Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 mars 2008

Elections municipales

Les élections municipales se dérouleront les 9 et 16 mars 2008.

Ayant quelques difficultés à savoir pour qui les habitants du XIVème  auraient à voter,  nous avons  cherché : La plupart des éléments cités ici ont été trouvés sur le site du Parisien.

Le XIVème arrondissement  a 134 700 habitants, 81 667 électeurs

Il semble qu’il n’y ait pas moins de 11 listes, vous avez donc le choix !!!

Les candidats (têtes de liste) déclarés sont : Pierre Castagnou (PS), Marie-Claire Carrère-Gée (UMP), Marielle de Sarnez (MoDem), René Dutrey (Verts), Pierre Vallet (Nouveau Centre), Elisabeth Baston (FN), Marc Lagoutte (LCR), Patrice Maire (Monts 14), Dominique Mahé (DVD). Jean-Pierre Daymard (PT) Laurent Vinciguerra (LO).

Résultats 1 e r tour 2001 : Liste Castagnou (Liste PS-PC-MRC-PRG) 34,51 % ; liste Catala (RPR-UDF-DL) 25,32 % ; liste Dutrey (Verts) 13,77 % ; liste Delarue (Tiberi) 13,01 % ; liste Maire (SE) 3,30 % ; liste De Coatgoureden (FN) 3,23 % ; liste Gouelle 2,52 (LO) ; Liste De Quemper (MNR) 1,92 % ; liste Pezza (SE) 1,60 %, liste Pieroni (Assoc) 2,76 %.

Il y aura 10 conseillers de Paris pour le XIVème arrondissement parmi les 30 conseillers d’arrondissement qui seront élus.

Si vous voulez vous renseigner sur les listes complètes et les programmes : voici les adresses des différents blogs que nous avons réussi à trouver, vous remarquerez que notre répertoire n’est pas complet mais certaines listes ne sont pas répertoriées… Les sites ou blogs de campagne qui nous ont été signalés sont ceux des candidats PS / Pierre Castagnou (www.pierrecastagnou.net), Verts / René Dutrey (www.renedutrey2008.fr) et Nouveau Centre / Pierre Vallet (www.pierrevallet.com) / Modem/Marielle de Sarnez  www.marielledesarnez.fr/ / UMP Marie-Claire Carrère-Gée www.marieclairecarreregee.fr


Le maire est-il élu au suffrage universel ?

Oui, mais… pas au suffrage universel direct. Les électeurs élisent des conseillers municipaux et c’est, dans un second temps, le conseil municipal (composé de 9 à 163 élus selon la taille de la commune) qui élit le maire en son sein. Dans les villes, le candidat tête de liste devient généralement maire, mais ce n’est ni automatique, ni obligatoire. Si les colistiers gagnant l’élection se sont fâchés avec le ou la tête de liste, rien ne les empêche d’élire finalement quelqu’un d’autre dans le fauteuil du maire. C’est rare, mais possible.

Les élections parisiennes sont particulières : on élit à la fois la Mairie de Paris et les mairies d’arrondissement. Cela demande des éclaircissements. Voici un texte tiré du site officiel « Service Public » qui vous explique comment se déroulent les élections municipales à Paris, Lyon et Marseille: http://www.service-public.fr/actualites
Eléments réunis par Monique Garrigue-Viney

 

Elections municipales pour Paris, Lyon et Marseille : mode de scrutin

Principe

Les affaires de Paris, Marseille et Lyon sont gérées par deux types d'assemblées :

· le conseil municipal, pour l'ensemble de la ville,

· les conseils d'arrondissement.

Les membres de ces assemblées sont élus par secteur.

A Paris et Lyon, le secteur électoral correspond à l'arrondissement.

A Marseille, chaque secteur électoral correspond à deux arrondissements.

Mode de scrutin

Dans les trois villes, les conseillers municipaux et d'arrondissement sont élus en même temps et dans les mêmes conditions, sur les mêmes listes.

Le nombre de conseillers d'arrondissement est, par secteur, le double de celui des conseillers municipaux, sans pouvoir être inférieur à 10 ou supérieur à 40.

Election des conseillers

Les citoyens élisent les conseillers municipaux et d'arrondissement :

  • pour 6 ans au suffrage universel direct,
  • au scrutin de liste à 2 tours, selon un système combinant scrutin majoritaire et scrutin proportionnel
  • sans panachage ni modification des bulletins, tout bulletin modifié étant déclaré nul.

Mode de scrutin : 1er tour

Si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50%), elle obtient 50 % des sièges.

Les sièges restant sont répartis entre toutes les listes (y compris la liste majoritaire) ayant obtenu plus de 5 % des suffrages, en proportion du nombre de suffrages obtenus.

Sinon, il est procédé à un second tour la semaine suivante.

Mode de scrutin : 2e tour

Seules les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages au 1er tour peuvent se maintenir.

Les listes ayant au moins 5 % peuvent toutefois fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10 % La liste qui obtient le plus grand nombre de voix obtient 50 % des sièges. Les autres sièges sont répartis entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages.

Election du maire de la ville

Le conseil municipal élit, en son sein, le maire de la ville et ses adjoints.

Election des maires d'arrondissement

Chaque conseil d'arrondissement élit, en son sein, le maire d'arrondissement et ses adjoints, choisis parmi les conseillers municipaux et les conseillers d'arrondissement. Au moins un de ses adjoints doit être conseiller municipal.

 

25 février 2008

Rue de Coulmiers, un oasis !

Enfin ! 300 m2 de cultures maraîchères vont bientôt s’épanouir sur des enclos de bois surélevés, où radis, poireaux, petits pois, et divers cucurbitacées s’épanouiront et contribueront à améliorer l’ordinaire de patients et joyeux jardiniers du dimanche et des autres jours libérés par les R.T.T. ..

 Cette bande terrain, héritière de l’emprise du chemin de fer de petite ceinture, vient en fin de compte  clore la destinée aléatoire de cette friche, où il n’ a pas si longtemps encore, des rosiers, du lilas, un cerisier, un poirier et quelques cédrélas ébouriffés s’opposaient à la conquête inexorable d’herbes et de plantes folles, nouvelle invasion de barbares sur les limes d’un empire chancelant et mal défendu de l’intérieur. La liberté y était de mise, et l’anarchie l’unique royaume des liserons et du lierre conquérants. Ce fut un Eden pour les pollens venus du grand large. Ils y faisaient leur nid, et avaient de beaux enfants !…

 Mais maintenant, il faudra compter avec les jardiniers précautionneux,  les méthodiques, ceux qui n’acceptent aucun faux pas dans l’alignement des salades, ni le vagabondage des escargots, des limaces et autres rampants dont le stationnement ne sera plus autorisé au-delà de 24H . Les « hirondelles » seront là pour le leur rappeler !

  La présence des coccinelles sera-t-elle  favorisée ? Oui, sans doute.  Elles seront des hôtes dont la sagesse proverbiale veillera sur ces jardinets, en venant y défendre la laitue devant l’offensive belliqueuse du puceron exotique,  du hanneton des banlieues, sans parler de la tortue de Floride, grande prédatrice, conquérante insatiable des étangs et des mares de nos paisibles campagnes !.

 Bref, la Nature est de retour à Paris. A quand de nouvelles initiatives pour multiplier dans les quartiers, les jardins anglais, les romantiques, les chinois, les plus classiques façon Le Nôtre, planter des eucalyptus sur les toits et voir le gazon s’imposer définitivement place Victor Basch ?

 Au fait, le Parc Montsouris tout proche, ferait un très beau jardin partagé ! Devons-nous attendre encore longtemps sa transformation radicale avec l’agrément de citoyens convertis à l’agriculture biologique, à la biodiversité conquérante et à la défense des abeilles en péril devant l'offensive des poisons phytosanitaires ?

 En attendant  les fêtes qui seront organisées pour la naissance du  futur royaume de l’Utopie, cultivons notre jardin en disposant sur nos balcons parisiens : corbeilles et bacs Riviéra, ensoleillés par la profusion de jacinthes, de jonquilles , d'impatiens,  et de petites  pensées chatoyantes, cadeaux  inestimables du prochain printemps offerts à la déesse Flore,  future  locataire du jardin de la rue de Coulmiers !

 R.Rillot 

24 février 2008

Patin à glace à Montparnasse

et à l’Hôtel de Ville du 1er décembre au 9 mars

La Mairie de Paris reconduit l’opération Paris sur glace en installant deux patinoires de plein air à destination des Parisiens jusqu’au dimanche 9 mars. L’accès des patinoires est gratuit et la location de patins est de 5€.

 

8d2c8ff50c5cb535bd51f27458523440.jpg

Le parvis de la gare de Montparnasse accueille une patinoire de 770m² (22x35) et, pour la première fois cette année, un jardin de glace de 100m² pour les tout-petits (3-6 ans).
Horaires : Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 12h à 20h
Samedi et dimanche : de 9h à 20h

 

L’Hôtel de Ville accueille une grande patinoire de 1050m² (21x50) et une petite patinoire annexe à destination des jeunes enfants et débutants de 294m² (14x21) et un espace de luge.
Horaires : Lundi, mardi, mercredi, jeudi : de 12h à 22h
Vendredi : de 12h à minuit
Samedi : de 9h à minuit
Dimanche : de 9h à 22h

22 février 2008

Stage de tennis à la Cité U du 25 février au 07 mars

Pendant les vacances de février, le Paris université club (PUC), , organise des stages de tennis et multisports à la Cité internationale universitaire.

Lire la suite

Slam, rollers, claquettes, judo, Jujitsu, Chanbara, escrime, tennis de table, danse et contes africains…:

Les programme des vacances de février dans le 14ème devrait satisfaire tous les goûts. Activités gratuites ou à prix modique.

 Activités multisports, Stages Rollers,Gymnastique rythmique, Danse et contes africains, Escrime, Claquettes, Tennis de table, Judo - Jujitsu - Chanbara

Lire la suite

Festival Cinérail au cinéma Les 7 Parnassiens du 20 au 26 février 2008.

Journée spéciale Ile de France le lundi 25 février :  Entrée gratuite pour 4 séances à l’occasion de cette journée dédiée au jeune public avec une programmation familiale (Wallace et Gromit, Les Triplettes de Belleville, La Grosse Caisse et Corto Maltese)

Lire la suite

Fêtes et concerts

Bal Rock : dimanche 24 février, 15h
Salle des Fêtes de la Mairie annexe, 12 rue Durouchoux. M° Mouton Duvernet.

Les Dimanches du Smoke : dimanche 24 février, 14h
Lectures de Christian Rome, Camille Aubaude, Bérangère Thomas et pianos et chansons autour de Pierre Meige.  Le Smoke (Café-bar-restaurant), 29 rue Delambre. M° Edgar Quinet ou Vavin.

Concert de musique sacrée : dimanche 24 février, 17h au couvent Saint François

Stabat Mater de Pergolèse et Ave Maria de Schubert et  Gounod par le quatuor Ibiz,  Irena Prolen (soprano) et Marina Zviadadze (mezzo) (entrée 15€, 8€pour chômeurs et étudiants)

Récital d'air d'opérette : Vendredi 29 février, 20h30  à la Cité universitaire
Récital d'air d'opérette : Offenbach, Lehar.... Solo, duo, trio & quatuor Agnès Amati, Elizabeth Jacques, Raphael Schwob, Frédéric Bialecki, Sylvain Combaluzier. Tarif : 7,50 €/10 € ; 5 €/ 7 € étudiant. Réservation au 01 40 78 72 00 ou sur place. Fondation Biermans-Lapôtre, 9 boulevard Jourdan. RER B/ Tram 3 Cité universitaire.

19 février 2008

Santé, vie quotidienne

Seniors : mémoire, santé, activités physiques, alimentation, logement, déplacements… Vous pouvez faire le point : Jeudi 21 février, après-midi de 14h à 17h30.

Seniors : L’ADAL (A la Découverte de l’Age Libre), le Point Paris Emeraude Clic 14e, et la mairie du 14e vous invitent à “faire le point” sur votre forme  pour vous aider dans votre vie quotidienne. Un parcours original de prévention organisé autour de sept thèmes : l’alimentation, l’équilibre, la mémoire, les activités physiques, les déplacements, les 5 sens, l’habitat. Dix-huit professionnels (diététiciens, psychologues, psychomotriciens, kinésithérapeutes…) seront présents pour vous aider à « faire le point » sur votre forme physique et intellectuelle et vous conseiller gratuitement.
Annexe de la mairie du 14e - 12, rue Durouchoux - M° Denfert Rocherau.
Contact : 01 40 52 44 03

18 février 2008

Elections municipales: Lancement de la liste de Pierre Vallet : l’Entrepôt 19 février 19h30

L’ami Pierre Vallet, créateur de l’incontournable blog du 14ème Paris14.info et bien connu dans notre arrondissement a décidé de proposer aux élections municipales une liste de candidats, « de la droite et du centre »  indépendamment des grands états-majors de l’UMP et du PS.

Elle se compose d’habitants du 14ème, actifs dans un large éventail professionnel ou associatif.

Meeting de lancement de la campagne, ouvert à tous, le 19 février 2008 19h30, à l’Entrepôt,. plus d'info -

L’Entrepôt, 7/9 rue Francis de Pressensé   75014 Métro Pernetty

 

07 février 2008

Ciné-Club Mouton-Duvernet : Mardi 12 février à 19h30 au cinéma Le Denfert « Land and Freedom »

Une première séance à ne manquer sous aucun prétexte ! Ouvert à tous: 4€, film et débat 

A l’affiche : «Land and freedom » de Ken Loach, film splendide et passionnant sur la guerre d’Espagne : « 1936, David, communiste militant, quitte Liverpool pour rejoindre le front républicain en Espagne... » «  Ken Loach filme la guerre d'Espagne comme une page vivante de notre histoire. »

La projection sera suivie d’un débat, et comme c’est la première séance du cinéclub le sujet sera : «  Qu’attendez-vous de votre ciné-club de quartier ? »

Le Ciné-Club

Depuis quelques mois, les membres du conseil de quartier Mouton-Duvernet et son bureau avec son président, Nicolas Mansier, étudient la possibilité d’offrir une activité culturelle : dans un quartier où les cinéphiles sont nombreux un ciné-club s’imposait ! Une séance par mois ouverte à tous, au prix modique de 4€ l’entrée, pour voir un bon film et en débattre au cinéma Le Denfert, 24 place Denfert-Rochereau. C’est un moyen intelligent de se retrouver et de créer des liens dans notre quartier.

Le Denfert 

Ce cinéma est tout naturellement le lieu propice à cette rencontre mensuelle. C’est un joli petit cinéma d’art et d’essai qui a une excellente programmation, particulièrement diversifiée. Cette salle a l’avantage d’être très bien desservie par le métro, RER et les bus 88, 38, 68, elle se trouve d’un accès très pratique pour tout l’arrondissement.

Vous avez donc au moins  3 raisons pour venir mardi prochain, 12 février à 19h30, au cinéclub : 1) vous allez voir un très bon film, 2) vous retrouverez d’autres amateurs de cinéma, des voisins ou les amis que vous invitez et 3) vous pourrez faire des suggestions pour l’avenir !

Les prochaines séances du Ciné-Club du Conseil de Quartier Mouton Duvernet  sont déjà fixées: Mardi 18 mars, avec « Le Pressentiment » de Jean-Pierre Darroussin,  puis les mardis 8 avril, 20 mai, 24 juin 2008.

Monique Garrigue-Viney

 

06 février 2008

Isolation: lettre à M.Bertrand Delanoë, Maire de Paris

Monsieur le Maire,

Le prix de  l’énergie est de plus en plus élevé. Les logements, pour le chauffage et la climatisation, représentent en France le plus gros poste de dépense d’énergie, devant les transports. Des pays comme l’Allemagne mènent une politique radicale d’isolation des logements par l’extérieur. On y prévoit l’isolation par l’extérieur des façades d’immeubles pour 40 millions de m2. A Paris, seuls de très rares immeubles l’ont fait.

L’isolation par l’extérieur n’a que des avantages : elle ne réduit pas les surfaces intérieures, elle est plus efficace en supprimant les ponts thermiques, elle protège les murs. En revanche, certaines façades, comme les immeubles haussmanniens, ne la permettent pas.

A Paris, on n’en entend pas parler.  Nous restons à un système de ravalement obligatoire périodique, « au moins tous les dix ans », et coûteux. Les entreprises et les syndics de copropriété restent confortablement installés dans un système désuet, avec une clientèle captive. Pourquoi chercheraient-ils à innover ? Comment les copropriétés peuvent elles trouver le financement d’isolation, étant soumises à l’obligation de ravalement tous les dix ans, qui constitue un coût très lourd ?

L’air de Paris est devenu plus propre. Nos façades se salissent beaucoup moins. Monsieur le Maire, le moment n'est-il pas venu de concilier le besoin de ravalement devenu moins urgent, avec la nécessité de plus en plus pressante d’isoler nos immeubles, par l’extérieur de préférence?

La Voix du 14ème

04 février 2008

La Voix-ci , la Voix-là

Ciné-club des Conseils de quartier Pernety et Portes de Vanves: Mercredi 6 février 2008  à 20h: "Amarcord" (Fellini - 1973)

Atelier de dessin manga pour les jeunes de 8-14 ans.

Découvrir le monde: conférences au cinéma Gaumont Alésia

Lire la suite

29 janvier 2008

Un jardin corridor

Rue de Coulmiers, le long de la « fosse » où s’ennuient et s’anémient rails et traverses du feu Chemin de fer de Ceinture, des ouvriers s’activent. Une mini pelle mécanique déblaie détritus, ronces et canettes de bière. On plante… deux rangées de grillages hauts de plus de deux mètres, séparés entre eux par un espace large lui-même de deux mètres environ.

Posté à l’une des extrémités du chantier, je constate que l’espace – conséquence sans doute directe d’un effet de perspective – se rétrécit en regardant vers l’horizon de l’avenue Jean Moulin. Soudain, apparaît l’image d’un no man’s land, d’une sorte de frontière virtuelle, certes fragile et symbolique, mais bien réelle, une sorte de corridor rappelant à s’y méprendre un chemin de ronde cher à nos fortifications d’antan !

Un jardin partagé 

Il paraît qu’il s’agit là des prémices de l’aménagement d’un jardin « partagé », un jardin où légumes  variés et fleurs épanouies se développeront dans l’harmonie et la sagesse. Poireaux, radis, cucurbitacées et autres  racines comestibles seront ainsi « encadrés » par de hautes grilles de couleur verte, couleur à la mode d’aujourd’hui, puisque notre avenir sera vert ou ne survivra pas à l’intolérance des autres couleurs !

Et après 

On attend la suite. Je crains que la nature, mise ainsi en « cage », ne s’éprenne d’un violent courant d’air de liberté qui vagabonderait par ci par là, et que bientôt la moisson tant espérée ne s’attife de liserons envahissants, d’orties piquantes et calamiteuses, de lierres coriaces et chenus, de pucerons malins, que tout ce petit monde fort bucolique ouvrirait la voie subrepticement à de turbulentes et maléfiques manifestations de plantes non désirables pour nos jardiniers du dimanche et autres amoureux d’une flore exempte de contamination O.G.M… Contamination qui nécessiterait immédiatement l’intervention musclée de commandos armés de faucilles virginales, salvatrices et incorruptibles !

On attend avec impatience l’inauguration de ce jardin « suspendu » qui ne manquera pas d’attirer l’attention des flâneurs dont l’âme sensible ne résisterait pas aux avances séductrices de la princesse Flore, accompagnée de son preux chevalier et confident : le Printemps, tout simplement !

R.Rillot

26 janvier 2008

Conseil du 14e arrondissement lundi 28 janvier 2008 à 19 h.

A l’ordre du jour :

-le fonctionnement et le règlement intérieur de la maison des associations du 14e ;

-la rénovation du gymnase Guilleminot ;

-l’attribution d’une subvention au centre social Didot Broussais ;

-l’attribution de subventions à plusieurs associations de commerçants, de solidarité, et d’animation et de loisirs.

-signature d’une convention d’équipement en vue de l’attribution d’une subvention d’équipement pour l’association « Institut Protestant de Théologie » situé 83 boulevard Arago.

La séance du conseil d’arrondissement est publique. Les membres de l’assistance peuvent prendre la parole sur les projets délibérations inscrits à l’ordre du jour à condition d’avoir rempli une demande auprès du Maire en début de séance.

Téléchargez l’ordre du jour complet

24 janvier 2008

Les 10 Km du 14ème arrondissement, dimanche 27 janvier, départ à 9h

Depuis 25 ans, l'OMS organise une course à pied dans les rues du 14e. Cette course est un des événements sportifs marquants du quartier. Chaque année un grand nombre de coureurs y prennent part. La course sert désormais de qualificatif pour le championnat de France.
Le départ de la course est prévu à 9h dimanche 27 janvier 2008 aux alentours de la Mairie. Les inscriptions sont possibles jusqu'au jour de la course, mais il est préférable de s'inscrire auparavant.

-Infos Pratiques

Pour participer à l’épreuve, les inscriptions et la remise des dossards se déroulent à la mairie annexe tous les jours de 14h à 18h ainsi que samedi 26 janvier de 9h à 12h et de 14h à 18h et dimanche 27 janvier de 8h à 9h.
Droits d'engagements : 10 € jusqu'au 26 janvier - Majoration de 2 € sur place 

Horaires et lieu de départ : 9h, rue Mouton Duvernet - Mairie du 14ème. Arrivée, rue Saillard
Attention: Seules les licences FFA sont acceptées, pour les non licenciés il est impératif de joindre un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l'athlétisme en compétition datant de moins d'un an.

Contact : Mairie du 14ème, 26 rue Mouton Duvernet 75014 PARIS - Tél. : 01 43 95 09 01
Site Internet de l'organisation 
: http://www.oms14.asso.fr/

11 janvier 2008

Ce soir : cinéclub

a79a84c341f31e9f493c1c72b47d623f.jpg

10 janvier 2008

Ateliers de dessin manga pour les jeunes de 8-14 ans.

ef7662cc3f1a2ec08d5327d9ed995f63.jpg

La bibliothèque Vandamme propose régulièrement des activités variées et très intéressantes pour les enfants et les adolescents. Cette fois, encore, voici un thème passionnant à suivre sur 4 semaines : dans le cadre d’une saison japonaise, des ateliers de dessin manga pour les jeunes de 8-14 ans. C’est gratuit !

Mercredi 16 janvier 2008, 15h
Mercredi 23 janvier 2008, 15h
Mercredi 30 janvier 2008, 15h
Mercredi 6 février 2008, 15h

Inscriptions auprès des bibliothécaires. Bibliothèque Vandamme .80 avenue du Maine 75014 Paris. Tél : 01 43 22 42 18. Accès pour handicapés accompagnés.
Métro : Gaîté-Montparnasse. Bus 28, 58, 91.

09 janvier 2008

Lumières !!

Les vieux habitants du 14ème - dont je fais partie - se souviennent sans doute que dans les années qui ont suivi la guerre (la seconde), l'avenue d' Orléans (aujourd'hui du Général Leclerc) se couvrait à Noël de baraques foraines qui faisaient la joie des badauds et des enfants. C'était il y a 50 ans...

Et ces baraques où l'on trouvait des merveilles propres à satisfaire toutes les envies, jetaient sur le trottoir des flots de lumière qui enflammaient de leurs sourires le visage des chalands et des bambins. Heureux temps !

Mais aujourd'hui ? Rien, il n'y a presque plus rien. Plus de baraques, plus de lumières, plus de joie. Par ci par là, une vitrine où quelques lumignons clignotants s'efforcent d'insuffler un ersatz de sourire. Ce sont les quelques vestiges d'une fête devenue réceptacle d'un consumérisme primaire...

Quant aux places et avenues, les guirlandes électriques qui s'élançaient de branches en branches pour rebondir sur chaque arbre, point.

Alors, que faire ? Quelle municipalité prendrait l'initiative, même modeste, de relancer les illuminations de Noël dans nos quartiers ? Le citoyen, contribuable de surcroit, se pose la question. Les Champs Elysées que l'on veut incontournables pour leurs illuminations ne sont pas tout Paris. L'avenue du Général Leclerc, la place Victor Basch, la porte l'Orléans, parce qu'elles représentent une entrée majeure de Paris, ont le droit de "briller" pour les fêtes de Noël.

Le prochain conseil municipal du 14ème aura le devoir d'y réfléchir et les élections de mars prochain tombent à propos pour que ce problème - a priori secondaire mais significatif pour les habitants de nos quartiers - ne tombe pas dans l'oubli.  

R. Rillot 

07 janvier 2008

mon bistrot sans mégot

C'en est fait. Le dernier mégot a rendu l'âme et la dernière cigarette est partie en fumée.

Sur le zinc du comptoir, on ne verra plus les cendres encore chaudes des gitanes et des gauloises, des brunes et des blondes, des havanes et des havanitos.

On ne fera plus de voyages exotiques en Virginie, au Maryland, ni du côté de Cuba, car la guerre est engagée contre l'ennemi du jour : le barbare tabac.

Alors mon bistrot est triste, très triste. Plus de rêves enfumés, plus de brouillards épicés, plus de fragrances miellées, plus de vagues lueurs rougeoyantes au bout du doigt taché de l'aficionado fumeur. La solitude du mégot est définitive, car le mégot est dorénavant refroidi... Le cendrier, sa dernière demeure, est elle-même menacée. Le chômage, c'est sûr, le rendra arthritique et ankylosé. Sans doute, quelques noyaux d'olive pourront donner le change pour quelques temps encore, mais après ?

J'ai fait un rêve. Tous les bistrots de France se tenaient par la main. Ils attendaient que la dernière cigarette fût consumée, pour entamer une ronde autour du dernier disciple de Nicot et lui murmurer : "Va, rejoins ta dernière demeure : le Panthéon du fumeur esseulé".

Mon rêve parti en fumée, je me suis réveillé, puis ouvrant ma fenêtre, je me suis dépêché pour en "griller une", en me disant "autant en emporte le vent". 

R. Rillot 

 

03 janvier 2008

Pistes cyclables, on n’y comprend rien !

Encore des pistes cyclables à contresens dans des rues de très peu de circulation. Dernières en date la rue de l’Aude et la rue des Artistes.

En revanche, la rue d’Alésia ou la rue Didot en manquent cruellement. On n’en met pas là où c’est difficile. Mais on en met là où c’est peu utile. Pour faire du chiffre, c'est-à-dire publier à sons de trompe, X kilomètres de pistes? Ou rendre encore plus difficile la vie des habitants en supprimant encore quelques places de parking ? Les deux, mon Général.

Je ne suis pas contre les pistes cyclables, je roule à vélo et en voiture. Mais je ne les trouve pas là où j’en ai besoin. Dans le quartier Alésia Didot, il y en a très peu, par exemple.

Posons la question clairement :

Ce que nous voulons c’est d’aller d’un point à un autre avec une continuité d’espaces protégés là où c’est nécessaire. Autrement dit un plan de circulation réaliste.

Ce que nous ne voulons pas, c'est des pistes là où ça n'est pas indispensable et des points noirs et autres avenues du Général Leclerc. 

A.C.

02 janvier 2008

Ne jetez pas vos sapins n’importe où!

Il y a des points de collecte des vieux sapins de Noël.
Pratique et écolo !
45c4ac13d9d266030f1e1361a6af3fef.jpg
Entre le 26 décembre 2007 et le 20 janvier 2008, la mairie met en place dans 4 parcs et jardins du 14e arrondissement des points de collecte des sapins de Noël. Apportez-y votre sapin aux heures habituelles d’ouverture de ces parcs plutôt que de le jeter à la poubelle. Broyé, il servira de compost pour enrichir le sol des massifs des jardins municipaux.

Parc Montsouris, boulevard Jourdan.
Square du Serment de Koufra, Porte d’Orléans.
Square Ferdinand Brunot, face à la mairie.
Square Wyszinski, 54 rue Vercingétorix.

30 décembre 2007

Réveillon des conseils de quartier

 
Square de l'Aspirant Dunand, en face de la Mairie à 20 heures
60e0a59f7966ed722d1c26b3b2f43778.jpg
 

28 décembre 2007

Moins de publicité sur les murs de Paris ? Chiche !

Les élections municipales  approchant, la Mairie ressort les dossiers sensibles avec quelques effets d’annonce. Le Conseil de Paris vient ainsi d’adopter un « règlement local de publicité » ayant pour but de mieux contrôler l’affichage.. Parlons en donc, sans oublier que le fonctionnement de VELIB, filiale commune de deux grands publicitaires, Decaux et Publicis, est financé par des contrats d’affichage dans nos rues.

Il y a d’abord la question de la répartition géographique. L’affichage est, par exemple, interdit dans l’environnement des monuments historiques. Ainsi, on ne voit pratiquement pas de pub aux Gobelins ou dans le centre, alors que les Portes de Paris en sont envahies. Ces derniers devront être réduits de 30%. Egalement, comme le demandaient les associations de parents d’élèves, tout affichage sera interdit à moins de 50 m des écoles (c’est pas beaucoup). Bien accepté probablement, sera l’interdiction d’enseignes lumineuses sur les bâtiments haussmaniens. Plus controversée, est l’interdiction de tout affichage sur les portes de magasin, y compris pour la presse ou les évènements culturels.

Bonne nouvelle, les monstrueux panneaux de 12 m2 (3 mètres sur 4) doivent totalement disparaître  en 2009 (il y en a 1400 actuellement dans Paris). Quant aux panneaux de 8 m2, ils devront  à leur tour être supprimés en 2012.

Les professionnels de l’affichage protestent et s’inquiètent. Ils laissent prévoir un important report de la publicité le long du périphérique, coté banlieue, où il y a moins de restrictions.

Alain Constans

27 décembre 2007

Manège gratuit esplanade Didot Alésia du 22 décembre au 6 janvier.

3fe4ba59a30b9edda3a5b583a3827606.jpg

Dessin Catherine Carara 

Pour les fêtes, la mairie installe un manège sur l’esplanade située à l’angle des rues Didot et Alésia. C’est pour les enfants et c’est gratuit.
Tous les jours de 10h à 19h, du 22 décembre 2007 au 6 janvier 2008.

21 décembre 2007

Charléty sur neige du 22 décembre au 3 janvier

Rendez-vous sur les pistes du stade Charléty pour s’initier aux joies des sports d’hiver.

La mairie renouvelle “Charléty sur neige”. Les jeunes de 4 à 16 ans pourront goûter aux joies des sports d’hiver : luge, ski, escalade, jardin des neiges, tyrolienne, et, nouveauté cette année, le chien de traîneau.
Les activités sont gratuites. Le matériel fourni contre une pièce d’identité.

Du 22 décembre au 3 janvier : Du lundi au vendredi, de 13h30 à 18h ; le week-end de 10h à 13h et de 14h à 18h (fermé les 25 décembre et 1er janvier)
Stade Charléty - 99, bd Kellermann - RER Cité Universitaire - T3 stade Charléty

Patin à glace à Montparnasse et à l’Hôtel de Ville

 du 1er décembre au 9 mars

573d210b83071ff5f9e56431895c5d12.jpg

 

La Mairie de Paris reconduit l’opération Paris sur glace en installant deux patinoires de plein air à destination des Parisiens jusqu’au dimanche 9 mars. L’accès des patinoires est gratuit et la location de patins est de 5€.

 Le parvis de la gare de Montparnasse accueille une patinoire de 770m² (22x35) et, pour la première fois cette année, un jardin de glace de 100m² pour les tout-petits (3-6 ans).
Horaires : Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 12h à 20h
Samedi et dimanche : de 9h à 20h

 

L’Hôtel de Ville accueille une grande patinoire de 1050m² (21x50) et une petite patinoire annexe à destination des jeunes enfants et débutants de 294m² (14x21) et un espace de luge.
Horaires : Lundi, mardi, mercredi, jeudi : de 12h à 22h
Vendredi : de 12h à minuit
Samedi : de 9h à minuit
Dimanche : de 9h à 22h

 
Cours collectifs sur les deux sites : Les samedi et dimanche matin de 10h à 12h

Espace luge sur le site de l’Hôtel de Ville :
Pistes réservées aux enfants de moins de 12 ans, accès libre et gratuit, durée d’une session 15 minutes. Seuls les enfants de moins de 6 ans peuvent être accompagnés de leurs parents.
Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 16h30 à 19h30
Mercredi de 14h à 18h .Samedi et dimanche de 10h à 18h

19 décembre 2007

La Mairie ouvre le gymnase Mouchotte

Situé dans le quartier de Montparnasse, afin d’accueillir la nuit les personnes sans-abri.

Le temps froid devrait persister dans les prochains jours. Dans le cadre du plan grand froid, qui prévoit l’ouverture de lieux d’hébergement temporaires et le renforcement des maraudes du Samu social, la mairie va ouvrir le gymnase Mouchotte, situé dans le quartier de Montparnasse, afin de répondre aux besoins d’accueil nocturne des personnes dormant dans la rue.

10 décembre 2007

Urgent : Conseils de quartier

Voici les dernières réunions publiques des conseils de quartier pour 2007. Vous remarquerez que ces réunions se chevauchent, mais le temps presse car les élections municipales sont prévues en mars 2008 et c’est donc la dernière limite pour adresser des vœux ou utiliser les budgets d’investissement alloués par la Mairie de Paris !!! Après, la campagne électorale va sans doute perturber un peu l’organisation des conseils de quartier.

 

Réunion publique du Conseil de quartier Montsouris - Dareau

Mardi 11 décembre, à 19h30, 12, rue d’Alésia.

Ordre du jour :
- bilan des réalisations du Conseil de Quartier
- point sur les commissions
- bilan de la commission ZAC sur le bruit
- budget
- questions diverses

 

Réunion publique du conseil de quartier Montparnasse - Raspail

Mardi 11 décembre à 19h30, 24, rue Delambre.

Ordre du jour :
- ouverture de la mission relais de la rue de la Gaîté
- point sur les dossiers en cours
- la fête de notre Conseil de Quartier

 

Réunion publique du conseil de quartier Jean Moulin- Porte d’Orléans :

Mercredi 12 décembre à 19h30, 5 rue Prisses d' Avennes
A l’occasion de la dernière réunion publique de l’année, le Conseil de quartier Jean Moulin- Porte d’Orléans vous invite à venir échanger autour d’un buffet.

 

Réunion publique du Conseil de quartier Didot - Porte de Vanves
Jeudi 13 décembre, à 19h30, au Centre d’animation Marc Sangnier, 20, avenue Marc Sangnier.

Ordre du jour :
-  aménagement du jardin public sur la couverture du périphérique
-  exposé du projet de l’équipement culturel «  la Chaufferie »
-  le réveillon social du 21 décembre place Jacques Demy
-  suivi des actions sociales en cours
-  questions diverses
En présence des collectifs MPV (Malakoff, Paris, Vanves), Redessinons Broussais et des élus.

08 décembre 2007

Concerts en décembre

Mardi 11 décembre, 20h
Le Sacre du Printemps d’Igor Stravinski.
Réservation conseillée au 01 58 14 20 90. Auditorium du conservatoire Darius Milhaud.
26, rue Mouton Duvernet. M° Mouton Duvernet

Vendredi 14 décembre, 20h30
Concert: « Holy Night » veillée de chants d’ Avent et de Noël, version blues et Gospel. 70 choristes et 6 instrumentistes du groupe Gospel Picpuls (Chrétiens en Grande Ecole). Eglise Saint Pierre de Montrouge - M°Alésia. Vente des billets (10€) à partir de 19h45 à l’entrée de l’église.

Mardi 18 décembre, 20h
Audition des classes de musique de chambre.
Réservation conseillée au 01 58 14 20 90.
Auditorium du conservatoire Darius Milhaud.
26, rue Mouton Duvernet.

Vendredi 21 décembre, 20h30
Orchestre des 2ème et 3ème cycles du conservatoire.

Réservation conseillée au 01 58 14 20 90.
Auditorium du conservatoire Darius Milhaud.
26, rue Mouton Duvernet.

Hausse vertigineuse des impôts locaux : Paris relativement épargné

Plus 37 % en cinq ans.

C'est, en moyenne, l'augmentation de taxe foncière qu'ont subie 22 millions de contribuables, selon une étude publiée par l'Union nationale de la propriété immobilière (Unpi). Une envolée de la taxe foncière sur les propriétés bâties et les locaux industriels qui profite aux collectivités locales, communes, départements et régions. L'an dernier 25,5 milliards d'euros au total, contre 18,6 milliards d'euros en 2001.

La taxe d'habitation, dont s'acquittent tous les occupants de logements, locataires ou propriétaires, a elle  augmenté en moyenne de 33 %..

 Plusieurs raisons, et notamment :

Le nombre de français propriétaires augmente donc plus de contribuables sont soumis à la taxe foncière.

Payant plus, les contribuables demandent plus  d’équipements (raison pas très crédible évoquée par les élus)

La décentralisation met à la charge des collectivités locales des services nouveaux (transports régionaux, RMI, etc.…), en principe financièrement compensés

Le train de vie souvent princier de certaines collectivités, (Languedoc Roussillon ppar éxemple)

Du simple au double

D’importantes disparités apparaissent suivant l’endroit où l’on habite (du simple au double). Paris est particulièrement raisonnable 14,7% en 5 ans.  En revanche plus de 40% de hausse dans certaines banlieues. Une ville a augmenté de plus de 80% !

Une belle piste pour le pouvoir d’achat

On pourrait souffler aux élites qui nous gouvernent, que voilà de belles pistes pour améliorer le pouvoir d’achat : ordre et mesure dans les dépenses locales. Il faudrait pour cela que cesse le jeu de cache-cache entre l’Etat et les collectivités.