Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 mai 2008

Concert à saint Pierre de Montrouge par les étudiants des JMJ

4f9d2208e7e833849e5f207b52d7df28.jpg
L'entrée est libre, mais une participation servira à aider à financer le voyage des JMJ à Sidney 

Oecuménisme dans le 14e, mardi 27 mai, à 18 h 45 :

la prière au cœur de l’Orthodoxie

 Projection du film « Esprit Saint Consolateur : la prière au cœur de l’Orthodoxie » ; présentation par Pierre Oger, fondateur animateur de Film et Spiritualité.

Centre paroissial de Saint-Pierre de Montrouge, 9 passage Rimbaut. Métro Alésia. Bus 28-38-68-62

14 mai 2008

"Face à la souffrance psychique : quelle rencontre?"

5885fe7044b791885945fd9d01f79b1f.jpgJean-Guilhem Xerri, président de Aux captifs, la libération intervient régulièrement en public sur les thèmes de l’exclusion, de la solidarité et de la charité.

Comment aborder les personnes de la rue ? quel regard ? Toutes les études montrent que la souffrance psychique est omniprésente dans la rue. Par leur pauvreté matérielle et leurs blessures, les personnes de la rue crient leur besoin de relation. Mais est-ce spécifique aux seules personnes de la rue ? En réalité, nous sommes tous confrontés à la souffrance psychique, à travers les épreuves de la vie. Alors quelle rencontre, quelle espérance derrière cette souffrance ?

Jean-Guilhem Xerri vient partager son expérience et nous offrir un regard juste sur la fragilité psychique. Il l’a expérimenté : c’est en allant vers l’autre avec ses propres pauvretés que la relation fait sens. Car, lorsque tout semble perdu, il reste encore une dernière hospitalité : la présence.

Mercredi 21 mai 2008 à 20h30 - Maison des œuvres de Saint-Léon, 11 place du Cardinal Amette - Paris 15e

11 avril 2008

Réflexion spirituelle

Dimanche 13 avril à 16h: « Origines culturelles et bibliques de la famille » (2ème volet)

Réflexion historique et spirituelle animée par le Père Jean-Michel Barboure, au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge, 9 passage Rimbaut 75014

 
« Croire? Ne pas croire? Quelle importance? » Mardi 15 avril 2008 à 20h avec Joseph Moingt, théologien, à la Chapelle Saint Bernard.

"Est-il sans importance pour l'avenir de l'humanité de ne pas croire ?
Je ne soutiendrai pas que ce serait la catastrophe absolue, mais il serait bien imprudent de penser que ce serait sans conséquence. A tout le moins, est-il urgent de se poser et d'entretenir la question."

Joseph Moingt a publié entre autres: “L’homme qui venait de Dieu” (Cerf 1993), “Dieu qui vient à l’homme”: 3 tomes (Cerf 2002, 2005, 2007)

Chapelle Saint Bernard : 34, place Raoul Dautry - 75015 Paris - (Entrée sous la pendule de gauche de la gare) Tel/Fax : 01.43.21.50.76 - E-Mail : chapelle-st-bernard@wanadoo.fr

10 avril 2008

Armée du Salut : Vente de vêtements, samedi 12 avril de 10h à 15h, 9 Villa Cœur de Vey

Il y a de nouveau, depuis 2007, un "poste de l'Armée du Salut", 9 Villa Coeur de Vey (impasse qui longe le Monoprix et débouche sur l’avenue du Général Leclerc) Comme dans tous les lieux animés par l’Armée du Salut, les activités sociales sont importantes : on y propose tous les 15 jours environ une vente de vêtements à prix très modique ouverte à tous, des cours de français pour les étrangers gratuits 2 jours par semaine…

Les habitants du quartier peuvent déposer des vêtements et autres objets qui seront vendus à l'une des 2 brocantes annuelles. La prochaine vente aura lieu le 12 avril, il y aura aussi un salon de thé et elle se déroulera de 10 à 15h.

Adresse : Poste de Paris Cœur de Vey, 9, villa Cœur de Vey 75014 tel 01 45 42 15 68

Nous reviendrons de manière plus détaillée sur les activités du Poste Cœur de Vey, mais sachons qu’en premier lieu c’est une mission spirituelle et religieuse qui est donnée aux personnes qui animent ce poste: le dimanche matin en particulier avec la prière, le Culte, l’Ecole du dimanche, instruction religieuse… Vous pouvez contacter ce poste à l'adresse mail…postepariscoeurdevey@free.fr

Monique Garrigue-Viney

05 avril 2008

Musique au Couvent des Franciscains et à saint Bernard

Musique et chants traditionnels, dimanche 6 avril à 18h30, 7 rue Marie-Rose, Couvent des Franciscains

Un récital de musique et chants traditionnels russes, tziganes, hongrois, yiddish est proposé par l’ensemble Pol-Anovsky au Couvent Saint François, 7 rue Marie-Rose, dimanche 6 avril à 18h30.

Libre participation aux frais

 

Concerts à Saint Bernard

Samedi 5 avril à 20h30 : Concert Lyrique - Claire Flavigny : odes et élégies romantiques.

Dimanche 6 avril: 16h00 : Concert-Pascal Bouret: Musique de Chambre (Mozart, Beethoven, Ibert)

Jeudi 10 avril à 20h30 : Concert Musique de Chambre - Eliane La Toison (Mozart, Weber, Damase)

Samedi 12 avril à 20h30 : Concert : Georges Kevork - ténor – piano (le programme n’est pas encore précisé)

Dimanche 13 avril: 16h00 : Concert : Naoko Sakagawa - piano (le programme n’est pas encore précisé)

Collecte pour la participation aux frais.

Chapelle saint Bernard 34, place Raoul Dautry - 75015 Paris - (Entrée sous la pendule de gauche de la gare)
Tel/Fax: 01.43.21.50.76 - E-Mail: chapelle-st-bernard@wanadoo.fr

02 avril 2008

Notre-Dame du Travail: les journées d'amitié

Journées d'Amitié de Notre-Dame du Travail : samedi 5 avril à partir de 14h et dimanche 6 avril de 10h à 18h

Ces journées sont une excellente occasion de vous retrouver avec des voisins et des amis et de participer au financement des œuvres paroissiales. Venez nombreux !

Il y aura de nombreux stands : alimentation, brocante, jouets, livres, un bar, salon de thé, des activités pour les enfants... un spectacle pour les enfants dimanche 6 avril vers 14h.

Un repas est organisé le  dimanche 6 avril à midi (sur inscription au 01 44 10 72 92 ou en allant à l'accueil de la paroisse du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30) entrée soit 59 rue de Vercingérorix ou 34-36 rue Guilleminot.

31 mars 2008

jean-Sébastien Bach à St Pierre de Montrouge: une série de concerts d'un concept original

La Voix vous l’avait annoncé (voir la note): L’association Art, Culture et Foi organise avec la Paroisse Saint Pierre de Montrouge une manifestation particulièrement intéressante, à la fois concert et office liturgique.

77cab583b3e49fcc424f78a587cf59ac.jpg
Le premier a eu lieu ce dimanche 30 mars. Le concert est créé sur une cantate de Jean-Sébastien Bach, avec une ouverture à l’orgue sous la forme d’improvisations sur le thème de la cantate (organiste Jacques Person), suivie d’une présentation de la cantate par Dominique Bagge, et enfin la cantate elle-même jouée par l’ensemble instrumental Bach Cantus dirigé par Florence Bellon, et chantée par la soprano Gaëlle Arquez. La cantate de ce dimanche était la BWV 84 « Je suis ravi de mon bonheur ».

La partie originale de cette manifestation, qui est que le choral est chanté par tout le public accompagné par l’orchestre a été très réussie. Car le public à qui la partition est distribuée est invité, un quart d’heure avant le concert à répéter le choral. Et comme ensuite, il va le réentendre plusieurs fois, le résultat est musicalement réussi et plein de ferveur.

Ce concept original va être de nouveau proposé au public, une fois par trimestre, avec d’autres cantates de Bach (voir le lien en colonne de droite pour plus d’info).

A.C.

27 mars 2008

Jean-Sébastien Bach: concert à Saint Pierre de Montrouge le dimanche 30 mars à 16h45

4e5a0d58e15a30a58e7902c7a8cac48a.jpg

23 mars 2008

Joyeuses fêtes de Pâques

 

7b1eb603832e8ea8be61ddd9780d70d4.jpg

CHRIST EST RESSUSCITE!

 

21 mars 2008

Les sept dernières paroles du Christ

498414fd60bac1a1393c6ab15a378908.jpg

Panneau central du retable d'Issenheim - Matthias Grünewald 

  C'est le titre d'un article du journal la Croix des 15 et 16 mars de Martine de Sauto dont nous extrayons ces quelques commentaires.

   Il s'agit de paroles de Jésus sur la croix entendues et mémorisées par les premiers disciples puis rapportées par les évangélistes. Ces dernières paroles ont été commentées par St Bonaventure, théologien franciscain du treizième siècle, et popularisées par les franciscains à sa suite. Elles restent un sujet de méditation tout à fait utile pour ceux qui affrontent la souffrance, la solitude, l'hostilité et la mort.

   « Père, pardonne-leur: ils ne savent pas ce qu'ils font. »(Luc 23,34)

   Sur la croix, commente Michel Hubaut, franciscain, « le Christ est l'incarnation, le visage du pardon de Dieu dont il dévoile la profondeur infinie ». Les disciples de Jésus sont invités à répondre par l'amour à l'hostilité, la méchanceté et même la haine.

   « Aujourd'hui, tu seras avec moi au Paradis. »(Luc 23, 43)

   Le « bon larron », crucifié à côté de Jésus, reconnaît en lui le roi d'un royaume de justice, d'amour et de paix. Jésus, lui pardonnant sur le champs, lui promet le Paradis, c'est-à-dire la plénitude de son Amour.

   A sa mère: « Femme, voici ton fils. » Au disciple: « Voici ta mère. » (Jean 19, 26-27)

   Il dit « femme » et non « mère », pour marquer qu'il parle en Fils de Dieu et qu'en constituant Marie mère de Jean, il le fait, à travers lui de tous ses disciples qui deviennent ainsi des frères. L'Eglise naît au pied de la croix.

   « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné. » (Matthieu 27,46; Marc 15,34)

   Jésus assume jusqu'au bout sa condition d'homme et, dans son extrême solitude, fait l'expérience toute humaine de l'absence de Dieu, ce qui lui arrache ce cri de détresse repris du psaume 22.

   « J'ai soif. » (Jean 19, 28)

   Cette parole manifeste la souffrance du crucifié. Mais la soif de Jésus est, davantage encore, une soif d'amour, une soif de Dieu.

   « Tout est accompli. »(Jean 19, 30)

   Jésus est allé au bout de sa mission: en donnant sa vie pour les hommes, il a accompli sa mission révélatrice de l'amour de Dieu pour les hommes en les appelant à devenir ses enfants.

   « Père, en tes mains je remets mon esprit. »(Luc 23, 46)

   C'est l'heure du silence. Mais celui-ci, Jésus le sait, n'aura pas le dernier mot. Jésus, nous le croyons, est ressuscité d'entre les morts et sa parole est toujours vivante parmi nous.

J.M.V. 

16 mars 2008

Tous les horaires de la Semaine Sainte 2008 dans le 14ème arrondissement et ses environs immédiats

d89a32808efe71b1396519e128192a55.jpg

Peinture flamande, école du Nord, vers 1510 

Nous entrons dans la  Semaine Sainte : période qui précède Pâques. Pendant cette semaine qui est la plus importante  du calendrier liturgique  des Chrétiens c’est la Passion, la mort et la Résurrection du Christ qui sont célébrées.

En cliquant sur -lire la suite- les cérémonies et horaires des paroisses Notre Dame du travail, Notre Dame du Rosaire, Saint Pierre de Montrouge, Saint Dominique, Saint Albert le Grand, Notre Dame des Champs et la Chapelle Saint Bernard de Montparnasse:

Lire la suite

12 mars 2008

Etre grands-parents chrétiens aujourd'hui

 Grands-parents ou non, une conférence à ne pas manquer au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge, le 13 mars à 20 heures 30.

6e84531c8ea3816553415076b3219ecd.jpg

 

09 mars 2008

Frédéric Ozanam

LA SOCIETE DE SAINT-VINCENT DE PAUL

CONSEIL DE PARIS

 vous invite à participer à sa 5ème conférence annuelle

 

Le Samedi 15 Mars 2008

à 16 heures

EGLISE SAINT-ETIENNE DU MONT

(Chapelle des catéchismes, au fond de l’église)

Place du Panthéon, 75006 PARIS

Métro : Cardinal Lemoine, Maubert Mutualité ou RER Luxembourg

 

FREDERIC OZANAM,

Ses amis et les origines de la Société de Saint-Vincent de Paul

Par le Professeur Bernard BARBICHE  (Ecole des Chartes)

et  Matthieu BREJON DE LAVERGNEE, Docteur en histoire (Fondation Thiers)

 

Conférence suivie d’un échange avec l’auditoire

Entrée libre

 

Fin de la rencontre à 18h30

 

Ceux qui le souhaitent pourront achever cette soirée dans la prière en assistant à la messe paroissiale célébrée à 18h45, aux intentions de la Société de Saint-Vincent de Paul.

Pour tous renseignements, s’adresser :    Conseil de Paris, 8 rue de Saint-Pétersbourg, 75008_ Paris,

Tél : 01 44 90 71 22                                                   E-mail : vincentienparis@hotmail.com

 

01 mars 2008

Œcuménisme dans le 14ème

Vendredi 7 mars : Journée Mondiale de la Prière à 18h30 à l’église Notre-Dame  du Rosaire. Cette prière a été préparée par des femmes du Guyana sur le thème : « La sagesse de Dieu renouvelle notre compréhension ».

Venez nombreux et invitez vos amis ! 194 rue Raymond Losserand 75014 Paris.


Les mardis 4,11 et 18 mars de 19h15 à 21h15 : « Grâce et prédestination » Rencontres de spiritualité avec Béatrice Hollard-Beau, pasteur de l’Eglise Réformée de France et Jean-Charles Barboure, prêtre de  Saint Pierre de Montrouge sur le thème : « Grâce et prédestination » dans « Le petit traité de la prédestination » de Saint Augustin. (Le texte sera fourni sur place) au temple de l’Eglise Réformée de Plaisance, 95 rue de l’Ouest  75014 Paris

 

28 février 2008

Oecuménisme,

                                                    De la part d'"Oecuménisme dans le XIV°",

-vendredi 7 mars à 18h30 à ND du Rosaire, 194 rue Raymond Losserand, JOURNEE MONDIALE DE LA PRIERE, préparée cette année par les femmes du Guyana sur le thème : "La sagesse de Dieu renouvelle notre compréhension".

-lundi 10 mars à 20h à la Pizza Roma, 61 av du Maine, 75014, CAFE-THEO sur le thème : "Etre ou Avoir" - prix des consommations : 6€

-mardis 11&18 mars à 19h15 à l'Eglise Réformée de Plaisance, 95 rue de l'Ouest, rencontres de spiritualité sur le thème : "Grâce et prédestination" par J.C.Barboure & B.Hollard-Beau

Alain Lachand




21 février 2008

Loisirs jeunes pour les vacances

Ateliers cinémas proposé par le service chrétien du cinema du 3 au 7 mars. Toute l’info cliquer ici

"Les ateliers de février 2008"au Centre Alésia Jeunes 

O.E.P.F Vacances du 25 février au 7 mars 2008 5 rue du Moulin Vert 75014 - Pour les enfants de 4 à 12 ans

Lire la suite

14 février 2008

Samedi 16 février à 20h30: spectacle et dessert pour fêter la St Valentin

 au 16 rue du Moulin Vert.

A 20h30, champagne et dessert en regardant « Tailleur pour dames » de Feydeau. 20 paires d’amoureux, tous âges confondus, se sont aujourd’hui déjà donné rendez-vous. Il y a encore de la place!

Retirer les entrées à Alésia Jeunes ou au centre paroissial (20 euros par couple). 9 passage Rimbaut 75014.

 

02 février 2008

Festival de la Charité dans les paroisses du 14ème

Tables rondes, fêtes, échanges et débats ont été proposés par les associations de solidarité du quartier durant la semaine et se prolongent en cette fin de semaine, jusqu’au Mardi Gras, 5 février.

Voici quelques précisions complémentaires  au tableau (que vous pouvez aussi consulter en cliquant sur le logo du festival de la charité qui se trouve dans la colonne de droite de notre Blog) :

Lire la suite

31 janvier 2008

Solidarité franciscaine : journées d'amitié, Samedi 2 février:de 10h à 21h30 et dimanche 3 février de 10h30 à 19h

L'Association Solidarité franciscaine (Missions franciscaines) et les Franciscains de Paris vous invitent à leurs Journées d'Amitié 2008 au Couvent Saint François, 7 rue Marie-Rose. 75014

Cliquez en dessous pour le programme complet

Lire la suite

Votre voisin n’a pas de papiers

Spectacle gratuit suivi d’un débat avec la Cimade et des associations oeuvrant auprès des migrants  qui se déroulera le vendredi 1er février de 20h à 22h30 à Alésia Jeunes, 16 rue du Moulin Vert. Places limitées, réservation conseillée au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge, tél. : 01 43 95 41 00 (lundi- au vendredi 9h-12h/14h-18h ; samedi 10hà 12h.

6e524cc393f9c7d6aa2bc79479ae4eff.jpgSpectacle adapté pour la scène par la compagnie OPSIS à partir du livre édité par la Cimade* aux éditions La Fabrique « Votre voisin n’a pas de papiers, paroles d’étrangers ». Ce livre est un recueil de témoignages d’immigrés sans papiers qui sont venus en France car ils sont en danger dans le pays qu’ils ont quitté. Ils tentent désespérément de régulariser leur situation, d’obtenir l’asile politique et de faire venir leur famille. Ils se heurtent à une législation de plus en plus compliquée et contraignante, à des administrations qui n’écoutent pas ou qui ont reçu des consignes très restrictives.

Ils vivent dans la peur, la clandestinité, avec la menace d’une expulsion, parfois pendant des années. Sans papiers, ils n’ont pas la possibilité d’avoir un travail déclaré et ne peuvent ni se loger, ni se nourrir ni se soigner correctement.

Le spectacle présente 7 témoignages qui sont expliqués par un conteur donnant le contexte politique, législatif, familial de chacun des parcours de ces migrants.

C’est poignant, car les situations évoquées sont tragiques : aucun pathos rajouté, l’exposé des faits suffit à nous faire comprendre les souffrances endurées par ces hommes, ces femmes et ces enfants et l’absurdité des conditions souvent dégradantes qui leur sont imposées.

 La compagnie OPSIS est elle-même composée de membres issus de France, Géorgie, Grèce, Chine, Brésil, Algérie. Cette diversité culturelle enrichit l’enseignement dispensé à l’école de théâtre qu’elle a créée, EVA.

Monique Garrigue-Viney

 

*La Cimade

La Cimade, service œcuménique d’entraide, est une association nationale d'origine protestante. Créée en 1939 pour venir en aide aux populations déplacées en raison de la guerre, elle continue aujourd'hui encore à assurer l'accueil et le soutien d'étrangers présents en France : permanences juridiques pour les migrants et demandeurs d’asile, pour les femmes étrangères victimes de violence, pour les étrangers malades, auprès des étrangers en prison. Elle est la seule association agréée par le gouvernement pour assurer une présence associative dans les centres de rétention administrative.

Forte de sa présence aux côtés des migrants et face à des législations de plus en plus restrictives qui multiplient les situations d'exclusion où les droits et la dignité des personnes sont gravement menacés, la Cimade témoigne des injustices qu'elle constate et propose des alternatives pour une politique plus respectueuse des droits humains.

 

Contacts: Cimade - Ile de France - Tel. : 01 40 08 05 34  -Internet: poste-idf@cimade.org

30 janvier 2008

P. Luc Dubrulle : la théologie… et ses applications

d640eff7b098b18e41a057e00d9bb99f.gifL’action sociale, la charité. Le P. Luc Dubrulle y a réfléchi, longtemps : sa thèse de doctorat, soutenue en mai dernier pour le doctorat en histoire des religions et en anthropologie religieuse (à la Sorbonne) et en théologie (à la Catho de Paris) porte sur Mgr Jean Rodhain, le créateur du Secours catholique. L’idée du P. Rodhain ? Multiplier les acteurs pour aider les hommes, les femmes, les familles en détresse, en réveillant ce qu’il appelait les « chômeurs de la charité » et qui pouvait se mettre très vite au travail. Vous, moi, des groupes de paroissiens capable de donner et d’agir…

La théologie, c’est le point fort du Luc Dubrulle. Né en 1959  à Avion dans le Pas-de-Calais, il l’a étudié à Paris et à Lille. Ordonné prêtre en 1987 pour le diocèse d’Arras, il a poursuivi ses études à Rome, en théologie morale . Il a été aumônier JEC, chargé d’enseignement auprès des laïcs, dans une école d’infirmières, délégué régional du Mouvement des Cadres chrétiens (MCC), curé de paroisse, délégué diocésain pour la radio… Depuis le 1er septembre 2007, son doctorat le désignait pour prendre la direction  de l’Institut d’études religieuses de Paris (IER), et il revient donc plus directement à l’enseignement. « J'aime la théologie, tant dans son aspect de formation humaine intégrale que dans sa recherche de propositions pastorales pour les sociétés d'aujourd'hui. » explique-t-il. L’IER reçoit actuellement 160 laïcs et 30 religieuses, venus de 17 pays différents, qui s’y forment à un haut niveau.

Gérard Desmedt

Jeudi 31 janvier à 20h 30, au Centre Paroissial, 9 passage Rimbaut, le P. Luc Dubrulle interviendra dans le cadre des Jeudis de Saint Pierre, sur le thème:

"Une paroisse peut-elle être le lieu de la charité, un lieu d'amour, comme dans une famille? 

28 janvier 2008

Stéphane Hessel : un optimiste pacifique et combatif

Dans le cadre du festival de la charité, conférence-débat de Stéphane HESSEL , mardi 29 janvierà 20h 30, au Centre Paroissial, 9, passage Rimbaut

« Il faut combattre le fantasme d’une immigration qui serait dangereuse pour notre pays, parce qu’elle augmenterait le chômage – ce qui est faux – ou qu’elle diminuerait l’identité française – ce qui est absurde. Car ce qui fait sa caractéristique, c’est précisément sa diversité culturelle. »

Lorsqu’il parle d’immigration, Stéphane Hessel sait de quoi il parle. Il est lui-même né allemand, à Berlin en 1917, avant de venir en France avec ses parents dans les années 1920.

Mais il choisit la nationalité française et, en 1941, le jeune normalien rejoint de Gaulle à Londres, avant de repasser en France comme résistant. Arrêté, déporté, Stéphane Hessel sort de la guerre avec une conviction : il veut travailler pour la compréhension entre les hommes et pour la paix. Un engagement le conduit, comme diplomate, à corédiger la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948.

Il travaille ensuite notamment avec  Pierre Mendès-France, Michel Rocard. Homme de terrain et de médiation, il est de multiples combats, défendant les paysans sans terre du Sahel,  les Palestiniens, les sans-papiers (il a fait partie du collège des médiateurs suite à l’affaire de l’occupation de l’église Saint Bernard), n’hésitant jamais à interpeller tous les gouvernements chaque fois qu’il estime que des droits sont bafoués.

Et il continue, à 90 ans, à écrire, à parler, avec un optimisme incorrigible. Pour lui, la France a besoin de l’immigration. Le pays en profite, car elle apporte une richesse économique et culturelle. Des idées qui, en 2008, ont encore du mal à passer dans l’opinion.

Gérard Desmedt

27 janvier 2008

Festival de la Charité, Forum de Solidarité, de Fraternité… dans le 14ème

Pendant la période du 27 janvier au 5 février : problèmes de précarité, de solitude, d’exclusion, de santé, logement, éducation…. vont être les thèmes de réflexion d’échanges, conférences, tables rondes et expositions. En effet, les paroisses de Paris vont accueillir les associations et les mouvements de leur quartier qui agissent dans les domaines de la solidarité.  A cette occasion, on pourra  rencontrer les personnes qui ont déjà pris des initiatives pour tenter de résoudre ces problèmes. On peut espérer que cela permettra de développer une synergie encore plus importante entre les actions déjà lancées. Des liens pourront  se nouer entre tous les bénévoles, salariés et personnes accompagnées car c’est dans un cadre festif que ces échanges se dérouleront.

Nous avons réalisé le programme de toutes (nous l’espérons) les manifestations qui vont se dérouler dans le 14ème  arrondissement. Vous pouvez  le consulter en cliquant sur le logo « festival de la Charité » qui se trouve dans la colonne de droite  de notre « Blog ».

M.G.V.

22 janvier 2008

Emmaüs, 80, bd. Jourdan - 75 014 - suite

Jean Gaucher est le responsable de cet "entrepôt/magasin", où  on engage toute personne désireuse de travailler, des hommes pour l'instant car la manutention est difficile. Ceux-ci ne sont pas forcément engagés à plein temps, et n'ont pas besoin d'être intégrés dans la communauté Emmaus et d'y vivre (sauf s'ils le souhaitent).

Les conditions de travail sont, entre autres, pas de consommation d'alcool pendant le temps de travail et bien sûr ne pas arriver en état d'ébriété. Aucune qualification n'est requise mais il vaut mieux préparer un petit CV.

Si on souhaite déposer des dons, ils acceptent tout (déposer du mardi  au vendredi : seulement l'après midi), les ventes sont le samedi toute la journée.

Mardi 22 janvier, journée anniversaire de la disparition de l’abbé Pierre.

6169e8430fb310eb2f678ccc11b4d0eb.jpg

Emmaüs Défi propose de fêter et poursuivre l’élan de solidarité qu’avait fait naître l’Abbé Pierre à Paris et dans toute la France.

1 - Des ballons Emmaüs seront distribués pour être accrochés partout: aux fenêtres, aux voitures…

 2- Un grand pot de l’amitié est organisé par l’association Emmaüs Défi, entre 17h et 20h au Bric à Brac, 80 bd Jourdan 75014.

 3- Les visiteurs sont invités à faire le don d’un objet : bibelot, meuble, vêtement, jouet,  livre,… et à le déposer au Bric à Brac Emmaüs, 80 Bd Jourdan (toute la journée du 22 janvier) ou à la Mairie du 14° (dépôt de 12h à 20H) 2 place Ferdinand Brunot 75014.

4-Un écran géant devant le Bric de Jourdan diffusera des images de l'Abbé Pierre.

 Venez nombreux avec votre don!

20 janvier 2008

Changements climatiques : Les chrétiens doivent prendre leurs responsabilités

Les évêques européens invitent les chrétiens à « prendre leurs responsabilités » en matière de changements climatiques et style de vie chrétien.

0b70adc23e5b651347a72d4bafcb0541.jpg

Le groupe de travail « Politiques de l'Union Européenne en matière de changements climatiques et style de vie chrétien » mis en place par la Commission des Episcopats de l'UE (COMECE) s'est réuni pour la première fois le 11 janvier dernier à Bruxelles, sous la présidence de Franz Fischler, ancien Commissaire européen à l'agriculture, indique un communiqué de cet organisme.

En mars 2007, l'Union européenne s'est engagée à réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020. L'accord récemment trouvé lors de la Conférence de Bali a ouvert la voie à la mise en œuvre de nouveaux objectifs mondiaux pour l'après Kyoto.

Les évêques de la COMECE souhaitent que les chrétiens prennent leurs responsabilités face à cet enjeu fondamental pour l'humanité. Afin d'apporter une contribution à la réflexion, ils ont officiellement décidé le 23 novembre 2007 de la mise en place d'un groupe de travail sur « les politiques de l'UE en matière de changements climatiques et le style de vie chrétien».

19 janvier 2008

27 janvier au 5 février, Festival de la Charité : Un temps d’information, de rencontres, et de fêtes sur le thème de la solidarité.

Rencontre avec Marie-Céline Audic, coordinatrice pour Saint Pierre de Montrouge.

4803adc14487cde3da80c5c05a674320.gif

Le Festival de la Charité, qu’est-ce que c’est ?

C’est un ensemble de rencontres, d’échanges, de débats et de fêtes …qui se dérouleront pendant une dizaine de jours du 27 janvier au 5 février 2008 à Paris sur un thème essentiel pour les Chrétiens : la Charité, c’est-à-dire l’amour des autres, indissociable de leur foi. C’est donc une occasion pour le diocèse de Paris de faire découvrir et de partager toutes les initiatives prises dans le domaine de la solidarité.

 
b4ee9d2de2e679a32d15ba58fd8abf0f.jpgPourquoi cet événement a-t- il suscité une grande mobilisation à Saint Pierre  de Montrouge ? Parce que cela s’inscrit à la suite de 2 moments importants vécus dans notre paroisse : « Paris Toussaint 2004 » au cours duquel il y avait eu des « Portes Ouvertes » pour les associations caritatives. Il fut alors décidé d’organiser « une Journée de la Solidarité » qui s’est déroulée  en janvier 2006: chaque mouvement a pu y présenter son action. La découverte de ce qui était vécu par les uns et les autres a été tellement fructueuse qu’il a semblé nécessaire de renouveler l’expérience. Des projets ont été lancés et, au printemps 2007, élargis et enrichis pour créer ce festival : en effet, au lieu d’une journée, nous avions la chance de disposer d’une période de 10 jours!

 
Quels sont les objectifs de ce festival ?

Outre la découverte de la diversité des initiatives grâce aux témoignages qui seront donnés, ces journées seront l’occasion d’une réflexion au travers des rencontres entre les acteurs des différentes associations et mouvements de notre quartier.

L’ambition est d’associer à cette démarche d’entre aide le plus grand nombre car la solidarité est l’affaire de tous.

Ce festival peut être aussi un moyen de changer de regard sur ce qu’est la charité.

Ces moments passés ensemble devraient permettre de créer des liens entre les personnes qui y participent.

 
Quelles sont les propositions ?

-Des échanges sur un thème qui s’est imposé lors de la préparation : l’immigration avec une conférence-débat de Stéphane Hessel, et un spectacle théâtral de la Cimade.

-Des informations : grâce à des expositions photographiques sur le logement et sur le thème de la charité, la visite d’un lieu d’accueil pour les sans-abri. Des journées « Portes ouvertes » permettront de présenter des mouvements et associations qui oeuvrent dans le domaine de la solidarité.

- Une réflexion plus spirituelle : guidée par la conférence du théologien Luc Dubrulle

« La paroisse peut-elle être un lieu de charité, un lieu d’amour comme dans une famille ? »

-Des  moments festifs : des repas, un après-midi dansant et la « crêpe-party » du Mardi Gras, en effet, quoi de mieux pour se découvrir que des moments de convivialité où accueillis et accueillants peuvent participer et échanger librement ?

-Les enfants sont invités à des activités ludiques, la fabrication de décorations et de petits cadeaux et à un spectacle sur l’eau et la solidarité.

Monique Garrigue-Viney

18 janvier 2008

Du 18 au 25 janvier : Semaine de prière pour l'unité des Chrétiens

Sur le thème : "Priez sans cesse" (1Th 5,17)

- Samedi 19 janvier – 20h30, Veillée œcuménique de prières et de chants à l'église St Pierre de Montrouge.
- Mercredi 23 janvier à 20h30, Rassemblement œcuménique pour Paris à l'église St Gervais et Protais (derrière l'Hôtel de Ville) avec la fraternité monastique de Jérusalem.
- Dimanche 3 février, à 10h30, Culte de l'Amitié au Temple de l'Eglise réformée de Plaisance-Montparnasse, 95 rue de l'Ouest, 75014 Paris
- Mardi 12 février, à 18h45 au Centre paroissial, 9 passage Rimbaut : Rencontre avec Odile Leleu, organisatrice de la journée mondiale de la prière

17 janvier 2008

Le logement social à Paris : une urgence - exposition à Saint Pierre de Montrouge

Alors que 12 % des ménages parisiens vivent en dessous du seuil régio-nal de pauvreté et que plus de 130 000 Parisiens dépendent de minima sociaux, le diocèse de Paris a souhaité organiser un événement d’une semaine où on puisse découvrir la générosité des Parisiens impliqués dans l’aide aux personnes isolées, en difficulté ou mal-logées : un « Festival de la Charité » dont l’organisation est confiée localement aux paroisses et mouvements. C’est dans ce cadre que s’inscrit la semaine organisée au niveau de la paroisse Saint-Pierre de Montrouge, du 27 janvier au 5 février 2008-01-17.

Tout au long de ce « Festival », une exposition consacrée à la question du logement se tiendra dans l’église Saint Pierre de Montrouge. La Voix du XIVème a interrogé Juliette Ferreyrolles, animatrice à l’antenne des personnes sans domicile pour le diocèse de Paris, qui a la responsabilité de cette exposition :

« 100.000 demandes de logements sociaux insatisfaites à Paris, le recours à des solutions toujours précaires, parfois très onéreuses pour les familles nombreuses de travailleurs pauvres, c’est ce constat alarmant qui est à l’origine de l’exposition sur le logement qui sera présentée à notre paroisse pendant le Festival de la Charité.

Quel est le but de cette exposition ? »

« Cette exposition créée par le diocèse de Paris est proposée aux paroisses. Elle se compose de 6 affiches, auxquelles les paroisses peuvent ajouter une septième. Elle a pour but de provoquer une prise de conscience à la problématique du mal logement à Paris et d’inciter des chrétiens à agir, chacun à son niveau.

Plus particulièrement, son but est d’inciter les propriétaires de logements vacants à les proposer à des locataires à bas revenu, tout en recevant le soutien d’associations spécialisées »

« Quelles sont les associations qui oeuvrent dans ce domaine ? »

« Trois associations oeuvrant pour l’amélioration du logement des plus pauvres, chacune suivant sa mission propre, sont présentes pendant toute la durée de l’exposition pour témoigner de leur expérience et informer les personnes intéressées. Ce sont le Secours Catholique, la Conférence St Vincent de PauL et Solidarités Nouvelles pour le Logement. Par exemple, des propriétaires de logements anciens nécessitant une réhabilitation, peuvent recevoir une aide. »

Isabelle Constans