Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 septembre 2014

Les réservoirs de Montsouris et les journées du patrimoine 20 et 21 septembre

réservoirs de Montsouris visite 20-21 sept 2014.jpg Durant les journées des 20 et 21 septembre, des visites seront organisées aux Réservoirs de Montsouris. Ces réservoirs étaient fermés depuis 13 années, suite aux évènements de septembre 2001. Ils sont aujourd'hui protégés dans le cadre des mesures prises par Vigipirate.

Il faut noter qu'ils représentent 1/5 de l'alimentation en eau de la Capitale et qu'à ce titre, le site est extrêmement "sensible" au point de vue de la sécurité.

Sur une surface de 3 hectares, ils contiennent 202 000 m3 d'eau accumulés dans des réservoirs soutenus par 1800 piliers.

Les candidats  visiteurs dont le nombre sera limité et encadré par des équipe de vigiles, doivent s'inscrire sur www.eaudeparis.fr ou sur www.journéesdupatrimoine.culture.fr. Attention de nombreuses de visites affichent déjà complet!

Le réservoir de Montsouris (14e) :Reservoir de Montsouris  extérieur.jpg

La visite permettra de découvrir le lanternon d’arrivée des eaux et de pénétrer en souterrain dans l'un des fameux compartiments de stockage de l'eau du réservoir. Inscription obligatoire sur le site www.eaudeparis.fr dans la rubrique événements à partir du 1er septembre. L’accès est limité à 3000 personnes. Visites par groupes de 25 personnes. Durée de la visite : environ 45 minutes. Chaque inscription est limitée à 5 places.

NB : 20 créneaux horaires de visites sont mis en ligne (samedi et dimanche), n'hésitez pas à consulter toutes les pages de la rubrique "Evénements" .

ATTENTION : La visite est déconseillée aux personnes à mobilité réduite et claustrophobes. Les mineurs doivent être obligatoirement accompagnés d’un adulte

Horaires : samedi et dimanche 10h-20h     Adresse : Place Jules Hénaffe, Paris 14e  Plan d'accès

Accès : RER B «Cité Universitaire» / M4 «Porte d’Orléans»/ T3 A  «Montsouris».

07 septembre 2014

Concert dans la chapelle du couvent Saint-François 21 septembre 2014

chapelle des franciscains _nef_restauree_2.jpgDans le cadre des Journées du Patrimoine qui auront lieu les 20 et 21 septembre, l’ensemble «Connexions» donnera un concert dans la chapelle du Couvent Saint-François 7, rue Marie-Rose 75014 Parisle dimanche 21 septembre à 17 h 30 intitulé « Sonare e Toccare ».
Le programme (Haendel, Couperin, Leclair, J.S. Bach, Frescobaldi, Corelli) rendra hommage au violon
baroque (Chloë Richard-Desoubeaux) et clavecin (Gaby Delfi

Participation libre aux frais

www.ensembleconnexions.com Gaby Delfiner & Chloë Richard-Desoubeaux Directrices artistiques e-mail: contact@ensembleconnexions.com site-web: http://www.ensembleconnexions.com facebook: www.facebook.com/ensembleconnexions

07 août 2014

Un jardin à fleur de bitume

   Avoir le « Vert’Tige »

C’est une curieuse sensation, chacun le sait, lorsque du haut d’une montagne ou d’un escalier, on se sent soudain comme aspiré vers le bas, au risque de perdre l’équilibre et de tomber.

 Ici, il n’y a point de montagnes, pas d’escalier tortueux, seulement un jardin, en plein Paris, et il est situé en plein XIVe,  rue de Coulmiers. Et quel jardin !Vert tige salades pieds de tomates P1020117 - Copie.jpg

 Sa largeur n’excède pas deux mètres, sa longueur,  est d’environ cent cinquante mètres tout au plus et sa situation est des plus périlleuses, puisqu’il surplombe la tranchée de l’ancien chemin de fer de ceinture !

 Une association de jardiniers dynamiques et amateurs s’en occupe. Son nom ? le « Vert’Tige » . Tout un  symbole. Chacun ici est amoureux de la « tige » verte. Il a l’âme et le courage de faire pousser sur de minuscules surfaces rehaussées qui, des fraises, du persil, des salades, de la vigne, des radis, des pivoines et bien d’autres choses, légumes et fleurs pour le seul plaisir  de voir pousser des tiges vertes et de contempler dans les rayons du soleil couchant des rêves de plaines lilliputiennes,  ou des savanes parcourues par des meutes de coccinelles !

Vert tige cabane et roses P1020103.JPG

 Ici, c’est la campagne recomposée, le jardin à « fleur du bitume ». On est écolo ou pas. Il y a à l’entrée une petite cabane où attendent patiemment les outils du jardinier néophyte. Il y a aussi une table, deux ou trois chaises pour prolonger le plaisir après le dur labeur du laboureur, celui-ci oeuvrant au binage, au sarclage, au semis, à la récolte, ou au désert par faute de pluie… Mais il y a une fontaine mise à la disposition de tous.

C’est un univers du Petit Poucet, un terroir à part dans la grande mégapole,  la réalisation d’un rêve qui reconquiert sur quelques arpents la campagne défunte en ce lieu, telle qu’elle pouvait être sur la « Plaine de Montrouge », alors territoires des chasses du Roi aux 17ème et 18ème siècle !

Et si Paris redevenait peu à peu la campagne de jadis ? Transformer les rues en jardins ? Impossible  sans doute. Mais raison de plus pour fleurir nos balcons, nos fenêtres  et un peu de notre âme quand on a le sourire aux lèvres : celui toujours éternel et chantant du jardinier !

R.  Rillot - NDLR. On peut entrer en contact avec l'association "Vert'Tige à l'adresse jardin.vert.tige@gmail.com

photos M.G.V.: cliquer sur les images pour les voir en plus grand.

17 juillet 2014

Restauration de la chapelle du Groupe hospitalier Paris-Saint Joseph

 chapelle de l'hôpital Saint Joseph.jpgUn constat alarmant. La fondation hôpital Saint Joseph est contrainte d’engager de lourds travaux de restauration de la chapelle. Les pierres utilisées pour la construction de cette chapelle possèdent une forte porosité. Elles ont perdu leur protection naturelle : le calcin. Certaines sont intactes et d’autres fortement endommagées.

Le rapport d’études techniques réalisé en février 2013 a permis d’identifier les détériorations des pierres de la chapelle : exfoliation de la surface -  ruptures dues au gel – chute des angles des pierres due à une différence dans la dilatation de l’épiderme – dissolution de la pierre et de son calcin et encroûtement noirâtre au dessus du porche.

Un chantier ambitieux et en conséquence, un coût important.

 Les façades doivent être gommées, les pierres abîmées changées, les joints purgés, les murs seront protégés par l’application de consolidants et par endroits, de couvertines métalliques.

Les coûts estimés par ces travaux sont considérables. Au total, la fondation doit trouver 2 401 700 €. Ce besoin de financement est urgent, compte tenu de l’état des pierres extérieures, qui peut engendrer des risques pour la sécurité. Au cours des dix huit prochains mois, une première tranche de travaux est prévue pour un montant d’environ 600 000 €.

La fondation Saint Joseph fait un appel aux donateurs pour effectuer ces travaux importants.

Les déductions fiscales sont prévues. Ainsi, 66 % de votre don est déductible de votre impôt dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Ce montant est porté à 75 % si vous êtes assujetti à l’ISF, dans la limité de 50 000 €.

A votre écoute : Caroline Leportois est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur ce projet. Téléphone : 01 44 12 81 88. email : cleportois@hpsj.fr

Standard de l’hôpital : 01 44 12 33 33

29 juin 2014

Petites nouvelles des quartiers

Travaux sur le RER B à Denfert Rochereau

denfert-quai-3-04-web.jpgLa RATP a entrepris un chantier qui doit amener à la construction d’un troisième quai en gare de Denfert Rochereau. Ce troisième quai servira de terminus aux rames en provenance du sud lorsque le trafic est perturbé. « L’objectif est de permettre aux voyageurs de débarquer à Paris afin qu’ils puissent prendre la ligne 4 du métro si le RER B se trouvait bloqué ».

Cependant, ce chantier provoque des nuisances au pied d’un groupe d’immeubles comprenant 60 logements HLM et qui longent les voies de la gare de Denfert. Jusqu’à 21 heures, on entend le bruit des engins de chantier qui travaillent tous les jours y compris les jours fériés et parfois la nuit. Les riverains avaient interpellé la RATP et le STIF ainsi que les différents candidats à la mairie de Paris ainsi que Carine Petit, la maire PS du 14ème. Un mur antibruit est demandé de toute urgence  par les locataires.

Rappelons que la gare est très fréquentée chaque jour, d’où la nouvelle demande des locataires pour obtenir un revêtement antibruit sur le quai et la rampe d’accès de la rue Jean Claude-Arnould, artère contiguë aux habitations concernées. De même, un aménagement végétal est à prévoir ainsi qu’un traitement des façades et des fenêtres pour une meilleure isolation phonique.

Le Parisien du 30 mai 2014.

Un restaurant Burger King à Alésia

Burger King possède pour l’instant un seul restaurant dans la capitale, celui de la gare Saint LazareBurger King s'installe à Alésia.jpg dans le 8ème. Un deuxième restaurant ouvrira d’ici le mois de juillet à l’intérieur de la Cité des Sciences et de l’Industrie à la Villette. Mais le « vaisseau amiral » de Burger King ouvrira ses portes dans le courant du mois de septembre à Alésia, à la place de l’Hippopotamus actuel, jouxtant l’église Saint Pierre de Montrouge.

Le nouvel établissement occupera une superficie de plus de mille mètres carrés, offrant plus de 250 places et comptera deux cuisines. Le site accueillera un restaurant-école qui formera les employés. Un recrutement de 90 personnes est prévu. L’objectif de la direction est de représenter 20 % du marché de la restauration rapide d’ici dix ans. Signalons qu’au minimum, 25 nouveaux points de vente de la chaîne seront ouverts à  la fin de cette année en France.

Le Parisien du 23 juin 2014

12 juin 2014

Grand vide-grenier petite-enfance : inscriptions 14 juin de 10h à 13h

vide-grenier petite enfance 2014.jpgDimanche 29 juin de 9h à 18h, la mairie du 14e organise un nouveau vide-grenier spécial petite enfance. Cette manifestation située sur le parvis de la mairie, square Ferdinand Brunot et rue Saillard permet chaque année aux habitants de vendre et/ou d’acheter jouets, habits, livres et accessoires de puériculture tout en proposant aux plus petits des animations tout au long de la journée.

Si vous souhaitez tenir un stand, venez vous inscrire le samedi 14 juin de 10h à 13h à la mairie muni(e) d’une photocopie de votre pièce d’identité, d’un justificatif de domicile récent et d’un chèque de 10 euros.

Mairie du 14e 2 place Ferdinand Brunot 75014 

27 mai 2014

Nouveau “jardin des fêtes” de la rue des Thermopyles : jeudi 29 mai

découverte du du jardin des Thermopyles le 29 mai.jpgLe jeudi 29 mai, venez découvrir le nouveau “jardin des fêtes” de la rue des Thermopyles .

A cette occasion vous êtes conviés à participer au repas de quartier organisé sur place.Chacun et chacune apporte à manger et à boire et de partage avec l’ensemble des convives.
On peut aussi apporter une chaise pliante ou un tabouret...
Rendez-vous à midi au n°4, rue des Thermopyles.(Métro Pernety)

Cliquez sur l'illustration pour la voir en plus grand.

12 avril 2014

Guido Guidi à la Fondation Henri Cartier-Bresson jusqu'au 27 avril

hcb,cartier bresson,henri cartier-bresson,guido guidiDu 16 janvier au 27 avril 2014, la Fondation Henri Cartier-Bresson présente une importante exposition de Guido Guidi, figure majeure de la photographie contemporaine italienne, qui considère la photographie comme un prolongement du regard, une manière de vivre.

Pour la première fois en France, les quarante ans de carrière du photographe, pionnier du renouveau de la photographie du territoire, sont retracés.
Sur deux étages, les expérimentations en noir et blanc des années soixante-dix côtoient les séries couleur emblématiques telles que In between cities, New map of Italy ou Preganziol.

Fondation Henri Cartier-Bresson 2, impasse Lebouis, 75014 Paris, tel 33 1 56 80 27 03

31 janvier 2014

Place Denfert-Rochereau : un parc canin

square Jacques Antoine entrée boulevard Raspail en plus grand.jpgLes chiens et leurs propriétaires seront heureux de voir que la Ville de Paris pense à eux. Ainsi, le square Jacques- Antoine, situé place Denfert-Rochereau, a été transformé pour accueillir un parc canin de  845 mètres carrés où les chiens pourront circuler sans être tenus en laisse. Les grilles du jardin ont été surélevées et les buissons robustes ont remplacé les plantes délicates.

Le square est ouvert 24 heures sur 24. Il est précisé que les propriétaires doivent garder leur compagnon à quatre pattes sous surveillance et qu'ils devront ramasser les déjections canines. Il est recommandé que d'éviter de s'y rendre aux heures d'affluence, si votre chien a du mal à cohabiter avec les autres animaux.

Le Parisien du 27 janvier 2014

Square Jacques Antoine, 3 place Denfert -Rochereau dans le 14e  : La photo est prise face à l'entrée située boulevard Raspail. ( A noter que le documentEspace-canin-.jpg est  antérieur à  la mi-janvier 2014, date de l'ouverture aux chiens sans laisse, et comporte encore la pancarte interdit aux chiens)

Voici maintenant  la pancarte que vous trouverez :

Cliquez sur les images pour les voir en plus grand

21 janvier 2014

Le temps qui reste, par la Compagnie Bouche à Bouche...

"Le temps qui reste", samedi 25 Janvier 2014 à 18h, au Centre d'animation Vercingétorix (14e).

MÊME PAS MORT en ce début d'année, nous vous attendons ! Une soirée musicale, théâtrale et cinématographique organisée par Art en Exil.
Avec les interrogations existentielles des clowns Cachou, Filou et Malou, puis Maternita(S), le parcours filmé d'une vieille dame en dehors du temps, et une présentation de l'Atelier théâtre amateur de la Cie mise en scène par Juliette Uebersfeld.
La soirée se terminera par un verre de l'amitié et un petit buffet iranien, où nous trinquerons à l'arrivée de Dina, notre nouvelle médiatrice culturelle.Venez nombreux, les amis de nos amis sont nos amis !-

Programme détaillé
18h00 - Musique afghane par Ali FAIZI et égyptienne par Hossein el AZAB
18h30 - "Le temps qui reste" orchestré par la Cie Bouche à Bouche
20h00 - Projection de "Génération rebelle", un court métrage de Moslem MANSOURI (cinéaste iranien en exil aux États- Unis). Un film profondément touchant sur les jeunes iraniens d’aujourd’hui qui ont participé dans leur pays à un mouvement social - en persan sous-titré en anglais, 2013.
20h30 - Musique afghane par Ali FAIZI et égyptienne par Hossein el AZAB-

Centre Vercingétorix - 181-183 rue Vercingétorix - 75014 Paris - M°Plaisance-

Invitations et Réservations 01 45 39 55 38 - email: contact@cieboucheabouche.com
Tarif Normal 14€ / Réduit (étudiants et chômeurs) 8€

10 janvier 2014

Troc BD/Manga -Circul'livre 11 et 12 janvier de 11h à 13h

circul'livre,troc bdmanga,marché jourdan,le miroir,marché bruneSamedi 11 janvier de 11h à 13h, le conseil de quartier Jean-Moulin/porte d'Orléans propose un troc BD/manga devant le centre de jeunes Le Miroir , 103 boulevard  Jourdan à proximité du marché alimentaire Jourdan. Vous pouvez apporter, prendre gratuitement, échanger des BD et des mangas et en profiter pour rencontrer d'autres jeunes de votre quartier.circul'livre,troc bdmanga,marché jourdan,le miroir,marché brune

Dimanche 12 janvier,de 11h à 13 h, sur le marché Boulevard Brune c'est la deuxième édition du Circul’livre du conseil de quartier Didot- Porte de Vanves. N'hésitez pas à venir chercher un livre ou à en déposer ce dimanche 12 et dès à présent, vous pouvez  en déposer au centre social Didot, 29 boulevard Brune. C'est l'occasion de retrouver vos voisins, amateurs de lecture, et de bavarder avec eux.

Vous aurez aussi le plaisir de faire tranquillement vos achats de produits alimentaires frais, bio et cultivés  par des agriculteurs situés dans des régions proches de Paris. (Photo du marché Jourdan)

circul'livre,troc bdmanga,marché jourdan,le miroir,marché brune

02 janvier 2014

La cérémonie des voeux à la Mairie du XIVe

Le maire du XIVe, Pascal CHERKI, et toute l'équipe municipale présenteront leurs voeux pour 2014, lors de la traditionnelle cérémonie

le 21 janvier 2014 à 18h 30 

à la Salle des Fêtes de la mairie, 12, rue Pierre Castagnou

18 décembre 2013

La prison de la Santé ferme pour se rénover

paris 14e,75014,santé,prison,vaudremer,renovationLa prison de la Santé (920 détenus) commencera à se vider dans les premiers jours de janvier 2014. Un énorme chantier va durer jusqu’en 2018-2019.(photo de Charles Malville prise entre 1867, construction de la Santé et 1879, mort de Malville - cliquer pour agrandir) L’établissement sera vide en juillet. D’ici là, les détenus libérés ne seront pas remplacés. Ceux dont les peines ne sont pas terminées seront transférés dans d’autres prisons de la région parisienne - vers Nanterre, Fresnes, Fleury-Mérogis, Villepinte – ou vers la province en fonction de leur situation pénale (prévenus ou condamnés), et du lien nécessaire à maintenir avec les familles. 

La vieille prison avait bien besoin de travaux. Elle a été construite de 1861 à 1867. A l’époque, c’était un établissement très moderne… mais les standards ont changé. Dans le « quartier haut » des cellules collectives ne font que 12 m2, et ont dû être désaffectées en 2005 et 2006 pour des raisons de sécurité. Dans la partie basse, les cellules individuelles font 7 m2 seulement ; les sanitaires sont insuffisants, l’isolation thermique… inexistante.

Un programme de réhabilitation et de reconstruction a été lancé en 2012. Il coûtera, selon le ministère de la Justice, « plusieurs centaines de millions d’euros ». Les appels d’offre ont été lancés, les entreprises ont rendu leurs offres finales à la mi-octobre. La signature des contrats interviendra au deuxième trimestre 2014 et les travaux commenceront vers septembre ou octobre 2014. Seul le quartier de semi-liberté continuera à fonctionner pendant le chantier.

La reconstruction sera l’occasion de mettre en place...(cliquez sur Lire la suite)

Gérard Desmedt

Lire la suite

12 décembre 2013

Bibliothèque Aimé Césaire, 14 décembre : inauguration, spectacles, lectures

bibliothèque aimé césaire,compagnie moun san méléSamedi 14 décembre, 11h : Inauguration Bibliothèque Aimé Césaire  5, rue de Ridder.

Le Maire de Paris, Monsieur Bertrand Delanoë ainsi que Monsieur Pascal Cherki, Maire du 14è arrondissement ont le plaisir de vous inviter à l’inauguration de la bibliothèque Aimé Césaire qui rouvre ses portes suite à des travaux de rénovation. La cérémonie aura lieu en présence de Monsieur Bruno Julliard, Maire adjoint au Maire de Paris chargé de la Culture le samedi 14 décembre à 11h15.

A l'occasion sa réouverture, la bibliothèque Aimé Césaire propose une après-midi de lecture et de spectacles  de 15h30 à 19h30

- De 15h30 à 16h30, Yé Krik ! Yé Krak ! Spectacle inspiré des contes antillais à voir en famille
- De 18h30 à 19h30, dans le cadre du centenaire de la naissance d'Aimé Césaire, lecture du « Discours sur le colonialisme » et spectacle mis en scène par la Compagnie Moun San Mélé
Bibliothèque Aimé Césaire. 5, rue de Ridder

03 décembre 2013

Marché de Noël du 3 au 7 décembre rue Raymond Losserand

marché de Noël rue Raymond losserand.jpgMarché de Noël organisé par l'Association des Commerçants, Artisans et Prestataires de services Plaisance-Losserand-Pernety
Rue Raymond Losserand, entre les numéros 48 et 72.

24 novembre 2013

Ferme de Montsouris rue de la Tombe-Issoire, le point de vue des Verts

la ferme de montsouris avec le terrain photo du figaro 2012.jpgParis 14, Ferme de la Tombe Issoire : pour les écologistes, le site doit accueillir la première ferme urbaine de Paris: Lundi 4 novembre, lors du conseil d’arrondissement les élus du 14e devaient se prononcer sur une délibération proposant le rachat de deux bâtiments sur le site de la Ferme de la Tombe Issoire et de la carrière de Port Mahon dans le 14e arrondissement

Ce projet de rachat cache en réalité l’abandon à la promotion immobilière du site historique de la Ferme de la Tombe Issoire et de la carrière de Port Mahon. " Lors du conseil d’arrondissement, je rappellerai le projet alternatif porté par les écologistes sur le site de la Tombe Issoire : réhabilitation des bâtiments, mise en valeur de patrimoine historique, notamment de la carrière de Port Mahon, réalisation d’une opération de logement social, ouverture au public du jardin. Le site est par ailleurs le lieu idéal pour réaliser un équipement public original et  accueillir la première ferme urbaine de Paris et développer un projet d’agriculture urbaine.  Les fermes urbaines sont des éléments importants du développement des villes du 21e siècle".

Ces projets sont déjà menés au Canada, aux Etats-Unis ou encore aux Pays Bas. Leur réalisation est recommandée par l’ONU et la FAO pour faire face aux besoins de sécurité alimentaire et aux défis de l’urbanisation. Tout en faisant écho à son histoire, la future ferme urbaine Tombe- Issoire permettra le développement d’un projet d’agriculture urbaine, mêlera espaces bâtis et espaces cultivés.

Cette initiative permettra de développer l’auto-production, des circuits courts de distribution tout en participant à la préservation de la biodiversité. Lors du conseil d’arrondissement, avec les élus écologistes, je porterai ainsi un vœu (texte du voeu)<http://celia-blauel.blogspot. fr/2013/10/vu-relatif-la-deliberation-du-349.html afin de demander au Maire de Paris qu’il tienne les engagements pris par la municipalité sur ce dossier et s’engage au rachat de la totalité du site. Il n’est pas concevable que le promoteur empoche 6 millions d’euros et ait les mains libres pour construire un immeuble de standing de 8 étages sur ce site. Celia Blauel, Candidate EELV à la mairie du 14e, Conseillère du 14e arrondissement -Contact: 07 89 05 51 53*

 Un petit peu d’histoire…:  La Ferme de la Tombe Issoire est un site absolument unique à Paris: en sous-sol, à 15 mètres sous terre, se trouve la carrière du chemin de Port Mahon. Classée monument historique depuis 1994, elle est le dernier témoignage d’une carrière du Moyen-Age.

 A un mètre sous terre, chemine l’aqueduc gallo-romain, des sources de Wissous jusqu’aux thermes du boulevard Saint Michel. En surface, on découvre la dernière ferme de Paris exploitée jusqu’en 1955, sa crypte,sa large cour, mais aussi le pavillon « Troubadour » du 19e et plusieurs  bâtiments faubouriens du 19e siècle. Le site de la Tombe Issoire est une véritable mille-feuille historique....

Pour en savoir plus: - le site du collectif Port Mahon: http://collectifportmahon.blogspirit.com/ - Tribune: "Détruire ici c'est Paris qu'on assassine"
 

23 novembre 2013

Ferme de Montsouris : les politiques entrent en scène (II)

ferme de Montsouris Grange-en-latéral.jpg(Lire l'article précédent)  Mi chèvre, mi chou... A moins que cela ne ressemble à un jugement de Salomon. La Mairie de Paris vient de décider d'acheter la ferme de Monsouris... mais une partie seulement. Un permis de construire a été délivré à un promoteur. Le collectif de défense du site proteste de nouveau. (Pour vous faire une idée du projet Soferim, en cliquant ici vous pourrez voir une video de présentation de leur projet)

Mais c’est sans compter sur les arrière-pensées politiques. Les municipales approchent, et la quasi-totalité des partis qui seront présents lors des élections s’expriment sur le dossier. Surprise : le parti socialiste mis à part, presque tous se prononcent pour la sauvegarde totale du site. Le 4 novembre, on a même vu, les Verts, les Centristes, les Communistes et Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate UMP à la mairie de Paris protester ensemble devant la mairie du 14e. Une union sacrée inédite.

Le dossier, une fois de plus, n’est pas clos. D’autant que le parti socialiste ne semble pas unanime et prêche un jour le blanc, un jour le noir. Le 13 novembre, les élus PS du Conseil de Paris ont entériné le rachat d’une partie du terrain, laissant le champ libre au promoteur sur le reste. Le même jour, le même Conseil a émis un vœu, voté à l'unanimité (socialistes compris), qui demande que la ferme de Montsouris soit classée en totalité comme monument historique, et qu'une modification du plan local d'urbanisme déclare l’ensemble du site inconstructible. La confusion règne.

Quant au collectif de défense, il continue son combat. « L’achat du terrain ne passera sans doute pas face à une plainte en Justice, affirme Thomas Dufresne, son président. Le prix est trop élevé, presque trois fois le prix du marché, et la Ville devra payer tous les ans des servitudes élevées à la Soferim. » Le feuilleton ne cessera pas encore !!!

Gérard Desmedt

22 novembre 2013

Ferme de Montsouris : les politiques entrent en scène (I)

ferme  de montsouris,port-mahon,75014,mairie 14e,paris 14e,daniele pourtaudMi chèvre, mi chou... A moins que cela ne ressemble à un jugement de Salomon. La Mairie de Paris vient de décider d'acheter la ferme de Monsouris... mais une partie seulement. Un permis de construire a été délivré à un promoteur. Le collectif de défense du site proteste de nouveau.

La ferme de Montsouris est l'objet d'un conflit depuis plus de trente ans. Dernière ferme de Paris intra muros, elle est délaissée – et délabrée – depuis les années 1980. Les bâtiments, notamment la grange-étable, seul vrai vestige de l'activité agricole, ainsi que le « pavillon Troubadour», un bâtiment néo-Renaissance du XIXe siècle menacent ruine. Un promoteur, la Soferim, avait racheté racheté le tout, il veut y bâtir un immeuble, avec 25 % de logement sociaux, et des commerces.

Mais le terrain renferme, dans son sous-sol, des carrières du Moyen-Age, dîtes de Port-Mahon, classées par le service des Monuments historiques suite aux interventions du « Collectif de Port-Mahon et de la ferme de Montsouris » . Un terrain devenu ainsi inconstructible ! Jusqu'à présent, le collectif a gagné ses procès en se référant à cette interdiction. Les associations veulent réhabiliter les bâtiments retrouver leur vocation première, en recréant une ferme urbaine et pédagogique. Elles souhaitent aussi ouvrir les carrières à la visite, et les relier au circuit de visite des catacombes. Si vous souhaitez vous faire une idée de la carrière, de l'état actuel des batiments, de la position de divers intervenants cliquez ici pour voir une video de Soferim -qui, bien entendu défend son point de vue!- De même, la video de la séance du Conseil d'arrondissement relative à ce sujet est en ligne. Vous pouvez la voir en cliquant ici.

Fin octobre 2013, on apprend que Mairie du 14e a décidé d'acheter au promoteur, pour 6 millions d’euros, une partie du terrain, 710 m2 sur 2730. Le terrain revenant à la ville comprend la grange et le bâtiment Troubadour, mais pas le secteur dont le sous-sol renferme les carrières classées. Objectif de la mairie du 14e : construire une crèche. Début novembre, le ministère de la Culture accorde à la Soferim un permis de construire pour un immeuble, qui évite les secteurs protégés. Les associations de défense semblent avoir perdu la partie. Le ministère prévoit cependant des travaux de consolidation des carrières, et l’adjointe au patrimoine de la Mairie de Paris, Danièle Pourtaud, a promis des fouilles archéologiques préventives.

Gérard Desmedt

Ckiquez ici pour lire la suite

19 octobre 2013

Cie Bouche à Bouche : spectacles déambulatoires 19 Octobre, 17h et 26 octobre, 17h30

maison des associations 22 rue deparcieux,compagnie bouche à bouche

( cliquez sur l'image pour la voir en entier)

1) Spectacle déambulatoire le 19 octobre à 17h : Rendez-vous à la Maison des Associations du 14e, 22 Rue Deparcieux – 75014 Paris

-Dans le cadre des Journées Portes Ouvertes de l’Habitat Participatif en France avec l’association HESPère 21
-À l’issue de l’exposition consacrée à la coopérative d’habitants de l’écoquartier Saint Vincent de Paul qui se tiendra à la Maison des Associations du 14e, nous vous embarquerons à la découverte des lieux pour une déambulation artistique entre la Maison des Associations et l’Hôpital désaffecté de Saint Vincent de Paul, site du futur écoquartier

La Cie Bouche à Bouche proposera un questionnement clownesque sur la vie, sur la vie du bâti : Faut-il mourir pour mieux renaître ?

2) Une semaine de résidence et d’actions artistiques entre Porte Brancion et Porte de Vanves du 21 au 26 octobre
 
Spectacle Déambulatoire le 26 octobre à 17h30
 Départ Jardin des Périchaux (Paris 15e) Accès par le 112 rue Brancion
 Arrivée Jardin Anna-Marly (Paris 14e)
Accès par le Square de la Porte de Vanves
 
Une vieille dame se promène dans la ville, paradant comme une déesse. Elle perd un peu la mémoire, vivant comme dans un rêve, elle chante. Elle est sortie en cachette et va à la rencontre des passants. Une promenade urbaine qui sera l’occasion de réunir jeunes et vieux pour s’interroger sur la mémoire et la transmission.
 
Avec Marie-Do Fréval, Léandre Simioni, Germaine Prunier et Amanda Rubinstein En partenariat avec Mix’age, le jardin de la douve et la RIVP

04 octobre 2013

Chantier dans le secteur Denfert-Rochereau du 30 septembre 2013 au 11 septembre 2014.

travaux à Denfert-Rochereau.jpgDu 30 septembre 2013 au 11 septembre 2014, des travaux de modernisation du système de ventilation de la ligne 4 du métro nécessiteront la mise en place de deux emprises de chantier au 15 avenue du Général Leclerc et place Denfert-Rochereau.

Afin de renforcer la sécurité et d’améliorer le confort des voyageurs, la RATP s’est engagée dans un vaste programme de modernisation des systèmes de ventilation sur ses réseaux métro et RER.

Un ouvrage de ventilation va être renforcé dans le tunnel reliant les stations Denfert-Rochereau et Mouton-Duvernet (ligne n° 4), du 30 septembre 2013 au 11 septembre 2014.

Des travaux importants de Génie Civil seront réalisés, nécessitant la mise en place de deux emprises de chantier situées 15 avenue du Général Leclerc et place Denfert-Rochereau.

Pendant toute la durée du chantier, la RATP mettra tout en œuvre pour réduire les désagréments liés à l’intervention des équipes techniques. 

03 octobre 2013

Circul'livre le 5 octobre de 11h à 13h place Constantin Brancusi

Le conseil de Conseil de quartier Pernety, Circul'livresquartier Pernety nous annonce : N'oubliez pas notre rendez-vous régulier du 1er samedi du mois,  passez nous rencontrer pour prendre ou déposer un livre, ou simplement parler lecture avec le conseil de quartier..

Rendez-vous place Constantin Brancusi de 11h à 13h. Venez pour apporter vos livres lus et /ou en prendre , sans formalité, sans enregistrement. Tout est gratuit. Un livre, ça se partage et ça circule !

Livres d'enfants disponibles (et attendus !) Books in English also on display and available for free take-away (y tambien en castellano, und auch auf deutsch). Pour les besoins d'une association partenaire, nous sommes en demande de livres en polonais.Par ailleurs, nous préparons pour la fin de l'année un Circul'livre spécial enfants ...

22 septembre 2013

Départ du groupe Aéroports de Paris (ADP)

paris,aréoport,augustin de romanetLe siège historique du Groupe Aéroports de Paris, situé au 291 boulevard Raspail (14ème) (cliquer sur la photo pour l'agrandir) quittera son emplacement d'ici deux ans. Cette décision a été justifiée par le PDG Augustin de Romanet par "l'intérêt du service". Le fait de ne pas avoir de siège sur une plate-forme aéroportuaire est très handicapant. Le choix de la nouvelle destination du siège Aéroports de Paris est prévu à Roissy. Le nouveau bâtiment sera construit sur un terrain jouxtant l'endroit où est exposé le Concorde. Le PDG a indiqué qu'il s'agissait d'un immeuble de trois à cinq étages qui pourra être disponible à la fin de 2015.

6850 personnes sont employées par ADP dont 340 au siège. L'actuel site possédant 10 étages de bureaux pourrait être vendu. Un certain nombre de mètres carrés seront sans doute conservés pour accueillir les Conseils d'administration ou recevoir certains clients.

La Parisien, 17 septembre 2013.

08 septembre 2013

Repas participatif "Poulets du Monde"organisé par le conseil de quartier Pernety le 15 septembre 2013

Conseil de quartier pernety, poulets du mondeDimanche 15 septembre, à partir de 11h : Repas collectif et gratuit du Conseil de quartier Pernety. Des recettes de poulet du monde entier concoctés par les habitants du quartier Place Brancusi ! (Cliquez sur l'affiche pour la voir en plus grand)

La journée Poulets du monde rassemblera encore plus de plats différents que l’an dernier. Cuisines de tous les continents « s’affronteront » amicalement. Un déjeuner à ne pas manquer ! Si vous voulez cuisiner un poulet inscrivez-vous, le conseil de quartier offre le poulet … à vous de le cuisiner !!!

Inscrivez-vous vite pour participer et cuisiner votre recette préférée de poulet : Inscriptions

Si vous n’êtes pas cordon bleu mais seulement dégustateur, soyez avec nous pour cette fête de la fraternité.

Si vous avez manqué la première édition 2012, consultez le diaporama sur la page 16 septembre 2012 : Poulets du Monde

07 septembre 2013

La Porte de Vanves : Exposition Images et Patrimoine, du 9 au 15 septembre, à la mairie du 14ème

affiche expo porte de Vanves.jpgExposition Images et Patrimoine : "La porte de Vanves, ses fortifications, sa zone, ses octrois et ses puces ..."du lundi 9 au dimanche 15 septembre aux horaires d'ouverture de la mairie.

Philippe Fagot serait honoré de votre présence lors du vernissage images et patrimoine concernant le quartier porte de Vanves et Didot , le lundi 9 Septembre 2013 à 18h 30 à la Mairie du 14ème, animation musicale par les "Ginettes" , entrée libre
Hall de la mairie. 2, place Ferdinand Brunot 75014

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

04 juillet 2013

Nathalie Kosciuscko-Morizet à l'assaut du 14e

paris 14,75014,14e,14eme,nathalie kosciuscko-morizet,elections,kosciuscko-morizetNathalie Kosciuscko-Morizet (UMP) l'a annoncé le 4 juillet au cours d'une visite sur le marché du boulevard Brune : pour les municipales du 2014, elle se présentera dans le 14e. Une belle bataille en perspective. L'arrondissement va donc se placer, pendant un an, sous les projecteurs des médias, des politiques... et des instituts de sondage.

L'ancienne ministre de l'Environnement  – qui brigue le siège de maire de Paris – n'a pas choisi la facilité. Dans le 14e, la gauche l'avait emporté avec 57 % des voix aux municipales de 2008 ; au second tour, une triangulaire avait opposé le PS, l'UMP et le MODEM. Aux présidentielles, François Hollande avait obtenu plus de 60 % des voix le 6 mai 2012.

De plus, son propre camp se fissure. Marie-Claire Carrère-Gée, chef de file de l'UMP de l'arrondissement, furieuse de voir débarquer NKM sur son terrain, à un poste de tête de liste qui devait lui revenir, affirme vouloir monter une liste dissidente « 100% 14e au service exclusif des habitants de l’arrondissement ».La responsable UMP parle de « parachutage » et de « comportement d'héritier ».

L'affaire se complique encore car Marielle de Sarnez, MODEM, bras droit de François Bayrou, bien implantée sur l'arrondissement, se présente elle aussi. Nathalie Kosciuscko-Morizet lui fait déjà des appels du pied pour lui offrir une place sur sa liste dès le premier tour.

A gauche, le ton est plus ironique. Les écologistes craignent NKM qui connaît bien les dossiers de l'environnement, et qui pourrait donc leur prendre des voix. Ils insistent donc eux aussi sur le parachutage. Célia Blauel, élue Verte du 14e a promis d'offrir un plan du quartier à l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy et lui propose une visite guidée... Plus politique, Pascal Cherki, député-maire du 14e (qui dira en septembre s'il est candidat) parle d'une « candidature sérieuse », qui va « donner de l'intensité à la campagne. »

Pour NKM, l'enjeu est de taille. Le 14e est l'un des arrondissements les plus peuplés de Paris (140 000 habitants) avec 10 conseillers de Paris. Si elle le remporte, elle aura réalisé une bonne partie du chemin vers la majorité de 82 conseillers pour s'asseoir sur l'actuel fauteuil de Bertrand Delanoë.

Dans le 14e, l'hiver et le printemps prochains seront politiquement très chauds.

Gérard Desmedt

11 juin 2013

Tenir un stand au vide-grenier petite enfance du 23 juin

journée de la petite enfance 23 juin 2013.jpgPour tenir votre stand au vide-grenier Petite Enfance qui aura lieu le dimanche 23 juin près de la mairie du 14ème, un nouveau rendez-vous pour l'inscription est proposé le jeudi 13 juin de 17h30 à 19h en salle polyvalente de la mairie du 14ème,  2 place Ferdinand Brunot. 75014

Prévoir une photocopie de votre carte d’identité, un justificatif de domicile et un chèque (10 euros pour 2 mètres).

L’Espace jeunes du bd Jourdan cherche ses marques (2)

(Lire la note précédente - cliquez ici) 

Les ateliers proposés en interne ont peu de succès, sauf l’atelier « son » où les jeunes peuvent enregistrer leur propre musique, essentiellement du rap. Les sorties extérieures sont appréciées « lorsqu’elles ont un caractère consumériste » dit la responsable. Garçons et filles plébiscitent la Foire du Trône, les jeux de paintball, de laser game (des combats au pistolet laser…). Ils réclament d’aller à Eurodisney ou au Parc Astérix. Ils boudent les sorties culturelles.

le miroir,75014,lavoixdu14e,paris,social,mairie,jeunes,porte d’orléans(Photo de l'inaugation par Pascal Cherki)
"La mission est difficile, reconnaît Dominique Shemla. Nous disposons d’un local très petit et d’un budget insuffisant. De plus, beaucoup d’associations qui gèrent les Espaces jeunes estiment que la mairie a commis une erreur en décrétant que tout serait gratuit, sans exception. Même la semaine de vacances aux Sables d’Olonnes, pour deux groupes de 8 jeunes, en juillet et en août. Ce n’est pas éducatif, on fait de ces jeunes des assistés. Pour les ateliers, les sorties, les vacances, il faudrait leur demander une petite participation, même symbolique. "

Pour ne pas être débordés, les animateurs ont établi des règles strictes, sans doute trop strictes : interdiction d’accéder seul(e) à la cuisine, d’ouvrir un ordinateur sans autorisation, d’allumer la télévision de sa propre initiative. Côté positif, suite à un vol de deux playstations (deux semaines après l’ouverture…), plusieurs jeunes, les plus âgés, se sont investis en proposant d’assurer une protection du local.

Encore en rodage, l’Espace cherche sa vitesse de croisière. L’équipe d’animation affiche sa volonté de rendre les jeunes autonomes et responsables, prêts à aborder le monde du travail – qui leur semble très éloigné. Un travail de Titans, que n’épaulent pas les parents. En deux mois, seules deux mères sont venues vérifier que leurs filles ne fréquentaient pas un lieu suspect. Et les jeunes ont tendance à vouloir rester entre eux, dans leur « tribu » sans se mélanger à d’autres quartiers, ou à d’autres milieux.

Gérard Desmedt

Espace jeunes, 103 bd Jourdan. Ouverture les lundi, mardi et jeudi de 15h à 19h, le mercredi de 10h à 20h30, le vendredi de 15h à 22h et le samedi de 15h à 20h30.

10 juin 2013

L’Espace jeunes du bd Jourdan cherche ses marques (1)

« Le Miroir », l’Espace jeune du 14e créé par la Mairie, a ouvert il y a deux mois boulevard Jourdan, à deux pas de la Porte d’Orléans. Son but : accueillir les jeunes en difficulté, les ouvrir sur l’extérieur, les conduire à l’autonomie et à la responsabilité. Un combat difficile.

le miroir,75014,lavoixdu14e,paris,social,mairie,jeunes,porte d’orléansDe l'extérieur (cliquez pour agrandir), cela ressemble à une boutique. C'en était une autrefois, un marchand de matériel électrique. A l’intérieur des tables, sur 150 m2, des ordinateurs, une cuisine, de petites salles de travail et de réunion. Sur le trottoir, devant le 103 boulevard Jourdan, quelques jeunes discutent, fument. Depuis deux mois, le local nommé « le Miroir » est un « Espace jeunes », initié par la mairie de Paris. Pour les faire vivre, la municipalité a lancé des appels d'offre auprès des associations. Dans le 14e (et dans le 20e), il a été remporté par Aide au choix de vie » (ACV), une association spécialisée dans l'insertion.

 A quoi sert ce nouveau centre ? D'abord à accueillir des jeunes qui, habituellement, traînaient dans la rue. Ensuite à leur proposer des activités. « Nous recevons les jeunes de 12 à 25 ans, explique Dominique Shemla, la jeune femme responsable de l'antenne. Nous mettons à leur disposition un accueil, une orientation professionnelle avec des tests, un conseiller spécialisé. Mais nous allons au-delà en leur proposant des ateliers d'art plastique, de cuisine, de musique, d'informatique, des sorties aussi. » Une cinquantaine de personnes par semaine poussent la porte du nouveau local.

Deux mois après le lancement, le défi se révèle difficile. L'Espace draine un public très (trop) homogène sur les plans culturels et sociaux : des jeunes dont beaucoup sont destructurés, difficiles, nés de familles modestes souvent issus de l'immigration habitant dans les logements sociaux du quartier. Un tiers de filles, deux tiers de garçons. Des jeunes dont plusieurs avaient pris l'habitude de se réunir au stade Elisabeth, avenue Paul Appell, créant des incidents. « Nous sommes ici quatre salariés, ajoute Dominique Shemla. Trois animateurs, et moi-même, qui suis psychologue. Des stagiaires et des bénévoles nous épaulent. Nous cherchons à les intéresser à ce qui se passe au-dehors, à ouvrir leurs antennes. Les jeunes ont du mal à sortir du quartier, de leur environnement habituel. Ils refusent par exemple de venir à une séance de ciné-club si elle se déroule à l'intérieur de Paris. »

Gérard Desmedt (à suivre - cliquez ici)

25 mai 2013

Vide -grenier de la Tombe Issoire dimanche 26 mai 8h-18h

rue Sarette vue de la rue d'Alésia.JPGDimanche 26 mai 2013 de 8h à 18h près de 200 exposants animeront ce vide grenier, situé à l'angle des rues d'Alésia et de la Tombe- Issoire

Les espaces sont réservés en priorité aux habitants du quartier Tombe Issoire / Alésia / Pte Orléans puis aux autres habitants de Paris 14e.

Some Time Ago - Vide-greniers Printemps 2013

Organisation Some Time Ago - RC Paris A333043206 - BP 60009 - 75675 Paris Cedex 14 - vide_greniers@yahoo.fr

24 mai 2013

Association pour le Quartier Saint Vincent de Paul

Hôpital_Saint-Vincent-de-Paul_.JPGDepuis 2010 au moins, l’aménagement du site de l’Hôpital Saint Vincent de Paul est un sujet d’actualité pour la Mairie du 14ème arrondissement. Ce quartier de 3,4 hectares comprendrait de 4 à 500 logements dont une part « réservés » à des habitations à loyer maîtrisé, pour partie en accession à la propriété et d’autres en «habitat collectif », à des foyers pour migrants, etc.

Ces transformations pourraient nécessiter une modification du PLU. Dès mai 2010 un compte rendu de réunion du Conseil de quartier Montparnasse-Raspail faisait état de la présentation d’un élu et en particulier:
- d’une libération du site par l’AP-HP en 2011 et d’un nouveau quartier vert,
- d’au moins 50% de logements sociaux,
- de la présence de structures d’accueil (école, crèche, service de proximité &
d’accueil pour personnes handicapées), d’un gymnase et d’un jardin,
- de commerces et d’une pépinière d’entreprises, avec ouverture d’une nouvelle voie sur la rue Boissonade, de la conservation de quelques bâtiments et faisait état de concertation avec les habitants àtravers le Conseil de quartier, les enquêtes publiques, les associations, etc.
Depuis lors, rien ne semble, hélas, s’être passé !
Pourtant, lors des réunions de Conseil de quartier, des appels à ouverture des débats et de concertation ont été lancés.

D’autre part, un ou des projets associatifs ont vu le jour ces dernier mois et chacun recèle certainement des idées à examiner et mettre en valeur. Mais le Maire déclarait encore lors de ses voeux 2013 à la population, que la Ville de Paris et l’Etat arrêteront leur choix sur la construction de logement sociaux … préalable indispensable au démarrage de la concertation …
Cela n’est pas sérieux ! En effet, comment peut-on prétendre engager une véritable concertation
après que le vendeur (l’AP-HP) et l’acheteur (la Ville de Paris) se seront mis d’accord sur un prix … puisque celui-ci dépend en particulier de la nature et du nombre de logements, des aménagements, etc.

Sur bien des points, les habitants du quartier et riverains de l’hôpital seront mis devant le fait accompli, l’essentiel des décisions ayant déjà été arrêtées. De plus le gouvernement est en train d’établir un « plan d’urgence pour le logement » dont l’objet est d’accélérer les procédures et les mises en chantier.

Il est donc indispensable que la concertation s’ouvre dès à présent avec les habitants du quartier, sans attendre l’accord entre l’AP-HP et la Ville de Paris.

Cette concertation doit s’établir sur des bases sincères, transparentes et loyales pour que le projet puisse efficacement avancer.
Or, il n’est ni transparent ni consensuel, avant toute concertation :
- De décréter que (cf. compte rendu du Conseil de quartier du 26/06/12) « 50% de logements sociaux sont prévus ainsi que des logements à loyer modéré … ».
Pourquoi cet excès alors que la norme est de 25%, que le 14ème est déjà à 26% et que d’autres projets voisins ne dépassent pas le taux de 25% !
- D’annoncer que les bâtiments feront « jusqu’à 31 mètres de hauteur »…c’est-à-dire au moins 2 ou 3 étages de plus que les immeubles environnants !
Il est urgent d’entamer le dialogue pour évoquer ces points et, examiner :
- Quels seront les immeubles existants qui seront conservés et réhabilités ?
- Quelle sera la nature des logements aidés ?
- Quelle sera l’architecture d’ensemble de cet «éco»-quartier ?
Ce projet extra-ordinaire nous concerne tous !

REJOIGNEZ l’association (en création) des riverains qui est et restera apolitique.

ASSOCIATION POUR LE QUARTIER SAINT VINCENT DE PAUL
1°/ En adressant un mail à assoqsvp@gmail.com  pour que nous puissions vous informer de l’avancée de nos travaux et démarches.
2°/ En nous retrouvant le 25 mai à 11h00, devant la statue Zadkine, allée Georges Besse, à l'angle des bd Edgar Quinet et Raspail.
3°/ En participant nombreux le 4 juin à 19 h 30 à la réunion du Conseil de quartier Montparnasse - Raspail (Ecole élémentaire, 24 rue Delambre).