochereau

Jusqu'au 12 décembre : Du lundi au samedi à 20h30, sauf le jeudi à 19h30
Tarifs : 18 € / 13 €. Renseignements - réservation : 01 44 84 72 20 - http://fr.mc265.mail.yahoo.com/mc/compose?to=resa.giordan...

20 octobre 2009

Nuits des 23 et 24 octobre 2009 : Clôture des« Nuits de l’Observatoire de Paris » dans le cadre de l’opération nationale "Nuits galiléennes" (50 heures d’astronomie)

nuit observatoire.jpgL'année mondiale de l'astronomie 2009 est l'occasion d'une importante manifestation qui se déroule sur quatre jours, du 22 au 25 octobre, dans le monde entier : ces Nuits galiléennes sont motivées par le 400e anniversaire des premières observations de Galilée à l'aide d'une lunette astronomique. Initiateur de l'opération au plan international, l'Observatoire de Paris - premier organisme français de recherche en astronomie - ouvre ses portes les vendredi 23 et samedi 24 octobre, pour des soirées d'observation autour des satellites de Jupiter, de 20h à 1h du matin.

Sur les sites de Paris et de Meudon, l'Observatoire de Paris propose au public des itinéraires d'observations avec, notamment, un accès aux instruments sous coupole.

ATTENTION ! Coupoles, sur réservation, les inscriptions sont complètes depuis le 14 octobre nous n'en parlerons donc pas  plus ! Ne subsiste désormais que l'accès libre aux télescopes mobiles (voir information spécifique ci-dessous).

Observations en accès libre, sans inscription : sur télescopes et lunettes mobiles de 20h à 1h du matin sur les sites de Paris (98 bd Arago, Paris 14e) et de Meudon (Jardin public, 5 place Jules Janssen).

Pour tous ceux qui n'auront pas réussi à s'inscrire aux nuits galiléennes, des observations libres se feront sur des télescopes mobiles avec la complicité des étudiants de l'Observatoire de Paris et des astronomes amateurs.

- À Paris : dans le jardin public au 98, boulevard Arago, Paris 14e.
- À Meudon : sur la partie publique du domaine, dans les jardins situés en contrebas de l'observatoire à proximité de la statue Jules Janssen.

Pour cette opération d'accueil du public, l'Observatoire de Paris agit en partenariat avec l'Institut d'Astrophysique de Paris (IAP), la Société Astronomique de France (SAF), Planète Sciences, les associations Albiréo 78 et Magnitude 78, et la Ville de Meudon. Il a reçu le soutien du Secteur des sciences exactes et naturelles de l'UNESCO et de la Mairie de Paris.

11 octobre 2009

Bach Cantus, prochain rendez-vous dimanche 18 octobre

Bachcantus-image002.jpg

12 septembre 2009

(IV) les nuits de l'Observatoire

le 18 septembre 2009 : Expéditions astronomiques pour observer des phénomènes rares, par Bruno Sicardy, astronome au Laboratoire d'Etudes Spatiales et d'instrumentation  en Astrophysique (LESIA) - Observatoire de Paris.

Les occultations stellaires sont un outil puissant mais rare pour étudier les corps du système solaire. Elles se produisent lorsqu'un corps céleste ( planète, astéroïde, objet trans-neptunien, anneau, comète...) passe devant une étoile. La baisse de signal alors observée permet de mesurer la taille de ces corps avec une précision d'une fraction de kilomètre, mais permet aussi bien d'autres choses : détection et étude d'atmosphères ténues, découvertes d'anneaux, mesure de densité, etc...

Nous parlerons de plusieurs expéditions que nous avons organisées dans différents pays ( Chili, Equateur, Namibie, Nouvelle Zélande...) pour observer ces évènements. Combinant esprit 18eme siècle et exploration spatiale, nous montrerons comment ces expériences permettent de rencontrer différentes communautés astronomiques, y compris amateurs, tout en poursuivant des buts scientifiques de haut niveau.

***

05 septembre 2009

(III) Les nuits de l'Observatoire de Paris

Le 11 septembre 2009 : conférence, salle de l'Atelier - accès 77, avenue Denfert-Rochereau, sur : « Aux confins du système solaire » par Alain Doressoundiram, astrophysicien au Laboratoire d'Etudes Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique ( LESIA) - Observatoire de Paris.

Les objets transneptuniens encore appelés objets de Kuiper sont les derniers reliquats de la formation du Système Solaire. Ce sont des petits corps glacés, en orbite autour du Soleil et situés aux confins du système solaire, juste au-delà de l'orbite de Neptune. Depuis 1992, la découverte de centaines de nouveaux corps dont certains atteignent le millier de kilomètres, a profondément bouleversé le paysage dans le système solaire. Si le reclassement de Pluton est la plus visible des conséquences de ces découvertes, elle est aussi l'une des moins fondamentales. L'étude des objets transneptuniens est désormais l'une des branches les plus actives de la planétologie. Et ce qu'on apprend au-delà de Neptune nous donne peu à peu des clés sur des sujets aussi divers et fondamentaux que l'histoire agitée du système solaire, son « architecture », l'origine des comètes, et jusqu'à la formation des cratères lunaires et les processus de formation et d'évolution des planètes extrasolaires. Des progrès qui, comme souvent en astronomie, ont été rendus possible par la confluence de cheminements de pensée, de talents d'observateurs et de développements technologiques. Dans ce domaine en plein bouillonnement, la plupart des réponses ne sont pas définitives.  Les découvertes majeures peuvent surgir à tout moment et remettre en cause des idées à peine établies. Il m'a néanmoins semblé intéressant dans cette conférence de faire le point sur ce sujet d'actualité.

28 août 2009

(II) Les Nuits de l'Observatoire de Paris (II)

 

le 4 septembre 2009, conférence : la traque des planètes extrasolaires par Daniel Rouan du Laboratoire d'Etudes Spatiales et d'instrumentation en Astrophysique ( LESIA).

La recherche de systèmes planétaire autres que celui que nous connaissons autour de notre Soleil, fait l'objet d'une quête de plus en plus intensive. Au delà de la dimension philosophique qui interpelle chacun d'entre nous, leur étude doit nous permettre de comprendre ce qu'a été la naissance de notre propre système et ce que sera son futur. A moyen terme c'est même une réponse à la question de la fréquence de la vie dans l'Univers qui pourra être apportée. La traque, qui a commencé à donner ses premières prises il y maintenant 12 ans, se fait grâce à une palette variée de méthodes et d'instruments, chacun ayant des avantages et des limites. On donnera un panorama de ces méthodes et de leur palmarès actuel, ainsi que des perspectives qui s'ouvrent à l'échéance de ce premier quart du 21 ème siècle.

 

24 août 2009

(I) Les Nuits de l'Observatoire de Paris

Tous les vendredis à 20h 30, ont lieu, 77, avenue Denfert-Rochereau, des conférences suivies d'observations des astres via des télescopes mobiles. Ces conférences sont organisées par l'Observatoire de Paris.

- le 28 août 2009 sera présentée : Actualité de l'exploration planétaire spatiale : les missions Mars et Venus Express, Cassini-Huygens et Rosetta, par Pierre Drossart, directeur adjoint du Laboratoire d'Etudes Spatiales et d 'Instrumentation en Astrophysique.

- Les missions planétaires actuellement en opération ouvrent de nouveaux champs d'investigation à la planétologie, insoupçonnés il y a seulement quelques années. La découverte d'une activité de type geyser sur le Encelade, un satellite de Saturne, par la sonde Cassini a permis des mesures directes de la composition chimique de ce satellite, contraignant les modèles de formation du système solaire. Mars reste une objet d'étude privilégié, et les progrès sur la compréhension de l'histoire géologique martienne nous donnent une vision renouvelée de cette planète. Vénus, longtemps oubliée, est aujourd'hui scrutée quotidiennement par le petit satellite Venus Express qui nous dévoile certains secrets de son atmosphère. La sonde Rosetta, enfin, en route vers la comète 67P/Churyumov Gerasimenko, croise sur sa route Mars, la Terre et des astéroïdes. Toutes ces observations, combinées aux observations au sol, donnent aujourd'hui de notre système solaire une image bien différente de celles des encyclopédies d'il y a seulement vingt ans.

 

28 mai 2009

Journée de dépistage du cancer de la peau

Urgent ! Journée de prévention et de dépistage gratuit des cancers de la peau

Jeudi 28 mai, de 9h à 12h30 (Coty) et de 9h à 12h et de 14h à 17h (Ridder)

Centre de santé René Coty, 6-8 avenue René Coty. Tel : 01 43 27 54 15 et Centre de santé médico-social Ridder, 3 rue de Ridder. Tel :01 58 14 30 30

04 avril 2009

Le Rallye parisien des 100 heures d’astronomie, dernière étape, l’Observatoire de Paris : dimanche 5 avril 2009

rallye parisien.jpgCette cinquième et dernière étape du rallye parisien des 100 heures de l’astronomie s’inscrit dans le cadre de la manifestation organisée du 2 au 5 avril par l’Université Pierre et Marie Curie avec l’association Planète Sciences, le Palais de la découverte, la Cité des Sciences et de l’Industrie et, enfin, l’Association Française d’Astronomie - AFA.
Déroulement de la journée : 13h à 18h30 : entrée libre - accueil public au 61, avenue de l’Observatoire - Paris 14e (RER B Port Royal). Ouverture du bâtiment Perrault et des jardins de l’Observatoire de Paris

Les nuits de l’Observatoire de Paris : tous les vendredis soirs, du 3 avril au 23 octobre :
Les Nuits de l’Observatoire de Paris http://www.grandpublic.obspm.fr/Les-Nuits-de-l-Observatoi...
Chaque semaine, conférence publique à 20h30 suivie d’observations dans les jardins du site de 21h45 à 23h30. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Jardin de l’Observatoire - 98, boulevard Arago, Paris 14e

Exposition Visions de l’Observatoire de Paris : du 1er avril au 15 octobre 2009
Exposition de photographies conçue et réalisée par les chercheurs du campus parisien de l’Observatoire de Paris.
Renseignements : Exposition : Visions de l’Observatoire de Paris : Jardin de l’Observatoire - 98, boulevard Arago, Paris 14e.
Nous reviendrons sur ces manifestations prochainement

30 mars 2008

La nuit des planètes à l'Observatoire de Paris

du samedi 12 au mardi 15 avril 2008

eef14de16968cbac2e195f8b74f1fac0.jpgDes balades à la découverte de la voûte céleste, voici ce que propose annuellement, l’espace de quatre nuits, l’Observatoire de Paris, sur ses sites de Paris et de Meudon. Ce rendez-vous traditionnel, désormais très attendu des curieux et passionnés d’astronomie, aura lieu du samedi 12 au mardi 15 avril 2008. Pour la première fois, il est inscrit au nombre des actions programmées par le Festival « Sciences sur Seine » de la Ville de Paris.

 Grand établissement de recherche et d’enseignement en astronomie, l’Observatoire de Paris s’investit pleinement en faveur de la culture scientifique. Parmi ses actions « phares », « Les Nuits des Planètes » sont une manifestation originale, très appréciée du grand public, destinée à faire découvrir le ciel nocturne sur des instruments performants, aux côtés d’astronomes professionnels. Cette opération est programmée spécialement à une période de l’année très propice à l’observation de certains objets célestes : Saturne, Lune, Mars, étoiles doubles, amas et nébuleuses…

 Pour sa 4e édition, l’Observatoire de Paris agit en partenariat avec l'Institut d'Astrophysique de Paris ainsi que les associations d’astronomes amateurs : Planète Sciences et la Société Astronomique de France - SAF. Cette opération est soutenue par le Conseil régional Île-de-France, et par la Ville de Paris dans le cadre du Festival « Sciences sur Seine ».

e2086512474a04d1ba30d4206809440d.jpg

Site de Paris (durée du circuit des observations : 1 heure)

Le parcours comprend des observations à la lunette dite « équatoriale » de la coupole de la Carte du ciel et aux télescopes mobiles installés sur la terrasse sud du bâtiment Perrault et dans les jardins de l’Observatoire.


Site de Meudon (durée du circuit des observations : 1 heure 30)

Les observations se font au télescope de 60 cm pointé sur la Lune, au télescope de 1 m pointé sur Saturne, au télescope appelé "Pied de Caroline" pointé sur Mars. Des télescopes mobiles permettront de voir étoiles doubles, amas, etc.

Chaque nuit, quatre séances d’observation sont programmées, avec des horaires identiques pour Paris et pour Meudon : 21h, 22h, 23h et minuit. Sur Paris comme sur Meudon, les visites sont organisées par groupe de 15 personnes.

L’opération est gratuite, mais seules les personnes inscrites à l'avance pourront entrer sur les sites. Réservations uniquement par téléphone du mardi 1er avril au vendredi 4 avril 2008, de 14h à 17h, au 01 40 51 22 94.

Attention : Il faut être sur le site 10 minutes avant le début de la visite. Prévoir des chaussures de marche ou de sport et vêtements chauds.

À noter que l’Observatoire de Paris se réserve la possibilité d’annuler ces soirées en cas d’intempéries, voire de simple couverture nuageuse.

En cas d’annulation, l’information est confirmée le jour même à partir de 18h au 01 40 51 22 94 ou sur le site http://www.obspm.fr.

 

21 mars 2007

La Nuit des Planètes dans le 14e

Notre quatorzième a la chance de compter sur son territoire un grand établissement de recherche et d'enseignement en astronomie, l'Observatoire de Paris, administativement lié aux observatoires de Meudon et Nançay (entre Orléans et Bourges). Le prix Européen Descartes 2006 a d'ailleurs été attribué au consortium HESS, dont font partie des c hercheurs de l'Observatoire de Paris.

medium_affichewebNdP2007.gif

En raison de la nuit des planètes, l'Observatoire de Paris ouvrira au public ses sites de Paris et de Meudon, du samedi 24 au mardi 27 mars 2007.

Ainsi, au cours de soirées d'observations nocturnes, les curieux pourront découvrir le ciel aux côtés des astronomes professionnels, à une période de l'année particulièrement propice à l'observation de certains objets célestes : Lune, Vénus, Saturne, étoiles doubles, amas et nébuleuses...

L'opération est gratuite, mais seules les personnes inscrites à l'avance pourront entrer sur les sites.

Inscriptions : du lundi 12 au vendredi 16 mars 2007, de 14h à 17h au 01 40 51 22 94.

A.C. 

02 mars 2006

La nuit des planètes

EN MARS 2006, L'OBSERVATOIRE DE PARIS
donne au public deux rendez-vous exceptionnels :

* NUITS DES PLANETES, du samedi 4 au mardi 7 mars :
L'Etablissement propose sur ses sites de Paris et de Meudon des circuits d'observations nocturnes permettant aux curieux de découvrir le ciel aux côtés des astronomes professionnels.
Inscriptions du mardi 21 février au vendredi 24 février 2006, de 14h à 17h au 01 40 51 22 94.
(NB : L'opération est gratuite, mais seules les personnes inscrites à l'avance pourront entrer sur les sites).

* ECLIPSE PARTIELLE DE SOLEIL, le mercredi 29 mars :
L'Etablissement accueillera, sur ses sites de Paris et de Meudon, écoles, centres de loisirs, collèges, lycées et grand public de 11h à 14h pour une observation du phénomène, commentée par des astronomes professionnels. Entrée libre.
Renseignements au 01 40 51 22 94

Découvrez le détail de ces opérations dans les communiqués de presse joints en attachement.
N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir les visuels des manifestations en haute résolution...
A bientot

Frédérique Auffret
       --         
--------------------
Frédérique Auffret
Chargée de communication
Observatoire de Paris
61, avenue de l'Observatoire
75014 Paris
Tel : 01 40 51 20 29 * Fax : 01 40 51 23 56
---------------------