Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 novembre 2008

Première séance de Ciné-débat pour les jeunes : autour du film « Entre les murs », vendredi 28 novembre, 18h30, à l’Entrepôt.

Le Conseil de la jeunesse du 14e organise des séances Ciné-jeunes-débats. Au programme : projection du film, Palme d’or à Cannes, « Entre les murs » de Laurent Cantet, suivi d’un débat sur les diversités sociales et culturelles à l’école. Entrée gratuite pour les moins de 25 ans. Autres tarifs : 4 € /5,60 € /7 €. La projection du film débute à 18h30 et sera suivie à 20h d’un débat animé par le Conseil de la Jeunesse du 14e et des intervenants sur les diversités sociales et culturelles à l’école. (Renseignements : 01 53 90 67 24 ou conseil.jeunesse14@paris.fr . Cinéma l’Entrepôt, 7-9 rue Francis de Pressensé. M° Pernety.)

Entre les murs dans la classe des 4ème.jpg

Le film « Entre les murs » est un excellent support de débat.
En effet François Begaudeau (auteur du roman qui a servi de scénario au film) a été professeur et Laurent Cantet excelle dans le « cinéma-vérité ».
François Marin (Bégaudeau) enseigne le français dans un collège, réputé difficile, du 20e arrondissement. Il est le professeur principal d’une classe de 4ème  Nous allons le suivre pendant une année scolaire avec ses élèves.

Lire la suite

25 novembre 2008

Le conseil de quartier Didot Porte de Vanves se réunira le jeudi 27 novembre de 19h30 à 22h au Centre social Maurice Noguès. 5, avenue de la Porte de Vanves 75014 Paris

La séance est publique, les habitants du quartier y sont conviés.
A l’ordre du jour :
- La couverture du périphérique :
Des aménagements à venir en espaces verts partagés,
Des liens entre Malakoff, Paris, Vanves, Montrouge,
La Fête des trois communes.
- Le logement social :
Des statuts et situations en questions,
Exclusions et accès aux logements,
Des priorités de mixités sociales.

24 novembre 2008

Le Ciné de quartier Mouton Duvernet présente « Radio days » de Woody Allen Mardi 25 novembre à 19h30 au Cinéma Le Denfert. 24 place Dendert-Rochereau. Entrée 4€ : film et débat.

Cine-quartier.jpgCette fois-ci, le ciné de quartier Mouton-Duvernet présente un film de Woody Allen datant de 1986. Le cinéaste y évoque des souvenirs personnels tout un en brossant un portrait de la société américaine juste avant la 2ème guerre mondiale  et évoque avec beaucoup d’humour l’emprise du nouveau média de l’époque, la radio.

« La voix off de Woody Allen évoque les souvenirs pittoresques des grandes heures de la radio, quelques semaines avant le début de la seconde guerre mondiale. Joe se souvient du quartier de Rockaway sous les couleurs d'un automne pluvieux. Il est le fils d'une modeste famille juive, aussi nombreuse qu'unie et se passionne pour les aventures du "Vengeur masqué"... Souvenirs nostalgiques d'une époque bercée par les chroniqueurs et les feuilletons radiophoniques, au son des mélodies éternelles de Cole Porter. »
Voilà la critique qui en a été faite dans Les Fiches cinéma, 1987 :
radio days.jpg« Comme la mémoire de Fellini dans Amarcord, et comme celle de Proust avec sa madeleine, la mémoire de Woody Allen a retenu des sensations. Et sa façon de les retrouver par petites touches en mêlant le romantisme à l'humour, et le drame à la comédie, fait de Radio days le film de tous les rêves et de tous les possibles. Elégante comme dans les meilleurs Lubitsch, la mise en scène ajoute à l'atmosphère irréelle. De refrains en rengaines, les personnages se succèdent, les décors évoluent, tout passe sans jamais lasser. Radio days est du Woody Allen tendre et émouvant, humain et universel. Un merveilleux film de souvenirs : à peine vu, il est déjà gravé dans notre mémoire »
Cette séance est ouverte à tous, venez avec vos amis et voisins pour déguster un très bon Woody Allen et échanger vos impressions sur ce film, je pense que le parallèle avec l’influence des  médias à l’heure actuelle sera tout à fait réjouissant. Le tarif pour le film et le débat fixé à 4 € permet à tous qui le désirent de venir et  de passer une soirée très agréable et intéressante.
Cinéma Le Denfert, 24 place Denfert Rochereau ; Métro, RER Denfert-Rochereau, Bus 38, 68, 88.
M. Garrigue-Viney

23 novembre 2008

CICA, réunion du comité de coordination provisoire du CICA du 14ème, mardi 25 novembre, 19h, à la Maison des Associations, 22 rue Deparcieux.

Cette réunion a pour but :
-1 de recueillir les formulaires d’inscription aux collèges du CICA 14. Il existe 4 collèges thématiques :
1er collège) Eduction, culture, animation, loisirs, petite enfance, jeunesse et sports, vie étudiante.
2ème collège) Santé, solidarité, handicap, droits de l’homme, intégration, anciens combattants, mémoire, personnes âgées.
3ème collège) Environnement, cadre de vie, logement, urbanisme, transports, sécurité.
4ème collège) Développement économique, emploi, formation, insertion.
-2 Voter le règlement intérieur du CICA.
-3 Procéder à l’élection des 16 membres du Comité de Coordination.
Vos commentaires sont attendus si possible par mail à Madame Amzal : alv223vercin14@orange.fr

22 novembre 2008

Une belle aventure : le Vendée Globe avec Jean Le Cam et les enfants du 14ème

Vendée Globe dédicace aux enfants du 14ème photo Marie Belin.JPG

La caisse des Ecoles du 14ème arrondissement organise des rencontres et des activités qui permettent aux enfants de se familiariser avec un sport, et d’approfondir sur des exemples concrets : des thèmes comme le sommeil, l’environnement, la biodiversité et l’alimentation. Quoi de plus formateur que de suivre l’aventure d’un navigateur en solitaire qui est donc confronté à tous ces problèmes à la fois dans une nature souvent hostile : la mer, ses courants, ses tempêtes… ?

Lire la suite

21 novembre 2008

Conseil d'arrondissement: Pierre Castagnou répond à La Voix

La Voix avait évoqué l'ordre du jour du dernier conseil, - voir la note- en regrettant que la question du projet SOGEPROM soit évoquée en fin de séance. Réponse de Pierre Castagnou:

Le Conseil d'arrondissement du 17 novembre a abordé le projet immobilier de la Sogeprom, rue Lecuirot, via une question orale posée par M. Etienne Mercier, mon adjoint.
La place de cette question dans l'ordre du jour ne dépend aucunement de son intérêt. C'est le règlement intérieur du conseil d'arrondissement qui fixe le déroulé en présentant d'abord les projets de délibérations, les questions orales et les vœux étant toujours traités dans la deuxième partie de la séance.

20 novembre 2008

L'immobilier ancien baisserait enfin à Paris

Les prix reculent dans l'immobilier ancien à Paris. De  septembre à octobre, la baisse serait entre 1,5 et 2%. Alors que les prix baissaient dans le reste de la France, les prix résistaient dans la capitale. 

Le prix moyen du m2 à Paris était de  6.500 euros en octobre 2008, en baisse de 120€ par rapport à septembre. Selon les dernières statistiques de la Chambre des notaires de Paris, le prix moyen au mètre carré s'établissait à 6.580 euros en juin.  La baisse annoncée plus haut est établie d'après les promesses de vente, toujours antérieures aux actes notariés, base de référence des notaires.

Le 14ème serait dans la moyenne de cette baisse, entre 1,5% et 2%.
Des arrondissements continuent à monter, le 3ème (+0,52%), le 4ème (+1,9%), le 7ème (+1,1%), le 3ème (+0,52%) ou le 11ème (+0,17%). . D'autres arrondissements voient au contraire de plus fortes baisses, le 19ème (-3,6%), le 17ème (-3,4%), et le 13ème (-3,3%). A.C.

19 novembre 2008

Comptes rendus de mandat de Pierre Castagnou

Pierre Castagnou, le maire du 14e, et sa nouvelle équipe municipale, organisent des réunions de compte rendu de mandat. Ils présenteront les actions engagées depuis leur élection, ainsi que les investissements prévus dans le 14e et ses différents quartiers d’ici la fin de leur mandat.

Nous relayerons votre question et l’ensemble des questions posées sur le même thème auprès du maire pendant la réunion qui aura lieu dans votre quartier à la date et à l'adresse figurant ci-dessous.

Mardi 18 novembre, à 19h, à l’école 71, rue de l’Ouest. M° Pernety. (Réunion traduite en langue des signes).

Mercredi 26 novembre, à 19h, au centre social Maurice Noguès. 5, avenue de la Porte-de-Vanves. M° Porte de Vanves.

Lundi 1er décembre, 15h, en mairie. Place Ferdinand Brunot. M° Denfert Rochereau / Mouton Duvernet.

Mardi 2 décembre, à 19h à l’école, 13 avenue de la Sibelle. RER Cité Universitaire / M° Alésia.

Tous les lieux de réunion sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

> Posez votre question à Pierre Castagnou

 

18 novembre 2008

Agenda culturel pour petits et grands du 18 au 29 novembre

Expositions, rencontres, portes ouvertes, visites, éveil musical, films, ateliers, animations de bibliothèques, etc...

Lire la suite

17 novembre 2008

Réunion publique extraordinaire jeudi 20 novembre à 19h, 22 rue Antoine Chantin.

Suite à l’exposition du mois de septembre sur la gare Montrouge-Ceinture, située 122, avenue du Général Leclerc, le Conseil de quartier Jean Moulin Porte d’Orléans organise une réunion publique extraordinaire le jeudi 20 novembre à 19h, à l’école maternelle 22, rue Antoine Chantin.
A l’ordre du jour :
Présentation de l’étude menée par Céline Oriol et Alexandre Hordé (urbaniste et architecte),
Restitution de l’enquête par questionnaires et entretiens par Yvette Houzel et Jean Fraisse.
Venez nombreux !

14 novembre 2008

Conseil d’arrondissement lundi 17 novembre 2008 à 19h à la Mairie du 14ème

Pierre Castagnou, le Maire du 14e, réunira le conseil d’arrondissement lundi 17 novembre à 19h à la Mairie du 14ème.
La séance est publique. Chacun peut intervenir sur les projets de délibération présentés.

Vous remarquerez que le projet de la Sogeprom, rue Lecuirot, qui supprime plus de 400 places de parking, et qui expulse de très anciens locataires , dont la Voix vient de vous parler -voir la note- passe en toute fin de Conseil, quand les gens sont presque tous partis. Cela montre le grand intérêt que porte la Mairie aux conditions de vie de ses administrés, et le peu d'envie qu'elle a qu'on en parle.

A l’ordre du jour :
-Le statut du Médiateur de la Ville de Paris,
-Un avenant à la convention avec Emmaüs Défi pour l’occupation de locaux au 80 boulevard Jourdan.
-Subventions à diverses associations de jeunesse
-Marché négocié pour la restructuration de l’accueil du centre sportif Elisabeth, 5-7 avenue Paul Appell.
-Aménagement de la voirie de la rue Maurice Noguès
-Elaboration du plan de prévention du bruit dans l’environnement de Paris
-Autorisation pour la signature de conventions avec les Caisses des Ecoles pour la restauration du personnel assurant la surveillance et la restauration des centres de loisirs pendant les mercredis et les petites vacances
-Subvention 4500 € à Carrefour 14 pour son action en faveur des femmes.
Subventions d’investissement de 90000 € et de 11300€ de fonctionnement à la  Fondation de la Cité Internationale Universitaire
-Questions orales sur la réalisation de la maison relais 13-15 rue de Plaisance et sur le projet immobilier de la Sogeprom 10 rue Lecuirot .
Téléchargez l'ordre du jour complet

13 novembre 2008

« Business as usual » : pendant la crise, les affaires continuent

Pendant que le gouvernement endette encore un peu plus le pays pour renflouer les banques, celles-ci continuent tranquillement leurs affaires.
Ainsi, la Société Générale, par l’intermédiaire de sa filiale SOGEPROM (260 millions d’€ de chiffres d’affaires en 2008), va réaliser une vaste opération immobilière sur le bloc rue Lecuirot-rue Delbet, au bord de la rue d’Alésia.
Cette opération de 80 logements en 3 bâtiments de 7 étages, soit une surface 5000 m2, a eu sans problème le feu vert de la Mairie, en promettant en échange quelques logements sociaux. Le sacro-saint et magique tampon social ayant donc obtenu, rien ne devrait entraver la réalisation, surtout pas les plaintes des locataires expulsés ni des riverains. Savent-t-ils seulement de quoi ils parlent?  Qu’ils fassent confiance à la sagesse de leurs élus, que diable!
Car ce projet présente de lourds inconvénients :
D’une part, il est d'une très grande densité et va nuire aux conditions de  vie, lumière, vue des habitants qui l’entourent. Il suffit de regarder la perspective ci-dessous, vue de la rue Delbet. Est-il raisonnable de pousser à l’extrême les règlements d’urbanisme, pour arriver à ce résultat.

Lecuirot.jpg


400 places de parking disparaissent
Mais surtout, cette opération supprime le parking du 10 de la rue Lecuirot, jetant plus de 400 voitures à la rue, dans un quartier déjà très déficitaire en places de parking. D’autant plus, que cette disparition s’ajoute à la forte réduction des places de stationnement en voirie de ces dernières années. Argument que Pierre Castagnou écarte d’un revers négligent : « Il y a beaucoup trop de voitures dans Paris ! ».
Ce que la mairie ne veut pas entendre, c’est que les Parisiens ne servent beaucoup moins de leur voiture et empruntent les transports en commun. Sauf s’il y a un trop lourd déficit de places de stationnement en surface : dans ce cas les gens ne peuvent pas la laisser en journée et l’utilisent beaucoup plus.
Regroupés en collectif, les habitants, locataires actuels bientôt expulsés et riverains ont initié une pétition pour lutter contre ce projet,  uniquement financier et contraire aux intérêts du quartier. Lisez la et signez la, en cliquant sur ce lien.

10 novembre 2008

Jeunes de 13 à 25 ans, à vos téléphones ou appareils photos!

Concours de photo organisé par le Conseil de la Jeunesse du 14ème, jusqu’au 30 novembre 2008, sur le thème " Mon quartier drôle et insolite "
Tu as entre 13 et 25 ans et tu fais des photos ? Participe au concours photo « mon quartier drôle et insolite ». Envoie-nous tes photos avant le 30 novembre et tu gagneras peut-être un appareil photo numérique! 
Dans le cadre du mois de la photo, le Conseil de la jeunesse du 14e te propose un concours sur le thème « Mon quartier drôle et insolite ». Seule condition de participation : tu dois avoir entre 13 et 25 ans et  travailler, étudier ou vivre dans l’arrondissement.
Les photos, prises avec un téléphone portable ou un appareil photo numérique, sont à envoyer par mail au conseil de la jeunesse conseil.jeunesse14@paris.fr avant le 30 novembre.
Indique tes nom, prénom, âge, mail ou numéro de téléphone et le support utilisé. Possibilité de légender ou commenter tes photos.
Les photos seront publiées sur le site www.mairie14.paris.fr
Le jury composé des jeunes du Conseil et d’un photographe professionnel se réunira à la fin du mois de novembre pour désigner les deux gagnants.
Des appareils photos numériques sont à gagner !
> Qu’est-ce que le Mois de la photo ?

Cinéclub des conseils de quartier Pernety et Didot-Porte de Vanves : La « Veuve Joyeuse », d’Ernst Lubitsch, mercredi 12 novembre 2008, 20h.

« Sonia, jeune veuve inconsolable, décide soudain de partir à Paris mener joyeuse vie. Danilo, amoureux d'elle, est chargé de la ramener au bercail »

veuvej.jpg

Projection du film en noir et blanc (1934) « La Veuve Joyeuse » d’Ernst Lubitsch : Maurice Chevalier fait partie de la distribution du film. Cinéclub des conseils de quartier Pernety et Didot - Porte de Vanves. Cinéma l’Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé. M° Pernety.

Entrée et débat : 4 euros.

05 novembre 2008

Collecte annuelle de la "Banque Alimentaire"

vendredi 28 et samedi 29 novembre 2008

Cette collecte constitue l'une des principales ressources des "Colis Alimentaires" de la paroisse Saint Pierre de Montrouge, qui aide, chaque semaine, entre 80 et 100 familles du quartier en grande difficulté. Vous pouvez aider:

-soit en participant personnellement à cette collecte, en vous faisant connaître à l'avance auprès de la paroisse Saint Pierre de Montrouge 9 passage Rimbaut, Paris 14ème.

- soit en déposant des dons, les jours de la collecte, dans l'un des magasins suivants, où elle se déroule:

Champion 101, avenue du Général Leclerc

Monoprix 129, rue d'Alesia

Franprix 21, rue Sarrette

Les responsables de la Banque Alimentaire vous remercient par avance de votre aide.

Un bouquet, place d'Alésia

Au nom de l’écologie triomphante et du discours inquiétant tenu à propos de l’échauffement de la planète, posons la question qui peut faire consensus : la place d’Alésia ( aujourd’hui place Hélène et Victor Basch) ne se verrait-elle pas fleurie, arborée, et ses abords végétalisés ? Pourquoi ce carrefour si agité, si pollué ne serait-il pas agrémenté de quelques élégantes charmilles, de quelques cerisiers du Japon, de quelques gloriettes fleuries ? Utopie… fantaisie… rêveries de poète ?

Devant le fleuve inquiétant de la gente automobile, que sommes-nous devenus, nous les piétons, dont les narines souffrent de tant d’effluves pétroliers ? Voyez la foule en attente de traverser les passages réservés ; elle a le visage de celles et de ceux qui sont foudroyés par la danse des feux vert, orange et rouge, tandis que les regards goguenards des conducteurs de scooter, nous toisent pour mieux nous tétaniser ! Alors, que faire ?

Ici, nous le disons bien fort : il y a un besoin urgent de grands et massifs et beaux bouquets de fleurs , afin d’effacer le stress et la dépression rampantes ! Et ce ne sont pas les quelques palmiers chétifs et maigrichons, que la municipalité nous accorde pour tout faire-valoir, qui pourront nous faire croire que la place d’Alésia est devenue une oasis opulente ! Oasis, en devenir, où l’on pourrait trouver paix, sérénité, où l’air parfumé au jasmin envelopperait les sources et les ruisseaux limpides, où la fraîcheur des nuits capterait des musiques séraphiques, où des oiseaux multicolores cueilleraient les étoiles pour les répandre au pied d’une déesse… où les tapis seraient volants !

Non, la place d’Alésia, ou plutôt le carrefour éponyme, ne sera jamais cette oasis des Mille et une nuits. Il y a longtemps, elle portait le nom de la « Croix des Sages ». La sagesse, il n’en est plus question. Quant à l’ambiance bucolique, passons ! Sur la route d’Orléans, autrefois, les rouliers s’arrêtaient à l’auberge du « Puits Rouge», sise à l’emplacement actuel de l’agence B .N.P. Un godet de vin aigrelet vite avalé, et ils reprenaient la route. L’époque était aux guinguettes fleuries, aux servantes accortes, aux rires, aux chansons un peu légères…

Bouquet Alesia.jpg

 

Mais aujourd’hui, si vous désirez éviter le temps et le manège des essieux fous, alors, asseyez-vous à la terrasse du «  Bouquet d’Alésia » le dernier vrai café de la place. Commandez-y une « noisette », un pastis ou une limonade selon vos goûts, et laissez-vous habiter par le rêve, celui qui vous conduira vers l’époque lointaine où les lapins habitaient la garenne toute proche, où les nombreux moulins ronronnaient, où un certain « Moulin vert » faisait tourner ses ailes au-dessus des champs, et où le ciel était encore bleu comme un lac de montagne… Alors, votre récompense sera d’apercevoir la place d’Alésia transformée en prairie, une prairie fleurie de toute part, et le petit Montrouge redevenu le grand, c’est-à-dire le « Rubeo Monte » des origines !

Aujourd’hui, il n’y a pas d’obligation à croire à ses rêves, mais ceux-ci sont assez puissants pour vous aider à venir fleurir d’un modeste bouquet, les marches usées du temps qui passe et qui s’ enfuit !

R.Rillot

04 novembre 2008

Festival de théâtre amateur de Paris.

Du 5 au 10 novembre, tous les jours à 15h et 20h30 : Sept compagnies et autant de spectacles.

10 euros, le 1er spectacle, 3 euros les suivants. Studio Raspail, 216, boulevard Raspail. M° Raspail ou Vavin. compagniedumessage@wanadoo.fr

Urgent ! Projection du film : « L’attentat du Moulin Vert, 25 septembre 1943 »

mercredi 5 novembre, 20h30, au Moulin à Café, 9 place de la Garenne.

L’association Florimont propose la projection du film tourné par et avec les habitants du quartier, suivie d’une présentation de la prochaine action « Mobilisation des lycéens et étudiants le 11 novembre 1940 ». Moulin à Café, 9 Place de la Garenne.

Mémoires …et Avenir de mon quartier. Association Florimont : Tél. : 01 42 79 81 30. contact@chateau-ouvrier.fr

(Le Moulin à Café qui est un café associatif situé dans le quartier Pernety, 9 place de la Garenne, accueille de nombreuses animations. http://moulin.cafe.free.fr/spip.php?page=agenda_moulin...

L’entrée est libre ; pour boire et manger (petite restauration à des prix très modiques : le plat est à 4€ et le jus de fruit 1,50€), il faut cependant adhérer à l’association (à partir de 10€, l’année civile - 2€ pour les moins fortunés, chômeurs, Rmistes, étudiants, et les visiteurs de passage).

03 novembre 2008

Grandeur et vicissitudes du social!

La Voix vous a déjà conté les malheurs du projet très social et innovant de la pension de famille Bauer Thermopyles.
Ce projet monté par les associations et habitants du quartier, en accord avec la mairie, a vu sa réalisation confiée à l'office HLM de Paris (qui s'apelle l'OPH maintenant), sur un terrain appartenant à ce même office. L'architecte désigné et un permis de construire obtenu, il y a maintenant 4 ans.

Les pensions de famille, telles qu'on les considère maintenant, sont des habitations communautaires de petite taille, créées pour permettre à des personnes en phase de désocialisation de renouer des liens avec la société. Ce sont des lieux d’hébergement où ils peuvent rester sans limite de temps. Ils y trouvent un ou des hôtes qui leur donnent le coup de main nécessaire pour revivre dignement.

Or cet été, l'office HLM "oublie" de demander la prolongation du permis de construire et congédie l'architecte. Tout repart de zéro. On a donc du mal à comprendre pourquoi l'Office HLM de Paris traine tant des pieds dans ce projet.

Un organisme très social

OP01_photo_gaston-4-333.jpgC'est pourtant un organisme très social: la preuve, il vient de s'offrir un nouveau siège social royal et somptueux. C'est un signe, non?
131 millions d'€ et 25 ans de crédit pour loger 650 agents! 200.000€ par agent! Et quel standing. Des dépenses au détriment du logement social, ce que contestent l'Opac et la Mairie de Paris, qui est montée au créneau:
"Il importait de quitter un hôtel particulier du XVIIIe siècle inadapté et trop exigu qui empêchait un regroupement efficace des services centraux de l'organisme et obligeait à louer ailleurs, à des prix souvent élevés, des bureaux destinés à une partie des services".

Certes, certes, mais ce qu'on conteste, c'est le prix pharamineux de l'opération.

A.C.

31 octobre 2008

L'Entrepôt en Novembre

Toute la programmation du mois de novembre, littérature,conférences,musique,cinéma,...

Lire la suite

30 octobre 2008

Du 29 octobre au 4 novembre, Mon 1er Festival propose aux enfants et adolescents de découvrir le cinéma

à travers une programmation variée dans les cinémas d’art et d’essai le Denfert et l’Entrepôt.

Organisé par la Mairie de Paris et l’Association française des cinémas d’art et d’essai, Mon 1er Festival propose aux jeunes (2-12 ans) et à leurs familles une sélection de films pour découvrir la vitalité et la diversité du cinéma et des séances de cinéma à 4 €. Le festival, qui se déroule pendant les vacances de la Toussaint, permet aux jeunes de profiter pleinement de la programmation et de découvrir la diversité du cinéma. Les cinémas Le Denfert et l’Entrepôt participent à ce festival en proposant 3 séances par jour, mais aussi des animations, des goûters après les projections…
Renseignements : 39 75 ou  www.monpremierfestival.org ou www.cinema.paris.fr
4 € la séance et carte familiale de fidélité.

Le Denfert
24, place Denfert Rochereau. M° Denfert Rochereau. - Tél : 01 43 21 41 01
L’Entrepôt
7/9, rue Francis de Pressensé. M° Pernety. - Tél : 01 45 40 07 50

28 octobre 2008

CICA, 30 octobre 2008, 19h, à la Mairie du 14ème : « Quelle méthode de concertation dans le 14e ? »

Le prochain CICA se tiendra le 30 octobre 2008 à 19h à la Mairie du 14ème arrondissement. L’ordre du jour sera : « Quelle méthode de concertation dans le 14e ? ».

La séance est publique. Mairie, 2 place Ferdinand Brunot. M° Mouton Duvernet. L’ordre du jour est défini par les représentants des associations.

Lire la suite

27 octobre 2008

A la Cité Universitaire, le Pavillon Suisse de Paris fête ses 75 ans du 19 octobre au 30 novembre

Pour célébrer ses 75 ans, le Pavillon Suisse de Paris accueille un événement culturel exceptionnel, du 19 octobre au 30 novembre, mettant en valeur ce patrimoine de l’architecture mondiale conçu par Le Corbusier.

DSCF3097.JPG

Construit par Le Corbusier en plein cœur de la Cité Internationale Universitaire de Paris, le Pavillon Suisse fête son anniversaire.

A l’occasion de ses 75 ans, il accueille une cinquantaine d’artistes suisses et internationaux.
-Dimanche 26 octobre 15h : Concert de musique classique contemporaine Trio Ecco
-Vendredi 14 novembre - Journée anniversaire des 75 ans du Pavillon Suisse « Gardez l’esprit Nouveau » : 14h : Débat public, en direct sur France Culture, dans le cadre de l’émission Métropolitains animée par François Chaslin
17h : Présentation de l’exposition « Le Spectrarium – les fantômes dans la machine »
-Samedi 15 novembre 18h : Concert de musiques Suisses contemporaines
-Dimanche 16 novembre 15h : Création musicale d’Oscar Bianchi
-Samedi 22 novembre – finissage de l’exposition : 10h : Journée d’étude

DSCF3095.JPG


Télécharger le dossier de presse complet

Cité Internationale Universitaire, Fondation Suisse, 7 K, boulevard Jourdan. RER et T3 Cité Universitaire

 

23 octobre 2008

Impôts locaux à Paris : B.Delanoë présente sa note, elle est salée !

En 2009, Paris va augmenter les quatre impôts locaux et créer une nouvelle taxe départementale sur le foncier bâti. Cette dernière sera de 3% de la valeur du bien, ce qui est beaucoup. Ca veut dire en fait, que la taxe foncière augmentera de l’ordre de 26%. Quant à la taxe d’habitation, elle augmente de 9%. (Une augmentation à un chiffre avait dit Delanoë !). Par exemple, un Parisien qui paie en 2008 une taxe foncière de 500€, paiera  632€ en 2009. Il faut rappeler que quand on parle d’augmentation, on ne parle que de celle du taux d’imposition : chaque année, la base d’imposition, et donc les taxes, augmentent  en fonction de l’inflation. Les augmentations annoncées sont hors inflation.

Pour sa défense, B.Delanoë rappelle que la fiscalité locale à Paris est inférieure à celle des grandes villes françaises. Mais il oublie d’indiquer ce qu’une étude de l'Insee qui vient de paraître rappelle fort à propos : le coût des biens de consommation à Paris est de 13 % plus élevé que sur le reste du territoire; les loyers sont plus chers de 47 % et les dépenses de santé de 27 %. Quant à l’immobilier, il est hors d’atteinte de beaucoup.

Mais la ville va faire des efforts : elle va vendre ses actifs "inutiles" (il y en avait ?) et "stabiliser" le nombre de ses fonctionnaires. Entre 2001 et 2007, près de 8 000 agents ont été embauchés !

De plus, pendant cette première mandature P.S., la dette et donc ses intérêts ont presque doublé et les travaux de voirie dépasseraient les 3 milliards. De quoi rester modérément optimiste !

A.C.

 

22 octobre 2008

Concert de musiques chorales à la Chapelle de Notre-Dame de Bon-Secours : Lundi 27 octobre 2008 à 20h.

Chœur Cantus Felix (de Beauvais) et Chœur Smetana (république Tchèque) : Musiques Chorales avec un programme très riche et diversifié : Monteverdi, Bach, Händel, Mozart, Dvorak, Bruckner, etc...

Hôpital Notre-Dame de Bon-Secours 66-68, rue des Plantes 75014 Métro Alésia. Bus 58, 62, Tramway, Entrée libre

Concert de la chorale "Petits chanteurs de Guewenheim le dimanche 26 octobre à 16h à la Chapelle St Bernard de Montparnasse.

Après avoir animé la messe de 11h à la chapelle, les chanteurs donneront donc un concert à 16h .L'entrée est libre. 34 place Raoul Dautry, 75015 PARIS. (Sous la pendule de gauche de la gare au croisement de la rue du Départ et de l’avenue du Maine.)

« Le chœur des Petits Chanteurs de Guewenheim

Lire la suite

21 octobre 2008

Vous avez besoin d’un petit complément de ressources ? Vous avez du temps libre ? Assurez-vous un revenu complémentaire en devenant surveillant de point école près de chez vous.

La mairie recrute des surveillant(e)s chargé(e)s de faire traverser les écoliers et leurs parents sur les passages piétons près des écoles le matin, le midi et le soir pendant 40 minutes. La rémunération est d’environ 3 000 € net annuel pour 10 mois, soit un complément de rémunération de 300 € par mois.
Les candidat(e)s doivent habiter à proximité immédiate d’un point école référencé, être âgé(e)s de moins de 65 ans et présenter un casier judiciaire vierge. Aucune condition de nationalité ni de diplôme n’est requise. Une formation est assurée avant la prise de fonction.

Direction de la prévention et de la protection
Bureau de la surveillance des points d’école
1 place Baudoyer 75004 Paris
Tél. : 01 42 76 75 05

 

Accident mortel de VELIB dans le 14ème

Vendredi dernier à 6h30 du matin, un malheureux jeune homme a perdu la vie, dans un accident entre son Velib et un car de tourisme, au carrefour de l’avenue du Maine et de la rue du Commandant René Mouchotte. Le car faisait demi-tour et n’a pas vu le cycliste parce qu’il était « dans l’angle mort ».

La Voix s’associe à la douleur de sa famille et de ses amis, et pense tout particulièrement à eux.

C’est le quatrième accident mortel de Velib à Paris. Deux impliquaient un camion et les deux autres un bus ou un car. Et toujours, les angles morts de vision apparaissent comme l’une des causes principales dans les accidents qui concernent les poids lourds.

On a vraiment peine à croire, qu’il n’y pas de moyen technique pour remédier à ce problème. La prévention routière s’y était essayée. Qu’est ce que c’est devenu ?

Un carrefour particulièrement dangereux

Il ne faut pas tout mettre sur le dos des angles morts : ce large, trop large carrefour que les habitants du 14ème connaissent bien est particulièrement dangereux. Il n’y a pas dans le cycle du feu rouge de moment ou les cyclistes, plus lents que les autres, peuvent traveser ou tourner sans danger.

5 règles essentielles pour éviter les risques liés aux angles morts

En attendant que constructeurs et dirigeants se décident à y travailler, il faut sensibiliser piétons et cyclistes, si vulnérables, aux angles morts, indiqués dans le schéma ci-dessous.

angle-morts.jpg
  • essayer d’être en contact visuel avec le conducteur : si vous pouvez voir ses yeux dans son rétroviseur, il peut également vous voir.
  • Ne jamais s’arrêter sous les rétroviseurs ou à leur hauteur
  • Ne pas dépasser un camion par la droite
  • Ne pas chercher à dépasser un camion qui manœuvre, ni par la droite, ni par la gauche, surtout à l’approche d’une intersection
  • Rester visible de jour comme de nuit grâce à l’éclairage avant et arrière du cycle.

A.C.

20 octobre 2008

Réunion publique du conseil de quartier Pernety mercredi 22 octobre à 20h

Cette réunion, ouverte à tous les habitants du quartier, se tiendra dans la salle du Moulin Vert 105, rue Raymond Losserand.

 

Ordre du jour

-Bilan de la rentrée scolaire à l’école élémentaire et au collège dans le quartier Pernety.

-Accueil des nouveaux habitants du quartier.

-Présentation des manifestations actuelles et des projets sur le quartier Pernety

-Questions et suggestions des habitants.

 

Pour plus de précisions sur l’organisation et les membres de ce conseil de quartier, consulter le site de la Mairie du 14ème http://www.mairie14.paris.fr

19 octobre 2008

« Cinéma Paradiso », Ciné-quartier Mouton –Duvernet, mardi 21 octobre 19h 30 au Cinéma Le Denfert

Cine-quartier.jpg La séance est ouverte à tous, tarif 4€ pour l’entrée et le débat.

Un excellent film « Cinéma Paradiso » de Giuseppe Tornatore - 1988 –

« À Rome, dans les années 80, Salvatore Di Vitta, cinéaste célèbre, apprend par un appel téléphonique de sa mère la mort d’Alfredo. Il revit alors son enfance et son adolescence dans son petit village de Giancaldo, en Sicile : On l'appelait Toto et il partageait son temps libre entre l'église où il était enfant de chœur et la salle de cinéma paroissiale, en particulier la cabine de projection où régnait Alfredo qui, au travers des films projetés, lui apprenait la vie.... »

affiche cinema paradiso.JPGBeaucoup d’entre vous ont déjà dû voir ce film qui décrit à merveille la vie d’un petit bourg sicilien : les personnages sont savoureux et attachants (incarnés par des acteurs vraiment excellents). Le spectateur est ému par relation quasi- paternelle qui s’établit entre le projectionniste Alfredo (magnifiquement interprété par Philippe Noiret) et Salvatore (le charmant petit Salvatore Cascio).

cinema paradiso noiret et salvatore cascio.JPGTornatore sait dépeindre avec humour et tendresse (comme seuls savent le faire les cinéastes italiens) ce monde révolu.

Ce film est un hymne au cinéma : il est tout à la fois évasion et apprentissage de la vie... La salle où se retrouvent les spectateurs joue un rôle central, c’est le lieu où les spectateurs partagent des émotions, des rires et des larmes, des rêves…

Un débat qui promet d’être passionnant

En effet, vous pourrez rencontrer, mardi prochain, Claude Lacroix, ancien projectionniste (il a travaillé, notamment, à la Cinémathèque Française)  et Claudia Guichard, directrice du Denfert, qui témoignera de son parcours et des difficultés rencontrées par un exploitant indépendant, hier comme aujourd’hui. Le Denfert est assez emblématique des problèmes qui concernent aussi bien le contenu de la programmation que la manière de parvenir à la maintenir.

Ne manquez donc pas de venir, avec vos voisins et amis, mardi prochain, 21 octobre, à 19h30 au cinéma Le Denfert, 24 place Denfert-Rochereau. Entrée 4€, seulement ! (Métro et RER Denfert-Rochereau, bus 38,68, 88)

Monique Garrigue-Viney