Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 novembre 2008

« Prier avec Saint Marc » à l’église Saint Pierre de Montrouge

Mardi 11 novembre, 20h30, deuxième soirée
Les chrétiens de Saint Pierre de Montrouge sont invités à se plonger cette année dans l’Evangile de St Marc pour apprendre à aimer la parole de Dieu et pour mieux connaître Jésus Christ.
Ce sera une lecture continue de Saint Marc tout au long de l’année.
Il y a 8 rendez-vous dans l’église pour l’écouter :
Comme une Parole donnée, écoutée,
Comme une Parole appelée à demeurer en nous,
Comme une Parole éclairante,
Et enfin, comme une Parole livrée, partagée (en petites équipes)

Ces 8 soirées forment un tout pour s’approprier l’Evangile, le savourer ensemble en Eglise, en paroisse.
C’est une catéchèse, une formation à la vie spirituelle et à la prière par l'Evangile. Ces 8 soirées sont ouvertes à tous.
Les dates : mardi 7 octobre 2008, 11 novembre 2008, 9 décembre 2008.
13 janvier 2009, 10 févier 2009, 10 mars 2009, 5 mai 2009,9 juin 2009.
A 20h30 dans l’église Saint Pierre de Montrouge, entrée par la grille de l’avenue du Maine


(On peut acquérir l’Evangile de Saint Marc (10€) à l’accueil du centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge ou au stand de presse de l’église.)

23 octobre 2008

O.E.P.F. vacances de la Toussaint

Pour les enfants de 4 à 12 ans, l’O.E.P.F. organise un programme de loisirs adapté . Deux groupes possibles : les 3 et 5 ans et les 6 à 11 ans.

- Programme : activités manuelles le matin – jeux de société – jeux dans la cour – sorties l’après-midi.
Votre enfant doit être inscrit obligatoirement avant le 23 octobre. Les sorties les plus intéressants doivent se réserver à l’avance.

- Tarif unique : 13€ la journée, 7,5€ la ½ journée, 3,5€ le repas.
Si votre enfant désire participer à un stage, 5€ seront demandés en plus.

- Stage de poney ou cheval à Buc du 27 octobre au 31/10 et du 3au 5/11. Départ à 9h, retour à 18h ; Tarif : 49€ par jour

- Mini séjour à Port-Bail ( Manche) du 26/10 au 1/11 - Sports , artisanat, cheval – 380€ tout compris.

Pour tout renseignements complémentaires s’adresser à l’O.E..P.F : 5, rue du Moulin vert – 75 014 – paris – Tél : 01 45 40 43 90 – http://www.chez.com/oepf

05 octobre 2008

BACH Cantus: Trois rendez-vous pour la saison 2008-2009

Après le succès rencontré par le premier concert Bach-Cantus du dimanche 30 mars 2008 à l’église St Pierre de Montrouge, l’aventure se poursuit en 2008-2009 et rendez-vous est donné pour venir entendre et chanter le choral de trois nouvelles cantates..
Rendez-vous donc à l’église Saint Pierre de Montrouge, place Victor et Hélène Basch, Paris 14ème (métro Alésia,  le 12 octobre 2007 et les 18 janvier et 17 mai 2008.

concert bach.jpg


Vous vivrez un événement unique :
•    Tous les musiciens, chanteurs, solistes comme instrumentistes  sont professionnels. Ils montent une cantate en une seule répétition. Cette répétition est ouverte au public dès 15 heures.
•    Tous chanteurs : à votre arrivée il vous sera remis  un exemplaire du choral final, répété avec le chef avant le début du concert. Le public est invité à chanter  depuis sa place ce choral qui conclue la cantate.
•    Au début de chaque concert, une présentation  sur le contexte historique et liturgique ainsi que le contenu littéraire et musical de la cantate.

Venez rejoindre cette belle aventure: comme du vivant de Bach, des cantates jouées le dimanche, qui offrent un moment de beauté et de partage au service de la Foi.

Trois rendez-vous BACH Cantus pour la saison 2008-2009

Lire la suite

03 octobre 2008

La rentrée paroissiale à Saint Pierre de Montrouge

Dimanche prochain, le 5 octobre : Rentrée paroissiale.
Lancement des soirées de réflexion sur l’Evangile de St Marc

Dimanche 12 : Bach Cantus

Formation Continue de la Foi (FCF)

plus d'info cliquez ci-dessous

Lire la suite

30 mai 2008

Les carriers du Petit-Montrouge

Exploitées en partie sur le territoire du 14e ardt., les carrières ont été longtemps la seule et principale activité  « industrielle » du plateau s’étendant depuis les limites du Grand Montrouge jusqu’à celles qui nous concerne plus particulièrement : le Petit Montrouge. Afin d’imaginer les lieux,  il y a deux à trois siècles, il faut remonter l’ancien chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle – la voie romaine de Lutèce à Orléans -  et  s’arrêter au carrefour solitaire et  silencieux que fait l’avenue Reille , la rue de la Tombe Issoire et la rue Beaunier.

 

Lire la suite

18 avril 2008

Le 53e Salon d'art contemporain de Montrouge

 L'art se montre à Montrouge

0d4f57c63e0b48df4c17054cddab5d9b.jpgMontrouge est une terre d'accueil de la jeune création contemporaine.

En 1976, lorsque Nicole Ginoux décida de consacrer le Salon de Montrouge à l'art contemporain,  le pari était osé. Il fallait une véritable audace pour sortir ainsi des sentiers battus et se projeter vers la création " en devenir". Plus de trente ans plus tard, l'art contemporain est devenu une composante incontournable du paysage culturel actuel.

Ici on accueille les tout jeunes artistes, sans a priori, au sortir de leur formation artistique et dans toutes les premières années de leur carrière. Chaque année, près d'un millier d'entre eux adresse au service culturel leur dossier de candidature.

L'ambition du Salon de Montrouge est de jouer le rôle de révélateur et de tremplin des jeunes talents : rencontre avec le public, plus de 12 000 visiteurs pour un rendez-vous incontournable au plan national, rencontre aussi avec les galeristes, les cririques d'art, les directeurs d'institutions culturelles. Chaque année, parmi les 160 artistes sélectionnés, nombre d'entre eux sont intégrés dans des galeries de référence ou font l'objet d'exposition.

A côté de la section "découverte" qui présente la nouvelle génération des talents en devenir, une exposition thématique est présentée dont le thème change chaque année.

Cette année, ce 53e Salon aura lieu à partir du 24 avril jusqu'au 14 mai inclus. - Entrée libre -

Informations : 01 46 12 75 70   ou cliquez ici

02 avril 2008

théâtre, poésie, musique à Montrouge

Concert de professeurs du Conservatoire Raoul Pugno : Dans les Salons de l'Hôtel de Ville, le vendredi 4 avril à 20h 30

Sébastien Jarousse, professeur de saxophone et créateur du Big Band du Conservatoire se produira avec son quintet. Unpremier album "Tribulation" a été sélectionné disque de l'année par Jazz Mag. leur deuxième album "Dream time" est paru depuis septembre 2007. 

La Compagnie Blin ( marionnettes) , présente les 2, 9 avril à 15h : La maison des quatre vents, d'après un conte de Grimm.L'action se déroule dans l'ïle d'Oléron, pays venteux par excellence où la couleur et l'architecture des petits villages de pêcheurs, se prêtent aisément aux mésaventures de Papa feignant...

Le vendredi 11 avril à 20h 30 : Marcia Maria ou Billie Holliday brésilienne . née au Brésil, elle débute sa carrière à Rio de Janeiro. En 1973, elle est considérée comme l'une des pus grandes chanteuses du pays. Dans les années 80, elle quitte son pays pour l'Europe. Elle collabore avec Bernard Lavilliers, Laurent Voulzy et Jacques Higelin. Son nouvel album, intitulé "Compositor" est sorti au printemps 2005. Mêlant avec subtilité le jazz et la musique brésilienne, cet album permettra au public de découvrir une nouvelle facette de cette chanteuse au timbre de voix si particulier.

13 février 2008

Une saison culturelle à Montrouge et à Paris 14e

-Exposition : Miniartextil ( 4ème édition) Il y a maintenant dix sept ans que l'association Arte&arte a été fondée par cfd1d9d64e4b528a8c08bc11590ecbde.jpgNazarenna Bortolaso et Mimmo Totaro. Aujourd'hui 54 oeuvres sont présentées sous la forme de sculptures miniatures qui affirment leur référence au textile. Cette année, le thème choisi par l'association est "filare il tempo" soit "tisser le temps". Les artistes sélectionnés viennent des quatre coins de la planète, et leurs oeuvres sont un véritable enchantement.

-Théâtre : Les Sincères de Marivaux par le théâtre de l'Etincelle : les jeudi 14 février et vendredi 15 févrieraef593922bb607935c34f2de0b327143.jpgAvec cette comédie en un acte, Marivaux donne sa réponse et un parfait condensé de son art : piquant, subtil et cruel. Il met à mal l'illusion d'une relation amoureuse fondée sur la pleine franchise. Les plus sincères ont toujours le désir de plaire et finissent victimes de leur propre jeu. La compagnie montrougienne du Théâtre de l'Étincelle offre la primeur de sa nouvelle création.

- La Compagnie Blin. 564a7440e71b1603f82b7e77e9da7e1e.jpgThéâtre de marionnettes à fils. La grande qualité des spectacles présentés par la Compagnie Blin  n'est plus à faire. Les petits et les grands seront ravis d'assister à des spectacles où  la recherche de la beauté de la mise en scène , et la diversité des contes et légendes présentés seront un bonheur goûté par toutes et tous. Ainsi, les 13, 20,26, 27 février à 15h et les dimanches à 16h, vous pourrez assister à : Kastalia ou les pêcheurs de lune. La scénographie soutenue par un éventail de musiques folkloriques et populaires, utilise la coloration puissante de l'architecture ionienne.

Tél : 01 42 53 23 24. theatredemarionnettes@wanadoo.fr 

 

La Librairie : Le Livre écarlate  : 31, rue du Moulin vert, -75 014  - vous invite à rencontrer José Carlos Llop, le jeudi 21 février à partir de 18H. Après Parle-moi du troisième homme et Le Messager d'Alger pour la publication française de son roman  Le rapport Stein aux Editions Jacqueline Chambon. 

31 janvier 2008

Votre voisin n’a pas de papiers

Spectacle gratuit suivi d’un débat avec la Cimade et des associations oeuvrant auprès des migrants  qui se déroulera le vendredi 1er février de 20h à 22h30 à Alésia Jeunes, 16 rue du Moulin Vert. Places limitées, réservation conseillée au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge, tél. : 01 43 95 41 00 (lundi- au vendredi 9h-12h/14h-18h ; samedi 10hà 12h.

6e524cc393f9c7d6aa2bc79479ae4eff.jpgSpectacle adapté pour la scène par la compagnie OPSIS à partir du livre édité par la Cimade* aux éditions La Fabrique « Votre voisin n’a pas de papiers, paroles d’étrangers ». Ce livre est un recueil de témoignages d’immigrés sans papiers qui sont venus en France car ils sont en danger dans le pays qu’ils ont quitté. Ils tentent désespérément de régulariser leur situation, d’obtenir l’asile politique et de faire venir leur famille. Ils se heurtent à une législation de plus en plus compliquée et contraignante, à des administrations qui n’écoutent pas ou qui ont reçu des consignes très restrictives.

Ils vivent dans la peur, la clandestinité, avec la menace d’une expulsion, parfois pendant des années. Sans papiers, ils n’ont pas la possibilité d’avoir un travail déclaré et ne peuvent ni se loger, ni se nourrir ni se soigner correctement.

Le spectacle présente 7 témoignages qui sont expliqués par un conteur donnant le contexte politique, législatif, familial de chacun des parcours de ces migrants.

C’est poignant, car les situations évoquées sont tragiques : aucun pathos rajouté, l’exposé des faits suffit à nous faire comprendre les souffrances endurées par ces hommes, ces femmes et ces enfants et l’absurdité des conditions souvent dégradantes qui leur sont imposées.

 La compagnie OPSIS est elle-même composée de membres issus de France, Géorgie, Grèce, Chine, Brésil, Algérie. Cette diversité culturelle enrichit l’enseignement dispensé à l’école de théâtre qu’elle a créée, EVA.

Monique Garrigue-Viney

 

*La Cimade

La Cimade, service œcuménique d’entraide, est une association nationale d'origine protestante. Créée en 1939 pour venir en aide aux populations déplacées en raison de la guerre, elle continue aujourd'hui encore à assurer l'accueil et le soutien d'étrangers présents en France : permanences juridiques pour les migrants et demandeurs d’asile, pour les femmes étrangères victimes de violence, pour les étrangers malades, auprès des étrangers en prison. Elle est la seule association agréée par le gouvernement pour assurer une présence associative dans les centres de rétention administrative.

Forte de sa présence aux côtés des migrants et face à des législations de plus en plus restrictives qui multiplient les situations d'exclusion où les droits et la dignité des personnes sont gravement menacés, la Cimade témoigne des injustices qu'elle constate et propose des alternatives pour une politique plus respectueuse des droits humains.

 

Contacts: Cimade - Ile de France - Tel. : 01 40 08 05 34  -Internet: poste-idf@cimade.org

30 janvier 2008

P. Luc Dubrulle : la théologie… et ses applications

d640eff7b098b18e41a057e00d9bb99f.gifL’action sociale, la charité. Le P. Luc Dubrulle y a réfléchi, longtemps : sa thèse de doctorat, soutenue en mai dernier pour le doctorat en histoire des religions et en anthropologie religieuse (à la Sorbonne) et en théologie (à la Catho de Paris) porte sur Mgr Jean Rodhain, le créateur du Secours catholique. L’idée du P. Rodhain ? Multiplier les acteurs pour aider les hommes, les femmes, les familles en détresse, en réveillant ce qu’il appelait les « chômeurs de la charité » et qui pouvait se mettre très vite au travail. Vous, moi, des groupes de paroissiens capable de donner et d’agir…

La théologie, c’est le point fort du Luc Dubrulle. Né en 1959  à Avion dans le Pas-de-Calais, il l’a étudié à Paris et à Lille. Ordonné prêtre en 1987 pour le diocèse d’Arras, il a poursuivi ses études à Rome, en théologie morale . Il a été aumônier JEC, chargé d’enseignement auprès des laïcs, dans une école d’infirmières, délégué régional du Mouvement des Cadres chrétiens (MCC), curé de paroisse, délégué diocésain pour la radio… Depuis le 1er septembre 2007, son doctorat le désignait pour prendre la direction  de l’Institut d’études religieuses de Paris (IER), et il revient donc plus directement à l’enseignement. « J'aime la théologie, tant dans son aspect de formation humaine intégrale que dans sa recherche de propositions pastorales pour les sociétés d'aujourd'hui. » explique-t-il. L’IER reçoit actuellement 160 laïcs et 30 religieuses, venus de 17 pays différents, qui s’y forment à un haut niveau.

Gérard Desmedt

Jeudi 31 janvier à 20h 30, au Centre Paroissial, 9 passage Rimbaut, le P. Luc Dubrulle interviendra dans le cadre des Jeudis de Saint Pierre, sur le thème:

"Une paroisse peut-elle être le lieu de la charité, un lieu d'amour, comme dans une famille? 

28 janvier 2008

Colis alimentaire et Pain partagé, à Saint Pierre de Montrouge

En quelques chiffres, le bilan 2007 de l'action de Colis Alimentaire et de Pain Partagé pour la Paroisse Saint-Pierre-de-Montrouge:

Les bénévoles du Colis alimentaire accueillent des familles et des personnes en situation de précarité. Ils leur distribuent des colis provenant des collectes de la banque alimentaire qu'ils ont organisées. En moyenne, 80 à 90 familles passent chaque semaine, orientées par les Assistantes Sociales du quartier.

Nombre de bénévoles: 15

Nombre de distributions dans l'année: 41

Nombre de familles aidées   : 3157 soit  8595 personnes, ce qui représente l’équivalent de 25.785 repas servis Quantités de produits distribués : 31.627 kilos - Provenance de ces produits :  Banque Alimentaire pour 20637  kgs et la Collecte de novembre dans les grandes surfaces 6890  kgs à quoi s'ajoutent les Achats divers 4100 kg

Ce qui représente : 31627 : 8595 = 3,6 kgs donnés par personne à chaque distribution. 

Le Pain Partagé reçoit chaque jeudi pour un déjeuner convivial à 12h30 des personnes sans domicile ou en grande difficulté. Ce repas a lieu au 80, rue de la Tombe Issoire, chez les Pères Montfortains et les soeurs de la Sagesse. Des actions communes sont menées au Centre Paroissial avec le Secours Catholique et les Conférences Saint Vincent de Paul Jeunes, au moment des fêtes religieuses, trois fois par an.

697 repas préparés et servis ainsi que des sorties, par exemple : Musée des forains – Bateaux-Mouche –Paris vu d’un ballon

Ces personnes sont envoyées par l’ « Accueil-Entraide » de la Paroisse, qui a lieu tous les mardis et  jeudis  de 14 heures à 16 heures.30.

Résultat de la collecte de la Banque alimentaire de novembre 2007

Nombre de personnes ayant participé à la collecte : 85

Champion  avenue du Général Leclerc :3400 kgs

Monoprix  rue d’Alésia :2090  kgs

Franprix  rue Sarrette : 1400 kgs

Soit un total de :   6890 kgs

27 janvier 2008

Festival de la Charité, Forum de Solidarité, de Fraternité… dans le 14ème

Pendant la période du 27 janvier au 5 février : problèmes de précarité, de solitude, d’exclusion, de santé, logement, éducation…. vont être les thèmes de réflexion d’échanges, conférences, tables rondes et expositions. En effet, les paroisses de Paris vont accueillir les associations et les mouvements de leur quartier qui agissent dans les domaines de la solidarité.  A cette occasion, on pourra  rencontrer les personnes qui ont déjà pris des initiatives pour tenter de résoudre ces problèmes. On peut espérer que cela permettra de développer une synergie encore plus importante entre les actions déjà lancées. Des liens pourront  se nouer entre tous les bénévoles, salariés et personnes accompagnées car c’est dans un cadre festif que ces échanges se dérouleront.

Nous avons réalisé le programme de toutes (nous l’espérons) les manifestations qui vont se dérouler dans le 14ème  arrondissement. Vous pouvez  le consulter en cliquant sur le logo « festival de la Charité » qui se trouve dans la colonne de droite  de notre « Blog ».

M.G.V.

19 janvier 2008

27 janvier au 5 février, Festival de la Charité : Un temps d’information, de rencontres, et de fêtes sur le thème de la solidarité.

Rencontre avec Marie-Céline Audic, coordinatrice pour Saint Pierre de Montrouge.

4803adc14487cde3da80c5c05a674320.gif

Le Festival de la Charité, qu’est-ce que c’est ?

C’est un ensemble de rencontres, d’échanges, de débats et de fêtes …qui se dérouleront pendant une dizaine de jours du 27 janvier au 5 février 2008 à Paris sur un thème essentiel pour les Chrétiens : la Charité, c’est-à-dire l’amour des autres, indissociable de leur foi. C’est donc une occasion pour le diocèse de Paris de faire découvrir et de partager toutes les initiatives prises dans le domaine de la solidarité.

 
b4ee9d2de2e679a32d15ba58fd8abf0f.jpgPourquoi cet événement a-t- il suscité une grande mobilisation à Saint Pierre  de Montrouge ? Parce que cela s’inscrit à la suite de 2 moments importants vécus dans notre paroisse : « Paris Toussaint 2004 » au cours duquel il y avait eu des « Portes Ouvertes » pour les associations caritatives. Il fut alors décidé d’organiser « une Journée de la Solidarité » qui s’est déroulée  en janvier 2006: chaque mouvement a pu y présenter son action. La découverte de ce qui était vécu par les uns et les autres a été tellement fructueuse qu’il a semblé nécessaire de renouveler l’expérience. Des projets ont été lancés et, au printemps 2007, élargis et enrichis pour créer ce festival : en effet, au lieu d’une journée, nous avions la chance de disposer d’une période de 10 jours!

 
Quels sont les objectifs de ce festival ?

Outre la découverte de la diversité des initiatives grâce aux témoignages qui seront donnés, ces journées seront l’occasion d’une réflexion au travers des rencontres entre les acteurs des différentes associations et mouvements de notre quartier.

L’ambition est d’associer à cette démarche d’entre aide le plus grand nombre car la solidarité est l’affaire de tous.

Ce festival peut être aussi un moyen de changer de regard sur ce qu’est la charité.

Ces moments passés ensemble devraient permettre de créer des liens entre les personnes qui y participent.

 
Quelles sont les propositions ?

-Des échanges sur un thème qui s’est imposé lors de la préparation : l’immigration avec une conférence-débat de Stéphane Hessel, et un spectacle théâtral de la Cimade.

-Des informations : grâce à des expositions photographiques sur le logement et sur le thème de la charité, la visite d’un lieu d’accueil pour les sans-abri. Des journées « Portes ouvertes » permettront de présenter des mouvements et associations qui oeuvrent dans le domaine de la solidarité.

- Une réflexion plus spirituelle : guidée par la conférence du théologien Luc Dubrulle

« La paroisse peut-elle être un lieu de charité, un lieu d’amour comme dans une famille ? »

-Des  moments festifs : des repas, un après-midi dansant et la « crêpe-party » du Mardi Gras, en effet, quoi de mieux pour se découvrir que des moments de convivialité où accueillis et accueillants peuvent participer et échanger librement ?

-Les enfants sont invités à des activités ludiques, la fabrication de décorations et de petits cadeaux et à un spectacle sur l’eau et la solidarité.

Monique Garrigue-Viney

18 janvier 2008

Du 18 au 25 janvier : Semaine de prière pour l'unité des Chrétiens

Sur le thème : "Priez sans cesse" (1Th 5,17)

- Samedi 19 janvier – 20h30, Veillée œcuménique de prières et de chants à l'église St Pierre de Montrouge.
- Mercredi 23 janvier à 20h30, Rassemblement œcuménique pour Paris à l'église St Gervais et Protais (derrière l'Hôtel de Ville) avec la fraternité monastique de Jérusalem.
- Dimanche 3 février, à 10h30, Culte de l'Amitié au Temple de l'Eglise réformée de Plaisance-Montparnasse, 95 rue de l'Ouest, 75014 Paris
- Mardi 12 février, à 18h45 au Centre paroissial, 9 passage Rimbaut : Rencontre avec Odile Leleu, organisatrice de la journée mondiale de la prière

11 janvier 2008

Clocher de Saint Pierre : c’est vraiment reparti !

6a8b3c3af7afa0dc69d8bfbda3c2ec9b.jpg

Depuis ce lundi 7 janvier, le chantier de réfection du clocher a redémarré, avec au début la mise en place du chantier. Coté avenue du Maine, où pendant toute la durée des travaux seront installées les baraques de chantier, une dalle de béton provisoire sera coulée pour le passage des camions de livraison des matériaux. La grille en fer forgé sera tronçonnée, mise à l’abri, puis ressoudée à la fin.

L’échafaudage sera ensuite monté (près de 60 mètres de haut, l’équivalent de 20 étages, et un ascenseur) et terminé pour les rameaux.

Toutes les pierres défectueuses du clocher seront remplacées, de même que les planchers en bois. Les escaliers en bois seront démontés. Les cloches ont déjà été démontées jusqu’à la fin du chantier. Elles ont été au préalable enregistrées et ce sont les enregistrements qui sont diffusés par haut parleur. Des travaux de couverture seront également effectués, ainsi que la réparation de la croix.

Le chantier est prévu de durer jusqu’au 28 février 2009.

08 janvier 2008

Evénement ! Concert des Petits Chanteurs à la Croix de Bois

b8774b5d090dcde97c9ff12eab45ecd5.jpg

Vendredi 11 janvier à l’église Saint Pierre de Montrouge à 20h 30.

Les billets sont vendus à l'accueil paroissial, 9 passage Rimbaut 75014 (01.43.95.41.00) Entrée : 20 euros pour les adultes, gratuit pour les moins de 15 ans. Sinon, vous pourrez les acheter à l’église, le jour du concert dans la mesure des places restées disponibles.

Métro Alésia, bus 28, 38, 62, 68

01 mars 2007

Le quartier du petit Montrouge

Petit Montrouge est le nom de ce quartier du 14e plus connu sous le nom de quartier Alésia  Avant 1860, ce lieu faisait partie de la commune de Montrouge, divisée en Petit Montrouge et Grand Montrouge, devenu le Montrouge actuel. On peut voir actuellement, Place Michel Audiard, au 44 de la rue du Couëdic, un bâtiment de style Directoire, qui est en fait l’ancienne Mairie Annexe de la commune de Montrouge.

medium_mairie-annex-montrouge524.jpg

Ce quartier est limité au Nord par le quartier de Montparnasse, à l'Est par celui du Parc de Montsouris, au Sud par la commune de Montrouge, et à l'Ouest par le quartier de Plaisance. Le nom d’Alésia, a été donné à la rue d’Alésia et à l’actuelle place Hélène et Victor Basch (Victor Basch, philosophe, président de la Ligue des Droits de l'Homme, assassiné avec sa femme Hélène par la Milice le 10 janvier 1944), à l’époque Napoléon III, l’empereur étant très attaché aux racines de la France, particulièrement les gaulois.

Cette place était le grand carrefour des anciennes routes de Chartres et d’Orléans, aujourd’hui haut lieu parisien des embouteillages et de la pollution, avec notamment son axe principal,l’avenue du Général Leclerc.

Une origine religieuse et maraîchères

Géographiquement, c’est un plateau qui descend à l’Est en coteaux vers la Bièvre, aujourd’hui enterrée. Avant la Révolution, le plupart des terrains appartenaient aux communautés religieuses, la plupart faisant partie des terres de la Commanderie de Saint-Jean-de-Latran, confisquées par la Révolution. Il y avait au début du 19ème des terres agricoles maraîchères, parsemées de moulins à vent, des restaurants et des guinguettes où se retrouvaient les parisiens le dimanche. Au cours du 19ème, l’urbanisation sera rapide avec magazins, entrepôts et maisons bourgeoises. Mais ce n’était pas un lieu très bien fréquenté, les rixes n’y étant pas rares. En 1832, la guillotine est installée à la « barrière » Saint Jacques, attirant des populations plutôt avides de sensations fortes.

Une architecture très mélangée

Ce quartier présente une grande diversité architecturale. L’ « Haussmannisation » y est peu présente, les rue totalement Haussmanniennes sont plutôt rares, par exemple la rue du Lunain

medium_ruedulunain530.jpg

et partiellement la rue d’Alésia et le quartier de la Mairie. Les façades en plâtre sont fréquentes, indiquant l’origine populaire du quartier. Le sud du quartier possède  un habitat début du 20ème siècle et années 30. Enfin, on y trouve une proportion supérieure à la moyenne parisienne de petites constructions

medium_petites-maisons-14e-521.jpg

de un à deux étages. On peut voir un résumé des architectures du quartier, rue Bezout, en quelque sorte musée architectural de l’arrondissement.

Alain Constans

27 novembre 2006

Prolongation de la ligne 4 (suite)

Il y a quelque temps, nous vous disions -Prolongation de la ligne 4: patience, patience- qu'une sage patience était nécessaire à ceux qui pensent que le prolongement de la ligne 4 de métro vers Montrouge et Bagneux changera leur vie. Il y a déjà un certain temps que ces habitants se sont résolus à la patience, puisque ce prolongement avait été annoncé, pour la première fois, en ...1929!
 
Plus récemment, ce projet a été mis de coté pour cause de tramway flamboyant. Maintenant, d'autant que les élections approchent, le projet réapparait, avec un sage lenteur toutefois, puisque la première nouvelle station, Mairie de Montrouge, est pour 2011. Des travaux préparatoires démarrent actuellement, Porte d'Orléans, avenue Paul Appel, dont les habitants croyaient être enfin débarassés des travaux avec tous les inconvénients qui les accompagnent.
 
une astuce diabolique! 
Et, c'est là qu'une astuce diabolique intervient: la Mairie, pour qui rien n'est impossible, pense à eux. Elle va faire effectuer ces travaux en remontant le temps, au cours de l'année 2006! Il fallait y penser!
medium_DSCF0092.JPG
A moins, tout bêtement, vu l'époque, que le rédacteur des affiches, ait abusé du Beaujolais nouveau... A.C.

01 juillet 2006

Prolongation de la ligne 4 : patience, patience , patience

Première étape courant 2011, la nouvelle station de Mairie de Montrouge !

L’ensemble du projet, dont on peut se demander si on en verra la fin un jour, n’est pourtant pas pharaonique : 3 nouvelles stations Mairie de Montrouge, Verdun–sud et Bagneux. Un prolongement de 3,2 km dont 2,7 km pour le transport des voyageurs, le reste pour les servitudes.

medium_prolongement_ligne_4.jpg

 

La première étape ; Porte d’Orléans-Mairie de Montrouge sera entièrement en souterrain (1,47 km : 820 m de ligne voyageurs et 650 m à fin de garage et de centre de dépannage). La station Porte d'Orléans sera rendue accessible aux PMR (entendez personnes à mobilité réduite) et adaptée pour devenir une station de passage et non plus une station de terminus. On ne sait pas si les voyageurs avec bagages pourront accéder au métro mieux que dans les autres stations du métro, et sans entraînement préalable aux poids et haltères. On annonce des voitures modernes mises en services dès l'ouverture.

Coût de l'avant-projet,169,62 M€ (C.E. janvier 2004).

A.C.

23 juin 2006

la Croix de Saint Pierre

Foudroyée, il y a 3 ans

medium_DSCF0160.JPG
la Croix de Saint Pierre de Montrouge, sera réparée lors du grand chantier de refection du clocher qui doit débuter à la fin de l'année