Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 novembre 2013

Ferme de Montsouris : les politiques entrent en scène (I)

ferme  de montsouris,port-mahon,75014,mairie 14e,paris 14e,daniele pourtaudMi chèvre, mi chou... A moins que cela ne ressemble à un jugement de Salomon. La Mairie de Paris vient de décider d'acheter la ferme de Monsouris... mais une partie seulement. Un permis de construire a été délivré à un promoteur. Le collectif de défense du site proteste de nouveau.

La ferme de Montsouris est l'objet d'un conflit depuis plus de trente ans. Dernière ferme de Paris intra muros, elle est délaissée – et délabrée – depuis les années 1980. Les bâtiments, notamment la grange-étable, seul vrai vestige de l'activité agricole, ainsi que le « pavillon Troubadour», un bâtiment néo-Renaissance du XIXe siècle menacent ruine. Un promoteur, la Soferim, avait racheté racheté le tout, il veut y bâtir un immeuble, avec 25 % de logement sociaux, et des commerces.

Mais le terrain renferme, dans son sous-sol, des carrières du Moyen-Age, dîtes de Port-Mahon, classées par le service des Monuments historiques suite aux interventions du « Collectif de Port-Mahon et de la ferme de Montsouris » . Un terrain devenu ainsi inconstructible ! Jusqu'à présent, le collectif a gagné ses procès en se référant à cette interdiction. Les associations veulent réhabiliter les bâtiments retrouver leur vocation première, en recréant une ferme urbaine et pédagogique. Elles souhaitent aussi ouvrir les carrières à la visite, et les relier au circuit de visite des catacombes. Si vous souhaitez vous faire une idée de la carrière, de l'état actuel des batiments, de la position de divers intervenants cliquez ici pour voir une video de Soferim -qui, bien entendu défend son point de vue!- De même, la video de la séance du Conseil d'arrondissement relative à ce sujet est en ligne. Vous pouvez la voir en cliquant ici.

Fin octobre 2013, on apprend que Mairie du 14e a décidé d'acheter au promoteur, pour 6 millions d’euros, une partie du terrain, 710 m2 sur 2730. Le terrain revenant à la ville comprend la grange et le bâtiment Troubadour, mais pas le secteur dont le sous-sol renferme les carrières classées. Objectif de la mairie du 14e : construire une crèche. Début novembre, le ministère de la Culture accorde à la Soferim un permis de construire pour un immeuble, qui évite les secteurs protégés. Les associations de défense semblent avoir perdu la partie. Le ministère prévoit cependant des travaux de consolidation des carrières, et l’adjointe au patrimoine de la Mairie de Paris, Danièle Pourtaud, a promis des fouilles archéologiques préventives.

Gérard Desmedt

Ckiquez ici pour lire la suite

19 octobre 2013

Cie Bouche à Bouche : spectacles déambulatoires 19 Octobre, 17h et 26 octobre, 17h30

maison des associations 22 rue deparcieux,compagnie bouche à bouche

( cliquez sur l'image pour la voir en entier)

1) Spectacle déambulatoire le 19 octobre à 17h : Rendez-vous à la Maison des Associations du 14e, 22 Rue Deparcieux – 75014 Paris

-Dans le cadre des Journées Portes Ouvertes de l’Habitat Participatif en France avec l’association HESPère 21
-À l’issue de l’exposition consacrée à la coopérative d’habitants de l’écoquartier Saint Vincent de Paul qui se tiendra à la Maison des Associations du 14e, nous vous embarquerons à la découverte des lieux pour une déambulation artistique entre la Maison des Associations et l’Hôpital désaffecté de Saint Vincent de Paul, site du futur écoquartier

La Cie Bouche à Bouche proposera un questionnement clownesque sur la vie, sur la vie du bâti : Faut-il mourir pour mieux renaître ?

2) Une semaine de résidence et d’actions artistiques entre Porte Brancion et Porte de Vanves du 21 au 26 octobre
 
Spectacle Déambulatoire le 26 octobre à 17h30
 Départ Jardin des Périchaux (Paris 15e) Accès par le 112 rue Brancion
 Arrivée Jardin Anna-Marly (Paris 14e)
Accès par le Square de la Porte de Vanves
 
Une vieille dame se promène dans la ville, paradant comme une déesse. Elle perd un peu la mémoire, vivant comme dans un rêve, elle chante. Elle est sortie en cachette et va à la rencontre des passants. Une promenade urbaine qui sera l’occasion de réunir jeunes et vieux pour s’interroger sur la mémoire et la transmission.
 
Avec Marie-Do Fréval, Léandre Simioni, Germaine Prunier et Amanda Rubinstein En partenariat avec Mix’age, le jardin de la douve et la RIVP

04 octobre 2013

Chantier dans le secteur Denfert-Rochereau du 30 septembre 2013 au 11 septembre 2014.

travaux à Denfert-Rochereau.jpgDu 30 septembre 2013 au 11 septembre 2014, des travaux de modernisation du système de ventilation de la ligne 4 du métro nécessiteront la mise en place de deux emprises de chantier au 15 avenue du Général Leclerc et place Denfert-Rochereau.

Afin de renforcer la sécurité et d’améliorer le confort des voyageurs, la RATP s’est engagée dans un vaste programme de modernisation des systèmes de ventilation sur ses réseaux métro et RER.

Un ouvrage de ventilation va être renforcé dans le tunnel reliant les stations Denfert-Rochereau et Mouton-Duvernet (ligne n° 4), du 30 septembre 2013 au 11 septembre 2014.

Des travaux importants de Génie Civil seront réalisés, nécessitant la mise en place de deux emprises de chantier situées 15 avenue du Général Leclerc et place Denfert-Rochereau.

Pendant toute la durée du chantier, la RATP mettra tout en œuvre pour réduire les désagréments liés à l’intervention des équipes techniques. 

03 octobre 2013

Circul'livre le 5 octobre de 11h à 13h place Constantin Brancusi

Le conseil de Conseil de quartier Pernety, Circul'livresquartier Pernety nous annonce : N'oubliez pas notre rendez-vous régulier du 1er samedi du mois,  passez nous rencontrer pour prendre ou déposer un livre, ou simplement parler lecture avec le conseil de quartier..

Rendez-vous place Constantin Brancusi de 11h à 13h. Venez pour apporter vos livres lus et /ou en prendre , sans formalité, sans enregistrement. Tout est gratuit. Un livre, ça se partage et ça circule !

Livres d'enfants disponibles (et attendus !) Books in English also on display and available for free take-away (y tambien en castellano, und auch auf deutsch). Pour les besoins d'une association partenaire, nous sommes en demande de livres en polonais.Par ailleurs, nous préparons pour la fin de l'année un Circul'livre spécial enfants ...

22 septembre 2013

Départ du groupe Aéroports de Paris (ADP)

paris,aréoport,augustin de romanetLe siège historique du Groupe Aéroports de Paris, situé au 291 boulevard Raspail (14ème) (cliquer sur la photo pour l'agrandir) quittera son emplacement d'ici deux ans. Cette décision a été justifiée par le PDG Augustin de Romanet par "l'intérêt du service". Le fait de ne pas avoir de siège sur une plate-forme aéroportuaire est très handicapant. Le choix de la nouvelle destination du siège Aéroports de Paris est prévu à Roissy. Le nouveau bâtiment sera construit sur un terrain jouxtant l'endroit où est exposé le Concorde. Le PDG a indiqué qu'il s'agissait d'un immeuble de trois à cinq étages qui pourra être disponible à la fin de 2015.

6850 personnes sont employées par ADP dont 340 au siège. L'actuel site possédant 10 étages de bureaux pourrait être vendu. Un certain nombre de mètres carrés seront sans doute conservés pour accueillir les Conseils d'administration ou recevoir certains clients.

La Parisien, 17 septembre 2013.

08 septembre 2013

Repas participatif "Poulets du Monde"organisé par le conseil de quartier Pernety le 15 septembre 2013

Conseil de quartier pernety, poulets du mondeDimanche 15 septembre, à partir de 11h : Repas collectif et gratuit du Conseil de quartier Pernety. Des recettes de poulet du monde entier concoctés par les habitants du quartier Place Brancusi ! (Cliquez sur l'affiche pour la voir en plus grand)

La journée Poulets du monde rassemblera encore plus de plats différents que l’an dernier. Cuisines de tous les continents « s’affronteront » amicalement. Un déjeuner à ne pas manquer ! Si vous voulez cuisiner un poulet inscrivez-vous, le conseil de quartier offre le poulet … à vous de le cuisiner !!!

Inscrivez-vous vite pour participer et cuisiner votre recette préférée de poulet : Inscriptions

Si vous n’êtes pas cordon bleu mais seulement dégustateur, soyez avec nous pour cette fête de la fraternité.

Si vous avez manqué la première édition 2012, consultez le diaporama sur la page 16 septembre 2012 : Poulets du Monde

07 septembre 2013

La Porte de Vanves : Exposition Images et Patrimoine, du 9 au 15 septembre, à la mairie du 14ème

affiche expo porte de Vanves.jpgExposition Images et Patrimoine : "La porte de Vanves, ses fortifications, sa zone, ses octrois et ses puces ..."du lundi 9 au dimanche 15 septembre aux horaires d'ouverture de la mairie.

Philippe Fagot serait honoré de votre présence lors du vernissage images et patrimoine concernant le quartier porte de Vanves et Didot , le lundi 9 Septembre 2013 à 18h 30 à la Mairie du 14ème, animation musicale par les "Ginettes" , entrée libre
Hall de la mairie. 2, place Ferdinand Brunot 75014

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

04 juillet 2013

Nathalie Kosciuscko-Morizet à l'assaut du 14e

paris 14,75014,14e,14eme,nathalie kosciuscko-morizet,elections,kosciuscko-morizetNathalie Kosciuscko-Morizet (UMP) l'a annoncé le 4 juillet au cours d'une visite sur le marché du boulevard Brune : pour les municipales du 2014, elle se présentera dans le 14e. Une belle bataille en perspective. L'arrondissement va donc se placer, pendant un an, sous les projecteurs des médias, des politiques... et des instituts de sondage.

L'ancienne ministre de l'Environnement  – qui brigue le siège de maire de Paris – n'a pas choisi la facilité. Dans le 14e, la gauche l'avait emporté avec 57 % des voix aux municipales de 2008 ; au second tour, une triangulaire avait opposé le PS, l'UMP et le MODEM. Aux présidentielles, François Hollande avait obtenu plus de 60 % des voix le 6 mai 2012.

De plus, son propre camp se fissure. Marie-Claire Carrère-Gée, chef de file de l'UMP de l'arrondissement, furieuse de voir débarquer NKM sur son terrain, à un poste de tête de liste qui devait lui revenir, affirme vouloir monter une liste dissidente « 100% 14e au service exclusif des habitants de l’arrondissement ».La responsable UMP parle de « parachutage » et de « comportement d'héritier ».

L'affaire se complique encore car Marielle de Sarnez, MODEM, bras droit de François Bayrou, bien implantée sur l'arrondissement, se présente elle aussi. Nathalie Kosciuscko-Morizet lui fait déjà des appels du pied pour lui offrir une place sur sa liste dès le premier tour.

A gauche, le ton est plus ironique. Les écologistes craignent NKM qui connaît bien les dossiers de l'environnement, et qui pourrait donc leur prendre des voix. Ils insistent donc eux aussi sur le parachutage. Célia Blauel, élue Verte du 14e a promis d'offrir un plan du quartier à l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy et lui propose une visite guidée... Plus politique, Pascal Cherki, député-maire du 14e (qui dira en septembre s'il est candidat) parle d'une « candidature sérieuse », qui va « donner de l'intensité à la campagne. »

Pour NKM, l'enjeu est de taille. Le 14e est l'un des arrondissements les plus peuplés de Paris (140 000 habitants) avec 10 conseillers de Paris. Si elle le remporte, elle aura réalisé une bonne partie du chemin vers la majorité de 82 conseillers pour s'asseoir sur l'actuel fauteuil de Bertrand Delanoë.

Dans le 14e, l'hiver et le printemps prochains seront politiquement très chauds.

Gérard Desmedt

11 juin 2013

Tenir un stand au vide-grenier petite enfance du 23 juin

journée de la petite enfance 23 juin 2013.jpgPour tenir votre stand au vide-grenier Petite Enfance qui aura lieu le dimanche 23 juin près de la mairie du 14ème, un nouveau rendez-vous pour l'inscription est proposé le jeudi 13 juin de 17h30 à 19h en salle polyvalente de la mairie du 14ème,  2 place Ferdinand Brunot. 75014

Prévoir une photocopie de votre carte d’identité, un justificatif de domicile et un chèque (10 euros pour 2 mètres).

L’Espace jeunes du bd Jourdan cherche ses marques (2)

(Lire la note précédente - cliquez ici) 

Les ateliers proposés en interne ont peu de succès, sauf l’atelier « son » où les jeunes peuvent enregistrer leur propre musique, essentiellement du rap. Les sorties extérieures sont appréciées « lorsqu’elles ont un caractère consumériste » dit la responsable. Garçons et filles plébiscitent la Foire du Trône, les jeux de paintball, de laser game (des combats au pistolet laser…). Ils réclament d’aller à Eurodisney ou au Parc Astérix. Ils boudent les sorties culturelles.

le miroir,75014,lavoixdu14e,paris,social,mairie,jeunes,porte d’orléans(Photo de l'inaugation par Pascal Cherki)
"La mission est difficile, reconnaît Dominique Shemla. Nous disposons d’un local très petit et d’un budget insuffisant. De plus, beaucoup d’associations qui gèrent les Espaces jeunes estiment que la mairie a commis une erreur en décrétant que tout serait gratuit, sans exception. Même la semaine de vacances aux Sables d’Olonnes, pour deux groupes de 8 jeunes, en juillet et en août. Ce n’est pas éducatif, on fait de ces jeunes des assistés. Pour les ateliers, les sorties, les vacances, il faudrait leur demander une petite participation, même symbolique. "

Pour ne pas être débordés, les animateurs ont établi des règles strictes, sans doute trop strictes : interdiction d’accéder seul(e) à la cuisine, d’ouvrir un ordinateur sans autorisation, d’allumer la télévision de sa propre initiative. Côté positif, suite à un vol de deux playstations (deux semaines après l’ouverture…), plusieurs jeunes, les plus âgés, se sont investis en proposant d’assurer une protection du local.

Encore en rodage, l’Espace cherche sa vitesse de croisière. L’équipe d’animation affiche sa volonté de rendre les jeunes autonomes et responsables, prêts à aborder le monde du travail – qui leur semble très éloigné. Un travail de Titans, que n’épaulent pas les parents. En deux mois, seules deux mères sont venues vérifier que leurs filles ne fréquentaient pas un lieu suspect. Et les jeunes ont tendance à vouloir rester entre eux, dans leur « tribu » sans se mélanger à d’autres quartiers, ou à d’autres milieux.

Gérard Desmedt

Espace jeunes, 103 bd Jourdan. Ouverture les lundi, mardi et jeudi de 15h à 19h, le mercredi de 10h à 20h30, le vendredi de 15h à 22h et le samedi de 15h à 20h30.

10 juin 2013

L’Espace jeunes du bd Jourdan cherche ses marques (1)

« Le Miroir », l’Espace jeune du 14e créé par la Mairie, a ouvert il y a deux mois boulevard Jourdan, à deux pas de la Porte d’Orléans. Son but : accueillir les jeunes en difficulté, les ouvrir sur l’extérieur, les conduire à l’autonomie et à la responsabilité. Un combat difficile.

le miroir,75014,lavoixdu14e,paris,social,mairie,jeunes,porte d’orléansDe l'extérieur (cliquez pour agrandir), cela ressemble à une boutique. C'en était une autrefois, un marchand de matériel électrique. A l’intérieur des tables, sur 150 m2, des ordinateurs, une cuisine, de petites salles de travail et de réunion. Sur le trottoir, devant le 103 boulevard Jourdan, quelques jeunes discutent, fument. Depuis deux mois, le local nommé « le Miroir » est un « Espace jeunes », initié par la mairie de Paris. Pour les faire vivre, la municipalité a lancé des appels d'offre auprès des associations. Dans le 14e (et dans le 20e), il a été remporté par Aide au choix de vie » (ACV), une association spécialisée dans l'insertion.

 A quoi sert ce nouveau centre ? D'abord à accueillir des jeunes qui, habituellement, traînaient dans la rue. Ensuite à leur proposer des activités. « Nous recevons les jeunes de 12 à 25 ans, explique Dominique Shemla, la jeune femme responsable de l'antenne. Nous mettons à leur disposition un accueil, une orientation professionnelle avec des tests, un conseiller spécialisé. Mais nous allons au-delà en leur proposant des ateliers d'art plastique, de cuisine, de musique, d'informatique, des sorties aussi. » Une cinquantaine de personnes par semaine poussent la porte du nouveau local.

Deux mois après le lancement, le défi se révèle difficile. L'Espace draine un public très (trop) homogène sur les plans culturels et sociaux : des jeunes dont beaucoup sont destructurés, difficiles, nés de familles modestes souvent issus de l'immigration habitant dans les logements sociaux du quartier. Un tiers de filles, deux tiers de garçons. Des jeunes dont plusieurs avaient pris l'habitude de se réunir au stade Elisabeth, avenue Paul Appell, créant des incidents. « Nous sommes ici quatre salariés, ajoute Dominique Shemla. Trois animateurs, et moi-même, qui suis psychologue. Des stagiaires et des bénévoles nous épaulent. Nous cherchons à les intéresser à ce qui se passe au-dehors, à ouvrir leurs antennes. Les jeunes ont du mal à sortir du quartier, de leur environnement habituel. Ils refusent par exemple de venir à une séance de ciné-club si elle se déroule à l'intérieur de Paris. »

Gérard Desmedt (à suivre - cliquez ici)

25 mai 2013

Vide -grenier de la Tombe Issoire dimanche 26 mai 8h-18h

rue Sarette vue de la rue d'Alésia.JPGDimanche 26 mai 2013 de 8h à 18h près de 200 exposants animeront ce vide grenier, situé à l'angle des rues d'Alésia et de la Tombe- Issoire

Les espaces sont réservés en priorité aux habitants du quartier Tombe Issoire / Alésia / Pte Orléans puis aux autres habitants de Paris 14e.

Some Time Ago - Vide-greniers Printemps 2013

Organisation Some Time Ago - RC Paris A333043206 - BP 60009 - 75675 Paris Cedex 14 - vide_greniers@yahoo.fr

24 mai 2013

Association pour le Quartier Saint Vincent de Paul

Hôpital_Saint-Vincent-de-Paul_.JPGDepuis 2010 au moins, l’aménagement du site de l’Hôpital Saint Vincent de Paul est un sujet d’actualité pour la Mairie du 14ème arrondissement. Ce quartier de 3,4 hectares comprendrait de 4 à 500 logements dont une part « réservés » à des habitations à loyer maîtrisé, pour partie en accession à la propriété et d’autres en «habitat collectif », à des foyers pour migrants, etc.

Ces transformations pourraient nécessiter une modification du PLU. Dès mai 2010 un compte rendu de réunion du Conseil de quartier Montparnasse-Raspail faisait état de la présentation d’un élu et en particulier:
- d’une libération du site par l’AP-HP en 2011 et d’un nouveau quartier vert,
- d’au moins 50% de logements sociaux,
- de la présence de structures d’accueil (école, crèche, service de proximité &
d’accueil pour personnes handicapées), d’un gymnase et d’un jardin,
- de commerces et d’une pépinière d’entreprises, avec ouverture d’une nouvelle voie sur la rue Boissonade, de la conservation de quelques bâtiments et faisait état de concertation avec les habitants àtravers le Conseil de quartier, les enquêtes publiques, les associations, etc.
Depuis lors, rien ne semble, hélas, s’être passé !
Pourtant, lors des réunions de Conseil de quartier, des appels à ouverture des débats et de concertation ont été lancés.

D’autre part, un ou des projets associatifs ont vu le jour ces dernier mois et chacun recèle certainement des idées à examiner et mettre en valeur. Mais le Maire déclarait encore lors de ses voeux 2013 à la population, que la Ville de Paris et l’Etat arrêteront leur choix sur la construction de logement sociaux … préalable indispensable au démarrage de la concertation …
Cela n’est pas sérieux ! En effet, comment peut-on prétendre engager une véritable concertation
après que le vendeur (l’AP-HP) et l’acheteur (la Ville de Paris) se seront mis d’accord sur un prix … puisque celui-ci dépend en particulier de la nature et du nombre de logements, des aménagements, etc.

Sur bien des points, les habitants du quartier et riverains de l’hôpital seront mis devant le fait accompli, l’essentiel des décisions ayant déjà été arrêtées. De plus le gouvernement est en train d’établir un « plan d’urgence pour le logement » dont l’objet est d’accélérer les procédures et les mises en chantier.

Il est donc indispensable que la concertation s’ouvre dès à présent avec les habitants du quartier, sans attendre l’accord entre l’AP-HP et la Ville de Paris.

Cette concertation doit s’établir sur des bases sincères, transparentes et loyales pour que le projet puisse efficacement avancer.
Or, il n’est ni transparent ni consensuel, avant toute concertation :
- De décréter que (cf. compte rendu du Conseil de quartier du 26/06/12) « 50% de logements sociaux sont prévus ainsi que des logements à loyer modéré … ».
Pourquoi cet excès alors que la norme est de 25%, que le 14ème est déjà à 26% et que d’autres projets voisins ne dépassent pas le taux de 25% !
- D’annoncer que les bâtiments feront « jusqu’à 31 mètres de hauteur »…c’est-à-dire au moins 2 ou 3 étages de plus que les immeubles environnants !
Il est urgent d’entamer le dialogue pour évoquer ces points et, examiner :
- Quels seront les immeubles existants qui seront conservés et réhabilités ?
- Quelle sera la nature des logements aidés ?
- Quelle sera l’architecture d’ensemble de cet «éco»-quartier ?
Ce projet extra-ordinaire nous concerne tous !

REJOIGNEZ l’association (en création) des riverains qui est et restera apolitique.

ASSOCIATION POUR LE QUARTIER SAINT VINCENT DE PAUL
1°/ En adressant un mail à assoqsvp@gmail.com  pour que nous puissions vous informer de l’avancée de nos travaux et démarches.
2°/ En nous retrouvant le 25 mai à 11h00, devant la statue Zadkine, allée Georges Besse, à l'angle des bd Edgar Quinet et Raspail.
3°/ En participant nombreux le 4 juin à 19 h 30 à la réunion du Conseil de quartier Montparnasse - Raspail (Ecole élémentaire, 24 rue Delambre).

23 mai 2013

Une deuxième vie pour l'hôpital N.D. de-Bon-Secours

La première pierre du nouveau site de l’hôpital N.D.- de - Bon-Secours a été posée le 21 mai. Une seconde vie attend cet ancien hôpital : celle d’un  « village médico-social ». Ainsi, une future maison de retraite de près de 100 places sera érigée pour les  personnes âgées dépendantes, ainsi qu’une crèche de 64 berceaux adossée à un centre médico-psycho-pédagogique. On notera que 13 places seront réservées à des enfants handicapés.  A la maison de retraite doivent s’ajouter 9000 m2 de structures  auprès des services seniors existants sur le site, gérées par l’association religieuse Notre-Dame-de-Bon-Secours. Notons que les anciennes activités hospitalières du lieu, ont été transférées vers les hôpitaux privés voisins , Saint-Joseph et Saint-Michel.

Ce projet  a été subventionné par les pouvoirs publics, pour 40M€ et a été confié pour la gestion à : Résidence Sociale de France ( RSF), une filiale du bailleur 3F. Le bâtiment qui hébergera la maison de retraite et la crèche devrait accueillir ses premiers résidents en septembre 2014. Le second immeuble, où s’installera le foyer médicalisé pour 66 personnes handicapées, ouvrira ses portes en 2016.

nos-projets-village-medico-social-abs.jpgUn village médico-social

Le Parisien du 21-5-13

Pour plus de renseignements consulter : http://www.ndbs.org/

http://www.ndbs.org/etablissements-projets.php

 

03 mai 2013

Permanences du Conseil de quartier Jean Moulin-Porte d'Orléans

conseil de quartier jean moulin- porte d'orléansVous êtes habitant, membre d'une association ou vous travaillez dans le quartier Jean Moulin-Porte d'Orléans et vous avez des idées d’animation pour votre quartier, vous souhaitez signaler des problèmes de voirie ou autres, vous souhaitez vous inscrire dans une commission afin de porter un projet pour le quartier...

Venez rencontrer, échanger et poser vos questions à vos conseiller-e-s du quartier «Jean Moulin – Porte d’Orléans» les mardis 7 mai (au Caprice Café – 12 avenue Jean Moulin) et 21 mai (au Corentin – 104 boulevard Jourdan) de 18H30 à 19H30.

30 avril 2013

Ciné 14 "Je ne suis pas là pour être aimé" jeudi 2 mai, 20h30, au Chaplin - Denfert

CINE14 2 mai 2013 je ne suis pas là pour être aimé.jpgLe premier jeudi du mois, Ciné14 et le journal de quartier La Page,  programment au cinéma le Chaplin Denfert, 24 place Denfert-Rochereau Paris 14e,  un cycle de films," Le cinéma du jeudi".(cliquez sur l'image pour la voir en grand)

Cette fois-ci, le film choisi pour la séance du 2 mai à 20h30 est «Je ne suis pas là pour être aimé» de  Stéphane Brizé (sorti en 2005) peut illustrer plusieurs thèmes : la solitude, la vie et le travail non choisis, et la danse, tout particulièrement le tango, qui permet sans mot , par les gestes seuls, l'échange et l'écoute entre deux personnes.

« 50 ans, huissier de justice, le coeur et le sourire fatigués, Jean-Claude Delsart a depuis longtemps abandonné l'idée que la vie pouvait lui offrir des cadeaux. Jusqu'au jour où il s'autorise à pousser la porte d'un cours de tango... »

1f77118f79c1864c47ab6660bd70f0f2.jpg

Patrick Chesnais incarne à merveille cet homme lassé par une vie professionnelle usante et ingrate, et  en pleine solitude affective. Sa seule famille est un père malade et acariâtre (Georges Wilson, odieux et poignant) et un fils complexé qui compense son besoin de tendresse par la passion des plantes (Cyril Couton, très juste).

Lire la suite

29 avril 2013

A Plaisance, le plaisir est dans la baguette

Quel est ce boulanger inconnu hier qui fait aujourd’hui oublier la pâte molle et lourde de certaines de nos baguettes ?  Il est le meilleur, celui qui ravit tous les palais et bientôt celui  de l’Elysée. Il est le chef d’orchestre de la mie de pain. C’est « le » boulanger du jour, sinon du siècle. Il offre à nos papilles la renaissance du bon goût, celui-là français, celui du pain bien fait, à la pâte élastique et à la croûte dorée et croustillante.

Il a tenu tête à 203 concurrents, tous confirmés dans la « boulange ». 151 baguettes ont été testées ; il faut savoir qu’une baguette doit mesurer entre 55 et 65 centimètres, peser 250 à 300 grammes et contenir 18 grammes de sel au kilo.

Lauréat 2013 de la meilleure baguette artisanale de Paris, Monsieur Ridha Khadher, officie et vous présente ses talents dans sa boutique située au 156 rue Raymond Losserand. Devenu subitement une star, son étoile éclairera les petits déjeuners de Monsieur le Président de la République chaque matin, celui-ci appréciera sans aucun doute la douceur et le velouté de la baguette parisienne née au cœur du 14ème arrondissement…

25 avril 2013

Le dépôt de la RATP de la porte d'Orléans déménage

Un important programme immobilier étant prévu sur le site actuel du dépôt RATP dont l’entrée est située rue du Père Corentin, nécessite le déplacement temporaire de celui-ci. Pendant le chantier, les agents et leurs 130 bus viendront élire domicile à Bagneux, sur un terrain proche du cimetière et des voies SNCF.

Les conducteurs et les techniciens ont demandé à la direction de mettre en place un service de navettes pour les conduire sur le terrain de ce nouveau dépôt. Celui-ci étant distant de la porte d’Orléans d’environ 3 kilomètres. Des négociations ont été ouvertes avec la direction. Un accord n’ayant pu intervenir, les syndicats CGT, CFDT et SUD ont protesté à compter du 23 avril en demandant à leurs adhérents de faire grève. Ainsi, sept lignes de bus voient leur trafic perturbé. Il s’agit des lignes 21, 28, 38, 67, 88, 188 et 216.

Dès 2010 La Voix du 14eme vous avait informé de ce vaste projet immobilier. Cliquez ici pour lire la note sur cete affaire.

Le Parisien du 23 et 24 avril

20 avril 2013

Porte d'Orléans: le vandale des parcmètres frappe toujours

Les habitants de la Porte d'Orléans, plus spécialement dans le quadrilatère avenue Paul Appell, rue Henri Barboux, boulevard Jourdan et rue Emile Faguet sont à cran. Les parcmètres du secteur sont vandalisés en permanence. Un individu introduit dans la fente des cartes périmées qu'il a préalablement tordues. Impossible ensuite de la retirer sans ouvrir l'appareil.

Le vandale s'attaque à tous les parcmètres du secteur. Les automobilistes doivent chercher longtemps un appareil encore en marche, sans être certain de le trouver. Certains placent un écriteau sous leur pare-brise, rédigé à la hâte : « tous les parcmètres aux alentours sont hors service » écrivait l'un d'eux. Ce jour-là, c'était exact.

Cette situation ne désarme pas les pervenches, qui continuent régulièrement à mettre des PV sous l'essuie-glace de celui qui n'a pas le précieux ticket. D'où la colère des riverains. « Ce petit jeu dure depuis plusieurs années, c'est insupportable, explique un réparateur du service du stationnement de la Mairie de Paris. Je viens ici quasiment tous les jours. La Marie a porté plainte. Mais personne n'a pu encore prendre l'auteur sur le fait. »

Un fou ? Un automobiliste furieux d'avoir reçu trop de PV ? Un obsessionnel en tout cas : rue Georges de Porto-Riche, l'appareil remis en service à 10h15 un jeudi matin par le réparateur était de nouveau vandalisé à 13h. Les habitants sont invités à être vigilants et à signaler tout comportement suspect au commissariat de police.

Gérard Desmedt

16 avril 2013

Les soirées nomades à la Fondation Cartier

fondation pour l' art contemporain.jpg"Soirées nomades" AVRIL › SEPTEMBRE 2013

Archi-poésie (Concert – Conférence) Lundi 22 avril à 18h et 20h30 

Mélange des langues : celle de l'architecte, celles des musiciens, celle du poète. Anne-James Chaton clôt sa résidence aux Soirées Nomades en mixant les paroles et les genres. La conférence, la lecture, le concert, la performance : de l'un à l'autre, et vice versa, la frontière est ténue. Après l’intervention de l’architecte Rudy Ricciotti, cette soirée sera l’occasion d’écouter Andy Moor (guitariste de The Ex) et Yannis Kyriakides (musicien électronique) déconstruire et réassembler leur morceau préféré de rebetiko, une musique grecque folklorique et urbaine inventée au début du 20ème siècle.

Une soirée en deux temps : 18h00 à l’École Spéciale d’Architecture (en face de la Fondation Cartier) et 20h30 à la Fondation Cartier.
Avec : Anne-James Chaton, Yannis Kyriakides, Andy Moor et Rudy Ricciotti.
En savoir plus [http://fondation.cartier.com/#/fr/art-contemporain/59/soi...].

Revue #9 - Marie Losier déménage Lundi 29 avril à 20h 

Après 20 années passées à New York, l'effervescente cinéaste Marie Losier revient en Europe et déballe ses cartons à la Fondation Cartier où elle présente des rushs inédits, entourée d'artistes-amis aux univers tout aussi fantasques. Avec : Pauline Curnier Jardin, Julien Langendorff, Amélie Losier, Peaches, Joana Preiss et en duplex depuis New York : Jonathan Caouette et Tony Conrad.

Lire la suite

04 avril 2013

L'espace Norbert Mattera/Paris

Expo Agnès Gayat les Graphiques.JPGUn nouvel espace d'exposition est ouvert 48, rue Didot - Paris  XIVe.

Il s'agit de l'Espace Norbert Mattera / Paris, qui met à la disposition de chacun 30 m2 et 13 mètres linéaires d'exposition pour exposer vos oeuvres, faire des cours, des stages, des prises de vues photos/ vidéos.

Les artistes graphiques: Peintres/ Photographes / Particuliers / Associations peuvent être intéressés par ce nouvel espace situé dans le quartier Alésia  et proche de Montparnasse.

Agnès GAYAT, expose aujourd'hui jusqu'au 14 avril, ses oeuvres :  Les Graphiques.

La galerie est ouverte du mardi au vendredi de 14h 30 à 19h 30, le samedi et le dimanche de 15h à 19h. Fermeture le lundi.

Avec le soutien de l'association Aux Arts Mitoyens.

03 avril 2013

Conseils de quartier du 14ème avril 2013

Voici l'agenda des conseils de quartier pour avril 2013, cliquez sur l'image our la voir en grand

conseils de quartier  agenda Avril 2013 (1).jpg

22 mars 2013

La station Mairie de Montrouge ouvre!

Après 90 ans d'attente et quatre années de travaux, l’heure du rendez-vous entre la ligne 4 et Montrouge a enfin sonné.
Demain, samedi 23 mars 2013, à 13h, la nouvelle station Mairie de Montrouge ouvre. La traversée des ponts du périphérique ne sera bientôt plus qu’un lointain et pas très bon souvenir, grâce à la ligne 4 prolongée : "Mairie de Montrouge - Porte de Clignancourt".

169_916_metro-28-01-13_7648.jpg

Vue de la station en fin de travaux
Les Montrougiens qui traversaient matin et soir le périphérique pour gagner la ligne 4 du Métro, la gare routière ou le tramway T3 à la Porte d'Orléans, sont concernés par cette nouvelle station Mairie de Montrouge, qui va permettre à certains de franchir le cap des transports en commun.
 Cette station devrait quotidiennement concerner près de 40 000 voyageurs avant de rejoindre en 2019, Bagneux et le Grand Paris Express.
A.C.

04 mars 2013

Le cinéma du jeudi première séance jeudi 7 mars 20h30 au Chaplin Denfert

l_evenement_le_plus_important_depuis_que_l_homme_a_marche_sur_la_lune_1973_affiche.pngLe premier jeudi du mois, Ciné14  et le journal de quartier La Page,  programment au cinéma le Chaplin Denfert, 24 place Denfert-Rochereau Paris 14e,  un cycle de films: « Le cinéma du jeudi » 

 La séance inaugurale aura lieu le jeudi 7 mars 2013 à 20h30 en présence d’Alain Riou, critique de cinéma au Nouvel Observateur et au Masque et la Plume qui animera le débat autour d'un buffet.

A l'affiche un film de Jacques Demy : « L’évènement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune »  avec Catherine Deneuve et Marcello Mastroianni.C'est un film insolite tourné dans le 14ème en 1973. « Un moniteur d’auto-école italien, Marco Mazetti, vit à Paris avec Irène de Fontenoy, qui dirige un salon de coiffure, et leur jeune fils Lucas. Souffrant de maux de tête et d’estomac, Marco se rend chez le médecin... »

Tarif des séances du Cinéma du jeudi : 4 euros. Achat des places directement en caisse au Chaplin Denfert , 24 place Denfert Rochereau, ou sur le site internet une semaine avant chaque séance www.les cinémaschaplin.fr- http://www.cine14.fr/

Une exposition sur Jacques Demy aura lieu du 10 avril au 4 août 2013 à la Cinémathèque française au 51 rue de Bercy 75012 Paris. L’exposition Jacques Demy

Lire la suite

22 février 2013

Inauguration du jardin d’Isoré samedi 23 février 11h30

jardin d' Isoré.jpgLe jardin d’Isoré est un nouvel espace vert créé à l’angle de la rue de la Tombe-Issoire et de la rue Bezout. Il sera inauguré le samedi 23 février à 11h30 en présence de Pascal Cherki, maire du 14e arrondissement et de Stéphane Lovisa, adjoint au maire en charge des espaces verts.

Le projet a fait l’objet d’une concertation municipale menée avec le Conseil de Quartier Mouton-Duvernet. Les habitants du quartier ont pu s’exprimer sur le choix du nom du jardin, sa configuration et ses usages. D’une superficie de 73m2, le jardin est planté de genévriers d'Ecosse et de jasmins d'hiver à floraison jaune.

Un claustra (clôture ajourée)  et un muret habillé de bois créent une atmosphère chaleureuse à ce jardin exposé au nord. Les amateurs pourront y  disputer des parties d'échecs à l'ombre d'un pêcher. Le nom du jardin fait référence au légendaire géant Isoré, qui au Moyen Age terrorisait les pèlerins en route pour Saint-Jacques de Compostelle. Il aurait été tué par Guillaume d’Orange et enterré ici, rue de la Tombe d'Isoré…qui aurait donné au fil du temps "Issoire".

21 février 2013

Inquiétude autour de la ferme Montsouris ...

Inquiétude autour de la ferme Montsouris

La ministre de la culture vient d'autoriser des promoteurs à y effectuer des travaux. Cela fait vingt ans que les défenseurs du patrimoine se battent pour protéger la ferme Montsouris, la dernière ferme de Paris, rue de la Tombe Issoire (14ème). Le 19 février, associations et élus se sont indignés de la décision d'Aurélie Filippetti. La ministre de la Culture a fait voler en éclats la décision de justice en validant une nouvelle autorisation de travaux, à propos de cette ferme, bâtie sur des carrières médiévales classées aux Monuments Historiques.

Informations extraites du "Parisien" du 20 février. La Voix du 14ème va bientôt faire le point sur cette affaire compliquée et controversée.

05 février 2013

La Fondation Cartier Bresson présente

Du 16 janvier au 28 avril 2013, la Fondation HCB expose la remarquable collection privée du galeriste new yorkais Howard Greenberg.

Une centaine de chefs d'oeuvre, caractéristiques des choix avisés du "galeriste-collectionneur" sont pour la première fois dévoilés au public.

2, impasse Lebouis
75014 Paris
+33 1 56 80 27 03
www.henricartierbresson.org

Les conseils de quartier du 14ème en février 2013

Voici l'agenda des conseils de quartier pour le mois de février 2013. Je signale une nouvelle correction:  l'inauguration du jardin d'Isoré aura lieu le samedi 23 février à 11h30, 1 rue Bezout.agenda des Conseils de Quartier version corrigée 3 - Février 2013.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la voir en grand


 

01 février 2013

Des projets pour le XIVe

Broussais aura son centre culturel . C’est le plus gros chantier du XIVe. Tout un quartier va sortir de terre sur cette parcelle de l’ancien hôpital Broussais sur 5ha situées entre le boulevard Brune et la rue des Mariniers. En décembre, la Régie immobilière de la Ville de Paris ( RIVP) livrera un EPHAD ( Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de 112 lits. La Chaufferie, ancien bâtiment industriel converti en centre culturel sera également inauguré cette année. Cet édifice de briques de 700M2 sera dédié aux pratiques artistiques amateurs . A partir de l’an prochain des logements sociaux et privés seront livrés. De nouveaux espaces verts seront aussi aménagés.

Une cuisine centrale pour les écoles. L’arrondissement va s’équiper d’une cuisine centrale.  La majorité  des écoles primaires se feront donc livrer les quelque 3000 repas préparés chaque jour. Coût de l’opération 9,6M€

Une maison des jeunes. L’ouverture du Miroir, boulevard Jourdan, est prévue le mois prochain. Ce centre pour jeunes proposera des ateliers de loisirs ( arts plastiques, hip-hop, jeux de société…) Mais aussi un pôle insertion où seront dispensées des aides à la rédaction de lettres et de CV.

Un marché boulevard Jourdan. Situé également sur le boulevard Jourdan, au niveau de la porte d’Orléans, un marché alimentaire se tiendra tous les mercredis et samedis à partir de septembre prochain

Le Parisien du 24/01/13

 

Des travaux avenue du Maine

L’avenue du Maine sera en travaux jusqu’au 22 février. La Mairie de Paris rénove l’axe entre la rue du Moulin-Vert et la place Victor Basch. Le revêtement existant de la chaussée va être raboté et remplacé par un nouveau bitume. La circulation sera maintenue dans les deux sens d’abord côté impair, puis côté pair. Des places de stationnement et des emplacements de taxi seront neutralisées rue du Moulin-Vert et au 224, avenue du Maine, le temps des travaux. La rue du Moulin-Vert sera mise en impasse à partir de la rue des Plantes vers l’avenue du Maine. Les arrêts de bus de la ligne 28 seront momentanément supprimés.

le Parisien 18.01.13

Pour lire toute  l'information diffusée par la Mairie de Paris, cliquez sur lire la suite. Il semblerait que la période de travaux devrait, en fait, durer jusqu'au 22 mars  car il ya une  deuxième phase....

Lire la suite