Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 avril 2020

Actualité à Paris : dispositions générales

Lettre d’Anne Hidalgo, Maire de Paris

Vous pouvez consulter la lettre sur le site la mairie du 14e  

Remerciements au Conseil Régional d’Ile-de-France

La Mairie du 14e remercie le Conseil Régional pour sa  livraison de 26000 masques. Cette donation va permettre à la Mairie du 14e de livrer les commerces ouverts pour protéger les équipes.
 

Aidez-nous à protéger ceux qui sauvent

Par vos contacts professionnels ou personnels, vous pouvez connaitre des entreprises ou partenaires qui disposent de stocks de différents matériels qui pourraient être très utiles aux hôpitaux ou structures médico-sociales, les Ehpad et résidences séniors. Sont particulièrement recherchés les blouses, surblouses, masques, pantalons, charlottes, gants à usage unique… 

Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir en nous envoyant un message à l’adresse suivante : citoyennetemairie14@paris.fr 

Dons de savons 

Les associations d’aides aux plus fragiles manquent de produits d’hygiène. Si vous habitez dans le quartier de la Mairie, n’hésitez pas à venir déposer vos dons de savons dans le hall de la Mairie.
 

Handicap : des initiatives et ressources pour mieux vivre le confinement

Le site paris.fr  a recensé sur cette page toutes les ressources utiles pour soutenir et faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap.

Guide des structures de soins psychiatriques et de soutien psychologique

Le réseau parisien de santé mentale et de soutien psychologique s'est organisé afin d'assurer la continuité des prises en charges et de pouvoir répondre spécifiquement aux nouvelles demandes générées par l'épidémie de Covid 19. 

Son guide permet d'être orienté vers les structures les plus adaptées.

Lancement de PSY Ile de France

Un numéro unique pour aider les familles à soutenir leur proche en souffrance psychique : Le 01 48 00 48 00 est un numéro gratuit, joignable de 13h à 21h 7/7, destiné aux aidants ou membres de l’entourage, quel que soit leur âge, et vivant en Ile-de-France, qui s’inquiètent pour un proche confiné ou en hospitalisation.

Soutien aux entreprises

Dans le cadre des mesures de soutien aux entreprises face à la crise liée à l'épidémie de COVID-19, et d'un commun accord entre le Ville de Paris et la Direction Régionale des Finances publiques de la Région Île-de-France et de Paris, les entreprises sont autorisées à suspendre le paiement des sommes qui restent dues à la Ville de Paris jusqu'au 30 juin 2020.

Le ministère du Travail met à disposition sur cet espace toutes les dernières informations et ressources utiles : dispositif exceptionnel d’activité partielle, fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs, questions réponses, formation à distance…

12 avril 2020

La Résurrection du Christ, de Piero della Francesca

resurrection, piero della francesca

Un beau bouquet de Pâques

photo marie belin avril 2020 fleurs d'oranger.jpg

Ces fleurs d'oranger belles et odorantes sont un beau bouquet de Pâques!

photo Marie Belin avril 2020

11 avril 2020

Giotto, "La Crucifixion"

a68256578a38e81edb8c3825666e04f6.jpg

Les piafs s'invitent... par Marie Belin

photo marie belin avril 2020 les piafs s'invitent chez moi.jpg

Les piafs s'invitent chez moi ,

photo Marie Bphoto marie belin avril 2020 un des moineaux s'installe à table.jpgellin avril 2020

L'un des moineaux s'installe à  table !

photo Marie Belin avril 2020

10 avril 2020

Vendredi Saint - COVID-19 - Intention spéciale

Pape François Intention Covid.jpg

Ce Vendredi Saint, au cours de la célébration de la Passion du Seigneur sur la Place St Pierre è Rome, le Pape François a ajouté une onzième intention de prière universelle, comme suit : 

Le diacre : 

« Prions pour tous ceux qui souffrent des conséquences de la pandémie actuelle : que Dieu notre Père accorde la santé aux malades, la force au personnel soignant, le réconfort aux familles et le salut à toues les personnes qui ont trouvé la mort. » 

Après la prière en silence, le pape a alors prié ainsi :

« Dieu éternel et tout-puissant, refuge de ceux qui souffrent,
regarde avec compassion la détresse de tes enfants atteints par cette pandémie,
soulage la douleur des malades,
donne la force à ceux qui les soignent,
accueille dans ta paix ceux qui sont mort,
et, en ce temps d’épreuve,
accorde à tous le réconfort de ta miséricorde.
Par le Christ, notre Seigneur.
Amen. »

Jeudi Saint : Le dernier repas et le lavement des pieds

la cène par rubens 1632.jpgLa Cène par Rubens

Lire la suite

09 avril 2020

Contre le coronavirus : des imprimantes 3D pour l’hôpital Cochin

imprimantes-stratasys-a-l-hopital-cochin-paris.jpg

On ne s’attend pas à trouver, dans un hôpital, une batterie de machines de fabrication « high tech ». Pourtant, depuis quelques jours, l’hôpital Cochin héberge soixante imprimantes 3D, capables de fabriquer, à la demande, des pièces nécessaires à la lutte contre le coronavirus : des tubulures de respirateurs, des visières de protection, du matériel médical. Le tout en plastique dur… et en quelques heures.

L’avantage ? La rapidité. Entre la décision de l’opération et le commencement de la fabrication, il s’est passé dix jours. Une conception classique, avec fabrication de moules, aurait duré plusieurs mois. Les produits fabriqués par les machines installées à Cochin sont destinées à tous les établissements de L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Un investissement de 2 millions d’euros, financé par l’Université de Paris et le groupe de luxe Kering (Yves Saint Laurent, Gucci, Boucheron…) Une start-up parisienne, Bone 3D, qui s’est spécialisée dans le médical, s’est associée à l’opération. Elle peut concevoir très vite, avec ses ordinateurs, les pièces nécessaires aux soignants.

Gérard Desmedt

Le Moulin à Café : Semaine 4 de confinement

le Moulin à Café image du logo.pngSemaine 4 du confinement l'équipe du Moulin à Café pense bien à vous !

Chers usagers,

Le Moulin à Café est un espace de vie sociale avant tout, et tentera de l'être même à distance. Malgré la crise sanitaire que nous traversons, nous nous devons de rester solidaires !

Le Moulin à Café (association Café Associatif Pernety), est économiquement touché par la crise sanitaire. En effet, 4 salariés sur 5 sont en chômage technique, et un salarié est à 50% en télétravail afin d'assurer le suivi administratif du café associatif. Si certaines charges comme l'URSSAF, le loyer et les factures d'énergies devraient être reportées, la masse salariale reste notre principal poste de dépenses. Vous le comprendrez facilement, sans rentrée d'argent, le café associatif a commencé à puiser dans ses réserves. Cette crise se ressent sur la trésorerie de l'association mais également sur les salaires de nos salariés, qui comme pour certains d'entre vous, voient leur paye réduite à 84% du net. Pour autant, le Conseil d'Administration  souhaite faire l'effort de maintenir ces salaires à 100%.

Plus que jamais nous avons besoin de vous !

Renouvelez votre adhésion 2020

Faites un don

Pensons à nous et notre entourage :

Nous espérons que vous vivez au mieux cette période difficile. Pour celles et ceux qui souhaiteraient un soutien psychologique de professionnels, vous trouverez en pièce jointe un recensement parisien des ressources disponibles selon vos profils.

Aussi, sur la page Facebook du Moulin à Café, un groupe privé des adhérents (à jour de cotisation) a vu le jour, afin de se retrouver et échanger malgré ce confinement. Nous vous invitons à nous rejoindre sur cette plateforme pour rester en lien avec le café associatif.

Ensuite, comment s'occuper au mieux pendant ce confinement ?

Profitons de ce temps mis à notre disposition pour retourner à l'essentiel : se reposer, se ressourcer, faire un grand nettoyage de printemps, rempoter les plantes, faire du tri dans son dressing, appeler nos proches, saluer nos voisins par la fenêtre ... de nombreux tutoriels ou cours en direct sont disponibles sur YouTube et autres réseaux sociaux, tels que de la méditation, de la communication non-violente, du yoga, du sport...

Un talent en couture ?
Le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (rue Raymond Losserand) lance un appel d’urgence à toutes les couturières et tous les couturiers indépendants pour la réalisation de blouses pour le personnel soignant. Les blouses devront être confectionnées en coton et lavables à 65°. L’hôpital met également à disposition un patron pour vous permettre la réalisation. Un grand merci à tous pour votre soutien !
Le Moulin à Café vous propose également de lui confectionner des essuie-mains (20cm x 20cm) et des torchons (idéalement 50cm x 70cm)

Lire la suite

08 avril 2020

Le Petit-Montrouge : un peu d’histoire

Resized_20200330_174737.jpgNous commençons aujourd’hui une promenade qui nous mènera à découvrir peu à peu la petite histoire des rues du  quartier dit du « Petit Montrouge » et de ses environs immédiats.

Tout d’abord, quelle est l’origine du lieu-dit : « Le Petit Montrouge » ? Celui-ci est un écart du village d’origine appelé « Rubeo Monte » puis Montrouge, à cause de la couleur des sables d’alluvions qui recouvrent le fond calcaire du plateau où se situe la cité.

 A une époque lointaine (Miocène), le lit de la Seine avait une largeur de 6km entre les Buttes Chaumont et le plateau de Montrouge. Un manteau de limon rouge  a progressivement recouvert les plateaux au sud dont la pente était faible  vers le fleuve.  Ce limon était constitué d’argile et d’oxyde de fer( 30%) et de sable (70%).

 Avant de poursuivre l’histoire du Petit-Montrouge, nous vous présentons un plan du secteur. Il s’agit de la carte « Roussel » datant de 1731. (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

On y aperçoit le carrefour d’Alésia  dit de la « La Croix des Sages »,, l’embryon de l’avenue du Maine, l’origine   du « chemin de Chevreuse » ainsi que la «  la Grande route d’Orléans » ( avenue du Général Leclerc actuelle).   La rue des Plantes est également visible. La plus grande partie des voies a disparu, compte tenu de l’urbanisation du XIXème siècle, remplaçant les anciens chemins qui traversaient  ces étendues de terrains essentiellement agricoles et où étaient installés  une quarantaine de moulins à vent.

Nous poursuivrons ultérieurement notre- promenade- découverte en flânant dans le Petit Montrouge  , qui a fait l’objet de l’édition par les soins du chanoine Léon Aubert, ancien curé de Saint Pierre de Montrouge, d’un livre paru en 1938 ; comportant 270 pages très documentées.

07 avril 2020

Coronavirus : Le lycée Guillaume Tirel réquisitionné

A la guerre comme à la guerre. Le Lycée Guillaume Tirel vient d’être réquisitionné. Ce lycée hôtelier réputé du 237 boulevard Raspail accueille des élèves qui se destinent à la cuisine, au service de l’hôtellerie et de la restauration. Il reçoit des jeunes de toute la France et de l’étranger et dispose donc d’un internat. Pour cause d’épidémie de coronavirus, les élèves ont dû rentrer dans leur famille.
Guillaume Tirel,La Préfecture de Paris et de l’Île-de-France, le Conseil régional et l'Académie de Paris ont donc décidé de réquisitionner l’internat, pour y héberger et confiner des publics fragiles, afin de soulager les centres d’hébergements d’urgence, surchargés. « Dans cette période exceptionnelle, l’État a, plus que jamais, le devoir de tendre la main aux personnes les plus fragiles et de faire vivre le principe de fraternité», a déclaré le préfet de Paris et d’Île-de-France, Michel Cadot.
L’internat sera géré, pour le temps de l’épidémie, par l’association Equalis, spécialiste de l’insertion. Il accueillera jusqu’à 50 personnes isolées. Avec possibilité d’augmenter les effectifs en cas de nécessité. « Nous accueillons des hommes isolés, sans solutions d’hébergement, qui ne sont théoriquement pas contaminés par le coronavirus mais qui ne peuvent, dans leur situation actuelle, respecter les règles de confinement. Nos équipes veillent ici à ce que les gestes barrières et les restrictions de déplacement soient appliqués dans les meilleures conditions possibles pour ces personnes précaires », a expliqué David Bonin, qui supervise les équipes Equalis sur place.
Le proviseur du lycée, Roberto Ghin, soutient l’opération. « Dans la situation de crise actuelle, il est important que chacun de nous soit solidaire, souligne-t-il». Il ajoute qu’il sera «très attentif au bon déroulement des opérations de sorte à ce que les élèves soient assurés d’un retour serein au lycée quand la date de reprise sera annoncée», dans des locaux propres et remis en état.
Gérard Desmedt

Confinement– Quête dominicale

COVID-19 - plate-forme nationale d’offrande de quête en ligne - Église catholiqueÉric_de_Moulins-Beaufort_-_1.jpg
En cette période de confinement, il est offert aux catholiques de participer à ce geste liturgique qu’est la quête en versant leur offrande grâce à une plateforme temporaire de collecte en ligne. Les montants versés sur cette plateforme nationale, rapide et sécurisée, seront intégralement reversés aux diocèses qui, eux-mêmes, les reverseront aux paroisses.
La quête est anonyme et n’ouvre pas droit à reçu fiscal.
Rendez-vous sur : https://quete.catholique.fr

Votre e-mail est demandé uniquement pour accuser réception de votre offrande à la quête, la quête reste anonyme.

05 avril 2020

Le monument édifié en l'honneur de Jean-Charles Alphand

A la suite de l’article sur Jean-Charles Alphand, publié le 26 mars 2020 dans La Voix du 14ème, un de nos lecteurs nous a adressé ce commentaire :

N’oubliez pas d’aller voir la statue de Jean-Charles Alphand, édifiée avenue Foch, grâce aux dons de ses amis et admirateurs : en haut de l’avenue, à droite en descendant vers le bois de Boulogne.
Imposante, car il n’est pas seul, mais bien entouré...

Le Monument à Charles Alphand 

Devant le n° 22 de l’avenue Foch trône donc sur la pelouse le monument à Jean-Charles Alphand (1817-1891), directeur des travaux de Paris et habitant du 16ème, artisan des embellissements de la ville sous l’égide du baron Haussmann. Ce monument, inauguré le 14 décembre 1899, est l’œuvre de Jean-Camille Formigé  (1845-1926) et du sculpteur Jules Dalou (1838-1902)  qui travailla durant six années sans être rémunéré tant il admirait Alphand.

monument à la gloire de alphant et ses collaborateurs.jpg

Ce dernier, en pardessus, donne des ordres à quatre collaborateurs, l’architecte Bouvard, le peintre Roll, l’ingénieur Huet et Dalou lui-même.

04 avril 2020

Quelques pensées

 

  • Le tic-tac des horloges, on dirait

             des souris qui grignotent le temps.

 

  • Ses yeux, où des cascades de cœurs

            auraient évolué  à leur aise.

 

  • Moi… je suis un type dans le genre de Napoléon Ier

             ma femme s’appelle Joséphine.

 

  • Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours

            remis au surlendemain ce que j’aurais parfaitement

            pu faire l’avant-veille.

 

  • On sait que les cheveux considérés au microscope

             sont creux,  ce qui explique l’expression : tuyau de poil.

 

  Alphonse Allais

 

02 avril 2020

Un immeuble sans caractère

immeuble 70 avenue du général leclerc  à la place du Mistral.jpgLe cinéma « Mistral » qui était situé à deux pas du passage Rimbaut et de la rue Thibaud, 70 avenue du Général Leclerc, n’est plus.

A sa place, a été construit un immeuble à la façade uniforme, sans caractère, ne rappelant en aucun cas les éléments architecturaux du style de beaucoup d’immeubles parisiens : le style «haussmannien».

Oui, Haussmann est une figure du XIXème siècle, et on n’a pas attendu la fin du XXème pour oublier son style. Après la guerre de 14-18, l’architecture de nos immeubles s’inspirait des nouvelles propositions d’un Le Corbusier, d’un Mallet- Stevens… : angles droits, façades sans décor, emploi du béton, disparition de la pierre de taille. La lumière devait régner dans les logements avec de larges fenêtres. De là, une monotonie s’est peu à peu insinuée en nos banlieues d’abord, puis dans les villes, sauf dans les secteurs protégés par leur passé historique.

Tout cela est dommageable. Car, sans vouloir revenir au style « haussmannien » d’antan, nos quartiers perdent peu à peu leur variété, leur originalité : là, où l’architecte pouvait, selon son imagination, concevoir des immeubles ayant leur « personnalité ». L’œil n’est pas séduit par la monotonie, la fausse rationalité, le conformisme. L’imagination est condamnée.

Autant les quartiers historiques de nos villes et villages, en province nous offrent leur charme, autant les « barres » de nos banlieues, désespèrent celui qui y vit. Paris ne doit pas devenir un « désert de l’imagination en architecture ».

  Soyons vigilants ! Sensibilisons les responsables de nos municipalités. Nos petits-enfants nous remercieront d’autant plus que nous leur auront légué quelques bijoux préservés.

R.R.porte en fer à cheval 72 avenue du général leclerc.jpg

Photo 1 Alain Constans : L'immeuble neuf a une façade aux lignes droites et de larges fenêtres; le revêtement est en céramique brun ocre. Ce bâtiment à l'architecture austère contraste avec le voisin du n°72 plutôt "art-déco" avec son porche encadré d'un fer à cheval et au 2ème étage un balcon avec une balustrade très originale. Il y a aussi pour agrémenter le  l'aspect extérieur des deux constructions anciennes voisines un décor sculpté et des balcons de fer forgé.

photo 2: portail de l'immeuble du 72 avenue du Général Leclerc.

Lire la suite

Le Moulin à Café : confinement semaine 3, les bons plans

le  moulin à café café associatf 8 rue sainte léonie 75014Chers usagers,

Le Moulin à Café est un espace de vie sociale avant tout, et tentera de l'être même à distance. Malgré la crise sanitaire que nous traversons, nous nous devons de rester solidaires !

1)-Dans un premier temps, pensons aux plus fragiles d'entre nous :

Pour rappel, les personnes âgées de 75 ans et plus, en situation de handicap, avec des problèmes de santé ou situation d'isolement, peuvent bénéficier du service d'accompagnement de la Mairie de Paris en appelant le 39 75 ou bien le Centre Communal d'Actions Sociales (pour le 14e : 01 53 90 32 00).

-Aussi, la lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales continue. En cas d’urgence, les victimes peuvent se signaler auprès de la police ou prendre rendez-vous par téléphone pour déposer plainte au 34 30. Le 39 19 (Violence Femmes Info), le 08 00 05 95 95 (Viols Femmes Information) et le 119 (Enfance en danger) sont toujours disponibles. Le Réseau d’Assistance aux Victimes d’Agression et de Discrimination (RAVAD) est aussi impliqué dans les projets associatifs LGBT que dans les projets institutionnels (Mairie de Pairis, Union Européenne). En cas d'urgence suite à des agressions ou discriminations homophobes : 06 89 81 36 90 ou urgence@ravad.org .

La plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes mise en place par le ministère de l’Intérieur pour signaler des violences et pouvoir bénéficier d’assistance et de conseils reste opérationnelle pendant la période de confinement et est disponible.

-Enfin, une groupe de nos bénévoles se propose d'assurer un accompagnement téléphonique pour celles et ceux qui veulent rompre l'ennui et la solitude dû à ce confinement. Celles et ceux qui le souhaitent peuvent nous communiquer leur numéro de téléphone afin d'être appelé.e (par mail à cette adresse : animation@moulin-cafe.org ). Ces informations seront et resteront évidemment confidentielles, comme celles reçues lors de votre adhésion.

2)-Ensuite, comment s'occuper au mieux pendant ce confinement ?

Profitons de ce temps mis à notre disposition pour retourner à l'essentiel : se reposer, se ressourcer, faire un grand nettoyage de printemps, rempoter les plantes, faire du tri dans son dressing, appeler nos proches, saluer nos voisins par la fenêtre ... de nombreux tutoriels ou cours en direct sont disponibles sur YouTube et autres réseaux sociaux, tels que de la méditation, de la communication non-violente, du yoga, du sport...

Lire la suite

01 avril 2020

Des repas pour les sans abris

les grands voisins 75014,association aurore,diocèse de paris,armée du salut,ville de parisL’association Aurore distribue 5.000 paniers-repas aux personnes sans-abris. Dans le 14e, sur le site des Grands-Voisins.

Dans les rues du quartiers, nous les voyons plus encore. Les personnes sans abris se repèrent très vite sur les trottoirs vides. Impossible pour eux de se confiner, puisqu’ils vivent sans toit. « Rentrer chez nous? Mais chez nous, c’est la rue » disait l’un d’eux. 

Pour eux, la période est catastrophique. Peu de passants, donc peu de pièces de monnaie pour ceux qui font la manche. De plus, les associations qui, en temps normal, assurent des distributions de repas, ont dû cesser leur activité. Tout comme celles qui proposent des douches, des sanitaires, des bagageries. Beaucoup de leurs bénévoles ont plus de 70 ans, priés de rester chez eux. Des distributions de nourriture ont même été obligées de s’interrompre pour cause de bagarres, ce qui contrevient évidemment à la « distanciation sociale » de un mètre… 

L’initiative de l’association Aurore, spécialisée dans l’aide aux plus démunis, est donc bienvenue. Elle s’est associée avec les Restos du Cœur,  l’Armée du Salut et le Diocèse de Paris, en partenariat avec la Ville de Paris et la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (DRIHL). Chaque jour, de 9h à 14h, les professionnels d’Aurore distribuent 5.000 paniers-repas aux SDF et aux personnes en grande précarité. les grands voisins 75014,association aurore,diocèse de paris,armée du salut,ville de paris

Dans le 14e, le point de distribution est assuré dans la cour d’Oratoire des Grands Voisins, sur le site de l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul. Trois autres lieux de distribution ont ouvert à Paris. Un dans le 18e, à Barbès, et au carreau du Temple, dans le 3e. (1) Si vous voyez un sans-domicile dans la rue, n’hésitez pas à lui donner un « flyer » qui indique les adresses des lieux de distribution. Cliquez ici : flyer X4 

(1) 74 av. Denfert-Rochereau Paris 14; 1 rue Dupetit-Thouars Paris 3; 70 bd Barbès Paris 18e

Gérard Desmedt

31 mars 2020

L'actualité dans le 14ème

mairie du 14ème logo.png

La mairie du 14e remercie toutes les personnes qui continuent à faire vivre la ville : enseignants et animateurs, commerçants et leur personnel, éboueurs et balayeurs, associations et volontaires, et surtout l’ensemble du personnel soignant. Prenez soin de vous, restez chez vous !
 

AFFAIRES SCOLAIRES
 

La Ville se mobilise pour le personnel soignant et de secours

Aujourd’hui, une soixantaine d’enfants ont été accueillis dans deux écoles élémentaires et maternelles de notre arrondissement (Groupe scolaire Delambre et le12/14 Alésia). Ce sont les enfants des personnels soignants, des forces de l’ordre et des sapeurs-pompiers. Pendant les vacances scolaires de Printemps, de 8H30 à 18H30, l’accueil en centre de loisirs fonctionnera pour ces enfants sans qu’une inscription préalable ne soit nécessaire. Un service gratuit de distribution de repas froids est assuré pour l’ensemble de la période de confinement.

Des points d’accueil sont également ouverts dans 3 écoles parisiennes pour les week-ends.  

Les personnels de la Ville et de l’Éducation Nationale qui permettent l’ouverture de ces écoles sont des volontaires.

Un très grand merci à eux et aussi à tous les enseignants des écoles, collèges et lycées qui  travaillent à distance au quotidien pour assurer la continuité pédagogique à leurs élèves.

  • Dérogations dans les écoles maternelles et élémentaires du 14ème arrondissement

Le calendrier initialement prévu entre le 23 mars et le 24 avril est reporté. Un nouveau calendrier sera communiqué dès que la date de la réouverture des écoles sera connue. Les nouvelles dates seront publiées sur le site de la mairie du 14ème et également communiquées aux parents par les directrices et directeurs d’écoles.

  • Dérogations dans les collèges et les lycées

Ces dérogations relèvent de la responsabilité de l’Éducation nationale, vous trouverez les informations nécessaires sur le site de l’académie de Paris : https://www.ac-paris.fr/portail/

Des ordinateurs pour les collégiens de François Villon

La semaine dernière, 200 familles d’élèves du collège François Villon ont bénéficié d’un don d’ordinateurs reconditionnés. Ces élèves du plus gros collège d’éducation prioritaire de France, qui ne disposaient pas de matériel informatique à leur domicile, pourront ainsi continuer à suivre leurs cours à distance durant la période des établissements scolaires ! 

Mobilisation pour l’accompagnement scolaire

Face aux défis de l’organisation de la scolarité à la maison en temps de confinement, les structures et les associations implantées dans le 14e se mobilisent pour apporter leur soutien aux élèves et aux familles. 

Ainsi, le Centre socioculturel Maurice Noguès multiplie les actions : soutien individuel par téléphone et whatsapp des familles suivies dans le cadre de la réussite éducative ; création d'un groupe whatsapp avec les collégiens du Contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS),  pour les aider dans la réalisation de leurs devoirs et le cas échéant dans la préparation du Brevet ; contact des parents des élémentaires du CLAS pour leur demander s'ils ont des besoins particuliers dans le suivi de leurs enfants … 

Même engagement du Centre socioculturel Didot qui via le réseau de bénévoles de l’association Carrefour 14  communique régulièrement avec les jeunes par téléphone et leur propose de l’aide et du soutien.

Autre initiative, celle de l’Afev, qui avec son opération « #OnGarde le lien » met à disposition de ses bénévoles des ressources pour qu’ils puissent continuer un accompagnement à distance personnalisé. Sont proposés ainsi un accompagnement à la scolarité pour les élèves des classes élémentaires mais aussi histoires, jeux à distance et conversation pour les plus petits. Des moyens sont par ailleurs mis en œuvre pour des familles qui ne parlent pas le français.

A lire aussi : Du soutien scolaire gratuit en ligne avec les bibliothèques de la Ville de Paris

Parcoursup

Les lycéens de terminale et les étudiants en réorientation ont jusqu’au 2 avril 2020 pour finaliser leur dossier sur la plateforme du ministère de l’Éducation nationale en confirmant leurs vœux.

Lire la suite

30 mars 2020

Nouvelles mesures et vie pratique dans le 14ème

mairie 14ème logo.pngL’ACTUALITÉ DANS LE 14e NOUVELLES MESURES ET VIE PRATIQUE
 

  • Nouvelle attestation de déplacement dérogatoire

Le gouvernement ayant pris un nouveau décret le 23 mars 2020, renforçant les mesures de confinement appliquées depuis le mardi 17 mars, les déplacements sont interdits, sauf dans les cas listés ici et à condition d’être muni.e.s d’une attestation dérogatoire de déplacement.

  • Marchés alimentaires parisiens

En raison de l'épidémie de coronavirus tous les marchés alimentaires parisiens sont fermés à compter du 24 mars et jusqu’à nouvel ordre, mais les AMAP continuent de fonctionner en respectant les consignes sanitaires.

  • Soutien de la Ville aux entreprises parisiennes

En compléments des mesures annoncées par le gouvernement, la Ville met en œuvre plusieurs actions pour apporter son soutien aux entreprises parisiennes.

  • Stationnement gratuit dans tout Paris

Le stationnement dans les rues parisiennes est rendu gratuit afin de permettre à l’ensemble des personnels mobilisés dans la gestion de la crise de pouvoir se garer à proximité de leur lieu de travail et de faciliter les visites à domicile.

  • Propreté

-L’application « Dans ma rue » reste active pour les interventions urgentes (propreté, encombrants).
-Nettoyage des rues : une programmation est établie suivant les priorités et les moyens mobilisables.
-Info collecte : pour faire face à la crise sanitaire actuelle, les déchèteries (espaces-tri) et les points tri sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Les prestations Trimobile sont également suspendues. La collecte des ordures reste toutefois assurée.
La collecte du verre (bacs blancs et colonnes à verre) ainsi que les stations Trilib continuent à fonctionner normalement. En revanche, la collecte des bornes textile est interrompue. Merci de ne pas y déposer vos vêtements et textiles jusqu'à la reprise normale des activités.
 

SOLIDARITES
 

  • Aides aux plus fragiles

Pour venir en aide aux plus fragiles : un seul numéro 39 75

  • Lieux de mise à l'abri

La Maire de Paris a proposé de mettre à disposition de l’État et des associations 14 gymnases pour mettre à l’abri les personnes en situation de rue. Le Gymnase Auguste Renoir, dans le 14e, est l’un des deux premiers mis à disposition.

  • Centres d'hébergement spécialisés

Deux centres dédiés aux personnes malades du Covid 19 ont été ouverts par l’Etat.

  • Renfort des structures de santé municipale

La Ville mobilise ses cinq centres de santé, dont le centre Tisserand dans le 14e, sur l’accueil des patients Covid-19 : mise en place de créneaux sans rendez-vous et sur rendez-vous (prise de rendez-vous par doctolib ou secrétariat) et de téléconsultations.
Centre Tisserand : 01 45 39 49 29
Un dispositif de permanences médico-sociales (PMS) renforcé est également mis en place sur les 3 centres médico-sociaux, dont le centre médico-social Ridder dans le 14e. Il intervient en renfort des centres d’hébergement spécialisés.

  • Lieux de distribution alimentaires

Pour pallier les fermetures de certaines distributions la Ville met en place un dispositif d’aide alimentaire inconditionnelle en lien avec l’État et l’association Aurore qui fournira 5000 paniers repas par jour. Ce dispositif est géré par des associations épaulées de volontaires et mis en œuvre dans 3 centres, dont les Grands Voisins dans le 14e.
Ils sont ouverts 7 jours sur 7, de 09h30 à 14h00 depuis le 24 mars.

  • Réseaux d'entraide de proximité

Pendant cette période de confinement, les plateformes d'entraide entre voisins se révèlent très pratiques pour s'organiser et faire garder ses enfants, imprimer une attestation de sortie ou encore faire les courses pour une personne vulnérable. Les associations proposent également des missions solidaires. La Ville de Paris met en relation celles et ceux qui ont besoin d'aide avec celles et ceux qui veulent aider sur la plateforme idée.paris.

  • Appels à volontaires

La Ville de Paris, via la Fabrique de la Solidarité, a lancé un appel à volontaires pour prêter main forte aux associations. Le formulaire est accessible via ce lien

Lire la suite

29 mars 2020

Quelques notes de poésie

Il faut laisser murmurer les murs

  ils ont des secrets à nous dire.

---

Dans la rue on entendait les trottoirs

  murmurer des histoires de pas perdus.

---

Avec l’âge, il regardait tomber

  les feuilles jaunies de sa mémoire.

---

Lorsque l’arbre médite, ses bourgeons fleurissent

  à chaque nouvelle pensée.

---

La musique de la Création est inaudible.

  Pourtant, elle est source de notre conscience.

 

R.R

28 mars 2020

Confinement – Secours Catholique - Permanence téléphonique

Secours catholique.pngLe Secours Catholique a mis en place une permanence téléphonique d'information sur les droits sociaux ouverts à Paris pendant la période de confinement.

Le numéro unique pour cette permanence téléphonique est le 01 48 07 58 21

Des bénévoles du SC se relaient quotidiennement pour répondre aux différents appels. Cette permanence téléphonique est à la disposition de toutes les personnes en situation de précarité, quelles que soient leurs situations.

 Permanence est ouverte du LUNDI au Dimanche de 9h à 13h et de 14h à 18h. Pour toute question par mail : paris@secours-catholique.org

26 mars 2020

Alphand, le jardinier de Paris

Adolphe Alphand par Roll exposé au Petit Palais.jpgLe Second Empire a imprimé son empreinte sur Paris à travers d’une part, les travaux initiés par Haussmann offrant à la cité un réseau d’avenues plantées d’arbres et d’autre part, la naissance et le développement d’espaces verts à l’image de ce que proposait l’influence anglaise à l’époque.

A l’origine de ces réalisations, un homme : Jean-Charles Adolphe Alphand. Il était né à Grenoble en 1817 et mourut à Paris en 1891. Il fut élève de l’Ecole Polytechnique en 1835 et de l’Ecole des Ponts et Chaussées en 1837.

Haussmann qui rénova Paris en détruisant près de la moitié de l’espace bâti ancien, avait créé en 1855 le Service des Promenades et des Plantations qu’il confia à Alphand qui devint ingénieur en chef des Promenades. Il faut préciser qu’ Alphand avait écrit un ouvrage : « l’Art des jardins »  dans lequel il précisait ceci : « Les travaux de plantations devraient marcher de pair dans les grandes villes avec ceux de la construction et que le tracé d’une ville doit comprendre des jardins publics. »

De 1852 à 1870, le Paris du Second Empire connait un véritable bouleversement. Ainsi, 111 ha de squares, parcs et jardins sont créés. En 1855, sont réalisés le jardin de l’avenue Foch, le Pré Catelan, le jardin de la Tour Saint Jacques, en 1858 le jardin des Champs Elysées, en 1860 le  Jardin d’Acclimatation, le bois de Vincennes, en 1864 le parc des Buttes Chaumont, en 1878 les jardins du Trocadéro.parc Montsouris lac.2 jpg.jpg

 N’oublions pas dans le XIVème arrondissement, le parc Montsouris de 15 ha que chacun de nous apprécie pour sa configuration de parc « à l’anglaise » opposée à la rigueur classique d’un Le Nôtre. Il fut aménagé entre 1867 et 1878 sur le site d'anciennes carrières.

Nous sommes les héritiers de cet immense héritage. Gageons que nous saurons le préserver et bien sûr l’embellir.

25 mars 2020

Tous nos bons plans pour mieux vivre en confinement

ville de paris logo.pngOn l'a bien compris, pendant plusieurs semaines, nous allons devoir rester chez nous. Pas facile de rester zen, entre les enfants qui courent partout, le manque de lien social et l'envie de prendre l'air qu'on ne peut pas assouvir. Pas de panique pour autant, nous vous avons concocté des sélections pleines d'astuces pour que vous puissiez vivre au mieux cette période compliquée. 

On le sait bien, on est forcément plus détendus quand les enfants sont occupés, et donc calmes. Aux parents qui se demandent comment ils vont bien pouvoir captiver leurs bambins dans les prochains jours, c'est par ici que ça se passe : podcasts, visites virtuelles, émissions éducatives, activités créatives sans oublier l'école à la maison... Vos adorables petits monstres devraient y trouver leur compte, et vous aussi !

Tourner en rond dans son appartement n'est pas l'idéal pour se dépenser. Alors profitez de ces longues journées chez vous pour vous mettre ou vous remettre au sport, avec de nombreuses applications gratuites qui vous aideront à vous défouler et à vous vider la tête. 

Si vous êtes plutôt du genre à rester sur votre canapé, faites-le intelligemment et cultivez-vous, en lisant des essais, des classiques ayant comme décor Paris, que vous pourrez télécharger gratuitement, en écoutant des podcasts ou en regardant de beaux documentaires.

Et pour les créatifs et les adeptes des activités manuelles, recyclez vos emballages et cartons ou créer votre propre bande dessinée. Bref, tout un tas d'idées pour faire fonctionner vos neurones et enrichir votre vie intérieure ! 

Et si malgré tout, vous n'arrivez pas à rester zen, découvrez tous nos conseils pour retrouver votre calme et votre sérénité.  Et pourquoi pas poursuivre ces bonnes habitudes une fois sorti de votre confinement ?

Suivez l'actualité sur le site Que faire à Paris

Université Populaire du 14ème :cycle sur les maladies infectieuses à revoir

université populaire du 14ème logo 3.jpgL’Université Populaire du 14ème vous invite à prendre un peu de hauteur pour comprendre le coronavirus et l'ensemble des maladies infectieuses  en regardant le cycle sur les maladies contagieuses ( février 2017)  sur le site  :

www.up14.fr

"Comprendre et guérir les maladies contagieuses : tuberculose, grippe, sida..."

Bon courage à toutes et tous

Les Amis de l'Université Populaire du 14ème

8 Avenue Villemain                        75014 PARIS
site internet :                      http://www.up14.fr

Lire la suite

4500 étudiants confinés à la Cité Universitaire

Photo Cité U.jpg

Les étudiants et les chercheurs résidents de la Cité internationale universitaire sont confinés, comme tous les Français. Ils sont actuellement 4500 sur le campus (sur 7000 en temps normal). Venus du monde entier, les étudiants doivent se plier aux injonctions des pouvoirs publics. Les bibliothèques, les salles de travail, de sport, et les restaurants universitaires ont été fermés.  Il existe heureusement des cuisines collectives dans plusieurs maisons, mais elles doivent être utilisées à tour de rôle pour éviter les regroupements.

 Plus dur : la circulation dans le magnifique parc de 34 hectares de la Cité U, désormais fermé au public, a été restreinte : interdiction de se regrouper, d’y circuler à pied ou en véhicule jusqu’au 31 mars, sauf exceptions comme les courses alimentaires ou la pratique sportive individuelle.

 A l’heure actuelle, on ne recense aucun cas de Covid-19 avéré au sein des résidents ou des salariés fréquentant la Cité internationale. En revanche, sept résidents qui présentent des symptômes grippaux, mais qui n’ont pas été testés, sont confinés dans leur chambre à la demande d’un médecin.

 L’esprit inventif des étudiants reste bien présent. Le campus a lancé l’idée d’un « challenge Cité danse ». Chaque maison de la cité internationale est ainsi invitée à choisir une musique, à faire danser ses résidents devant une caméra et à partager la vidéo. On organise aussi des concerts et des tournois de jeux de société en ligne.

Gérard Desmedt

 

COVID-19 - Les Grands Voisins : Distribution de "Paniers Repas"

Paniers repas.pngTous les jours de 9h30 à 14h,

En cette période de confinement et de lutte contre la pandémie Coronavirus COVID-19,

une distribution de paniers-repas est assurée sur le site :

Les Grands Voisins,

74 Avenue Denfert-Rochereau 75014

Les Grands Voisins sont un des trois centres de distribution qui, sous la responsabilité de l'Association Aurore vont confectionner et distribuer 5000 paniers-repas.

LES GRANDS VOISINS C'EST QUOI ?

→ Les Grands Voisins : c'est l'occupation temporaire de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul depuis 2015. Cet espace partagé à vocation sociale, culturelle et artistique, cohabite avec le chantier du futur quartier qui verra le jour en 2023.

  • 10 000 m² d’espaces bâtis et 3 500 m² d’espaces extérieurs
  • 100 personnes hébergées dans des centres d'hébergement
  • 1 accueil de jour pour demandeurs d'asile
  • 140 associations, artistes, artisans, jeunes entreprises
  • Mais aussi : conciergerie, espace bien-être, ressourcerie, restaurant et bars solidaire d’insertion, aménagements extérieurs, programmation culturelle et artistique...

https://lesgrandsvoisins.org/

24 mars 2020

COVID-19 - Hiver solidaire à Saint Pierre de Montrouge

Hiver solidaire.pngHIVER SOLIDAIRE 2020 à Saint Pierre de Montrouge 

Les mesures de confinement décidées pour enrayer la pandémie ont bouleversé dans la précipitation le déroulement de ce beau projet, une grande semaine avant la fin programmée initialement ce mercredi 24 mars au matin. 

L'intervention sur place des bénévoles étant devenue impossible, les possibilités étaient restreintes :

- le départ prématuré des accueillis ou

- leur maintien en confinement sur place à la charge de la paroisse, sans contact avec les bénévoles. Cette option a été proposée immédiatement par le Père Denis Branchu. Elle ne concernait en fait plus que deux accueillis restant alors, Christian et Jean-Michel.

Auparavant, successivement Régis, puis Robert étaient partis au cours de l'hiver, le premier parce qu'un nouvel hébergement s'était concrétisé, l'autre suite au constat qu'il ne pouvait ou ne voulait pas respecter les règles de cohabitation convenues. Ensuite, à quelques jours seulement de la fermeture programmée, Michel avait accepté un hébergement dans un hôtel du quartier aux frais de l'association "Aux Captifs la Libération". Il reste en contact avec Hiver Solidaire qui lui fait parvenir de l'aide pour se nourrir.  

Christian, ayant peut-être mal compris la proposition faite par la paroisse et redoutant sans doute la perspective du confinement drastique a préféré s'éclipser et Hiver Solidaire n'a plus de ses nouvelles à ce jour.  

Jean-Michel est donc seul resté et semble apprécier ses conditions d'hébergement et la cohabitation avec le clergé et le personnel de la paroisse. 

Le Théâtre 14 s'invite dans votre salon

Chers amis du Théâtre 14.

Suite à la fermeture sine die des théâtres, nous vous proposons de nous retrouver virtuellement sur cette page.

Chaque soir à 18 heures aux jours d'ouverture du Théâtre 14 en live pour partager avec nous un texte que nous aimons.

Nous vous invitons à participer à ce partage en proposant la lecture de 3 minutes d'un texte que vous aimez. Ici est notre nouvelle maison dans l'attente de se retrouver ensemble en vrai. 

Rendez-vous mardi 24 pour la première !

@theatre_14    

Rendez-vous à 18h sur Instagram  et Facebook https://www.facebook.com/Theatre14/  pour la lecture du jour, et par ici quelques minutes plus tard Twitter for Android

Première participation à notre #decouvronsuntexte14, OcEane YtariAc vous propose de découvrir Pasolini, à travers une lecture d'un extrait de Pylade.

Connu notamment pour son engagement à gauche, mais se situant toujours en dehors des institutions et des partis, Pasolini observe en profondeur les transformations de la société italienne de l'après-guerre, et ce, jusqu'à sa mort en 1975. Son œuvre suscite souvent de fortes polémiques (comme pour son dernier film, Salò ou les 120 Journées de Sodome, sorti en salles l'année même de sa mort), et provoque des débats par la radicalité des idées qu'il y exprime. Il se montre très critique, en effet, envers la bourgeoisie et la société consumériste italiennes alors émergentes, et prend aussi très tôt ses distances avec l'esprit contestataire de 1968. (wikipedia)

www.theatre14.fr

Lire la suite

[COVID-19] Message des évêques de France aux Catholiques et à tous nos concitoyens

Éric_de_Moulins-Beaufort_-_1.jpgRappel : Communiqué de Mgr de Moulins-Beaufort
 
L’ensemble des évêques de France invite les Français à un geste commun ce mercredi 25 mars prochain. Les catholiques lui donneront une signification particulière en raison de la fête de l’Annonciation, mais tout le monde peut s’y joindre : déposer une bougie sur sa fenêtre à 19H30 au moment où les cloches de toutes les églises sonneront à toute volée sera une marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays. Ce sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années.
 
Nous, catholiques, demanderont en même temps à la Vierge Marie de remplir nos cœurs de foi, d’espérance et de charité en ces temps et de nous obtenir la grâce de l’Esprit-Saint pour que nous sachions trouver les gestes nécessaires,
 
+ Eric de Moulins-Beaufort
Archevêque de Reims
Président de la Conférence des évêques de France
 
Rappel : Mgr Eric de Moulins-Beaufort a été de 2008 à 2018 en charge, comme évêque auxiliaire de Paris de notre doyenné Alésia-Plaisance.

Lire la suite

Pape François - réciter le Notre Père le 25 mars à midi

  1. Pape François.jpgLors de l’Angélus de ce dimanche 22 mars, le pape François a invité tous les chrétiens à réciter le Notre Père « tous ensemble », ce mercredi 25 mars 2020 à midi, en « prière unanime » face à la pandémie du Coronavirus.

« En ces journées d’épreuve, tandis que l’humanité tremble de la menace de la pandémie, je voudrais proposer à tous les chrétiens d’unir leurs voix vers le Ciel.
J’invite tous les chefs des Eglises et les leaders de toutes les communautés chrétiennes, avec tous les chrétiens des diverses confessions, à invoquer le Très-Haut, Dieu tout-puissant, en récitant en même temps la prière [le Notre Père] que Jésus Notre Seigneur nous a enseignée.
 Au jour où de nombreux chrétiens font mémoire de l’annonce de l’Incarnation du Verbe à la Vierge Marie, que le Seigneur écoute les prières unanimes de tous ses disciples qui se préparent à célébrer la victoire du Christ ressuscité. »
 

Lire la suite

 

Web Statistics Clicky