Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 juin 2012

Les mille et une nuits au parc Montsouris samedi 30 juin

les Mille et une nuits au Parc Montsouris.jpgLa mairie du 14e vous propose un voyage inédit au pays d’Aladin et Shéhérazade. Rendez-vous sur la grande pelouse du parc Montsouris le samedi 30 juin de 14h30 à minuit.

Toutes les animations sont gratuites :

14h30 - 18h30
Mini balades en dromadaires

À partir de 6 ans et priorité aux enfants

14h30 - 18h30
Mini balades avec ânes en calèche

Jusqu’à 6 ans

14h30 - 17h30
Bibliothèque hors les murs « Histoires d’Orient et contes des Mille et une nuits »

À partir de 4 ans. Avec les bibliothèques du 14e

Lire la suite

26 juin 2012

Ciné-ma différence propose...

Ensemble au Festival

En partenariat avec le 40e Festival International du Film de La Rochelle, Ciné-ma différence organisera dans le cadre de ce Festival une séance exceptionnelle samedi 7 juillet 2012 à 14 heures au cinéma CGR Dragon. Au programme : Le Kid, de Charlie Chaplin. Ce sera l’occasion pour les personnes en situation de handicap vivant dans la région de profiter pleinement de l’évènement qu’est ce grand festival de cinéma, dans une atmosphère à la fois festive et chaleureuse. Cette séance exceptionnelle est soutenue par la Ville de La Rochelle. Découvrez-la Ici.

La saison 2012-2013 va démarrer en septembre prochain. Plusieurs villes du réseau Ciné-ma différence ont besoin de renforcer leurs équipes de bénévoles d’accueil aux séances. Si cette aventure vous tente, n’hésitez pas, envoyez-nous un mail à contact@cinemadifference.com.

15 juin 2012

Moonrise kingdom : le temps de la fugue

En 1965, dans une île au large de la Nouvelle Angleterre, deux enfants prennent la poudre d’escampette. Sam et Suzy ont douze ans. L’âge idéal pour toutes les aventures, y compris l’aventure amoureuse, surtout quand on a l’impression d’être oublié chez soi. D’ailleurs, les romances de Françoise Hardy traversent l’océan pour éveiller chez les petits Américains un brin d’émotion européenne.

moonrise kingdom,roman coppola,wes anderson

Wes Anderson, qui a écrit son film en compagnie de Roman Coppola, appartient à la mouvance du cinéma indépendant d’outre-Atlantique. Avec « La famille Tenenbaum », « La vie aquatique », « A bord du Darjeeling limited», il a imposé sa vision décalée, souvent loufoque, jamais caricaturale.

On retrouve dans « Moonrise kingdom », présenté au festival de Cannes, cet humour pince-sans-rire, qui s’installe dans la composition des plans, l’aspect inattendu des rebondissements, et le sérieux désarmant des jeunes héros. Le conte de fées emprunte au western, à la comédie romantique et au guide de survie – sans oublier le film catastrophe.

moonrise kingdom,roman coppola,wes andersonLes décors, avec les maisons colorées et dessinées comme des jouets, la bande son d’Alexandre Desplat – splendide, illuminée en outre par des emprunts à Benjamin Britten - instaurent subtilement l’univers où évoluent les deux enfants. Mais lorsqu’ils s’enfuient et que le monde extérieur – police, parents, et scouts – se lancent à leur poursuite, on pouvait craindre le manichéisme, innocence persécutée contre autorité brutale. Or, les adultes (à l’exception de Service Social, parce qu’elle incarne l’administration aveugle) ne sont pas ridiculisés, et chacun à sa manière prouvera son humanité.

Anderson et Coppola ont éparpillé dans leur film une série de stars soigneusement utilisées à contre-emploi, sauf le grandiose Bill Murray, qui est au-dessus de toute notion d’emploi ou de registre. Tous sont excellents, mais accordons aux plus jeunes la mention spéciale qu’ils méritent : Kara Hayward et Jared Gilman, deux visages que l’on reverra sans doute bientôt.

Un film de Wes Anderson, avec Bruce Willis, Frances McDormand, Bill Murray, Edward Norton, Jared Gilman, Kara Hayward, Tilda Swinton, Jason Schwartzman…et Harvey Keitel!

Josée Cathala

13 juin 2012

Fête des Thermopyles 15 et 16 juin 2012

cliquez sur les images pour les voir en grandfête des thermopyles15 et 16 juin  2012.png

Lire la suite

07 juin 2012

ONE DAY IN EUROPE (Un Jour en Europe) vendredi 8 juin 20h30 à la Cité Internationale Universitaire

cité internationale universitaire,hannes stöhr,maison heinrich heineFilm de Hannes Stöhr (Allemagne, 2005, couleur, 93 min., vostfr avec Megan Gay, Ludmila Tsvetkova …)

Quel événement, s’est demandé le cinéaste Hannes Stöhr, serait à la fois vécu avec la même passion dans l’Europe entière et suffisamment présent dans des lieux éloignés les uns des autres pour suggérer, sans grands moyens, une impression de simultanéité ? Il faudrait aussi qu’il s’agisse d’un événement « positif » dont les gens se réjouissent à l’avance, et non d’un attentat terroriste qui ébranlerait le monde ni de la mort d’un pape. En ce qui concerne l’Europe, il n’y a qu’une seule réponse possible : un match de football capital. Rien d’autre, pas même le vote sur la Constitution européenne, aurait un tel impact.

Participation aux frais : 4 € (plein tarif) – 2 € (tarif étudiant) http://www.maison-heinrich-heine.fr/fr/one-day-in-europe Maison Heinrich Heine . 27 boulevard Jourdan 75014 Paris 14e RER : Cité universitaire (B Téléphone : 01.44.16.13.00 Cité internationale universitaire de Paris, Métro RER B - Tramway T3- Cité universitaire. Bus 21, 67 Stade Charléty. Email: info@maison-heinrich-heine.org.

04 juin 2012

« L'homme sans passé » au Ciné-club Pernety Mercredi 6 juin, 20h, à l'Entrepôt

l'homme sans passé Kati Outinen et  Markku Peltola et Kati Outinen 2.jpgLe Ciné-club du conseil de quartier Pernety propose pour sa séance du mercredi 6 juin, 20h, le film « L'homme sans passé" d'Aki Kaurismäki (avec Markku Peltola, Kati Outinen)

Réalisé en 2001 par Aki Kaurismäki , ce long-métrage finlandais, allemand (durée 01h37min ) a été remarqué dans plusieurs festivals il a reçu des prix le grand Prix du festival de Cannes 2002, et le prix d'interprétation féminine pour Kati Outinen.

Le thème :En débarquant à Helsinki, un homme se fait voler et frapper à mort. Lorsqu'il reprend conscience, il a perdu la mémoire. Sans argent et sans identité, il est aidé par les SDF de la ville et des bénévoles...

C'est un film tout à la fois fort et touchant sur la reconstruction d'un homme grâce à la rencontre et à la solidarité de personnes souvent démunies, en marge de la société mais sans préjugés. Malgré un contexte assez sombre, cette aventure est pleine d'optimisme et de confiance en l'homme. Le ton n'est pas misérabiliste mais, au contraire, empreint d'humour.(Voir la présentation faite dans La Voix le 2 avril 2011 dans la rubrique film)

Tarif : 4 euros pour le film et le débat. La séance est ouverte à tous, n'hésitez pas à venir avec vos voisins et amis voir ou revoir cet excellent film et à échanger vos points de vue ensuite mercredi 6 juin à 20H ! Au cinéma L’Entrepôt - 7, rue Francis de Pressensé M°Pernety

M.G.V.

01 juin 2012

Urgent ! Fête des voisins Porte de Vanves vendredi 1er juin de 19h à 23h30

Dernière minute ! Fête des voisins organisée par le comité d’usagers et l'équipe du Centre Noguès et des habitants du quartier vendredi 01 juin de 19h00 à 23h30 à la porte de Vanves .

Après une journée de travail, venez commencer votre week-end en nous rejoignant sur la place Marthe Simard !

centre maurice noguès,porte de vanves,fête des voisins,orchestre demos,mario hurtadoDe 19h00 à 21h30 avec un repas participatif dans une ambiance musicale avec

Ø      l’orchestre DEMOS,

Ø      la chorale de Noguès avec Andrée Démange,

Ø      un spectacle de marionnettes avec les assistantes maternelles de la halte garderie Noguès,

Ø      de la musique Sud-Américaine avec Mario Hurtadotriplettes de Belleville.jpg

De 21h30 à 23h30 : projection du film « Les triplettes de Belleville »  film sélectionné dans le cadre du ciné kino coordonné par Francis Tournois en collaboration avec le conseil de quartier.

LEO LAGRANGE IDF Centre Socioculturel M.NOGUES
Lise JOSEPH : Directrice -5 ave de la porte de Vanves 75014 PARIS
Tel : 01.45.42.46.46 / 06 72 06 43 06- courriel :
csc.lisejoseph@orange.fr
lise.joseph@leolagrange.org

25 mai 2012

Nostalgie...

festival de Cannes 1994Tshirt  La Strada Gelsonima devant la mer dernière scène du film photo Marie Belin.jpg-T shirt de Cannes 94...

"La Strada"...Gelsomina devant la mer...dernière scène de ce superbe film de Fellini.. photo Marie Belin

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

Cine-ma Différence présente

Ciné-ma différence vous propose Samedi 2 juin, à 15h

Les Vacances de Ducobu
de Philippe de Chauveron,
avec Elie Semoun, Joséphine de Meaux, Hélène Noguerra,
durée 1 h 34

au Cinéma Chaplin Denfert* - 24 Place Denfert-Rochereau - Paris 14ème (Métro et RER Denfert-Rochereau) Tarif unique : 4 €

*Le Chaplin Denfert est une salle accueillante, au cœur du réseau des transports parisiens.
Peu accessible toutefois aux personnes avec de grandes difficultés de déplacement, nous invitons celles-ci à nous téléphoner au 01 71 20 22 64 pour voir ensemble les adaptations possibles.
 
Dates à retenir
- prochaine et dernière séance de la saison : dimanche 17 juin à 11 h au cinéma Majestic Passy

Lire la suite

19 mai 2012

Fête de la Bretagne dans le XIV e

 Pendant une semaine fêtez la Saint-Yves et vivez la culture bretonne à Paris !fête de la Bretagne du 19 au 26 mai 2012.jpg

Chaque jour, découvrez une facette de la Bretagne dans un lieu du 14e arrondissement.

- Lundi 21 mai à 19h : projection du film " Lettres à mes filles" d'Ariel Nathan sur Xavier Grall suivie d'une rencontre avec le réalisateur et d'un pot de l'amitié à la Salle des Fêtes du 14e, 12, rue Pierre Castagnou.

- Mardi 22 mai à 20h : projection du film : "Des pierres contre des fusils" de Nicole et Félix le Garrec suivie d'une rencontre avec les réalisateurs qui ont filmé la lutte des habitants de Plogoff contre le projet d'installation d'une centrale nucléaire en 1980.     Cinéma : les 7 Parnassiens, 98, bd du Montparnasse. PAF : 6

- Mercredi 23 mai : à 10h30 " Le petit cochon têtu et autres contes"; Contes pour enfants, par Le Craver à la Bibliothèque Aimé Césaire, 5, rue du Ridder. Gratuit

à 15h : Initiation à la danse bretonne pour les enfants sur le parvis de la Mairie du 14ème.

A 19h 30 : Veillée contes et musiques au Moulin à Café, place de la Garenne. Gratuit

Lire la suite

16 mai 2012

Fête de la Bretagne du 19 au 26 mai dans le 14ème

mission bretonneDu 19 au 26 mai, la Bretagne s'invite dans le 14e pour une semaine d'immersion celtique…dans le plus breton des arrondissements de Paris! Pendant une semaine fêtez la Saint-Yves et vivez la culture bretonne à Paris !

Au programme de très nombreuses animations partout dans l’arrondissement avec en tête, les incontournables Crêpe’Noz le jeudi 24 mai, en la présence du légendaire Alan Stivell, et la grande journée festive du samedi 26 mai où se succéderont aux alentous de la mairie du 14 ème : défilés folkloriques, concerts, jeux bretons, initiation à la danse bretonne, concours de sonneurs, etc… 

Du 19 au 26 mai 2012 nue semaine exceptionnelle Chaque jour, découvrez une facette de la Bretagne dans un lieu du 14ème arrondissement.

Pour plus d'information : Mail : contact@missionbretonne.org Téléphone : 01.43.35.26.41- Site internet : http://missionbretonne.org -Retrouvez-nous sur la page Facebook Mission Bretonne / Ti ar Vretoned ou rendez-vous directement à la Mission Bretonne Ti ar Vretoned  22 rue Delambre 75014 Paris - métro Edgar Quinet / Vavin

Le programme :  - 1.98 Mo

Lire la suite

14 mai 2012

« Brève Rencontre » film de David Lean au Ciné-Quartier Mouton-Duvernet : mardi 15 mai 2012, 19h30, au Chaplin-Denfert

Mardi 15 mai , 19h30, Le Ciné-Quartier Mouton-Duvernet propose un grand classique du film romantique britannique primé au 1er festival de Cannes (1946).

Dans le café-buffConseil de quartier Mouton-Duvernet, Ciné-Quartier,  David Leanet de la gare de Milford, un homme et une femme se disent adieu. Troublée par l’arrivée fortuite d’une amie encombrante, Laura, la femme, fait un malaise au moment où l’homme la quitte pour prendre son train. De retour à la maison, elle passe la soirée en compagnie de son mari et imagine secrètement qu’elle lui confesse sa liaison…

Laura, femme au foyer, ( Celia Johnson, très émouvante) se remémore les événements des dernières semaines et c'est par son récit que nous apprenons ceConseil de quartier Mouton-Duvernet, Ciné-Quartier,  David Lean qui s'est passé : Elle a  rencontré fortuitement un médecin, Alec Harvey (Trevor Horward), à deux reprises et la 2ème fois, ils décident de passer l'après-midi ensemble. Le rendez-vous va devenir régulier et peu à peu les sentiments se font plus tendres, une liaison se noue. Mais ils sont tous deux mariés, ils ont des enfants et lorsqu'ils sont surpris par un ami, ils se résignent à rompre.

Sur une intrigue simple et dépouillée, David Lean scrute les deux personnages, il sait ainsi faire ressortir l'évolution tragique des sentiments : la sympathie enjouée du début, le bonheur des retrouvailles, puis l'amour si fort que Laura envisage la mort au moment de la rupture. Des regards, un sourire, une crispation du visage, quelques gestes (la main appuyée sur l'épaule) suffisent à exprimer avec beaucoup de délicatesse le trouble, la complicité, la joie des amoureux puis leur désespoir...  Tout est évoqué avec beaucoup de finesse, des moments humoristiques émaillent le récit et lui donnent encore plus de vérité.

Une histoire banale ? Non, un thème universel, magnifiquement exprimé par la sensibilité du jeu des acteurs et la musique splendide de Rachmaninov. Bref, un très beau film à voir ou revoir avec vos amis et voisins : Mardi 15 mai à partir de 19h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) Le tarif d'entrée pour le film et le débat est de 4€ seulement . 

M. Garrigue-Viney

07 mai 2012

Cine-ma Différence

Dimanche 13 mai, à 11 heures 
 
Les Pirates ! Bons à rien, Mauvais en tout  (en VF / 2D)

de Peter Lord, réalisateur de Wallace & Gromit et Chicken Run
avec Hugh Grant, Salma Hayek, Brendan Gleeson,
durée 1 h 29
Tarif unique : 4 €

  au Cinéma Majestic Passy-18 rue de Passy- Paris 16ème (Métro Passy) 

La salle ne peut accueillir plus de deux personnes en fauteuil : merci de réserver si vous ne pouvez vous transférer.Séances, infos et programmes : www.cinemadifference.com

Courriel : contact@cinemadifference.com- Tél. : 01 71 20 22 64

Lire la suite

30 avril 2012

Le prénom

le prénom affiche.jpgUn film de Matthieu Delaporte et d’Alexandre de la Patellière

Si passer de la scène de théâtre au film, est un exercice périlleux, il s’agit là d’une réussite dont il faut parler, tant cette comédie  parfois amère mais souvent débordante d’humour, nous montre, à travers le thème d’un prénom à choisir, toute la virtuosité des personnages à vouloir esquiver des situations souvent tendues à la limite de la violence. Au-delà des idées reçues, des préjugés, des non-dits, des incompréhensions réciproques de langage, nous assistons à un tableau d’une « comedia dell’arte » moderne, à travers une satire des mœurs actuelles, particulièrement présente dans les milieux bobo et « bling bling ».

C’est un film gai, intelligent, où les spectateurs apprécieront la mise en scène, très proche de la pièce de théâtre. Le rythme est vif, les répliques fusent. C’est naturel et finement observé. Patrick Bruel incarne Vincent, le quadra qui a réussi sa vie, Charles Berling incarne Pierre,  professeur à la Sorbonne. Leurs opinions divergent et les jeux de langage sur le choix d’un prénom de l’enfant vont vite dégénérer, leur amitié est mise à rude épreuve. Babou, épouse de Pierre se plaît à jouer l’épouse sacrifiée au bonheur de ses enfants. Frustrée, elle « explose » en une séquence finale dédiée au sort fait aux femmes ! Un ami d’enfance, Claude, révélera sa liaison avec la mère de Babou , Françoise… ce qui ne sera pas du goût de Vincent !

La scène finale, à la maternité est digne d’un morceau d’anthologie. La finesse de la situation et la surprise finale raviront le spectateur. Un film à ne pas rater.

R. Rillot

Cliquez sur la photo pour la voir en plus grand

09:38 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer |

28 avril 2012

Cine-ma Différence présente Zarafa

Zarafa la girafe affiche.jpgCiné-ma différence  propose Samedi 5 mai, à 15h 
 
ZARAFA

de Rémi Bezançon et J-C Lie,  avec Simon Abkarian, François-Xavier Demaison, Vernon Dobtcheff,
durée 1 h 18
  au Cinéma Chaplin Denfert* - 24 Place Denfert-Rochereau - Paris 14ème
(Métro et RER Denfert-Rochereau)

Tarif unique : 4 €

10 avril 2012

« Entre nos mains » mercredi 11 avril 20h30 au Moulin à Café

Entre nos mains.jpgCinéma au Moulin à Café demain mercredi 11 avril : "ENTRE NOS MAINS" Docu-Fiction de Mariana Otero (2010) 1h28   Tourné près d'Orléans en 2009, alors qu'une fabrique de lingerie féminine (Starissima) venait de faire faillite, le film suit le processus par lequel ses employés s'organisent pour tenter de la racheter eux-mêmes et de la transformer en société coopérative ouvrière de production (SCOP)."Lutte ouvrière dans la dentelle" (Le Monde)

Venez voir ce très beau film qui retrace la tentative de reprise par des ouvrières et cadres d'une usine de lingerie féminine. Pour sauver leur emploi, elles décident de reprendre le pouvoir dans leur entreprise en créant une coopérative (SCOP). Peu à peu, même les plus réticentes, découvrent le bonheur de la solidarité dans cet effort collectif. Au gré des épreuves et des rebondissements, elles éprouvent une réelle fierté d'avoir pris cette initiative et jouissent de cette nouvelle liberté.

Ce film décrit avec beaucoup d'humour et de tendresse la démarche de ces femmes qui ne sont pas jeunes et qui, malgré tout, tentent de sauver leur outil de travail et de mettre en valeur leur savoir-faire. Malgré l'issue négative de cette initiative, la force de la solidarité, l'amour du travail bien fait, la réflexion commune restent... Cette expérience leur a permis de prouver leurs capacités d'initiative et de courage.

A voir absolument pour l'intérêt du sujet, les qualités de la cinéaste qui sait saisir sur le vif les réactions des personnages tous très attachants, montrer leur évolution et aussi pour l'optimisme puisé dans l'énergie de tous les protagonistes de cette aventure.

M. Garrigue- Viney

Le Moulin à Café programme d'avril 2012

Vous trouverez ci-desous le programme d'Avril 2012 du Moulin à Café. (Cliquez sur lire la suite)
Nous vous attendons nombreux lors des différentes animations.
A bientôt.
L'équipe du Moulin à Café.

Le Moulin à Café – Café associatif Pernety 8 rue Sainte Léonie 75014 Paris  01 40 44 87 55

contact@moulin-cafe.org- http://moulin.cafe.free.fr/

Lire la suite

04 avril 2012

Papa est en voyage d’affaires

elmir kusturica,papa,Mouton-Duvernet,ciné-clubProposé par le Conseil de quartier Mouton-Duvernet, au cinéma Le Denfert, un film d'Emir Kusturica, mardi prochain 10 avril, à 19h 30.

Film réalisé en 2007 avec Miki Manojlovic, Mira Furlan, Mustafa Nadarevic

En Yougoslavie, en 1952, à l'heure où Tito divorce d'avec Staline, il n'est pas bon de laisser paraître des penchants staliniens. Mesa, le père de Malik, victime d'une vengeance de sa maîtresse, est envoyé en camp de travail - pour ses enfants, il est "en voyage d'affaires".

Alors que son frère passe son temps au cinéma, Malik, en réaction aux crises que traversent sa famille et son pays, se réfugie dans le somnambulisme... Lorsque la famille est à nouveau réunie, Malik redécouvre son père, et connaît ses premiers émois amoureux.

23 mars 2012

Terraferma

Terraferma_affiche.jpgUn film de Emmanuele Crialese

Modernité et tradition s’opposent sur l’île de Lampedusa, entre les anciens pêcheurs et les plus jeunes. Les uns défendent les anciennes valeurs du métier, les autres voulant faire évoluer l’économie de l’île,  s’orientent vers l’accueil des touristes, ceux-ci étant à leurs yeux , une planche de salut pour leurs activités traditionnelles.

 Ainsi, Filippo, sa mère et son grand-père décident d’aménager leur maison et de la louer aux touristes venant du continent. Mais lors d’une sortie ne mer, le grand-père et le petit-fils recueillent des clandestins venus d’Afrique du Nord. La tradition des marins et les lois d’entraide aux naufragés sont implicitement remises en question au sein de la communauté des pêcheurs. Cette situation les Terraferma 3.jpgamènera à entrer en conflit ouvert face à  l’administration, et aux autorités.

 Les images de ce film sont fortes, émouvantes, parfois violentes ; elles illustrent les conflits d’intérêts entre les individus de la communauté des pêcheurs, et révèlent les vrais tempéraments de chacun. L’émotion est alors maîtresse  du jeu, les sensibilités sont mises à l’épreuve, tandis que l’action, pose avec réalisme, le drame de ces clandestins à la poursuite de l’eldorado européen. Notre conscience est ici soumise à la dure loi des exigences de la morale.

 R. Rillot

05:00 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

14 mars 2012

Soirée projection-discussion autour du film "Monquatorze", vendredi 16 mars, 19h30, à la Mairie du 14ème

Montquatorze.jpg« MONQUATORZE » est un film de Suzana Lastreto tourné avec des habitants du 14e et des comédiens professionnels, promenade humoristique et poétique dans les lieux habités par de grands artistes du passé (Giacometti, Genet, S. de Beauvoir, Coluche...)

Participeront aussi à cette soirée : Suzana Lastreto, réalisatrice, et Jean-Paul Millet, 1er adjoint au Maire en charge de l'urbanisme qui présentera les grands projets urbains de l'arrondissement. La  soirée est  organisée par le CPEC du 14e ( Le Conseil des Citoyens Parisiens Extra Communautaires du 14ème) 

Les participants de la soirée seront invités à exprimer  : "comment est «LEURQUATORZE»,  qu’aiment-ils le plus ?  que souhaiteraient-ils le plus dans le 14e?"

Vendredi 16 mars 19h30. Mairie du 14ème Salle des mariages, 2, place Ferdinand Brunot. M° Mouton Duvernet

11 mars 2012

« Le Caïman » de Nanni Moretti à l'affiche du Ciné -quartier Mouton Duvernet mardi 13 mars à 19h30

conseil de quartier mouton -duvernet,ciné-quartier,le caiman,nanni moretti,cinéma chaplin -le denfertLe Ciné-Quartier Mouton-Duvernet propose, mardi prochain, une comédie à résonnance politique située dans l'Italie  contemporaine.

«Producteur en faillite professionnelle et familiale, Bruno Bonomo, spécialiste de médiocres films d'aventures , n’arrive pas à financer une nouvelle superproduction: le Retour de Christophe Colomb.
Empêtré dans ses dettes, ses faiblesses, ses difficultés de couple Bruno perd pied. Son chemin va croiser celui d’une jeune réalisatrice qui lui apporte un scénario, Le Caïman.
Bruno s’aperçoit, après une lecture plus sérieuse, qu’il s’agit d’une biographie de Berlusconi. Il ne peut plus reculer et doit monter le film, tout en essayant de recoller les morceaux de son couple.
Pourtant, dans cet engrenage d’échecs, et de mensonges, commence à naître en lui un nouvel élan : celui de l’affirmation de sa dignité. Ce faiseur de navets, dépendant de tous, va se battre pour réaliser ce projet. »

Venez avec vos voisins et amis voir ce film réalisé en 2006 par Nanni Moretti avec Sylvio Orlando et Margherita Buy. Vous pourrez ensuite participer au débat qui ne manquera certainement pas d'intérêt, en cette période de campagne électorale...

Mardi 13 mars, 19h30, au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau). Entrée 4€

05 mars 2012

Cine-ma Différence présente

Ciné-ma différence vous propose Samedi 10 mars, à 15 heures
le film aux 5 Oscars et aux 6 Césars !
 
THE ARTIST
  de Michel Hazanavicius,avec Jean Dujardin, durée 1 h 40

au Cinéma Chaplin Denfert* - 24 Place Denfert-Rochereau -

Paris 14ème (Métro et RER Denfert-Rochereau)

Tarif unique : 4 €

*Le Chaplin Denfert est une salle accueillante, au cœur du réseau des transports parisiens.
Peu accessible toutefois aux personnes avec de grandes difficultés de déplacement, nous invitons celles-ci à nous téléphoner au 01 71 20 22 64 pour voir ensemble les adaptations possibles.

Lire la suite

12 février 2012

Films à l'affiche: Et si on vivait tous ensemble ?

Nouvelle critique  de ce film dont La Voix vous déjà parlé.

Cinq sexagénaires sont amis depuis des décennies. Il y a deux couples, Jean et Annie, Albert et Jeanne, et Claude, veuf. Jean vit encore en activiste qui n'a rien oublié de mai 1968. Albert, un ancien photographe, commence à ressentir les atteintes de la maladie d'Altzheimer. Jeanne, ancienne militante féministe, continue de tenir des discours très affirmés sur les sexes et le sexe. Quant à Claude, en veuf très consolable, il affirme sa vitalité en compagnie de filles de joie.

paris 14e,claude rich,jane fonda

L'accident viendra de Claude. Une maladie cardiaque, une opération le conduisent en maison de retraite. Une situation que son copain Jean ne peut accepter. « Et si on vivait tous ensemble ? » lance-t-il un jour. La boutade prend forme. On sort Claude de la maison de retraite, et les cinq amis s'installent dans la maison d'Annie et Jean. Mais la cohabitation n'est pas si facile. Et la promiscuité, les discussions, réveillent les fantômes du passé...

Le réalisateur, Stéphane Robelin, a traité le sujet de la venue de la vieillesse sur le ton de la comédie. Mais le rire vire ici au doux-amer. Car l'âge est bien là, il arrive, il s'impose, et les événements d'autrefois, longtemps cachés, ressortent quand on ne les attendait plus. Le film est un succès pour son humour plein de délicatesse et pour sa performance d'acteurs, avec des palmes particulières pour Claude Rich (Claude), Pierre-Richard (Albert) et Jeanne (Jane Fonda).

Gérard Desmedt

08 février 2012

Ciné-ma différence propose...

Une expérience de cinéma vivante et chaleureuse, où chacun est accueilli et respecté tel qu'il est.

Dimanche 12 février, à 11 heures
HUGO CABRET

 de Martin Scorsese, durée 2 h, en VF 2D

au Cinéma Majestic Passy - 18 rue de Passy - Paris 16ème (Métro Passy)
Tarif unique : 4 €

Résumé :  Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de cœur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure

Séances, infos et programmes : www.cinemadifference.com

Contacts :Courriel : contact@cinemadifference.com Tél. : 01 71 20 22 64

Lire la suite

06 février 2012

Et si on vivait tous ensemble

(Voir également la critique de Gérard Desmedt, parue également dans La Voix, cliquez ici)

Un film de Stéphane Robelin

Et si on vivait tous ensemble affiche.jpgSur le fil ténu de la comédie, le réalisateur pose un vrai problème : comment aborder la vieillesse, lorsque les liens familiaux – enfants et petits-enfants – ne sont plus aussi vivaces chez les générations d’aujourd’hui ?

C’est avec le sourire, la bonne humeur, mais sans toutefois faire l’impasse sur les tensions, les heurts et la jalousie, que ce film dénoue les aspects divers d’une cohabitation voulue entre des personnes âgées, et cela dans le cadre d’une maison vaste et accueillante où chacun essaiera de trouver son propre équilibre, entre la solitude tant redoutée et la vie au sein d’une communauté reconstituée.

La brochette d’acteurs qui anime les fils du scénario, entre pour beaucoup dans la réussite du film, qui se veut avant tout consensuel, rassurant presque, où l’humour et la tendresse alimentent les rebondissements au sein de sketches décalés et désopilants.

On y retrouve Claude Rich, Guy Bedos, Pierre Richard. Quant aux interprètes féminines : Jeanne Fonda et Géraldine Chaplin, elles ne sont pas en reste pour affirmer l’originalité de leurs caractères.

Voici une comédie légère et joyeuse, dont le fond nous rappelle que l’âge venant, chacun de nous espère vivre encore pleinement, en dépit de l’inévitable effacement de nos vies. R. Rillot

02 février 2012

L'Entrepôt en février 2012 ( première quinzaine)

Le programme de l' Entrepôt durant cette première quinzaine de février est très riche et varié : les films d'art etn  d'essai, les ciné-philo, les rendez-vous littéraires avec des lectures spectacles, des rendez-vous d'humour, des conférences-débat, expositions, concerts ....

Lire la suite

23 janvier 2012

Le Havre, un film de Aki Kaurismaki

avec André Wilms, Kati Outinen, Jean-Pierre Darroussin

On peut se demander si le titre du film a un autre sens que celui du grand port normand qui lui donne son nom. En suivant le héros, Marcel Marx, qui pratique le petit métier de cireur de chaussures, on découvre dans des quartiers oubliés, à l’habitat dégradé et néanmoins coloré des havres de vie tranquille, à la lisière de la société actuelle, propres à donner asile.

Le Havre.jpg

En contraste, il ya des flashes d’une actualité brutale connue et pourtant à mille lieues de notre quotidien, celle des immigrants illégaux venus d’ailleurs, leur traque par la police, leur parcage dans les centres administratifs de rétention, leur immense espoir d’une vie meilleure sur notre vieux continent.

Le réalisateur ne prétend pas traiter du problème de l’immigration clandestine, encore moins le résoudre encore qu’on devine bien où vont ses sympathies. Il nous raconte une belle fable qui nous rappelle celle du Bon Samaritain de l’Evangile : la rencontre d’un homme déjà âgé, plutôt heureux de vivre malgré sa situation précaire et d’un jeune africain en cavale, activement recherché par la police, dont l’extraordinaire dignité l’émeut. Il va alors, dans un élan de générosité, déployer toute son imagination et son ingéniosité pour le sauver de la police, en s’appuyant sur son réseau restreint mais solide d’amis et de voisins. Et ce malgré l’inquiétude qu’il éprouve pour la santé de sa femme, gravement malade et hospitalisée.

Emotion et drôlerie se mêlent : l’énergie et la douceur d’Idrissa, le jeune africain, si soucieux de rendre service à son protecteur, la faconde de notre héros, qui ne se veut jamais pris au dépourvu, son amour pour sa femme malade, et aussi le personnage un peu trop caricatural du commissaire qui cache sous sa froideur une réelle humanité.

La poésie des images de Kaurismaki nous saisit aussi: celles du port du Hâvre immense et noyé de brume, de la mer battant les falaises de Calais à la fois espoir et obstacle pour les clandestins, d’un arbre en fleurs, symbole d’un bonheur retrouvé.

Un très beau film sur la solidarité à l’égard de l’étranger «mon semblable, mon frère» à ne pas manquer.

Isabelle Constans

22 janvier 2012

Ciné-ma différence propose...

Ciné-ma différence vous  propose dimanche 29 janvier 2012, à 14 h une séance exceptionnelle aux Rencontres Internationales du Cinéma à Vincennes

Au programme :  Fanfan la Tulipe, de Christian-Jaque, avec Gérard Philippe et Gina Lollobrigida
L’accueil du public sera assuré par des bénévoles de Ciné-ma différence de Paris et de Fontenay-sous-Bois.
Cette séance sera suivie d’un goûter.
Gratuit pour les moins de 12 ans / 3 € pour les moins de 25 ans, familles nombreuses, personnes handicapées et accompagnants, demandeurs d'emploi / 6 € plein tarif
Réservation : 01 43 98 65 94 (mardi de 10h à 13 h), ou : contact@cinemadifference.com
Lieu : Centre culturel Georges Pompidou, 142 rue de Fontenay - 94 Vincennes. La salle est accessible aux personnes en fauteuil.
Moyens d’accès : Métro Château de Vincennes / RER A Vincennes / parking souterrain accessible : "Cœur de Ville".

En 2010, 340 spectateurs assistaient avec joie à cette séance. Nous espérons être aussi nombreux et contents le 29 janvier prochain.

Lire la suite

15 janvier 2012

« Amadeus » de Milos Forman au Ciné-Quartier Mouton Duvernet le mardi 17 janvier 19h30 Cinéma Le Denfert

Amadeus Mozart à une représentation d'opéra.jpgPour sa séance de janvier, le ciné-quartier Mouton-Duvernet vous transporte à la cour de Vienne avec un film réalisé en 1984 par Milos Forman avec Tom Hulce, F. Murray Abraham.

En 1781, arrive à Vienne un jeune artiste prodige, précédé d'une enviable réputation : Wolfgang Amadeus Mozart. Il est accueilli avec scepticisme ou enthousiasme à la cour de l'Empereur Joseph. Antonio Salieri, musicien réputé et compositeur officiel de Sa Majesté discerne immédiatement en lui un génie et va concevoir une jalousie violente vis-à - vis de ce gamin insolent, arrogant et aux manières tout à fait inconvenantes.

Le scénario  très original de Peter Shaffer (qu'il a adapté de sa pièce de théâtre ) nciné-quartier,conseil de quartier mouton-duvernet,milos forman,amadeuse cherche pas une absolue vérité historique mais constitue plutôt une approche de la création artistique. Il est bâti comme un opéra : c'est une histoire de jalousie et de vengeance construite admirablement comme dans les oeuvres de Mozart où l'humour se mêle au drame. La beauté de ce film c'est d'entrer dans l'art de ce génial compositeur grâce à nombreux extraits d'opéras (« L' enlèvement au sérail », « Les Noces de Figaro » de « Don Giovanni », « La flûte enchantée »), de concertos, symphonie et évidemment du « Requiem » qui font partie intégrante du récit.

C'est un film flamboyant qui évoque les mystères de la création artistique. Le spectateur ressent de manière palpable l'amertume de Salieri (joué avec une grande force par F. Murray Abraham), artiste doué, amoureux fou de la musique. Lui, qui est prêtre, associe totalement sa passion pour la musique à sa foi religieuse et il s'exprime à Dieu par elle. C'est pour cette raison qu'il se sent trahi par Dieu qui a donné cette grâce à cet enfant gâté de Mozart. Il éprouve de la haine pour le rival qui détient le génie de la musique à laquelle il a consacré sa vie.

Lire la suite

07 janvier 2012

Cine-ma Différence présente

Une nouvelle salle dans le 14ème : le Chaplin Denfert*, place Denfert-Rochereau - Un nouvel horaire : le samedi à 15 heures

*Le Chaplin Denfert est une salle accueillante, au cœur des transports parisiens.
Peu accessible toutefois aux personnes avec de grandes difficultés motrices, nous invitons celles-ci à nous téléphoner au 01 71 20 22 64 pour voir ensemble les adaptations possibles .

Samedi 14 janvier, à 15 heures

au Cinéma Chaplin Denfert - 24 place Denfert-Rochereau- Paris 14ème (Métro et RER Denfert-Rochereau)

Un Monstre à Paris (durée 1 h 22)

un film d’Éric Bergeron,
Tarif unique 4 €

Lire la suite