Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 mars 2016

Festival de films de la Grande Europe « Chaos et harmonies » du 16 mars au 17 avril

Festival de films l' europe autour de l' europe.jpgL’Association Evropa Film Akt, domiciliée à la Maison des Associations rue Deparcieux dans le 14e, vous donne rendez-vous au printemps des cinéastes de toute l’Europe. Son édition 2016 vous permettra de découvrir ou de redécouvrir la production cinématographique européenne dans toute sa diversité. Au programme, des rencontres exceptionnelles avec des cinéastes et des oeuvres rares dans de nombreuses salles parisiennes, dont le cinéma L’ENTREPOT.

Deux sections compétitives sont présentées et récompensées par les Prix Sauvage, Prix Luna et Prix Présent.

Informations sur : www.evropafilmakt.com

02:00 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l'entrepôt |  Facebook | |  Imprimer |

08 mars 2016

Le commerce équitable, peut-on y croire ? Mercredi 9 mars à 20h au Moulin à Café

Le commerce equitable peut-on y croire artisans-du-monde-2.jpg

Le Moulin à café vous propose une soirée de questionnements sur les enjeux et les perspectives du commerce équitable, en partenariat avec Artisans du Monde. A quoi renvoie le concept ? Comment le développer et le maintenir ? 

Cécile Chrétien et Jean-Paul Marbeau seront là pour vous proposer quelques projections, donner quelques exemples concrets sur le Laos et l'Amazonie et répondre à toutes vos questions.

Le Moulin à Café - 8 rue Sainte Léonie 75014 Paris - contact@moulin-cafe.org  - 0140448755 http://www.moulin-cafe.net

06 mars 2016

Mes chers amis, film de Mario Monicelli, au Ciné- Quartier Mouton- Duvernet le 8 mars 20h30

conseil de quartier mouton- duvernet,ciné-quartier mouton- duvernet,mario monicelliLe conseil de quartier Mouton- Duvernet a le plaisir de vous convier à sa prochaine séance du Ciné-Quartier ce mardi 8 mars à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) pour voir une comédie italienne truculente, féroce et émouvante : « Mes chers amis » de  Mario Monicelli. (Entrée : film et débat 4€.)

"Mes chers amis" Comédie dramatique réalisée en 1975 par Mario Monicelli

 Avec Philippe Noiret , Adolfo Celi , Ugo Tognazzi....

A Florence, quatre amis quadragénaires, le journaliste Perozzi, le patron de café Necchi, l'architecte Melandri et le nobliau ruiné Mascetti, trompent l'ennui et le cafard en organisant ce qu'ils appellent des «virées tziganes», fugues de vieux adolescents jouant aux autres des tours pendables. Un chirurgien, Sassaroli, dont la femme fut la maîtresse de l'un des membres de la bande, se joint aux joyeux compères...

Genre : à la vie, à la mort.conseil de quartier mouton- duvernet,ciné-quartier mouton- duvernet,mario monicelli

De ce fleuron de la comédie italienne des années 1970, on se rappelait, surtout, le célèbre gag des baffes : les passagers d'un train se penchant à la fenêtre au moment du départ, giflés par nos héros restés sur le quai... On avait oublié que Mes chers amis était aussi drôle que désespéré — la marque de fabrique de Pietro Germi, l'auteur principal du scénario, qui, trop malade, demanda à Mario Monicelli de le remplacer derrière la caméra.

Les cinq amis multiplient les blagues scabreuses (scène d'anthologie à l'hôpital) ou sophistiquées (le pseudo-trafic de drogue, avec Bernard Blier en dindon de la farce) pour masquer leur mal-être d'aristo ruiné (Ugo Tognazzi, génial), d'architecte inapte à l'amour (Gastone Moschin) ou de journaliste méprisé par son fils (Philippe Noiret). Tous veulent oublier que la vie est une saloperie ennuyeuse et retenir, encore un instant, une jeunesse qui fout le camp. Difficile de résister à cet humour grinçant, cruel... Même si les larmes ne sont jamais loin... (Samuel Douhaire dans Télérama le 13/7/2013)

Cette séance de Ciné-Quartier est ouverte à tous  : Venez donc avec vos amis et voisins cinéphiles voir cette comédie d'humour noir , incarnée par des acteurs éblouissants. Le tarif d'entrée est de 4€ et permet à tous de profiter de cette soirée. M.G.V.

Mardi 8 mars à partir de 20h30 au cinéma Chaplin-Denfert (24, Place Denfert Rochereau) Métro et RER Denfert-Rochereau,   Bus 38-68- 88-

04 mars 2016

Mars 2016 dans le 14ème : mois de l’égalité entre les femmes et les hommes

centre socio-culturel maurice noguès,atelier gustave,cinéma les 7 parnassiens,compagnie lire autrementPlongez durant un mois au cœur des luttes pour l'égalité entre les femmes et les hommes, pour vous informer, comprendre et apporter votre soutien ! Pour l'édition 2016 du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, la Ville de Paris a choisi de mettre à l'honneur les luttes féministes à travers le monde.

Carine Petit, Maire du 14e arrondissement, Danièle Pourtaud, conseillère déléguée au patrimoine, aux métiers d'art, aux manifestations culturelles et à l'égalité femmes-hommes, ainsi que leurs partenaires, avec notamment le centre socioculturel Maurice Noguès, vous proposent de plonger durant un mois au cœur de ces luttes pour vous informer, comprendre et apporter votre soutien !

Au programme des expositions,des lectures publiques, des projections, des débats, …

-AU CENTRE SOCIOCULTUREL MAURICE NOGUES :
Du 01 au 30 mars :
Expositions sur l'égalité femmes-hommes

Vendredi 04 mars à 15h00 :
Projection-débat autour du film « We want sex equality » (Nigel Cole 2010) Cette excellente comédie à la fois drôle et touchante est un  excellent point de départ pour le débat.

Mardi 08, jeudi 10, mardi 15, jeudi 17 mars de 10h00 à 12h00 :
Matinées débats (Public adulte).

Centre socioculturel Maurice Noguès, 1- 7 avenue de la Porte de Vanves

-A la MAIRIE du 14ème arrondissement

Mardi 08 mars à 19h :
SPECTACLE «VOIX DE FEMMES POUR LE DROIT DE VIVRE LIBRE»
La Compagnie Lire Autrement propose une lecture en images et musiques suivie d'un débat autour des luttes pour les droits des femmes à travers le monde. Débat en présence d'Amnesty International. Suivi d'un verre de l'amitié.
Salle des Mariages de la Mairie du 14e 2 place Ferdinand Brunot

Du 29 février au 10 mars :
EXPOSITION « LA PARITE ILLUSTREE » par Paule GECILS
L’artiste sera présente à 17h00 le 8 mars pour rencontrer le public
Hall de la Mairie du 14ème 2 place Ferdinand Brunot.

-Dans divers lieux du 14ème

Du 29 février au 04 mars :
Micros-trottoirs proposés par les Jardins Numériques autour des luttes féministes dans le monde.

Jeudi 10 mars à 18h :
FILM : LES SUFFRAGETTES, de Sarah Gavron (2015).
Cinéma les 7 Parnassiens, 98 boulevard du Montparnasse.
Gratuit, sur inscription via citoyennetemairie14@paris.fr, ou entrée libre dans la limite des places disponibles.

Du 08 au 20 mars, du lundi au samedi de 14h à 19h :
Exposition « Marses Amazones Contemporaines »
Atelier Gustave - 36 rue Boissonade 75014

Vendredi 01 avril de 18 h30 à 21 h00 :
Soirée de clôture du mois de l'égalité femmes-hommes :
Spectacle de SLAM avec Laureline KUNT, projection des témoignages du micro-trottoir et d'autres surprises. Tout public.
Au gymnase Elisabeth, 7 avenue Paul Appell

29 février 2016

Deux films à voir

  Chocolat

Chocolat Photo James Thiérrée et Omar Sy 2.jpgUn film de Roschdy Zem  Le parcours du clown Chocolat, alias Rafael Padilla, avait été relaté en 2012 dans le livre de Gérard Noiriel intitulé : « Chocolat, clown nègre ». C’est Omar Sy qui incarne Chocolat. Il réalise la performance d’animer son personnage avec vérité, sensibilité et la technique requise pour faire revivre une époque – nous sommes au tout début du 20ème siècle – où la présence dans un cirque d’un clown de race noire pouvait paraître déplacée, incongrue, presque provocatrice, compte tenu des préjugés inhérents à cette époque.


Mais Chocolat saura affirmer son talent jusqu’à interpréter plus tard au théâtre le personnage d’Otello. Le duo que forment James Thiérrée et Omar Sy fait merveille, car il montre dans un premier temps, la réussite totale du couple, puis, peu à peu, sa fragilité, à partir des divergences souvent brutales qui naissent au fil des représentations.

C’est un film attachant et révélateur de la société en ce début du 20ème siècle, où les relations humaines étaient encore soumises à la supériorité du maître sur son élève, et où la présence d’un homme de couleur au cirque et au théâtre, n’était pas admise comme allant de soi. La société n’admettait pas encore l’égalité de fait entre les hommes.
R. Rillot   

 Les   Innocentes

Innocentes=124964.jpgUn film de Anne Fontaine  Sans doute, les âmes sensibles ne manqueront pas de souffrir en voyant ce drame qui est loin d’être une fiction. Il relate le calvaire de nonnes polonaises, violées par les troupes russes à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs d’entre elles mettront au monde un enfant.

On assiste ici au désarroi, au cauchemar indicible de ces  jeunes femmes désemparées, certaines au bord de l’anéantissement moral et physique. Une femme, médecin française, ira à leur rencontre pour leur porter secours. En dépit des contraintes liées à la situation, elle leur apportera un réconfort soutenu par la charité, l’amour du prochain et ce don propre aux âmes sensibles, qu’est l’oubli de soi face à la douleur inexprimable de cette tragédie.

Ce film révèle une étonnante sensibilité, où la foi et l’amour illuminent le visage de ces femmes naufragées, qui espèrent encore, après avoir donné la vie, rester fidèles à leur engagement au service de Dieu.
R. Rillot

16:03 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

28 février 2016

« La salamandre » au Cinéclub Pernety mercredi 2 mars 20h à l’Entrepôt

cinéclub pernety,conseil de quartier pernety,la salamandreLe mercredi 2 mars , le cinéclub du Conseil de Quartier Pernety se tiendra à 20h à l'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014 Paris :  A l’affiche « La salamandre » , film suisse de A.Tanner de  1971  avec Bulle Ogier, Jean-Luc Bideau, Jacques Denis (2h04)

Pierre, journaliste, et Paul, romancier, travaillent à la réalisation d'un feuilleton de télévision à partir d'un authentique fait divers : une jeune fille, Rosemonde, a été accusée par son oncle de tentative de meurtre à son endroit et relâchée, faute de preuves. Pierre essaie de remonter aux sources de l'événement, tandis que Paul laisse vagabonder son imagination d'artiste. Ils font bientôt la connaissance de Rosemonde. Le tempérament et l'instinct des deux professionnels les amènent à envisager l'ancienne inculpée de manière diamétralement différente. Rosemonde, que l'on dit hystérique et sauvage, semble cacher son jeu...

La projection sera suivie d'un débat et l'entrée est toujours à 4,50€

Lire la suite

12 février 2016

"Antoine et Antoinette" au Ciné-quartier Mouton-Duvernet le mardi 16 février 20h30

antoine et antoinette film de jacques becker.jpgLe conseil de quartier Mouton- Duvernet a le plaisir de vous convier à sa prochaine séance de Ciné-quartier le mardi 16 févier, 20h30, au cinéma Chaplin-Denfert ( 24 place Denfert- Rochereau 75014) pour voir une très jolie comédie romantique " Antoine et Antoinette" de Jacques Becker, réalisée en 1947. Cette séance est ouverte à tous, et le prix d'entrée est de 4€ pour le le film et le débat qui suivra la projection.

"Antoine et Antoinette" , comédie romantique de Jacques Becker

Antoine travaille dans une imprimerie et Antoinette est vendeuse dans un grand magasin. Mariés, ils vivent dans un modeste appartement. Un jour, la chance leur sourit par le moyen d’un billet gagnant à la loterie.

"À partir d’une idée que lui soumet Louise de Vilmorin, Jacques Becker tourne son quatrième long métrage, une comédie romantique. C’est un revirement dans la carrière qu’il avait entamée avec des films plus sombres comme Goupi Mains Rouges ou Falbalas. Il annonce la série de films dans la même veine que seront Édouard et Caroline ou Rue de l’Estrapade et affirme le style unique que fut celui de Jacques Becker. Cinéaste des personnages et non de l’intrigue contrairement à beaucoup de ses pairs, il se concentre sur le quotidien de ce couple déjà formé… sur les aléas de la vie et les problèmes matériels de ces personnages issus du monde ouvrier. « C’est le côté entomologiste que j’ai peut-être ... » Tourné dans les rues de Paris (pratique très novatrice pour l’époque), le film va à l’encontre du cinéma pessimiste en vogue après la Seconde Guerre mondiale et rappelle quelque peu les premiers films de René Clair dans les années trente (Le Million surtout). François Truffaut s’en est sans doute inspiré pour sa série des Antoine Doinel quinze ans après. Il remporte en 1947 le Grand Prix d'honneur à Cannes en 1947 (La palme d'or n’existe pas encore) dans la catégorie « film psychologique et d'amour ». À noter que Louis de Funès y fait une petite apparition dans deux rôles différents".

cette séance est ouverte à tous. Venez avec vos voisins et amis cinéphiles voir cette comédie réaliste qui décrit avec intelligence et tendresse ce couple d'employés modestes dans son quotidien. Jacques Becker dresse un tableau très vivant du Paris ouvrier de l'après-guerre plein de charme et de gaîté.  Venez mardi 16 février à 20h30 au Ciné Chaplin-Denfert , vous passerez une excellente soirée ! Vous pourrez aussi profiter du temps d'échange  qui suit la projection du film, pour un prix d'entrée de 4€ seulement !

Mardi 16 févier, 20h30, au cinéma Chaplin-Denfert ( 24 place Denfert- Rochereau 75014) Métro et RER Denfert- Rochereau. Bus 68-38- 88

M.G.V.

Lire la suite

09 février 2016

Ciné-Quartier Mouton Duvernet

Ciné-Quartier Mouton-Duvernet -Programme 1er sem 2016 (1).jpgLes prochains mois, le Ciné-Quartier du conseil de quartier Mouton-Duvernet continue à développer la diversité de programmation qui le caractérise depuis ses débuts en 2008.

Au programme des prochaines séances, nous retrouverons ainsi Jacques Becker, Mario Monicelli, Elia Kazan, Ingmar Bergman ou encore les Beatles.

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

N'hésitez-pas à diffuser l'information à vos connaissances, chez vos commerçants,
dans votre immeuble, au sein de votre réseau.

Le conseil de notre quartier Mouton-Duvernet propose différentes activités. Afin d'améliorer votre information sur ces activités et votre satisfaction, les responsables de ce conseil souhaiteraient recueillir votre opinion.
Pour cela, ils vous proposent de répondre à un très court questionnaire (y répondre ne nécessite que 3 à 4 minutes) accessible en cliquant sur  le lien ci-dessous. Vos réponses seront totalement anonymes. http://www.sphinxonline.net/etudesmk/quartier_mouton_duvernet_2/questionnaire.
htm
<http://www.sphinxonline.net/etudesmk/quartier_mouton_... Nous vous remercions de vos réponses

Cordialement L'équipe « Communication » du conseil de Quartier Mouton Duvernet

Adjia AOUES Coordinatrice des Conseils de quartier du 14e 01 53 90 66 25 adjia.aoues@paris.fr

05 février 2016

Conseil de quartier Mouton Duvernet février 2016

Conseil de quartier Mouton Duvernet.jpg

Activités février 2016

Compostage : samedis 6 et 20 février de 10h30 à 11h30, square Aspirant Dunand

Ciné-Quartier : mardi 16 février, à 20h30, « Antoine et Antoinette » de Jacques Becker cinéma Chaplin, place Denfert

Libérez les livres : samedi 20 février de 11h à 13h, place Michel Audiard

Groupes de travail : Accessibilité-Handicap, Compost, Communication, Daguerre, Denfert, Exilés

conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr  - www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet twitter.com/cqmoutonduvernt       

Le Conseil de quartier Mouton Duvernet organise une réunion plénière le lundi 15 février de 19h30 à 21h30 à l'école 46 rue Boulard.

Voici le programme de la soirée :

-Point sur les activités : compost, Daguerre, Denfert-Rochereau, exilés, handicap-accessibilité

-Budget participatif : choix du Quartier

De plus, afin d'améliorer votre information sur ces activités et votre satisfaction, les responsables de ce conseil souhaiteraient recueillir votre opinion.
Pour cela, ils vous proposent de répondre à un très court questionnaire (y répondre ne nécessite que 3 à 4 minutes) accessible en cliquant sur le lien ci-dessous. Vos réponses seront totalement anonymes. http://www.sphinxonline.net/etudesmk/quartier_mouton_duvernet_2/questionnaire.
htm
<http://www.sphinxonline.net/etudesmk/quartier_mouton_... 

Cordialement L'équipe « Communication » du conseil de Quartier Mouton Duvernet

Adjia AOUES Coordinatrice des Conseils de quartier du 14e 01 53 90 66 25 adjia.aoues@paris.fr

30 janvier 2016

« Germaine Tillion par elle-même » Projection et débat mercredi 3 février 20h30 au Moulin à Café

germaine tillion aures.jpgQuelques mois après l'entrée au Panthéon de Germaine Tillion, l'association Germaine Tillion vient projeter au Moulin à café le documentaire « Germaine Tillion par elle-même », qui retrace le parcours de cette ethnologue et militante des droits de l'Homme. La séance sera suivie d'un débat animé par Nelly Forget, qui a accompagné Germaine Tillion pendant plus de 50 ans.

Photo : Germaine Tillion, photographiée en 1935 en Algérie durant ses recherches ethnographiques au sein de la société des Chaouias.

Le Moulin à Café - 8 rue Sainte Léonie 75014 Paris - contact@moulin-cafe.org - 0140448755

« Priscilla folle du désert » au Cinéclub Pernety mercredi 3 février 20h

cinéclub pernety,conseil de quartier pernetyLe cinéclub du Conseil de Quartier Pernety se tiendra à 20h à l'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014 Paris 

"Priscilla folle du désert"

Film australien de S.Elliott (1991)  avec Terence Stamp, Hugo Weaving, Guy Pearce (1h44)

Felicia, Mitzi et Bernadette, deux travestis et un transsexuel décident de se rendre dans la ville d'Alice Springs afin d'y jouer leur numéro. Supportant un trajet difficile et les remarques homophobes de la ville australienne, les trois amies arrivent à destination où Mitzi leur avoue être père d'un enfant d'un dizaine d'années et qu'il ne travaille que pour subvenir aux besoin du petit garçon.

La projection sera suivie d'un débat et l'entrée est toujours à 4,50€

25 janvier 2016

Festival Enfances dans le monde 28 et 29 janvier au Cinéma les 7 Parnassiens

Festival de films documentaires sur le thème de l’enfance, organisé par le BICE (Bureau Internationalfestival enfances du Monde aux 7 parnassiens 28-29 janvier 2016.jpg Catholique de l’Enfance). Du 28 au 29 janvier 2016, au cinéma Les 7 Parnassiens, 98 boulevard de Montparnasse, 75014 Paris.

Le festival Enfances dans le Monde est organisé tous les ans à l’occasion de la journée mondiale des droits des enfants (20 novembre) aux 7 Parnassiens par le Bureau International Catholique de l’Enfance. En raison des attentats qui ont endeuillé la France en novembre dernier, cette 5e édition du seul festival documentaire consacré à l’enfant a été décalée à cette fin janvier 2016.

Retrouvez d’extraordinaires histoires d’enfants, toujours filmées avec délicatesse et respect, qui nous disent, chacune à leur manière, les beautés et les blessures de leurs vies. Des films documentaires de grande qualité, pour la plupart primés et inédits en France, qui nous éclairent sur les défis auxquels les enfants d’aujourd’hui sont confrontés aux quatre coins du monde.

Ce festival est un lieu de sensibilisation, de débats et de plaidoyer dont le but est aussi d’alerter sur les graves violations de droits dont les enfants sont, encore aujourd’hui, les victimes partout dans le monde.

this-is-my-land de tamara Erde au festival Enfances dans le monde.jpgUne avant-première et 7 films inédits en France

"This is my land", de Tamara Erde sera projeté en avant-première française le jeudi 28 janvier, à 20h. et un débat avec la réalisatrice du film.

Pour mieux comprendre l’originalité de ce film : Le lieu : Israël et la Palestine. Le thème : Comment enseigne-t-on l’histoire récente, en Israël et en Palestine ? Ce qu’on y voit : des cours d’histoire, dans différentes écoles, avec des manuels très subjectifs, des enseignants prisonniers de leur histoire personnelle, des élèves qui ne croient plus à la paix. Le genre cinématographique : le documentaire. La réalité, rien que la réalité, pour appréhender le monde avec lucidité.

La thèse du film : à travers l’éducation, on peut bâtir des ponts… Ou dresser des murs dans la tête des jeunes générations. Rendez-vous jeudi 28 janvier, à 20h, dans le cadre du festival Enfances dans le monde aux 7 Parnassiens   (http://newsletter.bice.org/t.htm?u=/e/3/34321/3537/130332...

enfancesdanslemonde.com - contact@bice.org

Lire la suite

24 janvier 2016

Les spectacles du Conservatoire du 14ème en janvier 2016

conservatoire Darius Mlhaud paris 14ème,

- Concert des orchestres à cordes

Le mercredi 20 janvier à 19h30 à la Salle des fêtes de la Mairie annexe.

- Concert des orchestres à vents
Le lundi 25 janvier à 20h00 à la Salle des fêtes de la Mairie annexe

Salle des Fêtes de la Mairie-Annexe du XIVème12 rue Castagnou, Paris 14ème (Métro : Mouton-Duvernet – Bus 28, 38 et 68).

-Cinéconcert
Le mercredi 27  janvier à 20h00 à l’auditorium Calmel, 26 rue Mouton-Duvernet.

Entrée gratuite uniquement sur réservation à dac-conservatoire14eme@paris.fr

20 janvier 2016

Cinéma :"Mon maître d'école" (de Emilie Thérond)

Mon maître d'école  film d'Emilie Thérond.jpgUne école, un instituteur qui s'apprête à prendre sa retraite, une kermesse de village, des jeunes élèves en cours moyen et une ancienne élève qui tient à rendre hommage à son vieux professeur en filmant sa dernière journée d'école.  Voilà pour le décor et le sujet du film.

Nous assistons émus, à la dernière journée de cours donnée par Monsieur Burel. Avec tact et délicatesse, il s'efforce d'orienter la réflexion de ses élèves en dénouant les tensions, les conflits, mais aussi en leur apportant sa sagesse personnelle construite à partir de sa propre expérience accumulée durant quarante ans de vie professionnelle.

Si ce film nous fait partager des images qui peuvent apparaître comme étant un peu idéales, il attire notre attention par la justesse des propos échangés et l'attitude morale de ce professeur, révélant ainsi le modèle exact de ce que doit être une éducation réussie. In fine, on assiste à l'épanouissement affectueux apporté à de jeunes vies qui ne demandent qu'à briller de tout leur éclat. L'éducation à l'école devient alors un art de vivre, le modèle exact qui devrait inspirer le futur de notre existence, y plaçant les semences d'un bonheur partagé avec autrui.

C'est un film où la nostalgie se pare de bienveillance et d'une certaine  joie de vivre.

04:00 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

17 janvier 2016

Bureau International Catholique de l'Enfance

bice bureau international catholique de l'enfanceLe BICE vous souhaite une bonne année 2016 !

En cette nouvelle année 2016, toute l'équipe du BICE tient à vous transmettre ses meilleurs voeux. Que cette nouvelle année puisse être placée sous le signe de la paix et du partage. Continuons ensemble notre mobilisation pour faire respecter les droits et la dignité des enfants à travers le monde ! ( http://newsletter.bice.org/t.htm?u=/e/3/34321/3161/129343/
r16zzuhhhohyeaoaifiazphjpyozugybihs/r.aspx
)

Nouvelles dates pour le festival Enfances dans le monde : L’édition 2015, qui devait avoir lieu quelques jours après les attentats de Paris, avait été reportée. Le festival Enfances dans le monde se déroulera finalement jeudi 28 et vendredi 29 janvier 2016 au cinéma des 7 Parnassiens à Paris. ( http://newsletter.bice.org/t.htm?u=/e/3/34321/3161/129344/
r16zzuhhhohyeaoaifiazphjpyozugybihs/r.aspx

Lire la suite

08 janvier 2016

Le Carosse d'or au Ciné-Quartier Mouton- Duvernet mardi 12 janvier 20h30

ciné-quartier mouton-duvernet, Cinéma Chaplin-Denfert, Jean Renoir

Le conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à venir voir « Le  Carosse d’or » de Jean Renoir mardi 12 janvier, 20h30, au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau).  

Cette comédie dramatique a été réalisée en 1952 par Jean Renoir  avec Anna Magnani , Duncan Lamont , Odoardo Spadaro ...  

« Au 18ème siècle, une troupe de la Commedia dell’arte donne des représentations dans une colonie espagnole d’Amérique du Sud. C’est une communauté joyeuse et bruyante, animée par une maîtresse femme, Camilla, qui joue le personnage de Colombine à la scène. Camilla est une force de la nature et un tempérament généreux. Elle a un soupirant, Felipe, son compagnon de voyage, mais ne tarde pas à conquérir les cœurs du toréador local, Ramon, et du vice-roi lui même, Ferdinand. Ce succès dérange l’ordre social et agace la cour qui essaie de discréditer l’intruse et sa troupe de théâtreux. Le vice-roi, monarque frivole, aimable et fastueux, fait don à Camilla du superbe carrosse d’or qu’il a acheté en Europe et qui fait l’orgueil de la cour. Scandale. Pour sortir d’une situation embarrassante et dans l’incapacité de choisir entre ses trois galants, Camilla les renvoie dos à dos, et offre son beau carrosse à l’Église. Il servira désormais à porter le saint sacrement aux malades. Ayant résolu ces problèmes, Camilla se consacre totalement à son art : le théâtre. »

"Avec cette adaptation du Carrosse du Saint-Sacrement, de Prosper Mérimée, Jean Renoir est chez lui : dans un théâtre, dans son petit théâtre. Et tout a l'air aussi faux que possible, de façon à atteindre le plus vrai que le vrai. «J'ai tourné ce film comme devant une scène, la caméra étant à la place du public », déclara-t-il. Les couleurs sont splendides. Les costumes, à l'évidente psychologie, puisque les tenues de Camilla/Anna Magnani changent au gré de son humeur. Mais, joyeuse ou triste, égoïste ou habile, Camilla reste l'une des plus belles héroïnes de Renoir : à elle seule, elle symbolise, pour lui, le théâtre. Donc la vie.

« Le bonheur n'est pas gai », faisait dire Max Ophuls au narrateur du Plaisir. La vie non plus, et Camilla en fait l'amère expérience. La gravité se cache derrière chaque plan. Parce que la femme et la comédienne se confondent dans l'esprit de Camilla, au point de la faire douter de ce monde, qu'elle est la seule, pourtant, à pouvoir rendre beau. Et aussi parce qu'elle se découvre incapable d'aimer vraiment un homme — à commencer par les trois pantins qui se disputent ses faveurs. Son seul amour, c'est nous, les spectateurs.

A la fin, lorsque la représentation est terminée, que tous les Arlequin ont retrouvé leur Colombine, et leur Pierrot, leur solitude, on voit Anna Magnani, de noir vêtue, appelée par son metteur en scène devant un rideau rouge baissé. C'est Renoir qui laisse là son héroïne, seule et désemparée. Face au public ou, peut-être, face au vide. — Pierre Murat." Extrait de Télérama du 19/09/2015

Venez avec vos voisins et  amis cinéphiles voir ce chef-d'oeuvre consacré au théâtre, plus vrai que la vie ordinaire car il incarne tous nos rêves et nos passions. Le tarif de 4€( entrée et débat) permet à tous de participer à cette séance de Ciné-Quartier Mouton- Duvernet.

M.G.V.

Prochaines séances du Ciné Quartier Mouton-Duvernet les  mardis 16 février, 8 mars, 12 avril, 10 mai et 14 juin.

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr . Vous pouvez également consulter : www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet Ou twitter.com/CQMoutonDuvernt

07 janvier 2016

Le Moulin à Café : Programme de janvier 2016

Le Moulin à Café logo.pngL'équipe du Moulin à café est fière de vous présenter notre nouveau format de programme, à découvrir en cliquant sur lire la suite.
Le programme s'organise désormais de façon thématique
en suivant 7 grandes catégories qui recoupent l'ensemble des activités proposées par le Moulin à café. Vous remarquerez également, dans la première partie du programme, les événements du mois qui méritent une attention particulière. En tête de ceux-ci : l'anniversaire des 10 ans du Moulin à café, que nous fêterons le 23 janvier sur la Place de la Garenne. Nous vous y attendons nombreux !

Pour celles et ceux parmi vous qui regrettent de ne plus pouvoir suivre les activités au jour le jour sur le programme, rassurez-vous, nous avons gardé un format qui suit un ordre chronologique ; il sera affiché au Moulin à café en plusieurs exemplaires.

L'équipe du Moulin à café

Nous contacter : Le Moulin à Café - 8 rue Sainte Léonie 75014 Paris 01 40 44 87 55contact@moulin-cafe.org - http://www.moulin-cafe.net Facebook : http://www.facebook.com/profile.php?id=100001826480635

Programme de janvier 2016 par thèmele moulin à café café associatif paris 14ème

Evénements

Soirée cuisine Moulin à café: Tous les deuxièmes samedis du mois, Anna, Yacine et Antoine se donnent à fond et mettent un plat à l’honneur pour le grand plaisir de vos papilles gustatives !

Anniversaire AHTARAME Samedi 16 janvier à 17h : L’association Ahtarame, qui milite pour la préservation de l’environnement, vient souffler sa première bougie au Moulin à café ! Pour les grands et les petits.

Soirée franco-allemande Jeudi 21 à 20h :Soirée interculturelle sur l’Allemagne. Menu typique, discussions et ateliers animés par Luzie, notre service civique allemande

Le Moulin à café fête ses 10 ans ! Samedi 23, de 15h à minuit Adhérents, bénévoles, simples visiteurs et associations partenaires viendront célébrer ensemble 10 ans de partage, d’échange et de solidarité.  Concerts, spectacles, ateliers pour les enfants et visites dans le quartier rythmeront notamment cette journée de fête. 

Conférences, projections et débats :

Vendredi 15 janvier à 18h: Réunion du Mouvement Français pour un Revenu de Base. Dans une atmosphère citoyenne, découvrez les enjeux sociaux du revenu de base.

Jeudi 28 janvier à 20h30 Projection surprise !

Lire la suite

02 janvier 2016

"Allemagne année zéro" au Ciné-Club Pernety le mercredi 6 janvier 20h

Le premier mercredi de chaque mois, un rendez-vous des cinéphiles du quartier est organisé par le Conseil de quartier Pernety. C’est un rendez-vous qui conjugue classique et découverte au présent.

ciné-club pernetyMercredi 6 janvier, 20h, à l'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014,  le Ciné-Club Pernety propose : "Allemagne année zéro" réalisé par Roberto Rossellini (1947)

En 1945. L'Allemagne nazie a capitulé devant les armées alliées. Berlin n'est plus qu'un champ de ruines fumantes. Edmund Koehler, un garçon de 12 ans, parcourt les décombres à la recherche d'un peu de nourriture avant de rentrer dans l'immeuble à demi effondré où sa famille a trouvé un refuge précaire. Son père, malade, s'enferre dans ses souvenirs. Son frère aîné, Karl, ancien nazi, vit traqué. Sa sœur, Eva, tente de subvenir aux besoins des siens par des ménages et en fréquentant l'occupant. Au milieu de cette ambiance de fin du monde, le petit garçon sans repère tente de s'en créer de nouveaux, fuyant toujours un peu plus la terrible réalité...

La séance sera  suivie d’une conférence-débat.

Prix d'entrée : 4,50 €

15 décembre 2015

Projection du documentaire « La fête est finie » au Moulin à Café le 17 décembre 20h

la fête est finie documentaire.jpegL'association Les Lucioles du Doc vous invite à la projection/débat qui aura lieu le 17 décembre à 20h00 au Moulin à Café, 8 rue Sainte Léonie, 75014.

Pour sa deuxième soirée "Documentaire & Débat mouvant au Moulin à Café", l'association Les Lucioles du Doc vous propose de réfléchir à la transformation urbaine et au phénomène de gentrification à travers l'exemple de Marseille. Pour cela, nous commencerons la soirée par un débat mouvant, puis nous projetterons le documentaire La fête est finie, avant d'échanger autour du film.

Synopsis :
Partout en Europe, sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, la ville se lisse, s’embourgeoise, s’uniformise. Cette transformation se fait au prix d’une exclusion des classes populaires, repoussées toujours plus loin des centres-villes.
L’élection de Marseille en 2013 au titre de « Capitale Européenne de la Culture » a permis une accélération spectaculaire de cette mutation. Là où brutalité et pelleteuses avaient pu cristalliser les résistances, les festivités, parées de l’aura inattaquable de « la Culture », nous ont plongés dans un état de stupeur. Elles n’ont laissé d’autre choix que de participer ou de se taire. (72 minutes / 2014 / Réalisé par Nicolas Burlaud / Prod. Primitivi)

La soirée commence à 20h mais vous pourrez venir plus tôt pour découvrir ce café convivial et manger un morceau pour pas cher. L'équipe est très accueillante et mérite ce soutien !

Entrée libre

10 décembre 2015

La vie de château au Ciné-quartier Mouton- Duvernet mardi 15 décembre 20h30

La vie de château  1.jpgLe Conseil de Quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier ce mardi 15 décembre à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert-Rochereau). A l’affiche : « La vie de château »  joyeux vaudeville avec Catherine Deneuve, Philippe Noiret et  Pierre Brasseur, Marie Marquet,  Henri Garcin… dans le premier film de Jean-Paul Rappeneau, réalisé en 1966.

"La Vie de château, fameuse comédie où l'on voit Philippe Noiret et Pierre Brasseur se chamailler au moment de lancer une grenade sur un blockhaus du mur de l'Atlantique !... Quand le film sort en salles, en janvier 1966, ce cocktail où se mêlent la grande Histoire et le rire est encore audacieux. L'énorme succès de La Vie de château marque un tournant : on peut, désormais, ironiser sur la Résistance... Le film devance le triomphe de La Grande Vadrouille, qui sort en décembre de la même année…" Frédéric Strauss

« Marie, châtelaine toute fraîche, s'ennuie. Elle rêve de conquérir Paris, mais depuis qu'elle a épousé le tranquille Jérôme elle règne sur des pommes, des poires et un manoir normand plutôt délabré. On est en 1944, à deux pas et quelques jours du Débarquement. Pourtant, tout le monde ne semble penser qu'à Marie, de l'officier allemand qui réquisitionne le château au résistant qui s'y cache...

Catherine Deneuve mène son petit monde par le bout du nez, avec le plus gracieux des mauvais caractères.la vie de chateau jean-paul Rappeneau-.jpeg
 Dès ce premier film, Jean-Paul Rappeneau manifeste un don lumineux pour la comédie. Tout charme, tout pétille. Les comédiens virtuoses accordent allegro leurs jeux comme des instruments (à la contrebasse : Pierre Brasseur, tonnant et théâtral ; au piano, légère et drôle, l'impériale Marie Marquet ; au violon, ironique et touchant, un Philippe Noiret tout jeunot). La partition est enlevée et délicate : situations désopilantes, dialogues en dentelle, pleins d'esprit et de tendresse. Rappeneau utilise les ficelles du vaudeville sans jamais en être prisonnier. Et, très loin des pantalonnades troupières, il glisse dans son alerte comédie « historique » une subtile réflexion sur l'héroïsme et l'engagement. Un délice. »
— Cécile Mury Télérama (11/7/2015) 

La séance, suivie d’un débat, est  ouverte à tous - Prix d’entrée : 4€

Venez au cinéma le Chaplin Denfert mardi 15 décembre à 20h30 avec vos voisins et amis cinéphiles voir cette  comédie légère et pétillante qui bénéficie d' une brillante distribution. Le prix d'entrée, très modique,  permet à tous de venir! Ne ratez pas cette agréable soirée de détente.

M.G.V.

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr . Vous pouvez également consulter : www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet  ou twitter.com/CQMoutonDuvernt     

08 décembre 2015

Ciné-débat jeudi 10 décembre à 18h00 : Fatima de Philippe Faucon

fatima elayoubiEn partenariat avec le cinéma « Les 7 Parnassiens », la Mairie du 14e vous invite à la projection du film « FATIMA » réalisé par Philippe Faucon et sorti en octobre 2015. . (Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu'il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.) Ce film s'inspire de « Prière à la lune » et « Enfin, je peux marcher seule », 2 livres de Fatima Elayoubi, qui sera présente lors du débat qui suivra la projection.

Cette projection est gratuite sur inscription obligatoire (nombre de places limitées) à l’adresse suivante : CABMA14-cinejeunesdebat@paris.fr. Vous pourrez donc inscrire le nombre de places souhaitées pour votre structure.

A la fin du film, un échange aura lieu avec les jeunes afin de recueillir leurs avis.  Ce débat sera animé par Pauline Pelsy-Johann de l’association Traces de vie.

Les 7 Parnassiens 98 Boulevard du Montparnasse, 75014 Paris

03 décembre 2015

« Viva Madiba » 5 décembre au FIAP

FIAP viva madiba 5 décembre 2015.jpgL’empreinte laissée par Nelson Mandela doit continuer à inspirer les sociétés et les peuples dans leur marche en avant ! C’est le message que souhaite relayer le FIAP Jean Monnet, lieu de construction d’intelligence collective, ouvert à la jeunesse depuis 1968.

Dans la continuité de son projet fondateur, issu de l’éducation populaire, c’est tout naturellement que le FIAP s’associe à l’initiative « Viva Madiba ! », portée par l’association JINOV. L’objectif de cette journée, un an après la disparition de Mandela, est de mobiliser la société civile et plus particulièrement la jeunesse, autour de l’absolue nécessité de construire une «nation arc-en-ciel».

PROGRAMME :

 16H00 - SCENE OUVERTE / Mots choisis, musique, photos et dessins
Avec le conseil de Quartier Montsouris-Dareau, le Lycée technique Emile Dubois, la classe de CM1 de l’école 12/14 Alésia.

18H30 - MEN OF GOSPEL / Choeur vocal
Leur répertoire chants du monde vous fera taper des pieds et des mains avec enthousiasme et sans retenue.

20H00 - PROJECTION «LES PARCS DE LA PAIX»
Dans un monde obsédé à l’idée d’ériger des frontières, ce film vous emmène à la rencontre de parcs transfrontaliers où l’écologie guide la diplomatie - 50’

Restauration thématique possible sur place

AU FIAP- LE 5 DECEMBRE 2015 TOUTE LA JOURNEE - BAR ET HALL

30 rue Cabanis 75014 Paris

02 décembre 2015

Le chat du rabbin au Ciné-club Pernety mercredi 2 décembre 20h

le chat du rabbin affiche.jpgLe cinéclub du Conseil de Quartier Pernety se tiendra le mercredi 2 décembre  à 20h  à l'Entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014 Paris 

"Le chat du rabbin" Film d’animation franco-autrichien de J.Sfar et A.Delesvaux de 2011  (1h40)

Alger, années 1920. Le rabbin Sfar vit avec sa fille Zlabya, un perroquet bruyant et un chat espiègle qui dévore le perroquet et se met à parler pour ne dire que des mensonges. Le rabbin veut l'éloigner. Mais le chat, fou amoureux de sa petite maîtresse, est prêt à tout pour rester auprès d'elle... même à faire sa bar mitsva ! Le rabbin devra enseigner à son chat les rudiments de loi mosaïque ! Une lettre apprend au rabbin que pour garder son poste, il doit se soumettre à une dictée en français. Pour l'aider, son chat commet le sacrilège d'invoquer l'Eternel. Le rabbin réussit mais le chat ne parle plus. On le traite de nouveau comme un animal ordinaire. Son seul ami sera bientôt un peintre russe en quête d'une Jérusalem imaginaire où vivraient des Juifs noirs. Il parvient à convaincre le rabbin, un ancien soldat du Tsar, un chanteur et le chat de faire avec lui la route coloniale...

La projection sera suivie d'un débat et l'entrée est toujours à 4,50€

27 novembre 2015

Projection de films sur la pollution lundi 30 novembre au FIAP

 

projection de  ma vie zero dechet.jpgPROJECTION  de « MA VIE ZERO DECHET » - en AVANT PREMIERE lundi 30 novembre 19h30

Une expérience filmée pendant six mois pour raconter jour après jour, à l’échelle d’un individu résidant en ville, la quête d’une vie sans déchets.

Réalisé par Donatien Lemaître, Dorothée Lachaud Jean-Thomas Ceccaldi
Un documentaire de 66 minutes pour la case Infrarouge - France 2

Découvrez la page Facebook du documentaire

Réservation indispensable à rsvp@zed.fr

AU FIAP  le 30 novembre 2015 - 19H30  -SALLE BRUXELLES

30 rue Cabanis 75014

23 novembre 2015

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes (suite)

semaine de lutte contre les violences faites aux femmes 2.jpgDécouvrez la programmation complète des initiatives à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre.

Chaque année, plus de 216 000 femmes sont victimes de violences par leur conjoint ou ex-conjoint.
86 000 femmes rapportent avoir été victimes de viol ou de tentative de viol. Et seulement 10% d’entre elles déposent plainte. Ces chiffres soulignent l’ampleur de ces violences, elles sont l’expression la plus grave des inégalités entre les femmes et les hommes.

Voilà pourquoi votre Mairie se mobilise pour vous offrir une programmation riche et variée destinée à la sensibilisation de chacun concernant les violences faites aux femmes. 

Cliquez sur lire la suite pour avoir la fin du programme des rencontres, débats ,expositions, projections (ceci complète l'article paru le 21 novembre)

Lire la suite

21 novembre 2015

Semaine contre les violences faites aux femmes

violences contre les femmes logo.jpegDu 16 au 27 novembre,  La Mairie du 14e et le centre socioculturel Maurice Noguès se mobilisent pour vous proposer une programmation destinée à mettre en avant la condition de la femme dans le monde.
Expositions, Films documentaire et nombreux débats avec des spécialistes de ces questions.

L’ADAPS et le CIDFF lancent à la Mairie du 14e une permanence en Langue des Signes (Français) en direction des femmes sourdes victimes de violences. Tous les derniers mardis de chaque mois de 10h à 12h.

CONTRE LA VIOLENCE, BRISEZ LE SILENCE ! Appelez le 3919 (Appel anonyme et gratuit)
stop-violences-femmes.gouv.fr

Retrouvez le programme complet en cliquant sur lire la suite

Lire la suite

19 novembre 2015

Le Bureau International Catholique de l'Enfance communique

Suite aux récents attentats survenus en région parisienne, le festival "Enfances dans le monde" est reporté.

Les récents attentats survenus à Paris et en Seine-Saint-Denis bouleversent tous. Le Bureau International Catholique de l’Enfance, organisateur du festival Enfances dans le monde, s’associe à la peine de toutes les personnes éprouvées par le deuil. Dans ce contexte lourd, et en raison de mesures de sécurité prises par le cinéma et par le rectorat de Paris concernant les publics scolaires, un public important pour cet événement, le BICE a décidé de reporter le festival Enfances dans le monde. Malgré ce cas de force majeure et tenant compte des mesures sécuritaires qui s’imposent, nous mettrons tout en œuvre ces prochaines semaines pour fixer de nouvelles dates à cet événement qui contribue à l’éducation aux droits et à la citoyenneté, et dont l’utilité paraît d’autant plus forte. Nous espérons aujourd’hui que ce festival pourra avoir lieu au premier trimestre 2016, et nous vous tiendrons informés.
Restant à votre disposition, L'équipe du BICE Nous contacter Bureau International Catholique de l'Enfance contact@bice.org (mailto:contact@bice.org?subject=Festival%20Enfances%20dan...), 01 53 35 01 11 70, bd Magenta 75010 Paris

13 novembre 2015

« Enfances dans le monde » festival de cinéma organisé par le BICE, du 19 au 21 novembre aux 7 Parnassiens


bice,festival enfances du monde
Le festival « Enfances dans le monde » est organisé tous les ans aux 7 Parnassiens par le Bureau International Catholique de l’Enfance à l’occasion de la journée mondiale des droits de l’enfant. Retrouvez d’extraordinaires histoires d’enfants, toujours filmées avec délicatesse et respect, qui nous disent, chacune à leur manière, les beautés et les blessures de leurs vies.

Des films documentaires de grande qualité, pour la plupart primés et inédits en France, qui nous éclairent sur les défis auxquels les enfants d’aujourd’hui sont confrontés aux quatre coins du monde. Ce festival est un lieu de sensibilisation, de débats et de plaidoyer dont le but est aussi d’alerter sur les graves violations de droits dont les enfants sont, encore aujourd’hui, les victimes partout dans le monde.

Des tables rondes et des rencontres avec des réalisateurs sont également au programme chaque année. Retrouvez la programmation, les synopsis de films, les bandes-annonces, les informations pratiques et fiches des films sur sur www.enfancesdanslemonde.org  
7 Parnassiens, 98 Boulevard du Montparnasse 75014 Paris Métro Vavin ou Montparnasse- Bienvenüe

60 secondes pour découvrir le festival Enfances dans le monde

Ce festival de cinéma est organisé chaque année, à l'occasion de la Journée mondiale des droits de l'enfant par le Bureau International Catholique de l'Enfance , une ONG de protection des droits de l'enfant .

Il est destiné à sensibiliser le grand public à des défis rencontrés par des enfants et adolescents aux quatre coins de la planète.  Le festival propose une sélection de 13 documentaires (, des histoires vraies, poignantes, qui nous montrent la beauté et les blessures de leurs jeunes vies.

 Nous vous attendons du jeudi 19 novembre au samedi 21 novembre prochain, au cinéma des 7 Parnassiens à Paris.

 Retrouvez toutes les informations pratiques, les horaires, les tarifs ou les bandes-annonces des films sur http://newsletter.bice.org/t.htm?u=/e/3/34321/3065/123688... 

11 novembre 2015

« Les Sentiers de la Gloire » au Ciné-quartier Mouton- Duvernet le 17 novembre 20h30 Séance annulée

stanley kubrick,ciné-quartier mouton- duvernet,cinéma chaplin- denfert,conseil de quartier mouton- duvernetLe Conseil de quartier vous convie à sa séance mensuelle de Ciné- quartier le mardi 17 novembre à 20h30. A cette date, proche des commémorations de la guerre 14-18,  c’est un film évoquant cette guerre qui est proposé : « Les Sentiers de la  gloire » de Stanley Kubrick. La séance aura lieu  au cinéma Chaplin -Denfert, 24 place Denfert- Rochereau 75014 (Métro- RER  Denfert- Rochereau-Bus 38-68-88)

Les Sentiers de la gloire (Paths of Glory) est un film de guerre américain de Stanley Kubrick, en noir et blanc, sorti en 1957, inspiré du livre éponyme de Humphrey Cobb paru en 1935. (Paths of glory). Avec : Kirk Douglas (Colonel Dax), Ralph Meeker (Caporal Phillip Paris), Adolphe Menjou (Général George Broulard), George MacReady (Général Paul Mireau), Wayne Morris (Lieutenant Roget), Richard Anderson (Major Saint-Auban), Joe Turkel (Soldat Pierre Arnaud), Christiane Kubrick (la chanteuse allemande). 1h28

«  En 1916, durant la Première Guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée "La fourmilière". Au moment de l'attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent d'avancer... Le colonel Dax, conscient des pertes humaines que va provoquer cette action, se résout toutefois à obéir. Comme prévu, l'opération tourne au massacre. Niant l'absurdité de sa stratégie, le général Mireau accuse les soldats de lâcheté et réclame des exécutions pour l'exemple... »

Lire la suite