Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 septembre 2018

Réunion des « Fioretti », communauté Foi et Lumière du 14ème : dimanche 22 septembre 2019 et calendrier de l'année 2019- 2020

fioretti,handicap,foi et lumière,75014,paris 14e,lavoixdu14e.info

Les membres de la communauté Foi et Lumière du 14ème " Les Fioretti" se réuniront dimanche 22 septembre 2019. Rendez-vous à la messe de 11h à Saint Pierre de Montrouge. Ils se retrouveront ensuite pour déjeuner et passer l'après-midi ensemble au Centre Paroissial, 9 passage Rimbaut 75014

Ils espèrent que les paroissiens et fidèles de passage leur feront la joie de partager avec eux l'apéritif, le repas et les activités de l'après-midi et de découvrir ainsi un peu le charisme de ce mouvement.

A.de M.

Cette communauté réunit des personnes handicapées, enfants et adultes, leurs familles et des amis.  Des personnes de tous âges y participent: seniors, enfants, jeunes adultes tous complémentaires. Les joies et les peines, les forces et les faiblesses de chacun sont partagées au cours de ces rencontres où l'on prend un repas en commun, où l'on joue, et  prie ensemble. Ces journées se passent dans une ambiance festive, le plus souvent au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge.

La communauté a eu la joie d'accompagner certains de ses membres dans des étapes importantes de leur vie chrétienne : le baptême d' Hélène, la première communion d' Alain et de Pierre, de Liselotte, la confirmation de Laurent , le baptême d' HaKim. Il y a eu aussi le mariage d' Antony et Daphné ...

Fiotetti,2012

Le calendrier des réunions jusqu'en juin 2020

- 22 septembre -13 octobre - 10 novembre - 15 décembre 2019 - 12 janvier - 1er février (à Montmartre - Journée du handicap) - 1er mars - 5 avril - 10 mai - 14 juin 2020

Lire la suite

23 juin 2012

Une place pour chacun...

  La S.N.C.F. a décidé de passer au tout TGV pour les trains spéciaux de rassemblements. Elle a aussi décidé de ne pas remplacer les actuels wagons ambulances, alors que leur vétusté les conduira au rebut d'ici à deux ans. En dépit de ces décisions, la SNCF  n'a pas prévu dans son dernier cahier des charges, pour les nouveaux TGV, de voitures modulables destinées aux personnes handicapées et malades. Les prochains TGV, attendus en 2015, n'auraient donc toujours que deux places disponibles pour les personnes handicapées.

Ce nombre trop réduit de places, pose déjà aux personnes handicapées des problèmes très fréquents de déplacement. Ces décisions reviennent en outre à envisager que les malades et les personnes à mobilité réduite ne pourraient plus participer aux pèlerinages comme celui de Lourdes !

Des institutions, dont la Fondation Jérôme Lejeune, réclament par conséquent le respect de la loi du 11 février 2005, loi qui rend obligatoire l'égalité d'accès aux transports publics.Elles ont besoin de votre soutien. Rejoignez la mobilisation sur : http://uneplacepourchacun.com, action parrainée par Philippe Pozzo di Borgo, dont l'histoire a inspiré le film : "Intouchables".

Cette pétition sera remise le 29 juin prochain au Président de la SNCF.

01 février 2012

Soirée rencontre avec Marie-Hélène Mathieu à Saint Pierre du Gros Caillou : jeudi 2 février 20h

Plus-jamais-seuls de Marie- hélène Mathieu.jpgA l’occasion de la sortie du livre "Plus jamais seuls" qui retrace l’histoire des communautés "Foi et Lumière" (autour des personnes handicapées et de leurs famille et amis),
vous êtes invités à une soirée rencontre avec son auteur, Marie-Hélène Mathieu, ce jeudi 2 février 2012, de 20 h à 22 h 30 .
Dans la crypte de St Pierre du Gros Caillou, 92 rue St Dominique - 75007 Paris (Métro Ecole Militaire).

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

02 décembre 2010

Ciné-ma différence

Nous avons le plaisir de vous proposer d'assister à notre avant-première, en partenariat avec Paramount Pictures, du film MEGAMIND, par le réalisateur de Madagascar 2.
Dimanche 12 décembre à 11 h au cinéma Majestic Passy (Paris 16ème).
Le film sera projeté en VF et 2D.

Lire la suite

22 novembre 2010

Autour du Handicap : rencontres, lectures, films du 24 au 27 novembre

Mercredi 24 novembre, 19h : Soirée « Parlons de nos vies », rencontre entre personnes sourdes et entendantes.

Jeudi 25 novembre, 20h:  lecture de scénario traduit en langue des signes

24 et 26 novembre "Au-delà de la Lumière"  nous entraîne dans l'univers de l'handicap visuel à travers de sept non-voyants brésiliens.

Samedi 27 novembre : 11h  à l'Entrepôt: Projection du film « Rouge comme le ciel »

14h : projection spéciale culture sourde avec le documentaire « Les voix d'El Sayed » d'Oded Adomi Leshem et le dessin animé « L'enfant qui voulait être lion » d'Alois Di Leo.

 Programme détaillé

Lire la suite

08 novembre 2010

11 novembre : Rencontre pour les jeunes handicapés et rassemblement des Antillais-Guyanais

Rencontre pour les jeunes handicapés (15 à 35 ans), de 10h à 17h, à Saint Jacques-du-Haut-Pas, 252 rue Saint Jacques

 Journée diocésaine pour les jeunes adultes avec un handicap mental (anciens de la PCS, isolés, participant à un mouvement ou à la vie de leur paroisse, jeunes des Impro, ESAT écoles ou classes spécialisées...  ), sur le thème "Partir sur le chemin".

Ateliers - Célébration - Pique-nique (apporté) - Messe à 16h (les parents sont invités). Rendez-vous à la Paroisse Saint-Jacques-du-Haut-Pas - 252, rue Saint-Jacques, 75005 Paris, à 10h, pour se mettre en chemin vers Jésus, avec les pèlerins de Saint Jacques et autres lieux de pèlerinage. Participation 5 € - Contact et Inscription au Service de la Catéchèse auprès d’Anne-Françoise Marès,

Tél : 01 45 49 61 15.ou par mail pcs@diocese-paris.net


14h30, grand rassemblement des Antillais-Guyanais  à l'église Saint Sulpice

  L' Aumônerie nationale Antilles Guyane invite à un grand rassemblement des Antillais-Guyanais pour prier et partager la Parole de Dieu

LA PAROLE DE DIEU, NOURRITURE POUR MA VIE !

le Jeudi 11 novembre 2010 à l’église Saint Sulpice, 14h30. La célébration eucharistique sera présidée par Mgr MERANVILLE, archevêque de Fort de France et Mgr LAFONT, évêque de Cayenne.

01 novembre 2010

Cine-ma Différence

Samedi 6 novembre, à 11 heures, PANIQUE AU VILLAGE

de Vincent Patar et Stéphane Aubierdurée 1 h 16

Un film d'animation franco-belge pour petits et grands, avec Cow-boy dans le rôle de Cow-boy, et Indien dans le rôle de Indien (et les voix de Benoît Poelvoorde et Jeanne Balibar...),
au Cinéma L'entrepôt - 5-7 rue Francis de Pressensé, Paris 14ème (Métro Pernety)

Tarif unique : 4 €


Ciné-ma différence : des séances de cinéma OUVERTES A TOUS offrant un accueil privilégié pour des personnes en situation de handicap, souvent exclues des loisirs culturels.
Séances, infos et programmes : www.cinemadifference.com


Courriel : contact@cinemadifference.com, Tél. : 06 24 78 57 25

29 octobre 2010

Journées autour du Handicap : information et spectacles adaptés

La mairie du 14ème et les associations spécialisées dans le handicap organisent de nombreuses animations.

Mercredi 3 novembre, 19h30, l' association Mobile en  Ville

Portes ouvertes de l'association Mobile en Ville, 8 rue des Mariniers. T3 Didot.

Samedi 6 novembre

* 11h : Projection du film « Panique au village » au cinéma l'Entrepôt par l'association Ciné-madifférence. Tarif : 4€. 5-7 rue Francis de Pressensé. M° Pernety.

* 12h30 : démonstration de capoiera pour les mal-voyants par l'association Sol Do Sul au Centre d'animation Vercingétorix, 181-183 rue Vercingétorix. M° Plaisance.

Signalons qu'un guide sur le Handicap dans le 14ème a été réalisé

On peut se le procurer gratuitement à l'accueil de la Mairie du 14ème

ou  le consulter par internet http://www.mairie14.paris.fr/mairie14/jsp/site/Portal.jsp?page_id=676

Liens sur le web

* www.cinemadifference.com

* www.babdp.org

* www.retourdimage.org

15 mai 2010

« Ailleurs » Exposition de peintures réalisées dans les ateliers artistiques de l'association Personimages du 17 au 22 mai 2010 à la mairie du 14ème

masquebleu.jpgDu 17 au 22 mai, la mairie accueille l'expo « Ailleurs » de l'association Personimages qui organise des ateliers artistiques pour les personnes handicapées.  C'est l'occasion de découvrir des oeuvres magnifiques et de suivre ainsi l'évolution de ces artistes pour ceux qui viennent régulièrement aux expositions organisées par l'association.

Du 17 au 22 mai, de 13h à 20h - Visites commentées le mardi 18 mai de 14h30 à 18h. Entrée libre.

Mairie du 14ème, 2 place Ferdinand Brunot.

Pour en savoir plus : http://personimages2.free.fr/ ou  http://www.personimages.org/

Lire la suite

10 mai 2010

Une lettre d'information de Ciné-ma Différence

« Séance pas comme les autres » au Festival du cinéma de Vincennes

Cette belle séance des 5èmes Rencontres Internationales du Cinéma de Vincennes, dimanche 31 janvier 2010, a rassemblé 350 spectateurs. Public habituel du Festival et public en situation de handicap, de Vincennes, Fontenay-sous-Bois, Paris et de plus loin encore, ont vu et apprécié ensemble Peau d'Âne, de Jacques Demy. L'accueil et l'information du public ont été assurés par des bénévoles de Ciné-ma différence Fontenay-sous-Bois et de Ciné-ma différence Paris, appuyés par l'équipe du Festival.

Troisième journée de travail du réseau

Lire la suite

12 octobre 2009

Ateliers artistiques pour personnes handicapées : Journées portes ouvertes les 13 et 14 octobre de 10h 30 à 17h, 91 rue Vercingétorix 75014.

L'association Personimages organise des ateliers de théâtre, arts plastiques, musique et danse destinés aux personnes handicapées mentales. Animés par des artistes, ils facilitent l'expression et contribuent à l'épanouissement des élèves.

Pour découvrir les activités et échanger avec les artistes, rendez-vous aux journées portes ouvertes les mardi 13 octobre et mercredi 14 octobre, de 10h30 à 17h.

Personimages
91 rue Vercingétorix, Tel : 01 45 41 34 44. Ateliers : 01 45 40 81 15
http://fr.mc265.mail.yahoo.com/mc/compose?to=courriel@per...
En savoir plus http://www.personimages.org/

Achetez le livre des 30 ans de Personimages

couverture personimages 30 ans.jpgCe livre d'art bilingue qui vient de recevoir le prix d'honneur Handi-livre de la Mutuelle Intégrance, est consacré aux oeuvres picturales de personnes handicapées mentales réalisées au fil du temps dans ses ateliers d'expression artistique. Le livre est accompagné d'un DVD présentant les activités des autres ateliers.

En quadrichromie de 150 pages (français-anglais), il regroupe une sélection des tableaux les plus représentatifs reconnus comme des oeuvres de qualité par les professionnels de l'art contemporain et notamment lors d'une récente exposition à la Galerie du Montparnasse à Paris.   Prix 36 €

http://www.personimages.org/

PERSONIMAGES: Association reconnue d'utilité publique (décret du 19.2.1999) - 91 rue Vercingétorix - 75014 Paris - tel : 01 45 41 34 44 - fax : 01 45 45 40 23e-mail : courriel@personimages.org

26 juillet 2009

Un guide pour le handicap

Vous recherchez un hôpital où l'on parle la langue des signes, où scolariser votre fils qui se déplace en fauteuil, vous ne voyez pas bien et aimeriez faire du foot quand même ? Consultez le guide du handicap publié par la mairie du 14e.
Il présente, handicap par handicap, les prestations et services dédiés aux personnes handicapées dans l'arrondissement ou à proximité.Vous pouvez vous le procurer à l'accueil de la Mairie du 14ème ou le télécharger.  Fichiers en téléchargement : Guide du handicap - 1.69 Mo

21 juillet 2009

Ciné-ma différence : un bilan et un nouveau local dans le 14ème

Récompensés !

Ciné-ma différence fait partie des cinq lauréats du Prix Familles au coeur décerné par la Fondation Ronald McDonald. Le thème du Prix 2009 était « Parents, enfants et temps libres ». Ce thème sera développé à l'occasion d'un colloque organisé par la Fondation à l'automne
2009, et auquel Ciné-ma différence participera.

Première à Poitiers
Plus de cent personnes, dont la moitié en situation de handicap, jeunes et moins jeunes, se sont retrouvées dimanche 5 avril après-midi au cinéma Le Dietrich à Poitiers pour la première séance Cinéma différence dans cette ville, à l'initiative de l'association ALEPA, avecle soutien de la Fondation MAAF.

Assurances.

Nouvel outil en images Le film de présentation de Ciné-ma différence, réalisé par Jonathan Broda, grâce au soutien de la Fondation Orange, est achevé. D'une durée de 9 minutes, ce film destiné aux familles et à nos partenaires actuels et futurs (associations, cinémas, collectivités locales) montre ce qu'est une séance Cinéma différence, ce qui s'y passe, ainsi que l'arrière plan organisationnel de notre action.

Dans nos meubles

Un bureau, voilà ce qui nous manquait pour travailler dans de meilleures conditions : nous en avons un désormais, inauguré le 2 juillet en présence de partenaires et amis. Accessible après un seuil de 7 cm, ce petit local est situé au rez-de-chaussée du 7 rue Desprez dans le 14ème arrondissement de Paris (métro Pernety), lieu de naissance de Ciné-ma différence. Vous pouvez nous y écrire et nous y rendre visite sur rendez-vous, en téléphonant au 01 71 20 22 64. Ciné-ma différence a obtenu sa reconnaissance en tant qu'oeuvre d'intérêt général. C'est important car cette reconnaissance nous autorise à délivrer des reçus fiscaux permettant à nos donateurs de bénéficier d'une réduction d'impôts de 66% du montant de leur don.
A la radio et dans la presse ou à lire ou écouter sur notre site Internet :

  • Reportage sur la Première à Poitiers dans La Nouvelle République, le 8 avril 2009 ;
  • Article de l'Agence de presse Reporters d'espoir, le 11 mai 2009 ;
  • Chronique Une vie, des idées, diffusée sur France Info, le 17 juin 2009 ;
  • Interview dans Ca va mieux en le disant, sur RCF (Radios chrétiennes francophones) les 8 et 9 juin 2009 ;
  • Interview dans La Matinale de Radio-Alpes 1, le 18 juin 2009.

Passez de très bonnes vacances et, dès septembre, retrouvez nos séances sur www.cinemadifference.com

01 juillet 2009

Dîner rencontre entre sourds et entendants le jeudi 2 juillet de 19h à 22h30 à la Mairie du 14ème « Le Conseil de quartier, un exemple de la démocratie locale et participative » (interprètes LSF)

débat sourds entendants 2 juillet 09.jpgDébat entre sourds et entendants organisé par l'association Bête à Bon Dieu Production le jeudi 2 juillet de 19h à 22h30 à la Mairie du 14ème arrondissement : Parlons de nos vies - thématique :  « Le Conseil de quartier, un exemple de la démocratie locale et participative »

Nous parlerons de l'élaboration de projets citoyens au sein de nos quartiers.

En présence de nos invités et de : Marianne Auffret, adjointe au Maire du 14è, chargée des personnes en situation de handicap, Frédéric Vuillod, adjoint au Maire du 14è, chargé de la démocratie locale et Nicolas Mansier, Président du Conseil de quartier Mouton-Duvernet du 14è.

Débat et buffet -Entrée libre sur réservation obligatoire au 06 62 83 41 50

www.babdp.org -contact@babdp.org / 06 62 83 41 50 - Mairie du 14è, Salle des Mariages, 2 place Ferdinand Brunot, 75014 Paris (M° Mouton-Duvernet).bus 58-28-68-38

20 juillet 2007

Le scaphandre et le papillon

                                                                                

 

                                                              Un film de Julian Schnabel à partir de l’œuvre de  Jean-Dominique Bauby

Une lumière éblouissante, des images d’abord  floues, puis des visages penchés sur un homme qui respire difficilement. Il ne sait pas où il se trouve, il ne se souvient pas de ce qui lui est arrivé. Peu à peu, il réalise que personne ne semble l’entendre, qu’il est totalement paralysé. Cet homme, c’est Jean-Dominique Baudy, rédacteur en chef du magazine Elle, qui vient d’être victime d’un accident vasculaire cérébral. Un médecin (Patrick Chesnais ) lui explique qu’il a été plongé dans un profond coma et que le tronc cérébral est touché et qu’il est atteint d’un syndrome extrêmement rare « le locked in syndrome ».  

Cet homme de 41ans, rédacteur en chef de « Elle », brillant, un peu superficiel, séduisant, à qui tout a réussi jusqu’à présent, se trouve enfermé dans son corps comme dans un scaphandre. Il ne peut ni parler, ni bouger ni manger, ni respirer sans assistance. Il entend, voit d’un œil et peut bouger une paupière. Une orthophoniste, (Marie-Josée Croze) va lui apprendre à communiquer grâce à des clignements de paupière. Après avoir eu envie de mourir, il décide d’écrire un livre qu’il va, dicter lettre par lettre, à une jeune femme envoyée par sa maison d’édition Il formule dans sa tête le texte, l’apprend par cœur et répond avec un mouvement de paupière à chaque lettre épelée : les mots, les phrases, le récit prennent ainsi forme grâce à l’énergie farouche de l’auteur et à l’attention compréhensive et à la persévérance de la secrétaire (incarnée par l’excellente Anne Consigny).  

Julian Schnabel filme en caméra subjective ce que voit, ressent et pense Jean-Dominique Bauby qui garde un imaginaire libre et plein de fantaisie (le papillon). L’approche qu’il a de son entourage est exprimée avec beaucoup d’humour, l’image s’attarde sur un décolleté, une jambe gracieuse de femme, la statue de l’impératrice Eugénie (Emma de Caunes) qui s’anime, la crinoline bouge, on imagine le sillage parfumé…  

Jean-Dominique Bauby reste le même dans son scaphandre, il lui arrive même d’avoir des pensées voluptueuses, ou des instants d’irritation lorsqu’on lui masque l’écran juste au moment d’un match, des moments de désespoir, en particulier lorsqu’il ne peut embrasser ses enfants. Mais il garde un humour décapant par rapport à lui-même.  C’est un témoignage bouleversant de ce que peut ressentir un malade immobilisé et de sa relation aux autres, de sa réflexion sur sa vie passée ou actuelle.

La voix de Mathieu Amalric exprime magnifiquement les pensées du personnage principal. Emmanuelle Seigner joue avec beaucoup de finesse l’ex-femme de D. Bauby, par un pincement des lèvres, une pâleur soudaine qui disent sa souffrance ou sa gêne.   Julian Schnabel a pris certaines libertés par rapport à l’œuvre de Jean-Dominique Bauby, mais il en conserve bien le ton sarcastique. Ce très beau film est poétique et émouvant et donne envie de lire «  Le scaphandre et le Papillon » qui est un récit tout à la fois plein d’humour et poignant écrit dans un style imagé et alerte.                                                                                                                                                                                           Monique Garrigue

09:55 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : film, handicap |  Facebook | |  Imprimer |

13 décembre 2006

Le Café-Signes, lieu d’expositions

medium_cafe_des_signes.jpg

Nous avions présenté en octobre le Café Signes, ce lieu très chaleureux du 14ème arrondissement. Situé au 33 avenue Jean Moulin,  ouvert de 8 à 19h, du lundi au vendredi, on peut y prendre une consommation, ou déjeuner. On peut aussi y consulter Internet. L’accueil et la cuisine sont assurés pour moitié par des personnes sourdes du CATC Jean Moulin (installé en face au 40 avenue Jean Moulin).

Un lieu d'expositions 

Aujourd’hui je veux vous parler d’une autre facette du Café Signes: les expositions.

En septembre et octobre 2006, nous avions pu admirer les très belles compositions végétales aux couleurs éclatantes de Jean-François Beauquin (www.jfb-gallery.com).

Jusqu’au 20 décembre 2006, André Heimler expose  de très intéressantes photos en noir et blanc sur le thème des mains, tout à fait en situation dans ce lieu où l’on s’exprime en langue des signes ! On peut admirer des gros plans sur les mains qui parlent, des mains créatrices (poterie, musique, écriture),  des mains qui expriment la tendresse…. « J’ai toujours été fasciné par les mains et le rôle considérable qu’elles ont eu …dans le développement de la civilisation. Elles sont à la fois les instruments, qui exécutent les commandes du cerveau et des « réalisatrices », créatrices (notamment dans le domaine de l’art et des métiers manuels)…  Les mains peuvent dire beaucoup de choses. Bien sûr pour les sourds et les muets ce sont des instruments de communication, mais pour les autres, les mains parlent aussi…. Elles peuvent exprimer… les sentiments,… souvent mieux, que les paroles, mais peuvent également torturer ou tuer. »

medium_photodemainde_musicienandreheimler.jpg

 André Heimler est bien connu dans le 14ème car il a enseigné au  photo-club Val de Bièvre, situé rue Gassendi. Ingénieur de formation, puis directeur d’une société d’engineering, il a décidé, il y a une vingtaine d’années, de se consacrer à la photo, sa passion. Il a une très grande variété de thèmes d’inspiration : les jeux d’eau, les différents quartiers de Paris, les portraits, les nus, ou plus abstraits comme la solitude, la tendresse…Il  réalise aussi des paysages,  et des reportages, (André Heimler utilise alors  la couleur): on peut citer le plus récent sur l’Inde qu’il a exposé l’été dernier à la galerie du Montparnasse.
(http://www.andre-heimler.com)

 Pour plus d’informations sur le Café Signes : http://www.cafesignes.com ou  http://www.catcjeanmoulin.org

L’ambiance y est très conviviale, il y a beaucoup d’habitués, si vous voulez y prendre un repas, il est prudent de réserver votre table. Tel. : 01 45 39 37 40.  Attention, le Café Signes est fermé du 21décembre 2006 au soir au 3 janvier 2007.

Monique Garrigue

11 décembre 2006

L'arbre de Zachée

Nous avons déjà eu l'occasion de présenter le mouvement « Foi et Lumière », fondé par Marie-Hélène Mathieu et Jean Vannier, qui a pour but d'accueillir et d'accompagner des personnes ayant un handicap mental, leur famille, leurs amis et tout bénévole qui souhaite s'associer à cette action.

medium_ArbredeZachee.jpg

Les Fioretti, communauté de Foi et Lumière de St Pierre de Montrouge, animée par le Père Cyrille de Raimond, gardien de la communauté franciscaine de la rue Marie-Rose, a entrepris lors de sa dernière réunion mensuelle de réaliser un arbre illustrant celui sur lequel Zachée s'etait installé pour apercevoir Jésus. Admirez le résultat!...

La communauté grossit peu à peu et réunit maintenant de 30 à 40 personnes chaque mois. Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01 45 42 67  03.

Jean-Michel Viney

19 octobre 2006

Un lieu chaleureux le « Café-Signes »

33 avenue Jean Moulin.
Du lundi au vendredi vers 8h, le flot des voitures partant vers la banlieue se calme et l’avenue Jean Moulin prend des airs de province. Une salle claire égayée par des tableaux, s’ouvre largement sur la rue, c’est le Café-Signes. Les employés du service de propreté de la Ville de Paris y prennent un café après leur service matinal. Les jeunes gens du CAT Jean-Moulin traversent la rue, les écoliers partent en rang vers le stade voisin…le teinturier et le retoucheur de vêtements sont au travail. Les habitants voisins savent qu’après la solitude du week-end, ils vont pouvoir retrouver les familiers de ce lieu. Vers midi, les convives s’attablent petit à petit. Ils sont accueillis par de jeunes serveurs souriants et très attentifs : 3 d’entre eux sont sourds et grâce aux signes, le service se fait vite (des petits dépliants sont à notre disposition). La cuisine est très soignée et variée, et l’on se sent bien dans ce lieu chaleureux qui accueille des habitués et des gens de passage attirés par la convivialité du Café-Signes. Dans l’après-midi, jusqu’à 19h, on peut consulter Internet sur deux ordinateurs installés dans une petite salle confortable et prendre des consommations.
Une initiative très originale
La création du Café-Signes en 2003 est l’aboutissement d’une réflexion menée par la directrice, Madame Lejeau-Perry, et l’équipe d’encadrement du centre d’aide par le travail et la communication (CATC) situé au 40 avenue Jean Moulin. Ce CATC, soutenu par l’Entraide Universitaire accueille 45 adultes sourds avec des troubles associés. Plusieurs ateliers de conditionnement, repassage, mailing et affranchissement de courrier permettent une insertion professionnelle. Avec le Café-Signes c’est une activité insérée dans la vie de la cité qui est proposée à 6 sourds : 3 travaillent en cuisine et 3 assurent le service. Le chef cuisinier et, pour la salle et le bar, deux encadrants entendants, s’exprimant en langue des signes et formés à l’accompagnement des personnes fragilisées, assurent la coordination de l’ensemble. Toutes ces personnes sourdes ou entendantes ont choisi de travailler ici.
Et on peut dire qu’il règne au Café-Signes une ambiance très agréable ! Ici on apprend à regarder ses interlocuteurs grâce à cette langue qui s’exprime en gestes très imagés. Ce lieu attire les artistes, jusqu’au 20 octobre, Jean-François Beauquin expose ses œuvres : compositions de feuilles séchées peintes en bleus ou de rouges vifs… Du 2 au 12 novembre, il y aura une exposition photographique.

Monique Garrigue

26 septembre 2006

Une belle exposition pour les 30 ans de Personimages

DERNIERE MINUTE! 

A la galerie d’art située 55 rue du Montparnasse, se tient une exposition de peintures réalisées dans les ateliers de l’association Personimages. Ces oeuvres sont très intéressantes et variées : collages, peintures, techniques mixtes. Les sujets, aussi, sont divers : vierges à l’enfant, paysages, nus, animaux… Le choix a été fait parmi un grand nombre de réalisations puisque l’association a maintenant 30 ans et que les ateliers sont très nombreux en région parisienne et sur tout le territoire français.

Ces ateliers, animés par des artistes professionnels, sont destinés à des personnes handicapées mentales qui y réalisent grâce à une sensibilité très vive, et à une grande imagination des œuvres magnifiques : naïves comme ces vierges à l’enfant, colorées et  joyeuses (paysages, danse) vivantes (scène de bar), angoissantes (évocation de la guerre et des tortures), pleines de mouvement (vol d’oiseaux)… intrigantes (visage à demi masqué pour souligner le regard…).

medium_Hamila-personimages.jpg

REGARD, Hichem Hamila 

Allez-y c’est tout près de chez vous et vous découvrirez (de 14 à 20h) les réalisations de cette magnifique association implantée dans notre quartier (91 rue de Vercingétorix 75014 Paris) Personimages couvre tous les domaines de la création artistique : peinture, sculpture, art dramatique, musique…

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, consultez le site : www.personimages.org

Jusqu’au 1er octobre, 55 rue du Montparnasse 75014

Monique Garrigue

 

19 septembre 2006

14e: 6 journées consacrées au handicap

medium_handicap.jpg6 jours pendant lesquels l'art, le sport, les loisirs ... servent de langage privilégié pour une belle rencontre entre personnes handicapées et valides.

 mercredi 20: loisirs

10 à 12h, Natation: piscine Aspidant Dunand, 2 , rue Saillard 

14h30-17h30: rencontres sportives avec les clubs du 14e, Gymnase Alice Milliat, 11ter, rue Alésia

30ans de Personimages: cocktail en musique, à 18h30, Galerie du Montparnasse

20h: Courts metrages de fiction autour de personnages handicapés Cinéma l'Entrepôt, 7-9 rue francis de Pressencé - personnes en fauteuil 01 43 14 65 47

 

Le programme de jeudi 21, portes ouvertes, est interessante:

 Centre Auguste Grosselin, 5-15 rue Olivier Noyer, 9h30 à 16h30:

Education pour déficients auditifs, visite,concerts,percussions

CAT Plaisance, 20 rue de l'Eure

10h - 16h: visite, exposition

Notre Dame de Joye, Les Amis de Karen, 71-73, av denfert Rochereau:

10h30 - 17h Exposition, musique, danse africaine, poney-club, pique-nique (à apporter),c oncert de percussions

AFTC, Broussais, 96, rue Didot, 13h - 17h

Autour du livre "Vivre avec un trauùatisme cranien"

Film "Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre" 

CAT Les Colombages  Broussais, 96,bis rue Didot

 10h - 16h Visite,expositions, animations

14h: film sur la vie du centre. 

 

28 juin 2006

mobilité réduite: Montparnasse gare test

 La SNCF prend dans notre arrondissement, à la gare Montparnasse, une initiative à signaler. Les initiatives de ce type sont rares, et il faut en parler, d'autant plus, qu'elle semble suivie d'une véritable enquête sur la manoère dont elle est perçue par les usagers concernés.

 

medium_bandeauMontparnasse.jpg

Ecouter pour agir

A partir de mai 2006 et pour trois mois, la SNCF gare Montparnasse met en place une série «d'aménagements-test» destinés à faciliter l'accès aux différents espaces et services à des personnes dont la mobilité est réduite : personnes en fauteuil roulant, malentendantes ou sourdes, aveugles ou malvoyantes, avec un handicap mental ou cognitif, personnes de petite taille, parents accompagnés d'enfants en bas âge, personnes âgées…

 

Objectifs 

Ecouter toutes ces personnes et leur demander leur avis pour vérifier l'efficacité et l'utilité de ces aménagements d'accessibilité.

Une enquête TNS Sofres permettra de recueillir les appréciations, les critiques, les suggestions sur ce qui facilite concrètement le cheminement de chacun. Les résultats, communiqués à l'automne, guideront la SNCF dans le choix des équipements les plus appropriés qui seront ensuite installés progressivement de gare en gare.

Plus d'info