Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 août 2009

Au village Reille...

Habitants du XIV ème, peut-être vous est-il arrivé, venant déjeuner au self-service de l'avenue Reille, ou encore lors de la fête du quartier Montsouris, de traverser ce que les sœurs qui y vivent, appellent le « village Reille ».

Ces sœurs sont des Franciscaines Missionnaires de Marie (un sigle ! FMM). Elles appartiennent à une famille nombreuse ( 7700 membres de 76 nationalités ) répandue dans 77 pays des cinq continents.

Hélène de Chappotin - Marie de la Passion,  a été leur fondatrice ; elle fut béatifiée à Rome, le 20 octobre 2002

Hélène de Chappotin, qui est-elle ? Une Nantaise qui a vécu dans la deuxième moitié du 19ème siècle  (1839 -1904) et qu'une suite d'événements, préparation familiale, joies et épreuves, envoie comme jeune religieuse inexpérimentée dans une mission du sud de l'Inde (Madurai), et conduit à fonder un Institut missionnaire.

A celui-ci, elle a légué ses intuitions personnelles bien franciscaines d'ouverture à l'universalité du monde et de l'Eglise, de justice et de paix, de présence, de solidarité avec les plus démunis ; et surtout d'une vie missionnaire prenant sa source et son dynamisme dans la prière et l'Eucharistie.

Aujourd'hui, la mission est au bout du monde comme au coin de la rue !

 

28 juillet 2009

L’Encyclique "Caritas in veritate"du Pape Benoît XVI

On peut lire et télécharger le texte de l'Encyclique du Pape Benoît XVI "Caritas in veritate"sur le site du Vatican : http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/encyclical...

On peut consulter et télécharger la présentation par le Cardinal André Vingt-Trois de cette Encyclique "Caritas in veritate" sur le site du diocèse de Paris : http://catholique-paris.cef.fr/

28 juin 2009

Saint Pierre de Montrouge a (presque) retrouvé son clocher!

StPierreMontrougeDSCF4023.jpg

La joie de retrouver le clocher de Saint Pierre, avec la chaude couleur de ses pierres, et ses cloches restaurées, a inspiré à Claudie Renaudin, paroissienee et poète, le texte qui suit. Et, comme un bonheur ne vient jamais seul, rappelons que dimanche prochain, 28 juin, est la Saint Pierre, fête patronnale de saint Pierre de Montrouge, dont nous entendrons l'appel des cloches.

LES CLOCHES DE MON CLOCHER
Elles arrivent en hâte traversant la fenêtre,
toutes carillonnantes et dansantes, pour être
le rendez-vous, le temps, la prière du jour.
Polyphonie fidèle, et exacte toujours,
les cloches du clocher racontent le quartier.
Le baptême, la mort, et vous vous en doutiez,
les étapes heureuses de la vie de tout homme.
Les offices, les fêtes, nous font entendre comme
la cloche du dessus frappe mieux nos oreilles,
jusque dans les maisons, pour nous mettre en éveil.
Indiquant qu'il est l'heure de se rendre à l'église,
en grande exactitude, car politesse exige.

Dans la rue, les cafés, certains lèvent la tête,
les sons du carillon leur semblent être une fête.
Les jours de bel azur, d'une seule envolée,
franchissent tout l'espace à grandes enjambées.
Lorsque le ciel est bas, ils semblent plus pesants,
les chants de mon clocher sont un peu hésitants.
Ils roulent sur les toits, traversant ma demeure,
s'effondrent sur le sol, et ainsi le chant meurt.
Rappelant l'angélus, l'angélus de Millet,
font écho dans tout homme, le mettant aux aguets.
J'aime bien mon clocher qui entre tout entier
dans mes murs, mon cœur  enveloppant le quartier,

je l'écoute sonner ...
vous aussi, le sentez,
il veut ... nous rassembler.

Claudie Renaudin

19 juin 2009

La maison Alésia-Jeunes, 16 rue du Moulin Vert, fête son 3ème anniversaire : Expos, jeux, spectacles… samedi 20 juin, de 14 à 22 heures.

La paroisse saint Pierre  de Montrouge célèbre le troisième anniversaire de la maison Alésia-Jeunes. Tous les groupes, les jeunes et les parents en lien avec cette maison sont invités aux expos, jeux, apéros, spectacles, danses, musiques qui se déroulent tout l'après-midi et une partie de la soirée,  le samedi 20 juin de 14h à 22h. La nouvelle plaquette avec les propositions d'animation pour l'année prochaine sera aussi donnée aux familles. Il y a des nouveautés pour les jeunes et pour les parents. Cet après-midi est un passage obligé pour tous ceux qui veulent, pour leurs enfants, découvrir la Maison Alésia Jeunes, 16 rue du Moulin Vert.

18 juin 2009

Derniers jours jusqu’au 21 juin : Exposition « De Sienne à Florence... Les Primitifs Italiens » Collection d'Altenbourg. Une très émouvante exposition dans un musée magnifique! A ne pas manquer !

Considérée comme l'une des plus importantes collections de Primitifs Italiens hors d'Italie, ces œuvres exceptionnelles réunies au XIXe siècle par Bernard von Lindenau sont présentées pour la première fois à Paris au Musée Jacquemart-André.

saints et Vierge à l'enfant.jpg

Constituée entre 1840 et 1850, la collection des primitifs italiens du baron Lindenau, aujourd'hui conservée au Musée d'Altenbourg n'est peut-être pas la plus ancienne du genre, mais certainement l'une de celles qui a été conservée intégralement en l'état, elle comporte un ensemble unique de panneaux peints de la fin du XIIIe siècle au début du XVe siècle. Cette période correspond, non à la peinture de la première renaissance mais à celle du Moyen Âge si rarement présentée dans nos musées.

la preuve par le feu de Saint François.jpgLe parcours proposé retient comme fil directeur la simple chronologie depuis les années 1280 jusqu'au début du XVe siècle, un parallèle à notre « temps des cathédrales » qui trouve en Italie un mode d'interprétation particulièrement original. Cette exposition présente pour la plupart des panneaux peints de petit format des « les écoles » de Sienne et de Florence.

Cette exposition est tout à la fois émouvante et passionnante : des représentations que je n'avais encore jamais vues : le Christ qui monte sur la croix avec une échelle. La présentation chronologique permet de faire découvrir l'évolution de l'art des premières œuvres à la fois symboliques, et naïves, très proches des icônes vers un art plus humain, plus expressif. En effet, c'est souvent au travers de la représentation des saints ou de personnages secondaires qui entourent la Vierge ou le Christ que les artistes expriment des réactions, des sentiments, un état d'esprit: l'incompréhension , la révolte, la méditation, la souffrance, l'adoration devant le Christ...

Primitifs-Italiens-Madeleine_.jpgLes Vierges à l'Enfant évoluent de la Vierge en Majesté, mère du Sauveur du monde, à des mères qui expriment leur tendresse, les mains de Marie deviennent protectrices, les joues se touchent, l'enfant entoure le cou de Marie ....peu à peu on voit aussi apparaître la perspective, des paysages....les couleurs éclatantes, les fonds or sont très proches des enluminures.

La seule difficulté pour les visiteurs c'est qu'il faut pouvoir s'approcher des tableaux pour découvrir toute leur richesse car les œuvres sont surtout des petits formats.

Vous pourrez prolonger votre visite par les salles qui exposent les collections permanentes très riches du musée où vous pourrez retrouver (entre autres) des œuvres de la même époque et de la Renaissance Italienne.

Dépêchez-vous, il ne vous reste que 4 jours !

Monique Garrigue Viney

Musée Jacquemart-André : 158, bd Haussmann 75008 Paris - Tél. : 01 45 62 11 59- Fax : 01 45 62 16 36- message@musee-jacquemart-andre.com

Accès : RER Charles de Gaulle - Etoile, Métro Miromesnil ou Saint Philippe du Roule. Autobus : 22, 28, 43, 52, 54, 80, 83, 84, 93

Si vous voulez avoir des explications et un aperçu de l'exposition, consultez les sites suivants :

http://www.lefigaro.fr/culture/2009/03/12/03004-20090312D...

http://www.culturespaces culturespaces -minisite.com/primitifsitaliens/ ce site permet même d'examiner à la loupe certaines des œuvres exposées !

http://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/jacquemart/ ou http://catholique-paris.cef.fr/415-Art-Culture-et-Foi-cin...

 

 

SOUTIEN AUX VICTIMES DE LA TORTURE : LA 4EME NUIT INTERNATIONALE DES VEILLEURS DANS LA NUIT DU 27 AU 28 JUIN 2009

Chaque année, pour célébrer la Journée de l'ONU de soutien aux victimes de la torture (26juin), l'ACAT France et d'autres ACAT proposent aux chrétiens de former une immense chaîne de prières dans le monde entier.

  • La Nuit des veilleurs de l'ACAT : prier au coeur de l'action

La mission de l'ACAT est de sensibiliser chacun, et particulièrement les chrétiens, au scandale de la torture. Se rapprocher des victimes de la torture, en intervenant et intercédant en leur faveur, tel est le sens du combat de l'ACAT.

  • Prenons les victimes de la torture dans nos mains : « Dieu n'a d'autres mains que les nôtres »

Paroisses, aumôneries, mouvements, communautés religieuses, tous sont appelés à être veilleurs pour ceux qui souffrent, « Seigneur, tu as vu, tu regardes le mal et la souffrance, tu les prends dans ta main » dit le psalmiste.

  • Des milliers de chrétiens en prière

À la mondialisation de l'action de l'ACAT répond la mondialisation de la prière. Une initiative symbolique où passe le souffle d'une espérance qui n'a rien de déraisonnable, celle d'un monde sans torture.

Lire la suite

17 juin 2009

Week-end au Mont saint Michel

Art, Culture et Foi

MtStMichel-MLViney.jpg

Le Mont-Saint-Michel

3-4 octobre 2009

Voyage organisé par l’équipe ACF du doyenné de Saint-Pierre de Montrouge. Prix: 100€, voyage, hébergement et repas. Cliquez ici pour lire et imprimer le programme et le bon d'inscription.

16 juin 2009

les cloches de saint Pierre sont rentrées à la maison

Les cloches de St Pierre 1.jpg
Quatre des cloches de Saint Pierre de Montrouge sont arrivées hier soir, après un séjour de restauration et réparation. Eles rejoignent la cinquième cloche, déjà en état, qui a été reinstallée dans le clocher.

Elles ne seront peut-être pas en état de fonctionner dès dimanche prochain, mais le seront sûrement pour le dimanche suivant.

On pourra donc à nouveau entendre cinq notes différentes, et non plus une seule.

A.C.

08 juin 2009

Temps d’échanges et de prière pour la paix, conférences …, braderie, concert …

Semaine pour la paix en Palestine et en Israël du 4 au 10 juin 2009.
Vous pouvez prendre connaissance du communiqué de Presse sur le site de Pax Christi France : http://paxchristi.cef.fr

Messe pour les retraités de Paris mardi 9 juin à 15h.
Elle sera célébrée par Monseigneur Pollien et organisée par le Mouvement Chrétien des Retraités en l’église Saint Sulpice.

Braderie de Montparnasse-Rencontres. Le mardi 9 juin de 14h30 à 19h30 et le mercredi 10 juin de 12h30 à 16h30. Au 92bis bd du Montparnasse

Mercredi 10 juin 20h30 "L’espérance en musique ; "Te Deum de Lagrasse". Conférence de l'Office Chrétien des Handicapés (OCH), avec Jeanne Barbey, musicienne professionnelle, atteinte de mucoviscidose.
Au Théâtre Saint Léon, 1 rue du Cardinal Léon Amette • Paris XV. Conférence précédée de la messe à 19h00.

Aux quatre vents des religions… Temps de partage : ensemble pour la PAIX
Dimanche 14 juin de 17h à 19h au Foyer des Père Capucins. 32 rue Boissonade, 75014 Paris
Interviendront sur le thème :
Pour le judaïsme : Madame Delphine Horvilleur, Rabbin du Mouvement Juif Libéral de France
Pour le christianisme : Monsieur Gilles Castelnau, Pasteur de l’Eglise Réformée de France
Pour l’islam : Monsieur Gewargues Putrus Aumônier musulman
Après un temps de recueillement, partage du verre de l’amitié

Concert d’orgue à Notre Dame des Champs : Dimanche 14 juin à 15h. Avec Philippe Ourselin. Œuvres de Schumann, Brahms, Franck…

Quelques brèves nouvelles de la paroisse Saint-Pierre de Montrouge

 

Mardi 9 juin : à 15h, à l'église St Sulpice, Mgr Pollien préside la messe des retraités de Paris. Cette messe est animée par le Mouvement  Chrétiendes Retraités

Dernière soirée de lectio divina de l’Evangile selon St Marc. A 20h 30, dans l’église. Temps d’évaluation de ces soirées, également.

Samedi 13 juin : Dernière halte-prière de l’année avec l’intervention à 10h du père Francis Corbière sur le thème : « Paul, maître de prière », à Notre-Dame de Bon Secours.

Samedi 20 juin : troisième anniversaire d’Alésia jeunes : journée portes ouvertes à la Maison ! Stands, musiques, jeux… pour les parents et pour les enfants. Présentation de la nouvelle plaquette d’activités.

à 18h 30, dernière messe des familles animée par les enfants, mais aussi les autres groupes de musique de la paroisse.

Dimanche 21 juin : Emmanuel Fontaine, diacre dans notre paroisse est ordonné prêtre dans son diocèse d’Arras en la cathédrale N.D de l’Assomption

Il ne reste plus que 2 places au camp des pirates à St martin de Bréhal du 4 au 13 juillet ( CE2 – CM2 ).

Le Père Bruno Laurent, actuel curé de St jean des deux Moulins dans le 13ème, rejoindra l'équipe sacerdotale l'année prochaine . A temps partiel, sur le site de Notre-Dame de Bon Secours, et comme vicaire sur la paroisse.

A la rentrée prochaine, le groupe "Art Culture et foi", a préparé un WE spirituel et artistique au Mont St Michel. Ce sera le WE des 3 et 4 octobre. Les tracts d'information, de couleur violette, sur le contenu de ce WE sont présentés dans l'église.

06 juin 2009

Oecuménisme dans le 14e

OEcuménisme dans le 14e vous invite à

un CAFÉ THÉO sur le thème

Que vous soyez croyant, incroyant, agnostique… venez en débattre :

lundi 8 juin à 20h Pizza Roma – 61 avenue du Maine -75 014- Paris 14e, salle à l’étage. Consommation : 6€, métro : Gaîté ou Montparnasse

25 mai 2009

Je crois, mais parfois autrement...

Entretien avec Paul Abela autour de son livre "Je Crois, mais parfois autrement" (Ed. L'Harmattan) : Mardi 26 mai 20h00 à la chapelle Saint Bernard

Paul Abéla « Je Crois mais parfois autrement "

Parler de Dieu aujourd'hui dans le langage des premiers siècles, c'est se condamner à n'être pas compris et faire courir à Dieu le risque d'apparaître comme un mythe à reléguer au musée des antiquités"(Maurice Zundel).Pour donner suite à ces remarques, Paul Abela fait une lecture critique de quelques formes traditionnelles de nos prières et de quelques dogmes et fait diverses propositions et un Credo concret, inspirés de l'Evangile. Edition L'Harmattan. Collection Chrétiens autrement, Octobre 2002

Ingénieur et économiste, Paul ABELA a longtemps travaillé dans des entreprises privées, puis au Ministère de la Coopération et a terminé sa carrière comme expert international au Bureau International du Travail. Parallèlement à sa vie familiale et professionnelle, il a eu une vie associative intense, notamment à la Vie Nouvelle, et à Droits et Liberté dans les Eglises.

34, place Raoul Dautry - 75015 Paris - (Entrée sous la pendule de gauche de la gare) Tel/Fax : 01.43.21.50.76

20 mai 2009

Atelier d'icônes d’EVA VLAVIANOS, exposition à Notre Dame du Travail

Une exposition d’icônes contemporaines a été organisée à Notre Dame du Travail . Les Icônes sont le produit d’un atelier que dirige Eva Marova Vlavianos à l’œuvre hagiographique immense. Ces icônes nous aideront à mieux comprendre la spiritualité orientale comme nous le rappelait le Cardinal Joseph Ratzinger dans « L’esprit de la liturgie » en 2000.

IconeMariePassion-Tracts.jpg

L’exposition aura lieu du 2 au 7 juin 2009 dans la salle Soulange Bodin 36 rue Guilleminot 75014 Paris. (de 10h à 18h30).

Lire la biographie de Eva Marava-Vlavianos:

Lire la suite

17 mai 2009

Les étudiants de Saint-Pierre-de-Montrouge vous invitent

2500 étudiants, à l'appel de leur évêque, partiront ensemble en pèlerinage en Terre Sainte cet été, du 21 au 31 juillet 2009.

Afin de faire connaître ce beau péleringage dans notre paroisse et au-delà, et pour permettre son financement, l'église Saint-Pierre de Montrougeva vibrer au son de « 60 Voix Pour Le Seigneur», lors d'un concert « En plein chœur » donnéle 6 juin prochain A cette occasion, trois chœurs se réunissent :

- le groupe GOSPEL de l'IPC
- le groupe malgache ANTSIVA
- la chorale des étudiants de St Pierre de Montrouge.

Les étudiants de Saint-Pierre de Montrouge vous invitent à leur grand concert, en l'église Saint-Pierre de Montrouge (Paris 14ème, métro Alésia ) le samedi 6 juin 2009 à 20h45 ! Pour la deuxième année consécutive, l'Eglise va vibrer au son de 60 Voix Pour Le Seigneur, avec le Gospel de l'IPC, le groupe malgache ANTSIVA et le choeur des étudiants de la paroisse.
Entrée gratuite, participation libre (les bénéfices sont destinés au groupe des étudiants de la paroisse partant au pélerinage national en Terre Sainte cet été).

14 mai 2009

Evénements religieux en mai 2009

Samedi 16 mai, Forum de la charité
Rassemblement des tous les acteurs de la charité sur le diocèse à Notre-Dame de Grâce de Passy, de 13h30 à 20h: Temps de rencontres, de partage, de témoignage et de prière, - Exposition des actions de 50 associations
- Intervention du Cardinal André Vingt-Trois
- Témoignages de deux jeunes vivant une expérience de partage de vie avec des sans abris.
Renseignements : 01 55 07 55 66 – vicariat.solidarite@diocese-paris.net
Notre-Dame de Grâce de Passy, 10, rue de l'Annonciation 75016 PARIS- Métro :Passy- RER : Boulainvilliers

Célébration du sacrement de l'onction des malades à Saint Pierre de Montrouge.
Les personnes qui le reçoivent doivent s'y être préparées auparavant.
Le sacrement de l’onction des malades sera célébré jeudi 21 mai (Ascension) à la messe de 11h pour ceux et celles qui l’auront demandé. Préparation mardi 19 mai à 16h au centre paroissial. Cette messe sera présidée par notre vicaire général, Mgr Eric de Moulins Beaufort. Renseignements et inscriptions avant le 15 mai auprès de Dominique Lenoble (01 43 22 19 50) ou par le tract posé dans l’église. Tracts et informations dans l'église ou à l’accueil du centre paroissial de la paroisse Saint Pierre de Montrouge, 9 passage Rimbaut tel 01 43 95 41 00.

Rencontres prochaines à la paroisse DE SAINT PIERRE DE MONTROUGE

Dimanche 17 mai : à 16h45, concert Bach Cantus dans l’église de saint Pierre de Montrouge. Répétition pour le public qui veut apprendre la cantate. Concert à 17h « Wachet auf, ruft uns die Stimme »   ("Réveille toi, la voix nous appelle") Cantate BWV 140. Entrée libre - participation aux frais.

Mercredi 20 mai, à 20h30 : Brigitte Fontaine, qui a peint l’icône de la Résurrection, et son professeur, Georges Drobot, fresquiste, nous donneront une explication sur la théologie de l’icône et sa réalisation. Celle-ci sera ensuite bénie ce soir-là.

Les cloches reviennent, le clocher réapparaît. Présentation des travaux mardi 26 mai à 20h30 au Centre paroissial, 9 passage Rimbaut
Nous commençons à découvrir le clocher avec la nouvelle croix. Il va être recouvert d’un filet de protection sur la partie haute (depuis le campanile jusqu’à la chambre des cloches). La dégradation de cette partie étant trop importante, il faudra un jour la démonter pour la reconstruire. La Ville de Paris, propriétaire de l’édifice, a décidé de la mettre en sécurité et reporter cette nouvelle phase de travaux afin de bien la préparer. Messieurs Meder et de Pemille, architectes du patrimoine, ont la gentillesse de présenter à tous les paroissiens les travaux réalisés, au cours d'une soirée mardi 26 mai à 20h30 au centre paroissial

Jeudi 28 mai: « Feel the spirit », concert Gospel de Pentecôte dans l’église de saint Pierre de Montrouge. 100 étudiants du groupe Pic’Pulse dirigés par le Père Serge Gougbémon. Entrée 12 Euros. Au bénéfice d’une œuvre au Bénin que 33 étudiants et jeunes professionnels iront porter cet été, sur place.

12 mai 2009

GIOTTO - FRANÇOIS, L’HUMILITÉ RADIEUSE : exposition prolongée jusqu’au 24 mai 2009

2505489[1].jpg

Chapelle du Val-de-Grâce, 227 bis, rue Saint-Jacques - Paris 5ème
Exposition ouverte tous les jours de 13h 30 à 19h, le samedi de 13h30 À 18h.
En soirée projection sur la façade de la chapelle
(Voir article du 4 mars 2009 dans la Voix du 14ème)

02 mai 2009

Titus-Carmel : étonnante et belle exposition aux Bernardins

Suite Grünewald est une série de 159 dessins réalisée de juin 1994 à juin 1996, inspirée de la Crucifixion, panneau central du célèbre retable Issenheim à Colmar, peint par Mathias Grünewald, au début du 16ème siècle.

titus calmel1.jpg

Titus-Carmel s’est livré à une véritable étude et une interprétation, élément par élément, de l’œuvre, en explorant dans le détail tous les fragments de la scène de la Crucifixion. Il emploie différentes techniques de dessin : fusain, mine de plomb, encre, pastel, craie, aquarelle ou acrylique, et quelque fois du papier collé. Titus-Carmel  propose cette série comme une méditation. Elle devient une sorte de chemin initiatique des enjeux de la représentation.titus calmel2.jpg
Plus précisément, il a abordé le panneau central du retable en présentant les personnages, titus-calmel3.jpgcomme dans une mise en scène, Marie-Madeleine, la Vierge Marie, saint Jean, saint Jean-Baptiste et enfin le Christ., terminant par le centre du tableau. Tous les dessins sont au même format 70x60, choisi.
Ancien élève de l’école Boulle, Titus-Carmel travaille par séries, a réalisé une œuvre riche, présente dans une centaine de musées, et a publié une quarantaine de livres, de poésies ou d’essais sur l’art et la littérature.
Une bonne raison de se rendre au Collège des Bernardins !
Jusqu’au 7 juin 2009. Tous les jours 10 à 18h, dimanche 14 à 18 h et mardi jusqu’à 22h. Entrée libre

01 mai 2009

OECUMENISME dans le 14e

Samedi 9 mai : de 10h. à 17h.30 (Office des sœurs à 17h50)

Une journée de spiritualité chez les Sœurs Diaconesses de Versailles,10 porte de Buc à Versailles, animée par Sœur Bénédicte, sur le thème de la mission : « L’œcuménisme actuellement : recherche d’un chemin d’essentiel. » S’inscrire avant le 10 avril. (voir tract)

Samedi 16 mai : 10h à 17h. à la Mutualité 24 rue St Victor 75014 Paris

« Ensemble pour l’Europe » Voir tract et bulletin d’inscription

Mardi 19 mai : à 19h45 au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge, 9 passage Rimbaud 75014 Paris

Rencontre avec le Pasteur Olivier Bres, Président de la Fédération d’Entraide Protestante, Pasteur de l’Eglise Réformée de Plaisance en 1980, il a activement participé à la renaissance de l’œcuménisme dans le 14ème.

Samedi 27 juin : à partir de 20h. « Nuit des veilleurs » à l’Eglise St Leu, 92 rue Saint Denis, Paris 1er.

28 avril 2009

Rencontres et débats de société fin avril 2009

"L'Eglise protestante: unité et diversité, le dialogue oecuménique permet-il à l'Eglise protestante de se « réformer »  sans cesse ?"
Mardi 28 Avril : à 20h15 Paroisse Sainte-Rosalie, 50 Bld Auguste Blanqui 13ème Conférence du Professeur Raphaël Picon

Rencontre avec Sengdao Vangkéosay, économiste laotien : Mardi 28 avril à 19h à la Maison des Associations du 13e, 11 rue Caillaux 75013 Paris
Le  CCFD vous invite à débattre avec Sengdao Vangkéosay, son partenaire dans les projets de développement rural au Laos depuis 20 ans : création de coopératives de micro-crédit en partenariat avec la SIDI, développement de la filière du commerce équitable avec Artisans du Monde et Ethiquable.

«Crise économique ou crise de société ? Quelles perspectives et quelles actions ?» : Mercredi 29 avril 2009, 20h :
À 20h au Bon Conseil, 6 rue Albert de Lapparent 75007 Paris, témoignage-débat avec François Soulage, président national du Secours Catholique. Entrée libre !
Mercredi 29 avril 2009, 20h00 :
Entrée libre

«Avec François d'Assise, des repères pour notre monde ?»

bernardins.JPG

« Mardi des Bernardins ». Mardi 28 Avril 2009, 19 h 30 - 21 h 30
Questions ouvertes
Avec :- Xavier Emmanuelli, du Samu social
-François Soulage, président du Secours Catholique
-François Delmas-Goyon, enseignant
-Débat animé par Céline Hoyon, journaliste.
François d’Assise prônait un certain émerveillement devant la création, avec un regard empreint d’optimisme. Il avait pour les plus faibles un regard de tendresse, une attention particulière pour l’exclu, le démuni.
« Dans un monde traversé par de nouvelles violences, de nouvelles détresses, quel chemin de fraternité nous est ouvert par François d'Assise ? »
Soirée en lien avec le 8ème  centenaire franciscain et l'exposition sur Giotto au Val de Grâce. (Article paru le 4 mars 2009 ? Cherchez dans la rubrique « expositions » de La Voix)

Collège des Bernardins, 20 rue de Poissy- 75005 Paris Métro Cardinal Lemoine, Maubert-Mutualité. Bus : 63, 86, 87, 24, 67, 47,89.
www.collegedesbernardins.fr

17 avril 2009

Une actualité anti-Résurrection ?

rubens_resurrection_ouvert_xl.jpg
La Résurrection du Christ (Rubens, 1612)
Un tremblement de terre en Italie.
Des secousses sismiques dans notre vie économique et sociale.
D’autres secousses très médiatisées dans notre Eglise…
L’actualité n’est vraiment pas à la joie : mais l’est-elle plus à la foi ?
Que peut signifier dans ce monde-là, l’annonce de la victoire du Ressuscité ?
La Résurrection ne change pas les évènements de notre vie, mais la façon de les vivre.

En ce matin de Pâques, trois personnes vont au Tombeau. Leur vie est lourde, comme la nôtre, sans plus de foi, ni d’amour, ni d’espérance que nous aujourd’hui face à l’actualité. Déprime, déception, mort de Dieu….
Mais ce tiercé des trois déprimés va devenir gagnant. La Résurrection de Jésus va les saisir et les retourner.
1. Marie-Madeleine : elle arrive la première au tombeau parce qu’elle incarne la charité, la prévenance, l’amour. Elle vient s’occuper du corps de Jésus, car l’amour est plus fort que la mort. Elle est la première à savoir et même à voir que l’Amour a vraiment vaincu la mort. La Résurrection est proclamation de l’Amour plus fort.
2. Jean, le disciple aimé, figure de la foi, dans sa pureté : car il voit le tombeau vide (c’est-à-dire rien) et il croit. Sans avoir besoin d’une apparition, comme Thomas. Il croit sur Parole, il n’a que la Parole de Jésus (« Je suis la résurrection et la Vie ») et il croit. La foi transforme l’espoir en certitude, sans autre preuve.
3. Et Pierre, médaille de bronze, si j’ose dire ! Il a trahi son Maître, il est plein de sa honte, mais il n’a pas désespéré, comme Judas. Il survit pour l’instant. Et il suit l’amour et la foi : Il devient ainsi la figure de l’espérance au-delà du péché. Il a eu raison de ne pas désespérer. Il le vérifiera bientôt, dès que le Ressuscité lui apparaîtra : « Pierre, m’aimes-tu ? », trois fois !

Pâques n’est pas que la victoire de Jésus Ressuscité. C’est le moment où nous renouvelons notre baptême, cet acte par lequel Dieu pose en nous la charité, la foi et l’espérance pour affronter le monde, ses violences et ses contradictions. Nous sommes les enfants de cette victoire.
Père Philippe Marsset

13 avril 2009

Le Choeur Harmonia Sacra, en tournée en France et Belgique, la première à Paris : Jeudi 16 Avril 2009, à 20 h30 au couvent des Franciscains.

affiche_concert couvent saint François.jpgJeudi 16 avril, Chapelle des Franciscains 7, rue Marie Rose, Paris 14è, (métro Alésia) (entrée libre)
Un évènement culturel
La famille franciscaine et l’ensemble baroque Harmonia Sacra mêlent leurs talents et leurs énergies pour offrir 14 concerts exceptionnels dans 14 hauts lieux de l’histoire et de la culture passée et actuelle des franciscains à travers toute la France.
La musique dépasse toute frontière et transcende toute culture. C’est donc en musique que le public sera invité à fêter Saint François, à travers ce concert accessible, festif et de grande qualité.
Une splendeur musicale
Nombreuses sont les œuvres inspirées, à travers les siècles, par la spiritualité et l’humanité de François d’Assise : des mélodies grégoriennes aux Prières ou St François de  Francis Poulenc. Notre programme a fait cependant le choix du XVIIe siècle : celui où la musique est au cœur de toute vie humaine, spirituelle, et culturelle dans l’Europe. Celui aussi qui nous a légué des pages merveilleuses, d’une richesse musicale et artistique insoupçonnée... et encore à découvrir.
Ainsi, le concert fera entendre, en création mondiale, les œuvres de Jacques Duponchel de Douai. Ce musicien franciscain natif des « Flandres », compose de nombreuses pièces durant ses activités romaines. Nous avons choisi des pièces publiées en 1665, pour la fête… de la Saint François !
La beauté pour aujourd’hui
Cette tournée de concerts sera, à n’en pas douter, une occasion de faire se rencontrer les publics, simples curieux ou mélomanes, croyants ou non, autour de l’héritage franciscain.
Les artistes sont en quête constante de beauté : pour eux, pour leur art, mais surtout pour les autres à qui ils veulent la partager. Frère François avait cette capacité d’émerveillement qui ouvre les yeux du cœur à la beauté de chaque chose et de chaque être. Que cette série de « beaux » concerts soit une invitation pour chacun à s’émerveiller de sa propre beauté, celle qui ouvre à l’autre, celle qui ouvre à l’Autre…
En savoir plus sur le Choeur et la tournée: www.harmoniasacra.com

10 avril 2009

« Quelle heure est-il ?»

PLorenzetti-monteecalvaire.jpg
Montée au calvaire - Pietro Lorenzetti, basilique d'assise, 1317

« L’heure est venue pour le Fils de l’homme d’être glorifié. »
À la demande de quelques grecs sympathisants à la foi juive qui se demandent s’il n’est pas le Messie tant espéré, Jésus répond par un chemin détourné. À nos désirs intérieurs de voir Jésus, il nous est donné de méditer l’image d’un grain de blé qui tombe en terre pour porter du fruit.
De Cana jusqu’à Jérusalem, le Christ s’est donné à contempler à tous ceux qui l’ont approché. Peu ont saisi sa véritable identité. Malgré les signes et les paroles, malgré les gestes de Salut et les Paroles de vie, même les disciples n’ont pas compris qui Il était, d’où Il venait, quelle était sa mission.
L’heure de la Croix est venue. L’heure de la gloire ?
« Si vous attendez un messie guerrier et politique, vous serez déçus, je ne suis pas ce Messie là, je ne suis pas davantage un Messie populaire, acclamé par les foules… Je suis comme le grain de blé : pour porter du fruit, je dois disparaître en terre et accepter de mourir… Je suis le Messie qui doit mourir…»
Il est l’heure, l’heure de la Gloire qu’Il reçoit de son Père pour mieux le révéler à tous ceux qui se tournent vers lui. «Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore.» Sur la Croix, Jésus est le Messie. Il dévoile l’Amour du Père pour tout homme, l’élan du Père qui s’abaisse jusqu’à l’extrême pour le relever de toutes ses extrémités du péché et de la mort.
Ce n’est pas l’heure de la facilité. Et pourtant, «c’est pour cette heure-là que je suis venu… » dit le Christ. Son Heure, c’est l’heure de sa mort. Mais c’est en même temps l’heure de son exaltation, de sa résurrection, l’heure où la gloire de Dieu va être manifestée au monde entier, l’heure où Jésus va attirer à lui tous les hommes de tous les pays… l’heure où il va pouvoir se montrer aux grecs, aux catéchumènes, à nous tous qui cherchons le véritable Messie.
Accepter de rencontrer ce Messie là, c’est accepter de mourir à nous-mêmes pour entrer dans la véritable Vie, la vie du Ressuscité : « si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul.. Mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit… si quelqu'un veut me servir, qu’il me suive… »

Quelle heure est-il ?
L’heure du Christ, l’heure de la Vie plus forte que la mort, l’heure de notre conversion.
« Son salut est proche de ceux qui le craignent, et la gloire habitera notre terre.»
P. Olivier PRAUD

09 avril 2009

Pour le Dimanche des Rameaux et de la Passion du Christ

duccio-cene.jpg
La Cène, de Duccio di Buoninsegna (Sienne, 1525-1560)

Alors même que Judas, par sa trahison a déclenché l’engrenage des événements qui vont conduire à la condamnation, l’exécution et la mort de Jésus,
celui-ci, comme dans une sorte de préparation, en donne la signification profonde.
Au cours du dernier repas qu’il prend avec les Douze,
nous savons que ce repas est sous le signe de la Pâque,
le repas où l’on faisait mémorial de la libération de la servitude d’Egypte, par le passage, la Pâque, de la mer
Et mémorial de l’Alliance de Dieu avec son peuple…
au cours de ce repas Jésus prend le pain qui est là (du pain sans levain, même si l’évangéliste ne le précise pas, un pain signe de renouvellement intérieur),
le rompt comme son corps sera rompu sur la Croix, et le donne aux disciples en disant :
«Prenez, ceci est mon corps (livré pour vous)»,
ceci est le signe, le sacrement, de tout ce que je suis dans la totalité de mon humanité et de ma divinité,
tout ce que je suis qui est partagé entre les hommes,
abandonné aux hommes et remis entre les mains du Père.

Ainsi le Christ, membre à part entière et tête de toute l’humanité,
se remet dans l’amour du Père et remet avec lui dans l’amour du Père toute cette humanité dont il partage le sort et la destinée à l’exception du péché.
En lui se réalise définitivement l’Alliance entre Dieu et les hommes, signifiée non plus par le sang d’un animal, mais par son propre sang versé.
« Ceci est mon sang », dit Jésus, et prenant l’une des coupes qui sont là
et qui rappelaient le pacte conclu dans le Sinaï entre Dieu et Israël pendant le séjour au désert,…
«Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance répandu pour la multitude».
Jésus, le Fils de Dieu, le Fils de celui qui n’est qu’amour, qui n’est que don de soi,
Jésus, le Fils unique, manifeste ainsi qu’il fait de sa mort l’acte qu’il révèle
ce qu’il est dans le plus profond de son être,
ce qu’il est de toute éternité, à savoir amour, don total de lui-même....

Alors entrés dans le mystère de la mort de Jésus,
Bouleversés pas ses souffrances,
animés par cette espérance, nous pouvons faire nôtre cette prière de tradition spirituelle chrétienne

Âme du Christ, sanctifie moi,
Corps du Christ, sauve moi,
Sang du Christ, enivre moi,
Eau du côté du Christ, lave moi,
Passion du Christ, fortifie moi,
O bon Jésus, exauce moi.
Dans tes blessures, cache moi.
Ne permets pas que je sois séparé de toi.
Contre l’ennemi perfide défends-moi.
A l’heure de ma mort, appelle moi.
Ordonne-moi de venir à toi,
Pour qu’avec tes saints je te loue,
Dans les siècles des siècles.

Amen.

Père Philippe Maire (extrait de l'homélie du Dimanche des Rameaux 2009)

06 avril 2009

Semaine sainte dans le 14ème et ses environs

grunewald11.jpg
La semaine Sainte a commencé le samedi 4 et dimanche 5 avril avec la liturgie des Rameaux: l’accueil par Jérusalem du Messie et le récit de sa Passion, la contradiction du cœur indécis de l’homme qui ne sait pas choisir ou reconnaître son Dieu…

Le programme complet, jour par jour

Lire la suite

03 avril 2009

Journées mondiales de la jeunesse : Mobilisation pour Madrid 2011

Et passage de témoin le dimanche des Rameaux
La Journée mondiale de la jeunesse 2009 a lieu dimanche prochain, 5 avril, dimanche des Rameaux, dans les diocèses. A cette occasion, à Rome, le passage de témoin entre les jeunes Australiens (Sydney 2008) et les jeunes Espagnols (Madrid 2011) aura lieu place Saint-Pierre. Une vraie mobilisation a ainsi lieu à Rome entre le 3 et le 5 avril pour faire un bilan de Sydney et lancer Madrid 2011. Le Conseil pontifical pour les laïcs organise en effet une réunion des responsables de la pastorale de la jeunesse qui rassemble les comités d'organisation de Sydney 2008, les délégués de 70 pays, les représentants de 35 associations ou mouvements de jeunes catholiques. Le jeudi 3 avril, sera consacré à l'analyse du rassemblement de Sydney, et on  évoquera l'impact du rassemblement en Australie.

La journée du vendredi 4 avril sera consacrée au lancement de Madrid 2011. L'archevêque de Madrid, le cardinal Antonio Rouco Varela, et l'évêque auxiliaire, Mgr César Augusto Franco Martinez, feront un état des lieux de la pastorale des jeunes en Espagne et des attentes suscitées par la JMJ 2011. Les jeunes espagnols engagés dans la préparation exposeront les premières initiatives et leurs projets.

Les relations entre le gouvernement socialiste de José Luis Zapatero avec l'Eglise ont parfois été tendues. Mais le cardinal espagnol attend du gouvernement « la liberté d'action et la coopération », en prévision de cet acte mondial qui pourrait accueillir « au minimum un million de personnes, peut-être deux ». Il a précisé que la rencontre pourrait avoir lieu la troisième semaine d'août à la base militaire des « Cuatro Vientos » où le pape Jean-Paul II avait rencontré plus de 700.000 jeunes (un million selon certaines sources), le 3 mai 2003.

A.C.

02 avril 2009

L'Eglise en mission continentale

Jeudi 2 avril 2009: L’Église en mission continentale

Les Églises d’Amérique Latine, avec un riche passé, dans les défis de l’évangélisation de ce monde aujourd’hui.
Témoignage de Philippe Kloeckner, ancien "fidei donum" au Pérou,  responsable du pôle Amérique Latine Service de la  Mission Universelle de l’Église.

Déroulement
- 20 h : témoignage et débat
- 21 h 30 : temps de prière autour du continent évoqué
- 22 h : pot convivial
Lieu : «Missionnaires d’Afrique» Pères Blancs
31 rue Friant 75014 Paris - {M° Porte d’Orléans - ligne 4}

fr Bernard MEHA
Site: http://www.bernard-meha.fr
Paroisse Saint-Dominique: http://saintdominique-paris.com
Coopération Missionnaire: http://www.coop-miss75.org/

Dans les paroisses du 14ème du 2 avril au 6 avril 2009

Jeudi 2 avril : 10 à 22h, Journée du Pardon à la paroisse Saint Dominique, 20h, 31 rue Friant : Témoignage et débat sur les défis l’évangélisation du monde d’aujourd’hui, Jeudi 2 avril à 20h30 dans l’église Saint Pierre de Montrouge, Damien Ricour interprète « Bienvenue au Paradis»
Samedi 4 : 10h, Halte-prière à Notre-Dame de Bon-Secours, 14h : Fête du Groupe Scouts et Guides de France à Notre Dame du Travail
Dimanche 5 avril à 15h, à l’église Notre-Dame-des-Champs : deuxième concert d’orgue de la saison 2008-2009 avec Nicolas Zannin sur le thème de la Passion du Christ
Lundi  6 avril 2009, 20h30 : « Les 7 paroles du Christ en Croix » de Haydn à l’église Notre-Dame du Travail

Lire la suite

29 mars 2009

A propos des déclarations dans l’Eglise ces derniers jours

1. Tout d’abord, nous, chrétiens, devons aller à la source des paroles du Pape.

Un catholique ne peut pas se contenter des approximations / déformations de la presse. Notamment en ce qui concerne la déclaration sur le préservatif, lors de son voyage en Afrique. Couper une phrase est un acte de mauvaise foi et une trahison.

2. Ne confondons pas les niveaux des trois dernières prises de parole de l’Eglise :

Par rapport à la levée de l’excommunication, il s’agit d’un acte magistériel du Pape qui a reçu la mission, comme Pierre dans l’Evangile, d’être signe et vecteur d’unité au nom du Christ pour son Eglise. Son geste à l’égard des évêques excommuniés est un acte de pardon en vue d’une réconciliation qui est maintenant entre les mains des évêques. On ne peut pas obliger quelqu’un à aller où il ne veut pas aller. C’est comme un enfant qui aurait claqué la porte de la maison, à qui son père ré ouvre la porte plusieurs années après: «  tu peux revenir, mais je te signale, on a réaménagé l’appartement autrement, tu prends les meubles et tout le reste tel que c’est ». Aujourd’hui, aucune réintégration n’est demandée par les évêques, mais « la patate chaude » est dans leurs mains.

Sur le jugement moral de l’évêque de Recife quant à la petite fille violée que sa mère a fait avorter. C’est, à mes yeux, un jugement purement légaliste, pharisien, sans cœur et donc sans discernement. Une condamnation qui oublie que le viol est aussi un assassinat psychologique pour toute une vie, plus inhumain que la mort (qui est par définition, définitive). Est-ce que la torture n’est pas plus inhumaine que la mise à mort ?

Sur l’intervention dans l’avion vers l’Afrique :
Il y a un vrai problème de communication du saint Siège.
Trop contents de trouver un bouc émissaire, une certaine presse risque, maintenant que     le Pape est ainsi étiqueté, de ne pas en rater une, à son encontre.

3. Sur la question de fond de la moralité du préservatif

Ce que l’Eglise en ses ministres, enseigne, c’est qu’on ne peut se contenter d’un regard sanitaire (se préserver) sur le sens de la sexualité et de la relation sexuelle. Il faut y inclure un regard humain et spirituel.
Le regard humain, c’est la solidarité avec les malades : L’Eglise catholique est l’institution privée la plus engagée dans le monde contre la pandémie : 26% des aides sur la recherche et le soutien institutionnel et médical. Avant l’ensemble des ONG : 18%.
Le regard humain, c’est aussi le soutien dans les centres d’accompagnement et de compassion que les religieux et médecins ont créés.
Le regard spirituel, c’est que l’homme est capable de choix de maturité dans la maîtrise de sa vie sexuelle. Les vertus de chasteté, d’abstinence et de fidélité ne sont pas que chrétiennes, elles sont spirituelles (et aussi chrétiennes). Mais tout le monde peut orienter sa vie de manière vertueuse. Il le doit, même.

Voici une histoire africaine : C'est un vieux prêtre, missionnaire en Tanzanie, qui disait à des adolescents: "Pour éviter de se contaminer dans sa jeunesse c'est comme pour traverser un fleuve infesté de crocodiles: vous avez deux excellentes pirogues, l'une c'est l'abstinence, l'autre c'est la fidélité dans le couple. Ne vous lancez pas à la nage! Prenez place dans l'une ou l'autre pirogue. Mais si, pour une raison ou une autre vous tombez à l'eau au cours de la traversée, il y a derrière ces pirogues solides un canot de sauvetage, fragile, sur lequel vous pourrez encore vous hisser. Cette embarcation de secours, c'est le préservatif."

Le préservatif est un moindre mal dans la lutte contre la propagation de la maladie et de la mort. Il n’est pas un moyen de contraception normal. Mais il ne faut pas rajouter un mal (la mort) à un autre mal (le virus). Le moindre mal n’est pas l’unique bien.

Le Cardinal Lustiger, s’il faut trouver un autre homme d’Eglise crédible, a dit cela en 1988: « Il faut aider la nouvelle génération : elle désire découvrir la dignité de l’amour. La fidélité est possible. Tout véritable amour doit apprendre la chasteté. Des malades du sida sont appelés, comme chacun de nous, à vivre la chasteté non dans la frustration, mais dans la liberté. Ceux qui n’y parviennent pas doivent, en utilisant d’autres moyens, éviter le pire : ne donnez pas la mort. »
Le journaliste de reprendre : « Un pis-aller, le préservatif ? »
« Un moyen de ne pas ajouter au mal un autre mal… ».

Père Philippe Marsset, curé de st Pierre de Montrouge