Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2006

Porte de Vanves: Le périphérique bientôt couvert?

 

medium_periph-vanves.jpg
Les travaux de couverture du périphérique au niveau de la Porte de Vanves pourraient commencer (enfin !) au printemps prochain, pour s’achever fin 2007. La Ville de Paris a en effet décidé de se substituer à l’Etat pour régler les 15 millions d’euros que le ministère de l’Aménagement du territoire devait payer… avant de se dédire, pour cause de manque de fonds. La dalle supportera un parc de 7000 mètres carré.

 

Reste cependant une inconnue. En contrepartie de son effort, la Ville de Paris demande à l’Etat de prendre en charge sa part dans la couverture du tronçon du périphérique Porte de Champerret, prévue ultérieurement. L’Etat n’a pas encore répondu.

G.D.

166 places de crèches en plus fin 2006

Cinq nouvelles crèches ouvriront leurs portes au cours de 2006 dans le 14e, pour un total de 166 berceaux. Une crèche d’entreprises rue Bachelard (15 places) ouvre en février, une crèche associative rue des Plantes au deuxième trimestre, une autre rue du Moulin-Vert en mai, celle de la ZAC Montsouris en septembre (60 places), enfin celle de la rue Jonquoy fin 2006 (60 places). G.D.

10 janvier 2006

Marionnettes: Le Congrès mondial des animaux

medium_affiche_congres_animaux_a4reduite.3.jpg

Dans le cadre de la journée de solidarité de Saint Pierre de Montrouge, le Secours Catholique vous invite, parents, enfants et habitants du quartier, à un spectaculaire spectacle de marionnettes, au couvent des franciscains, 7, rue Marie-Rose. Le thème est que les animaux, las du mépris des hommes pour la nature, se réunissent en congrès pour protester et réagir!

Rendez-vous au 25, rue Sarrette où les premiers recevront une mallette "papillon" de congressiste.

22 janvier à 15heures.

26 décembre 2005

LA TRAVERSE BIEVRE MONTSOURIS, une nouvelle ligne de bus


Le Samedi 10 décembre Bertrand Delanoë, le maire de Paris, Serge Blisko, le maire du 13ème et Pierre Castagnou, maire du 14ème ont inauguré LA TRAVERSE BIEVRE MONTSOURIS, la nouvelle ligne de proximité reliant les 13ème et le 14ème arrondissements. La ligne passera par les quartiers de la Tombe Issoire, du parc Montsouris, des Peupliers et de Rungis. Ceci, afin de faciliter les déplacements quotidiens des habitants. L'itinéraire est "le résultat d’une large concertation avec les conseils de quartiers.
Ainsi, la Traverse Bièvre-Montsouris desservira de nombreux équipements publics (écoles, bibliothèques, gymnases, bureaux de poste), plusieurs maisons de retraite mais aussi les pôles commerciaux du secteur."
Le service sera "assuré par des minibus silencieux, dotés d’une vingtaine de places et accessibles aux personnes à mobilité réduite, la ligne fonctionnera tous les jours de la semaine, de 7h30 à 20h30, à une fréquence de 15 minutes. Cette nouvelle ligne de proximité est co-financée par la Ville, la région Ile-de-France et la Ratp".


15 juin 2005

Fest-Cœur

Prenez deux Associations : ‘’Bretons sans frontières ‘’et ‘’Les Restos du Cœur’’ et vous obtiendrez ‘’un (une ? ) Fest-cœur’’. Ce sera le vendredi 24 juin, à partir de 19 heures : une soirée humanitaire au profit des plus démunis. Musique celtique, orientale, corse, danses, crêpes, vente de tableaux. L’Association ‘’Bretons sans Frontière’’ a pour but d’organiser, de susciter la solidarité sociale et humaine autour du logement, du travail et des relations humaines, en partenariat avec ’’Quartier sans frontière’’ et la Mairie d’arrondissement.

Siège : 22 rue Boulard Tél : 01 43 27 79 08 E-mail : bretonssansfrontiere@wanadoo.fr

Blandine Barthélemy et Monique Garrigue

Bientôt un ‘’café associatif’’

L’idée d’un café associatif est née à la suite d’un Conseil du quartier Pernéty-Plaisance. Des habitants discutaient de la qualité de vie et de l'environnement. Ils ont eu l' idée - et l'ont mise en pratique - de questionner les habitants le jour du marché pour leur demander ce qu’ils souhaiteraient voir naître pour améliorer leur vie. Les gens étaient demandeurs de plus de lien social, d’où l’idée d’un ‘’café associatif’’. Plusieurs membres du Conseil de quartier de l’Association Urbanisme et Démocratie, les copropriétaires de l’immeuble (en accession sociale à la propriété), des représentants de la Pension de famille des Thermopyles, l’association Artisans du monde, plus quelques riverains, se réunissent régulièrement pour élaborer un projet le plus attractif et le plus ‘’efficace’’ possible. Une attention particulière sera portée en direction des demandeurs d’emploi et des jeunes. Bonne initiative pour laquelle il ne faudra compter ni son temps, ni ses efforts pour trouver la bonne formule et que prenne la mayonnaise… Il existe un lieu de ce type à Dunkerque.

Les héros du ‘’Cabaret Feuilleton’’: vous

‘’Notre quartier, comme tous les quartiers, est riche d’histoires enfouies. Il a ses traumatismes, ses changements profonds. Chaque habitant est porteur d’une richesse humaine. Son regard particulier en fait un témoin important. L’élaboration du spectacle se fait à partir d’interviews d’habitants et à partir de groupes de paroles entre habitants…’’peut-on lire sur un tract- invitation. ‘’ medium_drama.jpgTous les habitants sont les bienvenus pour être interviewés par un artiste de la compagnie : jeunes, personnes âgées, familles, bandes de copains. Dans des locaux associatifs, dans un café, mais aussi à domicile. Tout cela pour aboutir à un grand pique-nique suivi d’un spectacle réalisé à partir de tout ce matériau avec 7 comédiens et chanteurs au son de l’accordéon.. Cela vous tente ? réfléchissez bien, vous avez sûrement quelque chose à raconter.

Maître d’œuvre : Compagnie Catherine Hubeau’’- En juin, rue du Départ.

Pour plus de renseignements : Marie Do, metteur en scène : 06 89 93 20 99

En vrac

Jeudi 16 juin à 19h à la mairie du 14ème , réunion publique du CICA (Comité d’Initiative et de Consultation d’arrondissement) avec les associations sur le thème…………….

Le sort de Saint Vincent de Paul : L’’Assistance Publique tiendra son Conseil d’Administration le 24 juin au matin, pour débattre et voter le futur Plan stratégique de l’AP-HP… et donc décider du sort à venir de l'hôpital Saint Vincent de Paul. Le Comité de défense de l’Hôpital se mobilise.

Agenda 14 informe
La mairie du 14ème lance un nouveau mini-journal d'informations sur l'arrondissement, "Agenda 14". Il annoncera les manifestations ou les rendez-vous publics et non commerciaux organisés par les Associations en tous genres (faisant partie du CICA) et les Conseils de quartier, se déroulant dans le14ème : fêtes, réunions, expositions, animations, concerts…Précisez l’objet, le programme, la date, l’heure, le lieu, un contact pour renseigner le public. Quand ? pour Quand ?
-avant le 1er du mois pour une parution le 15 du mois et ce en alternance avec le journal trimestriel Paris 14 (donc, avant les 1ers –octobre- janvier- avril- juillet).
Pour envoyer vos informations : Agenda 14, mairie du 14ème art de Paris, 75 675 Paris cedex 14

Projet Sainte Anne : une enquête publique pour Le Plan Local d’Urbanisme se déroule du 31 mai au 13 juillet. Si vous êtes intéressés par ce projet, ne laissez pas passer l’occasion de consulter les dossiers à la mairie.

On ferme !

Le Rectorat a décidé de fermer 3 classes : 18, rue Jean Zay, 12, rue Severo et 12, rue d’Alésia. Pourtant les effectifs scolaires devraient être en augmentation au vu du Baby-Boom de l’an 2000 ! A suivre.

 

Rue de la Gaité : pension de famille

un projet intéressant de construction par la RIVP d’un immeuble comprenant une pension de famille gérée par les Petits Frères des Pauvres pour des personnes anciennement sans domicile en cours de réinsertion, 7 logements sociaux, une halte-crèche de 20 berceaux et un local commercial en R.C. Cette opération est très attendue. Mais, même si les volumes sont satisfaisants(R+4), la façade du bâtiment en béton, vitrage et bois semble triste et peu en accord avec les immeubles de la rue.

Ghislaine et les HLM

 

D’une mère ‘’très ouverte et généreuse’’, Ghislaine Trapon a gardé …"les valeurs de solidarité, de respect, de convivialité, tout en sauvegardant sa dignité et en refusant les compromis. Nous étions dix enfants… par mon éducation, j’ai reçu un vrai passeport pour la vie ! ‘’

Elle peut alors remplir son double rôle : Conseillère en Insertion Sociale ( Adulte Relais) et Présidente de l’Amicale des Locataires des HLM du 156 rue Raymond Losserand.

‘’Actuellement, par ma profession, je suis l’interface entre les personnes et les Institutions, je fais du sur-mesure avec chacun pour lui trouver une formation adaptée ou un emploi. Et quand je reviens chez moi, je continue presque sur le même registre avec mes responsabilités dans cette cité qui a connu des événements douloureux… Pour parvenir à vivre en bonne intelligence avec ses voisins, il faut travailler en permanence, car, ça ne s’improvise pas !’’ explique cette femme de 45 ans qui se fait violence pour parler d’elle. Timide, avec un sourire désarmant et un regard bleu gris, elle ne manque pas d’énergie : à 20 ans, elle ‘’ fait’’ le Népal, puis, part en Chine, visite l’Amérique du Sud, exerce plusieurs métiers, de l’hôtellerie à la restauration de tableaux en passant par la régie de théâtre ! ’’J’ai toujours fait ce qui me plaisait, j’ai toujours eu cette chance ! remarquez, on a la chance qu’on se donne… A l’Association des Locataires, nous sommes 120 adhérents. Nous organisons des fêtes, les gens sont ravis de faire connaissance. Cela transforme l’ambiance qui devient plus chaleureuse dans les cours. Nous allons faire systématiquement l’accueil des nouveaux arrivants : il faut lutter contre le communautarisme et le repli sur soi. Tout le monde veut que les violences s’arrêtent, on ne peut pas justifier les bagarres…Ce qui me motive ? on est de passage sur cette terre, je vis en société, et je me demande ce que je peux donner. Il ne faut pas grand chose pour faire grandir quelqu’un, parfois. Il suffit de l’écouter, puis l’accompagner pour démarrer. Les gens des cités sont formidables…’’ B.Barthèlemy.

Emploi-Insertion du 14ème : sans RDV, du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30 Cité Blanche entrée rue Raymond Losserand entre le 186 et 192.

Mise en place d’un observatoire des conseils des quartiers dans le 14ème en mars 2005.

Il est composé de 20 membres bénévoles : 6 délégués par leur conseil de quartier et 14 choisis par le maire du 14ème (parmi eux 6 faisaient partie du groupe des anciens « observateurs citoyens »). Son président, désigné par le maire, est Dominique Gentil.

C’est une instance d’étude du rôle et du fonctionnement des conseils de quartiers : thèmes abordés, vœux, travail en commission et en bureau élargi, rencontres avec la mairie et les services techniques, participation quantitative aux séances publiques des conseils, démission des conseillers de quartier et leur remplacement parfois difficile par un nouveau tirage au sort… Cela permettra de mener une réflexion plus approfondie sur la démocratie participative locale.

Cet observatoire est chargé de rendre un rapport en octobre avant les 3ème Etats généraux de la démocratie locale qui se tiendront en novembre 2005.

Monique Garrigue

Auteur, compositeur, interprète…et vendeuse de légumes

Monique Quillet chante depuis plus de 30 ans. Partout où elle passe, elle fait salle comble : dans les années 70, à l’Echelle de Jacob, à la Bolée, à l’Ecluse et ailleurs… Elle a animé des émissions de radio, dont : ’’Entrée des artistes’’ avec Thierry Le Luron et Jean-Marie Proslier, un spectacle avec Nicoletta à Lyon. Elle a rencontré les plus grands : Piaf, Bécaud, Léo Ferré, Mouloudji, Barbara… qui ont été ses amis. A Tours, elle a chanté avec Mort Schuman et, bien entendu, à Montmartre, là où Patachou et Brassens ont commencé leur carrière. Puis, grand succès à la salle Cortot, en 1997 et 98, ainsi qu’au Café de la Danse près de la Bastille, durant 4 années, jusqu’en 2002. Avec un tel bagage musical, elle n’est pourtant pas ‘’médiatisée’’. Alors, pour se faire connaître, elle vend des légumes sur les  marchés. Cela lui permet d’être en contact direct avec le public et de faire sa ‘’pub’’. Et ça marche ! (on peut la voir au marché Edgar Quinet) Sa rencontre avec Natacha, il y a 8 ans, fut un vrai bonheur. Celle-ci est danseuse professionnelle (Mogador, Les Folies bergères, et les Casinos). Mais elle a eu aussi une formation de choriste, et c’est le miracle ! Leurs voix se fondent littéralement. Vient s’adjoindre à cette rencontre, le musicien Marcus ‘’Goldfinger’’, le bien nommé, qui les accompagne admirablement à la guitare ! Quand ils chantent en duo ou en trio, c’est le summum de l’harmonie. Monique a chanté dans plusieurs capitales d’Europe et en Afrique. Mais cet été, c’est en Bretagne qu’elle se produira, à Quiberon. Toutefois, les 2 et 16 juin prochains, elle chantera à Epinay sur Seine.

Son nouveau spectacle est agrémenté par quelques jeunes danseuses à l’avenir prometteur. Monique Quillet a composé tout son répertoire : 50 chansons, enregistrées sur plusieurs CD en vente à la FNAC.      

S.Erard.

Aux prises avec l'entreprise

Traits d'humour, lectures et dédicaces

 

Le 25 mars dernier, la librairie "Traits d'Humour", 88 rue Didot, proposait une lecture de textes  intitulée : " Aux prises avec l'entreprise", (très actuelle avec le film de Costa-Gavras) : "Le Couperet". Sauf qu'ici, le seul couperet qui tombe, avec moins de dégâts mais plus d'éclats ( de rire), c'est celui des mots. Furent convoqués ce jour-là quelques lanceurs de ( bons) sorts afin de contrer les maléfices des grands sorciers d'aujourd'hui qui ne sortent pas tous de l'école de Poudlard ! La compagnie des Obsédés Textuels a déclamé des textes d'Alphonse Allais, Pierre Daninos, Ernestine Chasseboeuf, Guy Bedos, etc.., Le fauteur de tous ces troubles s'appelle Pierre Antoine Dubourg. Il règne depuis 3 ans sur ce temple de l'humour, seul de son genre dans toute la France. Il nous accueille aux accents hilares de sa mascotte Pallafox, un hybride entre taureau et nounours doté de Dents de la Mer . Dans la librairie de son papa ont lieu des séances de dédicace des derniers ouvrages de Cabu, Lerouge, Lamorthe, Voutch et autres pourfendeurs d'idées tristes. Ici vous pourrez lire " L'étranger" de Cabu, et aussi " 20 choses qui vous rendent la vie infernale" de D. Noguez. Tous ces noms ne vous disent rien? Vous êtes mûrs pour une visite en urgence à " Traits d'Humour", si vous ne voulez pas mourir idiot, bête ou méchant.
(Librairie " Traits d'humour",88 rue Didot, 75014 Paris. Pierre A. Dubourg  01 45 40 64 88 du mardi au samedi de 10H 03  à  19H 04  précises.
 Marie-Josée Carita