Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 juillet 2014

Festival de cirque au Moulin à Café 11 et 12 juillet : Le Lapin Enragé

Le Lapin enragé, Le Moulin à CaféVendredi 11 et samedi 12 juillet, premier festival de cirque au Moulin à Café, Le Lapin Enragé s'aiguise les dents sur la place de la Garenne et en intérieur. Spectacles de clown, cracheurs de feu, jongleurs... on vous attend ! 

Voici un communiqué du Moulin à Café :

"En raison du magnifique ciel gris uniforme et de la merveilleuse pluie d'été, le programme du Lapin Enragé est quelque peu chamboulé. Hauts les coeurs et les nez rouges ! Que cela ne vous empêche pas de vous joindre à nous pour partager cette première expérience avec une programmation qui s'adresse à tous les goûts et envies."

Cliquez sur Lire la suite pour découvrir le programme du samedi 12 juillet

Le Moulin à Café - 8 rue Sainte Léonie ou 9 place de la Garenne 75014 Paris 01.40.44.87.55 Métro Pernety-Bus 58

contact@moulin-cafe.org -http://www.moulin-cafe.net - Facebook : http://www.facebook.com/profile.php?id=10000182648063

Lire la suite

06 juillet 2014

Festival Jeune Public du 8 au 15 juillet à l' Entrepôt

festival jeune ublic à l'Entrepôt 8 au 15 juillet 2014.jpgQuand les jouets s’animent…

8 jours, 7 films, des animations, des ateliers et des surprises à chaque séance ! Au tarif de 4€ pour tous.Séances tous les jours à 10h15 et 14h, le week-end à 11h15 et 14h.

Au programme : des ateliers de création, des contes, des jeux, des ateliers-découvertes, un ciné-quizz, un ciné-goûter, de la musique pour une semaine de fête !

Quand les objets inanimés prennent vie, un monde fantastique s’ouvre ! Dans les bric-à-brac des greniers, des pièces s’assemblent pour devenir des personnages vivants, des jouets abandonnés, soldats de plomb, vieilles poupées se préparent pour la grande aventure… Dans les laboratoires, des professeurs, des savants, des cinéastes bricolent des créatures pour leur donner la vie. Magie du cinéma, véritable opérateur de ces miracles !

  • Drôle de grenier, de Jiri Barta, République Tchèque, 2009, 1h14. (8 ans)

  • Koko le clown, de Max et Dave Fleischer, Etats-Unis, 1920, 2013, 50 minutes. (5/6 ans)

  • Panique au village, de Stéphane Aubier et Vincent Patar, Belgique, 2009, 1h15. (5/6 ans)

  • Jumanji, de Joe Johnston, Etats-Unis, 1996, 1h40.

  • Les Fables de Starewitch d’après La Fontaine, France, 1922-1932, 1h10. (7/8 ans)

  • La Nounou et les pirates, de Garri Bardine, Russie, 2001, 27 minutes (4 ans)

  • Petite Z’escapade, de P. le Nôtre, J-R. Girerd, P-L. Granjon, Z. Trofimova et K. Bronzit, France, 1985/2002, 40 minutes, Folimage,(3 ans) Programme de six courts métrages : Jean de la lune / Meunier tu dors / L’Éléphant et la Baleine / Petite Escapade / Le trop petit Prince / Au bout du monde

    Plein tarif : 4 €
    L’Entrepôt 7, rue Francis de Pressensé 75014 Métro Pernety

    http://culture-paris.com/Festival-Jeune-Public-Quand-Les-...

16 juin 2014

CinéKino vendredi 20 juin 2014 :repas partagé et projection de « Laissez passer » de Bertrand Tavernier

CinéKino 20 juin 2014 laisser-passerde Tavernier v0.jpg Pour la dernière soirée de la saison, avant de pouvoir vous retrouver à la rentrée de septembre, nous avons le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné Kino, fixée le vendredi 20 juin, dans la grande salle du Centre socio culturel Maurice Noguès, 1 à 7 avenue de la Porte de Vanves :  entrée par la Place Marthe Simard. (cliquez sur l'affiche pour la voir en grand)

Pour fêter la fin du cycle de CinéKino avant l'été, l'organisation de la soirée sera différente  : à l’initiative de l’association les Jardins numériques, en partenariat avec l’association le Jardin des Couleurs, le Centre Maurice Noguès et le Conseil de Quartier Didot Porte de Vanves, un repas partagé est organisé en extérieur pour nous réunir de 19H 30 à 21H.

La projection du long métrage, précédée d’une première partie sur des « courts métrages » d’actualités de quartiers, est prévue à 21H 30. Elle concerne un film de Bertrand Tavernier, intitulé « LAISSEZ PASSER », qui, réalisé en 2002, retrace l'histoire réelle du cinéma français durant l'Occupation avec la présence à l’écran de nombreux personnages ayant existé pour un record de 115 rôles. Interprété notamment par Jacques Gamblin, Denis Podalydès , Charlotte Kady, Marie Desgranges, Marie Gillain, cette œuvre est l’occasion de rendre hommage, dans la période de commémoration de la Libération de Paris, à un passé de résistance dans le cadre d’une mutation culturelle déterminante.

L'entrée est entièrement gratuite ! N’hésitez pas à vous joindre à nous et merci de vos présences ! Francis Tournois

14 juin 2014

Les Demoiselles de Rochefort au Cinéquartier Mouton-Duvernet mardi 17 juin 20h30

Les-Demoiselles-de-Rochefort affiche.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier ce mardi 17 juin, à 20h30, au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) autour du film "Les Demoiselles de Rochefort" .

Film réalisé en 1967 par Jacques Demy sur la musique de Michel Legrand avec Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, Danielle Darrieux, Gene Kelly, Michel Piccoli, Jacques Perrin...

« Solange et Delphine sont des jumelles d'une vingtaine d'années qui enseignent respectivement la musique et la danse à Rochefort. Élevées par leur mère qui tient un café sur la place Colbert, elles cherchent le grand amour. Arrivent alors à Rochefort un groupe de forains, dirigé par Étienne et par son mécanicien Bill. Puis Simon Dame, gérant d'un magasin de musique, Maxence, un marin, peintre et poète, et Andy, un pianiste américain de passage. Commence alors une série de chassés-croisés amoureux... »

Jacques Demy a réalisé avec Michel Legrand une ravissante comédie musicale pleine de gaité. Ne ratez pas cette séance autour d'un fameux film d'un réalisateur qui a habité notre quartier et auquel une agréable place de notre quartier a été dédiée.  «Pour lui, Gene Kelly accepta de traverser l'Atlantique. Grâce à lui, les refrains de Michel Legrand ont traversé les décennies... »

« A partir d'une trame élémentaire (la recherche de l'âme soeur), Jacques Demy a su créer un univers unique, à mi-chemin entre ses souvenirs de provincial rêveur et l'imaginaire des contes de fées. En sortant d'un tel film, vous risquez de danser sur les trottoirs, de chanter au nez des passants et de parler en alexandrins avec le plus grand naturel! » (Martine Landrot dans Télérama 2010)

Entrée 4€- la séance est ouverte à tous ! Elle sera suivie d'un débat. Venez avec vos enfants, vos amis, vos amis passer un bon moment en fêtant la musique et la danse avec quelques jours d'avance.

Mardi 17 juin 20h30 au Cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau-Métro RER: Denfert-Rochereau- Bus 38-68-88

02 juin 2014

« La visite de la fanfare » au Ciné-club Pernety mercredi 4 juin, 20h

Le Ciné- club Pernety vous propose « La visite de la fanfare »  mercredi 4 juin, 20h, au cinéma l' Entrconseil de quartier mouton-duvernetepôt (7/9 rue Francis de Pressensé). Métro Pernety- La séance, ouverte à tous, sera suivie d’un débat - Prix d’entrée : 4€50

Venez avec vos voisins et amis voir ou revoir cette comédie réalisée en 2007 par un jeune réalisateur, Eran Kolirin. Ce film a été découvert à Cannes dans la catégorie « Un certain regard ». et a reçu le prix ainsi que d'autres distinctions dans d'autres festivals.

«  Une fanfare de la police égyptienne vient en Israël pour jouer lors de la cérémonie d’inauguration d’un centre culturel arabe. Seulement, personne ne l'accueille à l’aéroport. Les musiciens tentent de se débrouiller seuls, et échouent au milieu du désert de Neguev dans une petite ville oubliée du monde. Ils sont finalement hébergés tant bien que mal par les habitants israéliens sollicités par la patronne du restaurant...Un groupe d'hommes perdus dans une ville perdue.... » (cliquez sur l'image pour la voir en plus grand)

Une subtile description d'une rencontre difficile : Ces personnes se parlent dans un anglais approximatif. Les musiciens ne savent pas où ils sont et par quels moyens ils vont pouvoir rejoindre le lieu de leur concert. Les israéliens sont petitement logés et la promiscuité ajoute à la gêne des uns et des autres. La ville est vraiment sans aucun attrait : laide et n'offrant pas de  distraction. Aucun échappatoire à la confrontation entre les arabes et les israéliens. Grâce à la patronne du restaurant (splendide Ronit Elkabetz, aussi énergique que meurtrie) l'accueil s'organise, les conversations s'ébauchent et les contacts s'établissent, malgré la timidité de ces femmes et hommes perdus... La  description, par petites touches à la fois drôles et émouvantes, nous fait découvrir leurs personnalités et leurs fragilités (problèmes familiaux ou professionnels dans lesquels ils sont englués).

La mise en scène et le jeu des acteurs tout en retenue nous transmettent l'infinie mélancolie des lieux et des personnages qui portent chacun un lourd bagage de ratages divers.

Lire la suite

29 mai 2014

"Frida" au Ciné Kino le 30 mai, 21h

Ciné Kino 30 mai 2014 Frida.jpgLes membres du Conseil de quartier de la Porte de Vanves vous invitent  à la séance du Ciné Kino consacrée, à une oeuvre : « Frida » construite sur la vie de Frida Kahlo, figure importante et singulière de  l'émancipation féminine et du mouvement artistique dans la société trouble et instable du Mexique au début du 20ème siècle. C'est un film américano-mexicain de, d’une durée de 2h, avec pour casting notamment pour les rôles principaux, Salma Hayek et Alfred Molina.

Rendez-vous m vendredi 30 mai 2014, à 21h, au Centre socio culturel Maurice Noguès, 5 à 7 avenue de la Porte de Vanves, (entrée par la Place Marthe Simard)

La séance est entièrement gratuite. N’hésitez pas à venir!

Cliquez sur l'illustration pour la voir en  plus grand

19 mai 2014

Le festin de Babette au Ciné-quartier Mouton- Duvernet mardi 20 mai 20h30

le festin de Babette.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet vous propose une magnifique affiche : «Le festin de Babette» de Gabriel Axel pour son ciné-quartier du 20 mai 2014, 20h30. La séance est ouverte à tous (4€) et se déroulera au cinéma Chaplin-Denfert.

Ce splendide film est est inspiré d'une nouvelle de Karen Blixen, extraite du recueil Skæbne-Anekdoter (Anecdotes du destin).

« 1871. Babette, chef cuisinière renommée dans un grand restaurant parisien fuit la répression de la Commune de Paris. Elle trouve refuge auprès de deux vieilles demoiselles, Filippa et Martine, dans un village du Jutland de la côte danoise. Toutes deux ont été amoureuses dans leur jeunesse mais elles se sont sacrifiées pour se consacrer à la petite communauté luthérienne très austère dirigée par leur père, pasteur. Elles acceptent d'employer Babette comme gouvernante. Un beau jour, cette dernière apprend que le billet de loterie qu'elle renouvelle chaque année en France est gagnant. Elle annonce aux villageois qu'elle souhaite leur offrir un «vrai repas français» pour les remercier de leur accueil. Durant la minutieuse préparation de ce festin, le passé resurgit, puissant, étrangement présent...»  Puis, la finesse des mets délicats et le vin français sauront dissiper un instant la pudeur de ces personnes en provoquant une griserie légère et un moment d'euphorie...

Cette oeuvre dépeint avec infiniment de délicatesse l'atmosphère de cette communauté puritaine qui pourrait sembler étouffante. Le réalisateur nous fait découvrir peu à peu les personnages, avec leur passé et leurs blessures... il fait affleurer la vie et les sentiments enfouis dans les coeurs par petites touches tendres. Gabriel Axel a une palette tout en nuances pour créer des images où les clairs obscurs et les couleurs tout à la fois chatoyantes et douces permettent de saisir les expressions des personnages, de ressentir leurs émotions et de provoquer une émotion mélancolique mais bienfaisante.

Film à voir et à revoir avec vos voisins, amis, membres de votre famille... Venez donc nombreux mardi 20 mai à 20h30. Le billet est à 4€ (pour le film et le débat qui suivra la projection) permet à tous de passer une belle soirée.

M.G.V.

Au Cinéma Chaplin Denfert, 24 place Denfert -Rocherau 75014-Métro RER Denfert-Rocherau -Bus 38- 68-88

Film danois (1987) de Gabriel Axel avec Stéphane Audran(Babette), Bodil Kjer, Birgitte Federspiel, Jarl Kulle, Jean-Philippe Lafont (1 h 42) " Le Festin de Babette" a obtenu l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1988.

Lire la suite

15 mai 2014

Semaine de la Bretagne dans le 14e (fin): samedi 17 mai à partir de 10h

semaine de la Bretagne du 10 au 17 mai 2014.jpgDu 10 au 17 mai, on peut fêter la Saint-Yves dans le 14e arrondissement. Expositions, danse, musique, chant, contes, promenades historiques… la semaine a été rythmée par un foisonnement d’activités qui vous permettront d’apprécier toutes les facettes de la culture bretonne. Et enfin, le samedi 17 mai, soyez en forme pour une grande journée festive. Elle débute en matinée avec des défilés et cortèges dansés entre la rue Daguerre, le parvis de la mairie et la place Jacques Demy. Le soir, rendez-vous dès 18h en salle des fêtes où le groupe Skolvan animera cette année l’unique Fest-Noz parisien !

Samedi 17 mai - Grande journée festive

  • 10h Défilé cercles et bagadoù. Départ rue Daguerre, arrivée parvis de la mairie.

  • 11h30 Danse des Mille, ronde géante. Cortège dansé jusqu’à la place Jacques Demy.

  • à partir de 11h :
    Place Jacques Demy : stands associatifs et commerciaux, dédicaces et signatures, artistes et artisans. Restauration, bar, crêpes. Concerts et Fest-Deiz : danseurs, sonneurs et chanteurs, représentant la diversité de la scène bretonne francilienne.
    Salle polyvalente - Tables rondes. Entrée libre. 

  • Parvis de la mairie : Concours de sonneurs, initiation à la danse bretonne, pôle langue bretonne : initiation, jeux... Démonstration et initiation gouren (lutte bretonne) et au Tuatha Penn Bazh (combat au bâton). Gratuit Jardins Jeux traditionnels bretons. Gratuit.

  • À partir de 18h : GRAND FEST-NOZ !
    Salle des fêtes de la mairie du 14e: 12 rue Pierre Castagnou. Métro Mouton-Duvernet
    PAF : 8 euros en prévente à la Mission Bretonne - 10 euros sur place. Bar et crêpes sur place.

Samedi 24 mai à 15 heures : avec la mission bretonne d'Ile de France, aura lieu le pardon de Saint Yves.

Une messe en latin, en français et en breton sera célébrée à l'église Notre Dame des Champs, 91 boulevard du Montparnasse - métro: Vavin.

Les lieux de la semaine de la Bretagne

  • Mission Bretonne, 22 rue Delambre

  • Mairie annexe, 12 rue Pierre Castagnou

  • Hall et parvis de la mairie, 2 place Ferdinand Brunot

  • Notre-Dame du Travail, 59 rue Vercingétorix

  • Cinéma l’Entrepôt 7-9, rue Francis-de-Pressense

  • Moulin à café, 8 Rue Sainte-Léonie

  • Parc Montsouris, 2 rue Gazan

05 mai 2014

« Riz amer » au ciné-club Pernety mercredi 7 mai à 20h à l' Entrepôt

riz-amer.jpgLa prochaine séance du ciné-club Pernety se tiendra à l'Entrepôt, le  mercredi 7 mai 2014, 20h, avec la projection du film "Riz amer".

Le ciné-club Pernety se déroule le premier mercredi de chaque mois. Dans la grande tradition des ciné-clubs, c’est un rendez-vous qui conjugue classique et découverte au présent.

 "Riz amer" film de réalisé par Guiseppe de Santis  en 1948 et en sorti en salle en 1949. Avec Doris Dowling, Vittorio Gassman, Silvana Mangano..

"Après avoir volé un collier, un jeune voyou, Walter, et sa complice, Francesca, se mêlent à un convoi de travailleuses qui part vers les rizières. Reconnu par la police, Walter est contraint de se cacher tandis que Francesca réussit à passer pour une des femmes qui partent travailler. Mais Silvana, une travailleuse, va, pour son malheur et celui de Walter, s'intéresser à leur histoire..."

"Ne sacrifiant jamais le message à la rigueur narrative, De Santis livre un des sommets du néoréalisme et révèle des talents majeurs du cinéma italien.

Riz amer est un film charnière dans l’aventure néoréaliste. Le film sort alors que le genre s’apprête à entamer un lent déclin symbolisé par la défaite de la gauche aux élections en cette année 1948. Giuseppe De Santis, sans doute un des réalisateurs les plus engagés du néoréalisme (il fit partie de la résistance italienne en lutte contre Mussolini et l’Allemagne durant la Deuxième Guerre Mondiale) l’avait sans doute senti venir, tant avec ce troisième film il trouve l’équilibre parfait entre message et destins individuels." Extraits de l'article de Justin Kwedi sur le site «Il était une fois le cinéma» Webzinehttp://www.iletaitunefoislecinema.com/

Plein tarif : 4.5 € pour le film et le débat qui suit la projection

L'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé 75014. Métro Pernety

24 avril 2014

« Gran Torino » de Clint Eastwood au  CinéKino le vendredi 25 avril 20h30

Affiche Gran Torino v 0.2.jpgComme tous les derniers vendredis de chaque mois, le conseil de quartier de la porte de Vanves vous invite à la séance du Ciné Kino de ce vendredi 25 avril 2014 à 20h30 dans la grande salle du Centre socio culturel, 1 à 7 avenue de la porte de Vanves, entrée par la porte donnant sur la Place Marthe Simard.

Ce mois ci nous vous proposons un très beau film de 2009 de et avec Clint Eastwood, : « Gran Torino », film dramatique traitant du racisme avec tout ce que cela comporte de revers et de prises de conscience pour servir une justice finalement commune et partagée.

Vous trouverez ci-joint l'affiche de cette séance consacrée à ce film qui nous propose un casting intéressant puisqu’il réunit autour du grand Clint dans le rôle principal, des acteurs non professionnels souvent très étonnants

La projection de ce programme  est entièrement gratuite

N’hésitez pas à vous joindre à nous et merci de vos présences...

Pour le CINE KINO- Francis Tournois - 0616137992

Cliquez sur l'affiche pour la voir en plus grand

16 avril 2014

Ateliers ludiques Tour Montparnasse :16-17-18 avril

les aventures du Cosmos de la Tour Montparnasse.jpgLa visite panoramique de la Tour Montparnasse, en collaboration avec Les Savants Fous, embarque les enfants de 7 à 12 ans à travers une expérience intergalactique sur le thème du « vol spatial». 3 ateliers pédagogiques autour de l’environnement spatial seront proposés tous les après-midi de 14h à 17h du mercredi 16 avril au vendredi 18 avril

Atelier 1 : mission du spationaute
Avant d’embarquer à bord d’un vaisseau spatial, les enfants auront besoin d’un entrainement intensif afin d’être totalement préparés au milieu hostile qu’est l’espace. Pour étudier l’impesanteur : ils répèteront les gestes et mouvements essentiels pour réparer le panneau solaire d’une station spatiale et prépareront un kit de survie pour comprendre l’utilité de chaque objet. Pour se restaurer après leurs efforts, ils pourront goûter à de la glace d’astronaute, une glace version déshydratée !

Atelier 2 : fabrique ton sat’ !
Qu’est-ce qu’un satellite ? Quelle est son utilité dans notre vie quotidienne ? Aujourd’hui, les informations autour du ciel sont très présentes : météo, internet, GPS… Les enfants seront mis en situation, vêtus de tenues spécifiques, et participeront à la fabrication de ces oiseaux de l’espace.

Atelier 3 : un parc d’attraction universel
Tels de vrais spécialistes, les enfants pourront faire l’expérience de sauts sur Terre et sur d'autres surfaces comme la Lune, Mars, Venus ou encore Mercure. Ils découvriront aussi les différents types de météorites : leurs compositions, leurs origines et leurs impacts sur les astres. En souvenir, chaque enfant repartira avec un échantillon de poussières d'étoiles.
Animation incluse dans la visite panoramique et recommandée pour les enfants de 7 à 12 ans. Les enfants sont sous la responsabilité de leurs parents et doivent être accompagnés pendant la durée des animations.

Tarifs de la visite : 9 € pour les enfants de 7 à 15 ans inclus – 14,50 € pour les adultes
Renseignements : 01 45 38 66 19
Rue de l’arrivée - Métro : Montparnasse-Bienvenüe
www.tourmontparnasse56.com

13 avril 2014

« Lettre d'une inconnue » au Cinéquartier Mouton-Duvernet mardi 15 avril 20h30

lettre d'une inconnue Joan Fontaine et Louis Jourdan photo1.jpgLe conseil de quartier Mouton- Duvernet propose un magnifique film à sa séance du 15 avril, 20h30 au Chaplin Denfert :"Lettre d'une inconnue " réalisé en 1948 par Max Ophüls avec Joan Fontaine et Louis Jourdan.

"Vienne 1900. Quelques heures avant l'aube et sur le point d'affronter en duel un adversaire, Stefan Brand, ex-pianiste célèbre, reçoit une longue missive d'une inconnue, Lisa Berndle.

Démarre alors en flashback le récit émouvant et douloureux de la passion d'une femme pour un homme à son insu …"

Max Ophüls donne une interpétation très touchante  et élégante de la nouvelle de Zweig. Il sait admirablement rendre les sentiments de cette toute jeune fille qui, devenue femme, va conserver intacte sa passion, malgré l'indifférence et le cynisme de l'homme auquel elle sacrifie toute sa vie. L'actrice Joan Fontaine est particulièrement émouvante.

N'hésitez pas à venir avec vos voisins et vos amis cinéphiles voir cette oeuvre attachante le mardi 15 avril  à 20h30 !

Au cinéma Chaplin Denfert- 24, Place Denfert Rochereau 75014- Le prix d'entrée n'est que de 4€ pour le film et le débat. !

M.G.V.

Prochaines séances du Ciné Quartier Mouton- Duvernet:

20 mai à 20h30 : "Le festin de Babette" de Gabriel Axel avec Stéphane Audran et Jean-Philippe Lafont

17 juin à 20h30 : "Les demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy avec Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, Danielle Darrieux, Gene Kelly, Michel Piccoli, Jacques Perrin

Pour plus de renseignements ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr- Vous pouvez également consulter : www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet

01 avril 2014

« L’arbre, le maire et la mediathèque » de Eric Rohmer au Cinéclub Pernety le mercredi 2 avril

Cinéclub Pernety 2avril l'arbre le maire la médiathèque.jpgLe conseil de quartier Pernety propose pour sa séance Cinéclub du mercredi 2 avril, 20h : « L’arbre, le maire et la médiathèque » Film de Eric Rohmer,  sorti en 1993. Avec Pascal Greggory, Arielle Dombasle, Fabrice Luchini.

Fable politique et réflexion ironique sur le rôle du hasard dans l'Histoire, à partir de l'ambition du maire d'un village.

A Saint-Juire, un petit village vendéen, le maire, Julien Dechaumes, étrillé aux dernières élections cantonales, entend redorer son blason en édifiant une médiathèque sur un pré communal. Le ministère de la Culture lui accorde de généreuses subventions, mais les résistances locales sont vives . Marc Rossignol, l'instituteur, défend bec et ongles un saule centenaire menacé par l'ambitieux projet. Bérénice Beaurivage, une romancière parisienne, plaide pour le strict respect des paysages, et la petite Zoé, 10 ans, revendique l'implantation d'espaces verts à la campagne...

Au cinéma l'Entrepôt 7/9 rue Francis de Pressensé . Plein tarif : 4,50 €

31 mars 2014

Diplomatie, un film de Volker Schlöndorff

Diplomatie film de Volker Schlöndorff.jpg« Paris brûle-t-il ? »  L’ordre de Hitler sera-t-il exécuté ? Le gouvernement de Paris le général von Chöltitz sans état d’âme s’apprête à détruire Paris. La nuit du 24 au 25 août 1944 doit déterminer l’exécution de la tragédie qui s’annonce.

Cependant, le consul de Suède, Nordling, entre en contact avec Chöltitz muni d’une lettre émanant du général Leclerc proposant aux Allemands une négociation s’orientant vers un armistice. Cette négociation sera-t-elle efficace pour éviter le pire ?

Nous assistons ici à un huis-clos étouffant et dramatique où les protagonistes s’ingénient chacun pour son compte, à contrecarrer les arguments de l’autre. André Dussolier est remarquable dans le rôle du consul de Suède. La finesse de son jeu, la solidité et l’humanisme de ses arguments, finiront par user la résistance du général Chöltitz, sachant que celui-ci a toujours obéi aux ordres et qu’il a été l’un des « bourreaux » de la ville de Sébastopol en Crimée. Niels Arestrup campe le personnage d’un général ne s’arrêtant pas devant l’absence d’humanité d’un ordre représentant la folie inique d’un dictateur. Cependant, il sera touché par le consul qui, avec la patience et la subtilité de son  discours, saura retenir le bras meurtrier de l’officier allemand.

Un très beau film, dense, dont le huis-clos nous émeut. Il est servi par une mise en scène classique où les plans rapprochés nous font vivre au plus près des personnages. Nous y admirons la maîtrise technique des prises de vue, qui s’apparente à celle d’une mise en scène théâtrale, car ce film est adapté de la pièce de Cyrille Gely, celle-ci ayant eu un énorme succès en son temps.  Un film qui accompagne l’histoire, en nous révélant la tragédie secrète des hommes confrontés  aux événements qu’ils ne dominent plus.       

  R. Rillot

26 mars 2014

« Le sourire de Mona Lisa » de Mike Newell au Cinékino le 28 mars à 20h30

cinékino,conseil de quartierdidot - porte de vanvesC'est le premier anniversaire de CINE KINO, inauguré en mars 2013 !

Pour illustrer cette soirée du 28 mars 2014, en lieu et place du film « Bagdad Café » initialement prévu, film dont les droits ne sont pas libérés en distribution non commerciale sur support DVD, nous vous proposons, pour la séance de 20h 30, le film américain de Mike Newell intitulé « LE SOURIRE DE MONA LISA », avec notamment Julia Roberts…

Regard porté sur la condition des femmes dans les années 50,  confrontées aux conformismes d’une société figée dans un système éducatif conservateur, ce film est une comédie dramatique rafraichissante.  Par l’évocation d’un sourire mystérieux et désormais mythique d’un tableau célèbre, ce film nous invite à suivre le parcours, dans une école de filles, d’une jeune enseignante en histoire de l’art, fermement décidée à faire évoluer les mentalités, en révélant à ses élèves les voies de la liberté et de l’émancipation.

LA projection de ce programme, comme nous le pratiquons depuis la première séance en mars 2013,  est entièrement gratuite.

N’hésitez pas à vous joindre à nous au centre Maurice Noguès 5 place Marthe Simard 75014!

Pour le CINE KINO, Francis Tournois.

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand.

25 mars 2014

Ida, un film de Pavel Pawlikowski

Ida est à la recherche de ses origines. Novice dans un couvent, la mère supérieure pousse Ida à rencontrer sa tante Wanda. Car Ida n’est  pas Ida, mais Anna, orpheline depuis le massacre de sa famille durant la Seconde Guerre Mondiale en Pologne.

L’esthétisme glacé, la beauté rigide des images, le cadrage inhabituel et déroutant des prises de vue, le silence oppressant et omniprésent, l‘emploi du noir et blanc, le choix d’un écran aux dimensions d’un autre âge, et la singulière opposition des personnalités d’Anna et de Wanda, cette dernière en tant que juge appliquant les « canons de la justice stalinienne dans la Pologne des années 60 », confèrent à ce film une atmosphère étrange, quasi fantastique, où la vérité douloureuse devient très vite insupportable. Anna découvre sa véritable origine, ayant pour toute famille sa tante Wanda, dont le portrait est tout le contraire de l’innocente Ida.

21062662_20131202125019091.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

De ce rapprochement improbable entre les deux femmes,  dont les échanges sont réduits au minimum, ne peut naître qu’une incompréhension mutuelle, servie par un lourd mutisme, symbole invivable de deux êtres emmurés dans une sorte de fuite qui les conduit peu à peu vers une asphyxie lente de leur vie. Ainsi Wanda, pour échapper à ses souffrance se suicidera tandis qu’Ida, après avoir flirté avec les prémices d’une vie « humaine », et le début d’un amour accepté et partagé, aurait pu voir les portes d’une certaine joie de vivre s’ouvrir vers la lumière. Refusant les artifices et les doutes de cette nouvelle voie ouverte, elle rejoindra in fine les murs de sa cellule dans l’espoir d’y trouver l’amour absolu dans le visage de Dieu.

Un film essentiel pour comprendre les racines puissantes d’un engagement définitif  pour une vie consacrée vers l’absolu divin, et soutenue par les exigences d’un sacrifice librement accepté.

R. Rillot

05:00 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

18 mars 2014

Festival de films d'auteur et d'art "L’Europe autour de l’Europe" du 12 mars au 13 avril 2014

festival autour de l' europe lumières et obscurités du 12 mars au 13 avril 2014.jpgLe festival  «L’Europe Autour de l’Europe» se déroule tous les ans au printemps à Paris. Pendant un mois il présente des films d’auteur et d’art de la Grande Europe (47 pays européens, membres du Conseil de l’Europe). 63 longs métrages et une sélection de documentaires, de films de court métrage, d’animation et expérimentaux (36 films) sont montrés dans une vingtaine de salles à Paris et en Île de France.

Le cinéma l’Entrepôt est le lieu principal de projections ainsi que des manifestations qui les accompagnent, telles concerts, tables rondes, signatures de livres, cérémonies d’ouverture et de clôture.(Pour avoir des précisions, vous pouvez cliquer sur l'onglet  cinéma de l'Entrepôt dans la colonne de droite de La Voix du 14ème. )
L’Entrepôt. 7, rue Francis de Pressensé.

La 9e édition du festival est organisée du 12 mars au 13 avril. Cette année, le pays à l’honneur est la Grèce. Les invités d’honneur sont la réalisatrice ukrainienne Kira Mouratova, la réalisatrice norvégienne Anja Breien et le réalisateur suédois Jan Troell. Parmi les 99 films présentés, 9 films inédits en France concourent pour le Prix Sauvage. Leurs projections seront suivies de débats avec les auteurs des films, des critiques et des spécialistes. Un programme réjouissant pour tous les cinéphiles ! Découvrez le programme complet sur le site du festival
Ce festival se déroulera dans une vingtaine de lieux. salles de cinéma, centres culturels, galeries — l’Entrepôt, Filmothèque du Quartier Latin, Institut hongrois / Cinéma V4, Galerie Italienne, Centre culturel serbe, Fondation Hippocrène… à Paris et en Île de France.

12 mars 2014

"Tinghir-Jérusalem"Projection-débat jeudi 13 mars, 20h à l'Entrepôt

les échos du Mellah Tinghir-Jérusalem film de Kamal Hachkar.jpgJeudi 13 mars, 20h : Projection-débat de "Tinghir-Jérusalem" avec l’Union Juive Française Pour La Paix et l’Association Des Travailleurs Maghrébins De France à l' Entrepôt. 7 rue Francis de Pressensé 75014- Métro Perne

Récit d’un exil, Tinghir-Jerusalem, Les échos du Mellah suit le destin de la communauté juive ayant quitté le village Berbère de Tinghir au Maroc, dans les années 50/60.

Kamal Hachkar, originaire de Tinghir, nous emmène à la croisée des cultures et fait résonner les chants, les voix et les histoires de cette double identité partagée entre juifs et musulmans.

07 mars 2014

Notre Dame du Rosaire: Temps forts du Carême 2014

Dimanche 9 mars  : 1er dimanche de Carême,
14h30 Premier des temps forts du Carême 2014 :" Quel regard portons-nous sur ceux qui  différents" : projection du film
‘Le 8e jour’
, salle Ste Thérèse, suivie d’un débat et d’un goûter.
- Éveil à la Foi pour les 3 à 8 ans, salle Boyreau 10 h 30.

Notre-Dame du Rosaire 194 rue Raymond Losserand 75014

Temps forts du Careme2014 à Notre-Dame du Rosaire.png

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

03 mars 2014

"Ceuta, douce prison", projections et débats à l'Entrepôt : 4 mars et 13 mars 19h40

Deux soirées seront consacrées à des projections- débat du film "Ceuta, douce prison" : Mardi 4 mars à 19h40  et Jeudi 13 mars à 19h40 à l'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé 75014 (métro Pernety)

« CeutaCeuta douce prison.jpg, douce prison » suit les trajectoires de cinq migrants dans l'enclave espagnole de Ceuta, au nord du Maroc. Ils ont tout quitté pour tenter leur chance en Europe et se retrouvent enfermés dans une prison à ciel ouvert, aux portes du vieux continent. Ils vivent partagés entre l'espoir d'obtenir un « laissez-passer » et la crainte d'être expulsés vers leur pays

Avec ce film, nous avons voulu raconter la migration, raconter l'impalpable frontière Nord-Sud, raconter l'enclave de Ceuta à travers un autre regard, celui des migrants qui, bloqués à ses portes, fantasment sur une Europe qu'ils n'ont jamais vue. Des semaines durant, nous avons suivis au plus près nos personnages pour partager et ressentir leur quotidien, leurs doutes et leurs espérances. Pour appréhender le rêve d'Europe à travers leurs regards, à travers des enjeux purement humains. Nous avons voulu plonger le spectateur dans cette douce prison, aux cotés d'Iqbal, de Marius, de Simon, de Guy et de Nür, en immersion sans temps mort ni recul, sans voix-off ni commentaire supplémentaire.

Le film est soutenu par Amnesty Inter­na­tional France, Migreurop, La Ligue des Droits de l’Homme, l’Association Européenne des Droits de l’Homme et le mouvement Utopia

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

02 mars 2014

La spectatrice, de Paolo Franchi, au cinéclub Pernety le 5 mars

cinéclub pernety,conseil de quartier pernetyLa prochaine séance du cinéclub Pernety se tiendra à l'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014 Paris le  mercredi 5 mars 2014, 20h, avec la projection du film "La Spectatrice.

La spectatrice

Film italien de Paolo Franchi de 2004 avec B. Bobulova , A. Renzi , B.Catillon 

Turin. Valeria, traductrice, est une jeune femme solitaire et effacée. De sa fenêtre, elle observe son voisin d’en face : Massimo, un homme d’une quarantaine d’années. Il semble aussi isolé qu’elle, et n’a l’air d’avoir pour toute compagnie que son chien. Leurs existences ne se croisent presque pas. Jusqu’au jour où Valeria s’aperçoit, au cours d’une conférence, que l’homme dont elle est en train de traduire le discours n’est autre que ce voisin, dont elle épie chaque jour les faits et gestes, sans jamais oser lui parler...

La projection sera suivie d'un débat - Prix d'entrée : 4,50 €

 

26 février 2014

CinéKino :"The holiday" comédie de Nancy Meyers vendredi 28 février, 20h30

Ciné Kino 28 février 2014 The Holiday v 0.2.jpgLe conseil de quartier Didot Porte de Vanves a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné Kino : le vendredi  28 février 2014 à 20h30 dans la salle du Centre Socioculturel Maurice Noguès 5, Avenue de la Porte de Vanves (entrée par la Place Marthe Simard). 

Au programme ce mois-ci, « THE HOLIDAY » une comédie romance américaine de 2006 pour laquelle sa scénariste, réalisatrice et productrice Nancy Meyers, s’inspirant d’internet et d’une nouvelle pratique découverte sur un site spécialisé dans les trocs de maisons, a construit  une histoire attachante à plus d’un titre, se déroulant entre l’Angleterre et Los Angeles. 

Ce film  propose un casting intéressant puisqu’il réunit Cameron Diaz, Kate Winslet, Jude Law et Jack Black.  

L'entrée pour cette soirée de cinéma, comme nous le pratiquons depuis la première séance en mars 2013,  est entièrement gratuite.

N’hésitez pas à venir à cette séance qui promet d'être très distrayante !

Cliquez sur l'image pour la voir en grand.

16 février 2014

Un film « Au bord du monde » de Claus Drexel

Dans ce film-poème d’une très grande beauté, le réalisateur nous fait découvrir la longue nuit des sans-abri au cœur de Paris et leur donne la parole : de magnifiques prises de vue dénoncent le contraste entre la splendeur des monuments et des ponts illuminés et la fragilité de leurs abris de fortune : tentes, cartons, parfois de vrais campements dans des lieux improbables : parkings, quais, trottoirs.

solidarité,sans-domicile,claus drexelC’est au cœur de ces nuits sans sommeil, marquées par le froid, la crainte d’une agression, la nécessité de vider les lieux au petit jour « pour ne pas déranger » qu’ils parlent un peu d’eux, toujours avec pudeur et souvent avec humour mais aussi du monde, de la société et finalement de ce qui les fait tenir : souvent l’amour passé ou espéré.

 Peu à peu, au fur et à mesure des rencontres et des dialogues avec le réalisateur, nous apprenons à les connaître et, même, à les aimer. On se souviendra de celui qui philosophe sans révolte sur la régression de l’espèce humaine après avoir véhiculé avec énergie son énorme campement à travers Paris , de la dignité poignante de cette femme immobile et stoïque sous la neige, survivant dans l’espoir de retrouver ses enfants et de renouer le lien familial. mais il y en a d’autres tout aussi humains et touchants.

Le réalisateur n’a pas évoqué le travail des associations d’aide aux personnes sans domicile : ce n’était pas son propos. On peut regretter que ce travail d’accueil, d’accompagnement, de fraternité partagée ne soit pas mentionné car il fait partie aussi du quotidien des personnes sans domicile.

La beauté du film tient au regard que le réalisateur pose sur les gens de la rue : sans apitoiement et sans misérabilisme, il met en lumière la noblesse et la dignité de leurs vies de pauvres.

Isabelle Constans

A ne pas rater, courez-y vite, ça risque de ne pas durer. Directeur de la photo Sylvain Leser- Salles Sept Parnassiens, Espace Saint Michel-

11 février 2014

Au bord du monde de Claus Drexel

film,solidarite,klaus drexel,a bord du mondeAux Sept Parnassiens, le film "Au bord du monde" est prolongé d'une semaine, donc au moins jusqu’à mardi 18 février inclus (un grand succès dit le guichetier, on ne peut que s'en réjouir !). Pour plus de renseignements sur ce film, voir la fiche : http://www.aramisfilms.fr/fiche_bord.html
Dans un Paris admirablement filmé, sans repère, ni refuge et parfois, pour seul (ré)confort qu'un couloir de métro, un pont, une bouche d'aération, ils sont anonymes, mais chacun, avec sa propre identité et sa richesse existentielle, dégage une émotion forte.
"Paris, alors que la nuit tombe. Jeni, Wenceslas (qui fait tous les jours sa revue de presse), Christine, Pascal et les autres tentent de survivre sur les trottoirs de la capitale. Certains sont sans-abris depuis plusieurs années, Michel, âgé de soixante ans, garde toujours l'espoir de rebondir. " (commentaire de spectateur)
film,solidarite,klaus drexel,a bord du monde(Cliquer sur l'image pour l' agrandir) "Des personnes peuvent être généreuses, comme cet homme qui a ramené deux sacs de victuailles à Pascal, mais la grande majorité de la société préfère passer son chemin et n'envisage même pas la possibilité pour ces personnes de s'en sortir. "On dérange toujours" se plaint Michel. C'est ce fatalisme et ce manque de solidarité qui attriste le plus Christine..." (commentaire de spectateur)
"J'en sors à l'instant même, et me dis que ce magnifique film s'il n'arrive pas à faire comprendre aux politiques que la misère est à résoudre, tout aussi beau qu'il soit, il ne sert à rien." (commentaire de spectateur)

A.C.

08 février 2014

"Blow-out" de Brian de Palma au Cinéquartier Mouton-Duvernet le 11 février, 20h30

blow-out 3.jpgLa séance de Cinéquartier organisée par le Conseil de Quartier Mouton-Duvernet le mardi 11 février 2014 propose « Blow out » Un thriller qui mèle cinéma, politique et médias américains, réalisé en 1981 par Brian de Palma, avec John Travolta, Nancy Allen, John Lithgow, Dennis Franz, Peter Boyden

"|Jack, un preneur de son employé par une maison de production spécialisée dans les films d'horreur, est tellement passionné par l'univers des bruits qu'il passe son temps libre à capter le brouhaha du monde. Un jour où il enregistre des cris d'animaux dans un parc, il se porte au secours des occupants d'une voiture qui vient de plonger d'un pont dans le fleuve en contrebas. Il ne peut sauver qu'une jeune femme. Le conducteur, un homme politique en vue, est mort. Peu désireux de créer un scandale, Jack accepte de garder le silence sur la présence de la passagère. En réécoutant son enregistrement, il remarque deux bruits curieux : le premier ressemble étrangement à un coup de feu et le second à l'éclatement d'un pneu..."

Ne manquez pas de venir voir ou revoir avec vos voisins et amis cinéphiles ce film très brillant et de vous laisser prendre par les sortilèges de ce grand illusioniste qu'est Brian de Palma...

Au cinéma Chaplin Denfert 24, Place Denfert Rochereau. La séance, ouverte à tous, sera suivie d’un débat.

Mardi 11 février à 20h 30 Le prix d’entrée n'est que de 4€ !

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr .Vous pouvez également consulter : www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet

Pour vous faire une idée, voici deux extraits de critiques : cliquez sur lire la suite

Lire la suite

06 février 2014

Ciné -ma différence : « Loulou - L’incroyable secret » samedi 8 février, 15h, au Chaplin- Denfert

Loulou-lincroyable-secret-laffiche-du-film.jpgL'association Ciné -ma différence propose pour la séance du samedi 8 février à 15h : « Loulou - L’incroyable secret » Dessin animé de Éric Omond, Grégoire Solotareff -Avec Malik Zidi, Stéphane Debac, Anaïs Demoustier (Durée : 1h20min)

"Loulou est un loup. Tom est un lapin. Etonnamment, Loulou et Tom sont inséparables depuis leur tendre enfance. Aujourd’hui adolescents, ils se la coulent douce au Pays des Lapins. Mais Loulou qui se croyait orphelin apprend d’une bohémienne que sa mère est vivante. Les deux amis partent alors à sa recherche..."

Cette séance est organisée par Ciné-ma différence, avec le soutien de la Mairie de Paris et la Mairie du 14e arrondissement.

Un réseau de séances de cinéma, ouvertes à tous, aménagées pour des personnes souvent exclues des loisirs culturels : personnes avec autisme ou handicaps multiples ou, plus généralement, un handicap avec troubles du comportement associés.

Entrée 4€- Au Cinéma Chaplin Denfert,24 place Denfert-Rochereau, 75014 Paris-

Responsable séance Ciné-ma différence : Catherine Morhange
: Courriel : paris@cinemadifference.com
Téléphone : 01 71 20 22 64 / 06 24 78 57 25

 Renseignements sur Ciné -ma Différence cliquez sur lire la suite

Lire la suite

03 février 2014

Gloria au Cinéclub Pernety le 5 février, 20h

Cinéclub Pernety, conseil de quartier Pernety, Gloria film de Cassavetes, l'EntrepôtLa prochaine séance du cinéclub Pernety se tiendra à l'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014  le  mercredi 5 février 2014, 20h, avec la projection de "Gloria" (Film américain de J.Cassavetes réalisé en  1980 avec G.Rowlands, J.Adames, B.Henry)

Gloria Swenson est une ex -call girl qui vit seule dans le quartier portoricain de New York. Un soir, sa voisine lui annonce que son mari, comptable de la mafia, est un indic pour le F.B.I et que sa famille est désormais condamnée à mort. Elle décide de confier à Gloria son dernier fils, Phil, avec un livre de comptes, gage de survie. Réticente car elle déteste les enfants, elle le recueille à contre -coeur. Quelques minutes plus tard, sa famille est exterminée. Gloria s’enfuit avec le jeune orphelin. Poursuivie par la pègre, elle va tenter de négocier n'hésitant pas à employer la violence....

Prix d'entrée : 4,50 €. Le film est suivi d'un débat

 L'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014 Métro Pernety

28 janvier 2014

Ciné Kino, 31 janvier 20h30 : « Le secret des poignards volants » de Zhang Yimou

Nous continuons, après les fêtes de fin d’année nos projections régulières du CINE KINO, tous les derniers vendredis de chaque mois à 20h 30 dans la salle du Centre Socio culturel Maurice Noguès, situé au 1 à 7 Avenue de la Porte de Vanves 75014 Métro : Porte de Vanves

Pour inaugurer cette première séance de l’Année 2014, nous vous proposons un voyage en tous points de vues de haute volée, spectaculaire et singulier, dans lequel, au service d’une histoire d’amour éternel se situant au-delà des idéaux de pouvoirs, se mêlent actions, morceaux de bravoure, chorégraphies millimétrées, effets spéciaux, décors et espaces sonores surprenants… en tous cas… une narration remarquable et virevoltante…

conseil de quartier didot- porte de vanves,cinékinoNous avons ainsi le plaisir de vous convier à nous rejoindre…

 En  séance gratuite :

Le Vendredi 31 JANVIER 2014 à 20H 30

avec le film Sino-HongKongais

« LE SECRET DES POIGNARDS VOLANTS »

De Zhang YIMOU

115 minutes (en version française)

Au Centre Socio culturel Maurice Noguès, 1 à 7 Avenue de la Porte de Vanves 75014 Paris. Métro et T3 porte de Vanves

Francis Tournois

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

21 janvier 2014

Le temps qui reste, par la Compagnie Bouche à Bouche...

"Le temps qui reste", samedi 25 Janvier 2014 à 18h, au Centre d'animation Vercingétorix (14e).

MÊME PAS MORT en ce début d'année, nous vous attendons ! Une soirée musicale, théâtrale et cinématographique organisée par Art en Exil.
Avec les interrogations existentielles des clowns Cachou, Filou et Malou, puis Maternita(S), le parcours filmé d'une vieille dame en dehors du temps, et une présentation de l'Atelier théâtre amateur de la Cie mise en scène par Juliette Uebersfeld.
La soirée se terminera par un verre de l'amitié et un petit buffet iranien, où nous trinquerons à l'arrivée de Dina, notre nouvelle médiatrice culturelle.Venez nombreux, les amis de nos amis sont nos amis !-

Programme détaillé
18h00 - Musique afghane par Ali FAIZI et égyptienne par Hossein el AZAB
18h30 - "Le temps qui reste" orchestré par la Cie Bouche à Bouche
20h00 - Projection de "Génération rebelle", un court métrage de Moslem MANSOURI (cinéaste iranien en exil aux États- Unis). Un film profondément touchant sur les jeunes iraniens d’aujourd’hui qui ont participé dans leur pays à un mouvement social - en persan sous-titré en anglais, 2013.
20h30 - Musique afghane par Ali FAIZI et égyptienne par Hossein el AZAB-

Centre Vercingétorix - 181-183 rue Vercingétorix - 75014 Paris - M°Plaisance-

Invitations et Réservations 01 45 39 55 38 - email: contact@cieboucheabouche.com
Tarif Normal 14€ / Réduit (étudiants et chômeurs) 8€

08 janvier 2014

 Soleil Vert au Cinéclub Pernety le 8 janvier 20h

Soleil Vert.jpgLa prochaine séance du cinéclub se tiendra à l'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014 Paris le  mercredi 8 janvier 2014 avec la projection du film "Soleil vert"

Film américain de R.Fleisher réalisé en 1974 avec C.Heston, EG.Robinson, L.Taylor-Young "En 2022, les hommes ont epuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l'ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l'effroyable réalité de cette société inhumaine."

La projection sera suivie d'un débat Prix d'entrée : 4,50 €