Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 septembre 2011

Fantasmes de demoiselles au théâtre 14

fantasmes de demoiselles affiche.jpgDeux secrétaires sont en quête de l’âme sœur ;  elles se laissent aller à leurs fantasmes, au travers de petites annonces que l’on trouve dans les journaux ou sur le web. Un quatuor de comédiens plein de verve et de dynamisme donnent à ce spectacle une truculence peu banale. Ils s'identifient à ces « fantasmes » dans une allure de comédie burlesque, déjantée, où les mots, débridés par une verve poétique maîtrisée,  se transforment en pétards qui  à tout instant éclatent à la figure,  pour la plus grande jubilation du spectateur.

On connaît René de Obaldia pour sa fantaisie juvénile, la légèreté de son humour, sa complicité avec les situations improbables, son esprit d’enfant impertinent ; bref, on rencontre chez lui une liberté d’inspiration, où la poésie et le sourire en demi-teinte caressent à tout instant notre esprit pour notre plus grand plaisir.

Ne boudez surtout pas cette comédie, qui est d’une originalité rare  et qui vous surprendra. Elle est  proche du théâtre musical, car la musique ici, joue un rôle important . Le sourire, le rire, la poésie sont au rendez-vous de ces "fantasmes", qui au fond, sont la traduction amusée, bouffonne, quasi ubuesque de nos états d’âme, lorsque la recherche de l’âme sœur tourne à l’obsession jubilatoire, amplifiée par la caricature des situations.   R.R

- Théâtre 14 Jean-Marie Serreau : 20, avenue Marc Sangnier – 75 014  -    Loc : 01 45 45 49 77

- Représentations jusqu’au 22 octobre 2011

21 septembre 2011

Fête des 3 communes Malakoff, Vanves et Paris (porte de Vanves) les 23 et 24 septembre 2011

Malakoff, Vanves,Paris,paris 14e,lavoixdu14e.info,fête,peripheriqueLe collectif Malakoff-Vanves-Paris vous donne rendez-vous les 23 et 24 septembre prochains à l'occasion de la 5e édition de la Fête des 3 communes. La fête débutera le vendredi 23 septembre en soirée à partir 19h30 au pôle d'activités Maurice Noguès ( 5 avenue de la Porte de Vanves)  et se poursuivra le samedi 24 à Malakoff, place de la République, à partir de 11h  jusqu'à 20h.

Malakoff, Vanves,Paris,paris 14e,lavoixdu14e.info,fête,peripheriqueFort de ses 15 membres réunis depuis 2006 à l'initiative de l'association Urbanisme & Démocratie, le collectif Malakoff souhaite animer une dynamique autour du projet de couverture du boulevard périphérique qui reliera au printemps 2012 les 3 villes limitrophes : Malakoff, Vanves et Paris (porte de Vanves). A l'heure du grand Paris, ce nouvel espace d'une surface de 8000m2 est une réelle opportunité de renforcer les liens entre les territoires et le bien-vivre ensemble. La Fête des 3 communes s'inscrit dans un esprit de concertation pour accompagner ce projet en impliquant les habitants et les acteurs locaux. Au gré des festivités et des rencontres qui se tiendront successivement dans les 3 communes, les participants seront invités à imaginer collectivement les futurs aménagements urbains, sociaux et culturels qui feront de cette nouvelle proximité un cadre de vie agréable. Au programme de ces 2 jours : cinéma de quartier, concerts, pique-nique et animations associatives. De quoi patienter gaiement avant la fin des travaux et susciter l'intérêt du plus grand nombre.

Programme des festivités,  lire la suite

Lire la suite

Au FIAP Jean Monnet...

Voici le programme culturel au FIAP Jean Monnet, 30 rue Cabanis 75014, fin septembre début octobre 2011

- Concert El Senor Igor : mercredi 21 septembre 20h30, Hall

Conteur africain des temps modernes, EL SEÑOR IGOR raconte des histoires de sa vie. Une plume pleine d’ironie, le propos mordant et le verbe acerbe, ses chansons se baladent entre critiques sociales et poésie urbaine. Entre calypso, folk africain et reggae acoustique, ses influences sont quant à elles multiples : ce tromboniste de formation a arpenté de nombreuses scènes avec les célèbres « Washington Dead Cats » (rock n’roll) ou les « Rasta Bigoud » (reggae). ...  (Entrée gratuite)

Renseignements http://www.elsenorigor.com/ et http://www.myspace.com/senorigor

- Soirée projection - débat : "Ta différence, ma richesse": Mercredi 28 septembre, 20h30, salle Lisbonne Documentaire fiction, sur le volontariat international. Suivi d’une rencontre avec l’association France Volontaires

- Initiation à la Capoeira : Jeudi 29 septembre, 20h30, Hall Démonstration et initiation à la Capoeira

- Initiation danse africaine : Mercredi 5 octobre, 20h30, Hall Démonstration et initiation à la danse africaine

20 septembre 2011

Virginie Ollaguier à la librairie le Livre Ecarlate

La librairie " le Livre Ecarlate"  a le plaisir de présenter Virginie Ollaguier,

pour la parution de son troisième roman : Rouge Argile, le vendredi 23 septembre à partir de 19h.

Le Livre Ecarlate, rue du Moulin vert - 75 014 - Tél : 01 45 42 75 30 - courriel : lelivrecarlate@wanadoo.fr

19 septembre 2011

« Quai des orfèvres » de Clouzot au Cinéquartier Mouton- Duvernet le mardi 20 septembre à 19h30, film créé en 1947

delair suzy dans quat des orfèvres.jpgUn univers de faux-semblants : Marguerite Martineau- dite Jenny Lamour, ( la piquante Suzy Delair) chanteuse de music-hall douée et ambitieuse, accepte l'invitation à dîner de Brignon, homme riche et puissant ( Charles Dullin, répugnant à souhait). Elle pense, en effet, qu'il pourra l'aider dans sa carrière et passe outre la jalousie de son mari Maurice Martineau et les mises en garde de son amie, la photographe Dora ( la belle Simone Renant). Après avoir proféré des menaces de mort à l'encontre de ce  « vieux cochon », Maurice (excellent Bernard Blier) se précipite chez Brignon et le ... découvre assassiné. L' inspecteur de police qui enquête sur ce meurtre est sans illusion sur le milieu du spectacle où évoluent les personnages mais il va peu à peu débrouiller l'écheveau des mensonges et des faux-semblants de chacun. quai des orfevres.jpg

Et curieusement, le spectateur va découvrir des personnages très humains, pleins de failles mais attachants, malgré tout. Tout cela se passe une nuit de Noël dans le cadre un peu glauque d'un commissariat et des coulisses d'un petit music-hall de l'après-guerre.

Ce qui fait l'intérêt du film de Clouzot c'est l'approche des personnages vus au travers du regard de ce policier (extraordinaire Louis Jouvet) à la fois lucide, narquois mais finalement bienveillant. Nous découvrons des caractères médiocres toutefois  prêts  à sacrifier leurs intérêts par amour. Il faut dire que la distribution est éblouissante et l'atmosphère créée par Clouzot est vraiment prenante. Les expressions sont scrutées avec une grande finesse par les gros plans de Clouzot. Tout cela est baigné d'une ambiance musicale entraînante et pleine d'humour : l'air du "Petit Trala-là... " nous  trotte dans la tête longtemps après la projection...

Venez déguster ce classique avec vos voisins et amis au cinéma Le Denfert, (24, place Denfert Rochereau) . Pour beaucoup cela sera une découverte de le voir sur grand écran...La séance proposée par le Cinéquartier Mouton- Duvernet aura lieu mardi 20 septembre à 19h30 avec un prix d'entrée à 4€ pour le film et le débat, une manière de commencer la saison 2011-2012 en beauté !

M.G.V.

La séance suivante du Ciné Quartier est prévue le mardi 18 Octobre autour du film "Marie-Jo et ses deux amours" de Robert Guédiguian. Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.

Cette semaine à Saint-Pierre de Montrouge

- Mardi 20 à 20h 30, premier Conseil Pastoral Paroissial

-Jeudi 22 : les étudiants se retrouvent à 20h 30 à la crypte

- Samedi 24 : les accompagnateurs des catéchumènes se retrouvent pour une journée de récollection

C'est le week-end de rentrée des maîtrises scoutes. Le groupe manque encore dramatiquement de chefs  Contactez Sophie et Bertrand Augu (06 83 12 07 67) ou Marie-Agnès et Fabrice Rossignol (06 40 32 97 15).

La semaine prochaine

- Jeudi 29 : les jeunes couples accueillent les mariés de l'année.

- les lycéens auront leur premirère rencontre le vendredi 30 à 19h à Alésia-Jeunes : 16, rue du Moulin     Vert.

-Samedi 1er octobre à 18h 30, 1ère messe des familles.

- Dimanche 2 octobre à 11h  : installation officielle, par notre vicaire général Mgr Eric de Moulins-Beaufort, de notre nouveau curé, le Père Marc Lambret.

Raconte-moi ton 14ème : rallye pédestre et conférence jeudi 22 septembre à la mairie.

Jeudi 22 septembre, est organisée une soirée visite-conférence qui comporte

- Un rallye pédestre autour du patrimoine du quartier. Rendez-vous est donné à 17h45 sur le parvis de la Mairie. Détails, décors, recoins, laissez-vous guider  et partez à la découverte des richesses du XIVème. !

-  A partir de 19h, salle des mariages : Conférence « Raconte moi ton 14e » animée par l’association Culture et Patrimoine et la Société Historique et Archéologique du 14eoù plusieurs intervenants vous raconteront « leur XIVème arrondissement. » - M. Koltirine (président de l’association Culture et Patrimoine et rédacteur en chef de la revue Paris Patrimoine)- M. Viaud (président de la société d’Histoire et d’Archéologie du XIVème arrondissement.- M. Gazet (membre de l’association SOS PARIS et réalisateur de films sur le patrimoine)

Entrée libre. Mairie, 2 place Ferdinand Brunot. 

Renseignements : http://www.culture-et-patrimoine.com/

18 septembre 2011

Cycle de prière oecuménique - Prière pour le monde

  BELARUS, MOLDAVIE, RUSSIE, UKRAINE     Matthieu 20, 1-16 ; Ps 145(144)

Lire la suite

17 septembre 2011

« Pierre Seghers » et Les Journées du Patrimoine à la librairie ancienne et moderne .

En écho de l’exposition du musée du Montparnasse, la librairie place en vitrine des publications des éditions Pierre Seghers :

Le Livre d’or de la poésie française, 1967

La France à livre ouvert, choix de textes, 1967

Aragon, « La Diane française » et Pierre Emmanuel, « Combats avec tes défenseurs », Collection Poésie ; 45.

Ainsi qu’une biographie, abondamment  illustrée publiée à l’occasion de cette exposition:

Doucey, Bruno .- Pierre Seghers : poésie, la vie entière : résister, éditer, écrire , 2011

Une autre vitrine illustre le thème des Journées du Patrimoine 2011, « Le Voyage du patrimoine » :

André, J.-M. et Baslez, M.-F., Voyager dans l’Antiquité, 1999

Exposition : Paris vu par les peintres, 1978

Exposition : Le Temps des gares, 1978

Librairie Bernard FAURE 3 rue de l’abbé Carton 75014 PARIS .Tel : 01 45 41 27 39,                           Courriel : liberfaure@orange.fr

Conseil du 14ème arrondissement lundi 19 septembre 2011 à 19h à la Mairie 2 place Ferdinand Brunot

Le prochain conseil d'arrondissement se tiendra lundi 19 septembre à 19h à la mairie du 14e (salle des mariages, 2 place Ferdinand Brunot).

La séance est publique. Les memebres de l'assistance peuvent demader à prendre la parole à propos d'un projet à l'ordre du jour.

Vous pouvez consulter l'ordre du jour ci-dessous.

Lire la suite

Les Carrières-Catacombes dans le XIVe

Depuis l’époque romaine, les bancs de calcaire situés sur la rive gauche de la Seine ( Montagne Sainte Geneviève, et site des arènes de Lutèce ) avaient été exploités  à ciel ouvert, pour fournir de la pierre destinée aux constructions civiles et religieuses. Au Moyen Age, afin de préserver le sol agricole situé au-dessus, l’exploitation s’enfonce dans le sous-sol. Ainsi naissent peu à peu des couloirs  et les excavations correspondantes à l’exploitation des bancs de calcaire.

Au XVe et XVIe siècles, voleurs et coupe-jarrets infestaient les communes de la banlieue sud : Arcueil, Gentilly et Montrouge, se cantonnant dans les ruines du château de Bicêtre. Sous François Ier, des bandes de mercenaires, débris des armées d’Italie après la défaite Pavie  en 1525, se répandent dans les vastes carrières de Montrouge et de Montsouris.

paris 14e,lavoixdu14e.info,catacombes,denfert rochereau On sait que ces carrières sont devenues les Catacombes de Paris, vers la fin du XVIIIe siècle, alors qu’il devenait nécessaire de supprimer  du centre de Paris, les cimetières qui ceinturaient les églises de l’époque. Plus de 6 500 000 corps ont ainsi été évacués, surtout de nuit  puis  répartis dans les vastes excavations des anciennes carrières.

Singulière curiosité sont les escaliers qui permettent d’y accéder. Dans le Paris-Souterrain de M. Gérard, auteur d’une magistrale histoire des carrières, il est fait état dans le XIV°, de onze escaliers qui permettent de pénétrer dans les dites Catacombes. Le plus profond est avenue Reille ; il compte 117 marches… Par ailleurs, au 21bis de l’avenue du président Coty, existe un singulier puits par lequel sont jetés les ossements provenant d’anciens cimetières parisiens ou de tombes abandonnées dans les cimetières actuels.

Ainsi, sous nos pieds, le passé  de l’Histoire parisienne continue de témoigner de l’intarissable présence de l’homme au cours des siècles, et ce n’est pas fini…

N.D.L.R.  Documentation  extraite du N° 23 de la Revue de la S.H.A. du 14e

16 septembre 2011

Adriana Voss en concert accompagnée au piano par Roger Pouly à l’Atelier du Verbe dimanche 18 septembre à 15h

"De Byzance à Chalcédoine" Nouveaux textes, nouvelles chansons, reprises, et répertoire. 

Création de "Chalcédoine" (poème symphonique), une fresque historique, poétique et musicale, qui nous conduit aux sources de notre passé commun. L'enquête, qui mène des premiers martyrs chrétiens de Carthage aux désordres convulsés du Levant romain, trouve de surprenants échos, aujourd'hui. (Texte Adriana Voss/musique Roger Pouly). Avec cette œuvre nouvelle, d'autres chansons déjà inscrites à son répertoire: les siennes (Byzance, le Voyage à Ostende, Valentin….) et celles qu'elle interprète (Mes amis mes amours, Ni Ophélie, ni Lorelei…)

En lever de rideau, ses élèves du Studio Chanson (Conservatoire Darius Milhaud), avec lesquelles elle poursuit son travail de mémoire, présenteront trois succès "swing" de leur saison précédente.

Un CD inédit, incluant les nouvelles chansons, et des enregistrements antérieurs, sera présenté. Un verre "swing" est offert, à l'issue du concert.

www.adriana-voss.fr - http://atelierduverbe.jimdo.com/ateliers-de-formation /

Reprise des cours du Studio Chanson au conservatoire Darius Milhaud, 26 rue Mouton- Duvernet, le 26 septembre 2011. Programme Georges Brassens - Renseignements : 06 30 81 17 64  ou  studiochanson@gmail.com

Journées Européennes du Patrimoine 2011 dans le 14ème samedi 17 et dimanche 18 septembre dans le 14ème

patrimoine,paris 14e,lavoixdu14e.info,observatoire,chana orloff,coupoleDes  nouveautés sont proposées comme un rallye pédestre, des découvertes à thème comme le centre hospitalier Sainte Anne avec des conférences..., la Cité Internationale Universitaire et en particulier le collège d' Espagne, puis des visites exceptionnelles comme l' hôtel de Massa- Société des gens de Lettres « folie »XVIIIème siècle transportée des  Champs- Elysées  qui présente aussi une tapisserie étonnante représentant de grands patrimoine,paris 14e,lavoixdu14e.info,observatoire,chana orloff,coupoleécivains français du 19ème siècle et une collection de meubles art déco..., l'Observatoire de Paris (visite qui a  un grand intérêt scientifique), les ateliers de Chana- Orloff (Atelier-résidence en béton armé du sculpteur Chana Orloff (1888-1968) dans la Villa Seurat marqué par la présence de cette grande artiste), la Coupole, célèbre restaurant des années folles, la maison du Fontainier, l'Entrepôt (bâtiment industriel transformé en lieu culturel), le cimetière Montparnasse, les églises Notre -Dame du Travail, Saint Pierre de Montrouge et Notre-Dame du Rosaire et la chapelle du couvent des Franciscains...

Cliquez sur les photos pour les voir en plus grand . Pour avoir le programme détaillé des visites, cliquez sur lire la suite

Lire la suite

15 septembre 2011

Présumé coupable

Un film de Vincent Garenq

presume coupable-affiche.jpgRares sont les films qui montrent à ce point, la « réalité ». Nous ne sommes pas au cinéma mais dans la vie réelle. Philippe Torreton est si prodigieux dans l’incarnation de l’huissier ( Alain Marécaux dans la vie), injustement accusé de pédophilie dans l’affaire d’Outreau, que l’on éprouve le malaise éprouvant d’assister en « réel » au véritable procès de l’accusé.  On en oublie le média qu’est le cinéma, et qui pour le spectateur représente la plupart du temps une «  fiction ».

 Presume coupable1.jpgIci, la caméra ausculte de si près Philippe Torreton que l’on se sent démuni, terrorisé presque de voir un homme innocent, à tout jamais crucifié par la machine infernale que lance un juge aveugle, procédurier, sans état d’âme, menant l’instruction au seul bénéfice de l’ accusation. Ce film ne grandit pas la Justice. Il élargit le fossé entre celle-ci et le citoyen honnête qui peut à tout moment être la proie d’un monstre devenu fou, seulement attaché à démontrer et à imposer son pouvoir absolu, à travers la cécité sans partage d’une justice dépourvue d’humanité. C’est « kafkaïen » !

 Présumé coupable est un grand film, mais plus que cela. Il mérite la récompense suprême, celle d’élever l’âme du spectateur, là où il ne peut que s’écrier : " Non, jamais plus cela " !

 R.R

Conseil de quartier Mouton Duvernet

Mardi 20 septembre à 19h30 au cinéma le Denfert, 24 place Denfert Rochereau, aura lieu notre première séance de ciné-quartier de l'année avec le film "Quai des Orfèvres" (réalisé en 1947 par Henri-Georges Clouzot avec Louis Jouvet, Suzy Delair, Bernard Blier, Simone Renant, Charles Dullin).
 
Mercredi 5 octobre, nous avons rendez-vous à 19h30 à la maison des associations (22 rue Deparcieux) pour notre prochain bureau élargi.
Dans la lignée de nos échanges du dernier bureau élargi (le compte-rendu suit dans quelques jours), ,nous y évoquerons, entre autres, les modalités d'approfondissement de nos premières idées autour du handicap et la question de la communication du conseil.
 
Mercredi 12 otobre, nous tiendrons à partir de 20h à la maison des associations (22 rue Deparcieux) notre première réunion de concertation sur l'évolution de la rue Daguerre.
 
Courant octobre, nous devrions également rencontrer l'adjoint municipal en charge de la voirie et les services techniques de la voirie pour discuter des travaux 2011 sur l'avenue du Général Leclerc.
Nous attendons des précisions de leur part sur la date exacte.
 
Dans les semaines qui viennent, se profile également une présentation, par l'adjoint municipal en charge des espaces verts et les services techniques des espaces verts, du premier projet sur le futur espace vert à l'angle des rues Bezout et Tombe Issoire, suite aux propositions émises par le conseil.
Nous attendons également des précisions de leur part sur la date exacte.
 
Tous ces éléments devraient ainsi nourrir notre prochaine réunion publique plénière, envisagée courant novembre.
 
Nicolas Mansier, Pdt du conseil de quartier Mouton-Duvernet

14 septembre 2011

"Bons Baisers d'Île-de-France", jeu-concours du 14 au 24 septembre 2011

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2011, la DRAC Île-de-France lance le jeu-concours "Bons Baisers d'Île-de-France" du 14 au 24 septembre 2011.

bonsbaisers-idf_banniere.JPG

Les 17 & 18 septembre, 1500 lieux d’Île-de-France seront à l’honneur lors des Journées européennes du patrimoine. A l’occasion de cette 28e édition placée sous le signe du Voyage, un jeu-concours intitulé «Bons baisers d’Île-de-France» invite le public à composer des cartes postales virtuelles relatant un point de vue singulier , une perspective inédite , un souvenir, une anecdote insolite autour d’un lieu patrimonial francilien.
Une photo d’un édifice francilien vu sous un angle personnel, associée à quelques lignes évocatrices composeront la carte postale envoyée sur www.bonsbaisers-idf.fr ou sur l’application iPhone Patryst.
Ce concours a pour objectif d’apporter un regard renouvelé et inattendu sur le patrimoine tel qu’il est vécu par les franciliens.
Trois lots sont à gagner :
• Un iPad : décerné par le jury récompensant la carte la plus singulière, originale et personnelle (prix du jury);
• Un iPod Touch : offert suite à un tirage au sort;
• Un abonnement de 6 mois au Parisien : attribué à la carte postale « coup de coeur » des
internautes (prix du public).
Concours organisé pour la Direction régionale des affaires culturelles d’ Île-de-France/Préfecture de la région d’Île-de-France, par Patryst et l’agence Hexagramm.

En partenariat avec le Parisien et ICLG.
Dépôt des contributions : www.bonsbaisers-idf.fr ou sur l’application iPhone Patryst.
Une seule contribution par participant sera acceptée, la photo devra respecter les droits à l’image.

Vide-placard à la porte d'Orléans dimanche 18 septembre

Venez faire un tour au Vide-Placard  du Groupement des Locataires RİVP de la Porte d'Orléans le dimanche 18 septembre 2011 de 8h30 à 18 heures, Place Ambroise Croizat.

vide-placard de la porte d' Orléans-1.jpg

En remontant le boulevard(IV)

(Lire la note précédente) Nous arrivons enfin sur les terrains de la « Maison Marie-Thérèse », nom donné en mémoire de la duchesse d’Angoulême, fille de Louis XVI. par madame de Chateaubriand qui ouvrit ici une infirmerie destinée à l’origine aux prêtres âgés. medium_infirmerie.jpgCette infirmerie fut léguée plus tard à l’archevêché de Paris, tandis que le couple Chateaubriand y vécut de 1826 à 1838. Après la Grande Guerre, l’archevêché céda une partie du terrain à un groupe d’intellectuels de la colonie américaine qui fonda en 1928 au 261, « l’American Student Club » qui comportait salon, bibliothèque, gymnase, piscine… Mais ce Centre fut remplacé en 1994 par une nouvelle construction due à l’architecte Jean Nouvel, où s’établit la « Fondation Cartier pour l’art contemporain ». Le bâtiment s’inscrit au mieux dans l’environnement, car il joue sur les transparences. Jardin, salles d’exposition, étages supérieurs, sont traversés par la lumière omniprésente. Cela donne à l’ensemble une légèreté particulièrement harmonieuse dont beaucoup de bâtiments contemporains  devraient pouvoir s’inspirer.infirmerie marie-therese,chateaubriand,paris 14e,lavoixdu14e.info

4246984997.jpgPrécisons que l’infirmerie Marie-Thérèse (photo) a gardé aujourd’hui son caractère d’accueil pour les prêtres âgés qui trouvent ici la sérénité nécessaire à une retraite  paisible.

Plus loin, au 231, et sur un terrain qui appartenait à l’Infirmerie, s’est édifié l’immeuble de la Direction de l’Aéroport de Paris.

Enfin, à l’angle du boulevard et de l’avenue Denfert-Rochereau ( ex rue d’Enfer ), était un café, disparu depuis. Entre 1860 et 1890, un petit marché aux fleurs fonctionnait là, tandis que jusqu’en 1914, un marché hebdomadaire aux oiseaux s’y était établi.

Ici se termine notre promenade au cours de laquelle nous avons parcouru 780 mètres… Dans un futur proche, nous entreprendrons la descente du boulevard, côté des numéros pairs, pour faire de nouvelles découvertes, accompagnées de nouvelles surprises!  (Lire la note suivante)

N.D.L.R  Documentation extraite de la Revue N° 5 de la S.H.A. du 14e.

13 septembre 2011

L'actualité à Notre-Dame-du-Travail

Mardi 13 septembre 17h00 : Rentrée des Catéchismes

 

Samedi 18 septembre - Journées du Patrimoine
10h30 Messe à la Maison Julie-Siegfried14h30 Préparation au baptême pour les tout-petits
14h30 Conférence-visite de l'église
18h30 Ordination diaconale d’Arnaud Mougin à St-Jean-Baptiste de Grenelle.(Arnaud a été séminariste attaché à notre paroisse pendant deux ans)
18h30 À toutes les messes de samedi & dimanche, prédication sur l’adoration eucharistique et invitation faite aux paroissiens de s’inscrire pour une heure d’adoration dans la semaine
 
 
Dimanche 19 septembre : rentrée paroissiale à Notre Dame du Travail
9h00 : Messe de rentrée de la communauté portugaise : bénédiction et envoi des catéchistes et présentation du nouveau Conseil de la Communauté
10h45 : Messe de rentrée paroissiale, célébrée avec Arnaud Mougin, dans ses nouvelles fonctions de diacre. Bénédiction et envoi de toutes les personnes qui ont une responsabilité éducative ou dans la transmission de la Foi (catéchisme, aumônerie, catéchuménat, éveil à la Foi ...)
12h00 : Accueil des nouveaux paroissiens autour d'un pot paroissial
14h30 : Conférence-visite de l'église
 
Catéchèse exceptionnelle sur Evangeli Nuntiandii, du 29 septembre au 20 octobre
Dans la perspective de la mise en place des Cellules Paroissiale d'Evangélisation, une catéchèse exceptionnelle en 4 séances est proposée par le Père François Potez sur la Nouvelle Evangélisation.
A partir du texte fondateur écrit par Paul VI en 1975, Evangeli Nuntiandii, il s'agir de mettre en évidence (très concrètement) la nature, les enjeux, les atouts et les moyens de la Nouvelle Evangélisation. Les défis, aussi, qu'elle doit relever dans le monde d'aujourd'hui.
Osez ! Cette catéchèse est accessible à tous les paroissiens, quelque soit leur âge ou leur état de vie.
Date : 29 septembre, 6 octobre, 13 octobre, 20 octobre
Horaire : de 20h30 à 22h
Lieu : Notre Dame du Travail, salle Soulange Bodin
Samedi 8 et dimanche 9 octobre : grande braderie de rentrée
Vous trouverez des vêtements d'hiver pour les adultes et les enfants, des chaussures, des sacs et de la brocante. Vous pourrez vous restaurer auprès d'un comptoir à pâtisseries.
Vous pouvez apporter vos vêtements et objets, en bon état et propre, aux horaires d'ouverture de la paroisse.
Si vous souhaitez donner un coup de main, avant, pendant ou après, vous pouvez vous faire connaître à l'accueil de la paroisse (01 44 10 72 92) ou auprès de Joël Quennehen (06 77 61 00 91).
 
Pélerinage paroissial à Rome et Assise emmené par le Père François Potez
Lundi 6 février - Dimanche 12 février
Rome : les 4 basiliques majeures, les musées du Vatican, les catacombes, la Rome éternelle
Assise : les basiliques St François et Ste Claire, San Damiano, Les Carcieri, Ste Marie des Anges, les ruelles d'Assise
Tarif : 1150€
Inscriptions jusqu'au 2 octobre auprès du secrétariat : 01 44 10 72 92 ou contact@notredamedutravail.net
 Odile Laborie -  Tél : 06 75 09 71 65

12 septembre 2011

Cette semaine à Saint-Pierre de Montrouge

    Mardi 13 septembre à 14h 30 : le groupe «  couverture et tricots » recommence ses activités.

Reprise du catéchisme mercredi 14 septembre :

- Au 9 passage Rimbaut pour les CE2 et CM1

- Au 16 rue du Moulin vert pour les CM2

- Accueil des enfants à partir de 8h30. Catéchèse de  9h à 10h 15.

-   Avant et après le caté : "KT+++" au 16, rue du Moulin vert, tous les mercredis : activités manuelles  catéchitiques de 8h30 à 12h avec possibilité de déjeuner, jusqu’à 13h. Renseignements : Jocelyne Nachbauer : 01 43 95 41 41.

Le week-end  prochain

-  Samedi 17 septembre à la paroisse Saint-Séverin (5ème), 1er module de formation :  Paroisses en Mission

– Ethique et Solidarité sur le thème “ De l’Eucharistie à la charité : éthique et solidarité dans notre vie.

-   Dimanche 18 :  les Jeunes Adultes se retrouvent après la messe de 11h, au centre paroissial .

Dans le cadre des journées du patrimoine, visite de l’église commentée par le groupe  « Art, Culture et Foi » à 15h et 16h

                                               La semaine prochaine

Mardi 20 : à 20h 30 : premier Conseil Pastoral Paroissial

Jeudi 22 : les étudiants se retrouvent à 20h 30 à la crypte de l’église.

                                                         Bientôt

jeudi 29, les jeunes couples accueillent les mariés de l'année

-Les lycéens auront leur première rencontre le vendredi 30 à 19h, à alésia-Jeunes, 16, rue du Moulin Vert.

- Samedi 1er octobre à 18h 30 : 1ère messe des familles.

- Dimanche 2 octobre à 11h : installation officielle, par notre vicaire général Mgr Eric de Moulins-Beaufort, de notre nouveau curé : le Père Marc Lambret.

Durant cette célébration aura lieu également " l'envoi en mission"  des responsables. Cet évènement, initialement prévu le 11 septembre, nous a semblé avoir tout naturellement sa place en ce dimanche important pour notre paroisse. Et ce même jour, nous aurons la première assemblée paroissiale de l'année, autour du thème diocésain " Paroisse en mission : Ethique et solidarité".

                                       

En remontant le boulevard(III)

Voici le troisième volet de notre découverte du boulevard Raspail.  (lire le précédent)

LyceeJeanQuarré.jpgNous sommes au niveau du 231, devant la vaste façade d’un bâtiment récent (le lycée hôtelier Jean Quarré), qui a remplacé l’ancien lycée technique Raspail, lui-même déménagé près de la porte Didot. Il avait pris la suite de l’Ecole Professionnelle de St Ouen, déménagée après avoir été sinistrée durant la deuxième guerre mondiale.

Il faut dire que ce lieu a subi de nombreuses modifications depuis longtemps. Ainsi, en 1855, fonctionnait ici un des dépôts de la « Compagnie des petites Voitures », absorbée en 1894 par la « Compagnie Générale des Voitures à Paris », qui créa entre 1920 et 1924 une douzaine de garages pour les 1500 taxis qu’elle possédait en 1929. Il est probable que cet immense terrain d’angle était à l’origine propriété de l’horticulteur Noisette dont l’adresse était au 51 Bd. d’Enfer.

Aux heures fastes de Montparnasse, on trouve à cet  endroit du boulevard, un lieu où s’implanta en novembre 1923, la « Sorbonne Montparnassienne » qui avait pour nom vérItable : « l’Académie du Caméléon », laquelle venait du 146 du Bd du Montparnasse. Cette Académie prétendait devenir une Maison des intellectuels. Elle éditait un bimensuel : Paris-Conférences ; l’expérience dura  cinq ans puis disparut.

Vint ensuite en 1930, un vaste édifice en béton qui devait être le « Salon Parnasse », composé d’un vaste hall entouré de galeries superposées en gradins. Mais l’expérience échoua et le bâtiment devint le lycée technique Raspail, cité plus haut.

paris 14e,lavoixdu14e.info,raspail,jean quarrAujourd’hui, un square fait l’angle avec la rue Campagne Première. Il est dédié au peintre Yves Klein, qui avait son atelier au 9 de cette rue, tandis qu’il habitait au 14.

Traversons cette dernière. A l’angle du boulevard, existait une petite maison de faubourg où vécut quelque temps dans une chambre misérable, Arthur Rimbaud accompagné de Verlaine.  De nos jours, un restaurant «  le Duc » a pris la place, remplaçant un restaurant-dancing, le « Normandy », symbole  éteint de la vie artistique de l’avant-guerre.

Au 247, s’ouvre le passage d’Enfer, seule appellation subsistant  de l’origine. Ce passage existait déjà en 1808. Les maisons basses et les pavés inscrivent leur nostalgie dans un lieu qui  a gardé son charme presque champêtre d’une autre époque.

Enfin, pour clore provisoirement notre promenade, au 253, il y avait l’impasse Sainte Elisabeth, devenue après son prolongement jusqu’au boulevard Montparnasse, la rue Boissonade, savant helléniste qui vécut de 1774 à 1857. (Lire la note suivante)

N.D.L .R  Documentation extraite de la Revue N° 5 de la S.H.A. du 14e.

 

11 septembre 2011

La Bouquinerie Alésia annonce...une soirée "coups de coeur" le 17 septembre 20h30

Bonjour à tous,

Nous espérons que vous avez passé de bonnes vacances et que vous revenez riches de vos nombreuses lectures.
bouquinerie d'alesia,paris 14e,lavoixdu14e.infoVenez-nous en parler samedi 17 septembre, à partir de 20h30, lors de notre soirée "coups de coeur". 17 rue Alphonse Daudet 75014 Paris
Vous pouvez retrouver toutes les modalités sur le site de l'association. Et n'oubliez pas de réserver la veille au plus tard auprès de la librairie; soit par téléphone (01 45 40 74 46), soit par mail (bouquineriealesia@free.fr).

A très bientôt. Le bureau d'Alba et Christine Tencer, présidente d'ALBA (Association des Lecteurs de la Bouquinerie Alésia) http://www.albabouq.com/

10 septembre 2011

Brocante boulevard Jourdan, dimanche 11 septembre

BrocanteBdJourdan4309.jpg

Une brocante a lieu boulevard Jourdan, à hauteur du Parc Montsouris, ce dimanche 11 septembre. Pour l'avoir visitée samedi, elle ressemble à une brocante, avec des objets anciens ou d'occasion.

Dès lundi 12 septembre, la rue d'Alesia est en sens unique

75014,paris 14e,lavoixdu14e.info,cpcu,bus 62La Voix vous l'avait annoncé en juin, (voir la note), et pour une durée d'un an (!), la rue d'Alesia sera en sens unique à l'ouest de la place H. V. Basch, dans le sens ouest-est. En cause, les travaux d'entretien du CPCU, Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain. En conséquence, le trajet du bus 62, en direction de la Porte de Saint Cloud sera détourné par l'avenue Jean Moulin, le boulevard Brune et retour au trajet habituel par la rive droite; et ce jusqu'en février 2012, où un autre trajet est prévu. (voir le plan).

09 septembre 2011

« Citizen Kane » Film d' Orson Welles à l'affiche du Ciné-philo dimanche 11 septembre 14h20 à l'Entrepôt

citizen-kane-03.jpgVenez participer au débat animé par Daniel Ramirez autour du film d' Orson Welles "A la mort du milliardaire Charles Foster Kane, un grand magnat de la presse, Thompson, un reporter, enquête sur sa vie. Les contacts qu'il prend avec ses proches lui font découvrir un personnage gigantesque, mégalomane, égoïste et solitaire". Film sorti en salles en 1941

Daniel Ramirez, autant philosophe que cinéphile, et inventeur de la formule, présente les films choisis pour son intérêt philosophique et anime les débats dans l’espace café-forum; d’une façon conviviale mais sérieuse. Les films ont une vie après la projection ; ils nous aident à nous connaître nous-mêmes et à comprendre la vie contemporaine.

Entrée 8 €, L' Entrepôt 7 rue Francis de Pressensé 75014 - M° Pernety- Bus 62- Tel 01 45 40 07 50

En remontant le boulevard (II)

(Lire la note précédente) Nous continuons  notre balade sur le  boulevard Raspail, côté des numéros impairs, en direction de Denfert-Rochereau, laissant planer en nos mémoires, le souvenir des jardins de la Grande Chaumière . Ici même, au N° 201, le restaurant le  Rond-Point , modernisé en 1958, était l’héritier du Café Baty. Aujourd’hui, ces établissements ont disparus et ont été remplacés successivement par le  "Bar à  huîtres"  et de nos jours par le  "Restaurant de Haute mer". Apollinaire, disait à propos du café Baty : « c’est le dernier des véritables marchands de vin, quand il se sera retiré, cette profession aura disparu de Paris ; il restera des bistrots, mais le «  chand d’vin » aura vécu.Le patron avait servi, René Benjamin, Apollinaire, Pierre Benoît, Billy, Jean Cocteau, Max Jacob, Giraudoux, Vincent d’Indy… L’enseigne porta un temps celui du restaurant : "La Grande Chaumière" .

paris 14e,raspail,apollinaire,pierre benoît,billy,jean cocteau,max jacob,giraudoux,vincent d’indy

Nous voici maintenant au 207. Pierre Benoît y habita de 1918 à 1923. Au 209, un café appelé autrefois" La Guérite", fut un rendez-vous d’artistes : « le groupe des Caïmans » suivi par le « Groupe de l’échelle » .Aujourd’hui, la Guérite a fait place aux « Fondus de la Raclette ». Plus loin, au 213, une vitrine attire notre attention : « Aventuria », créateur de voyages en direction des USA, du Canada et de l’Afrique Australe.

Le 221 vit le statuaire Hiolle, vers 1880. De son atelier entouré d’arbres, il disait : « C’est rien poétique ici, on entend toujours gueulé les petits oiseaux ».

Au 229, nous remarquons la façade incurvée de l’immeuble qui respectait un très vieil acacia, planté semble-t-il, par Victor Hugo. Mais le vieil arbre a disparu. C’est à cet endroit que s’était installé en 1864, le « Cercle catholique d’ouvriers », dit Cercle Montparnasse, et c’est dans cette salle que fut lancé le 15 juin 1894, la Schola Cantorum, par l’organiste Charles Bordes. Le  premier concert eut lieu le 17 mai 1896 en la salle du cercle Montparnasse, tandis que le 15 octobre fut créé un cours de chant liturgique et de musique religieuse. Nous vous quittons ici pour un prochain rendez-vous sur le boulevard.  (Lire la note suivante)

 -N.D.L.R. Documentation extraite  de la Revue N° 5,  de la S.H.A. du 14e.

08 septembre 2011

Actualité de la Compagnie Bouche à Bouche

FORUM DES ASSOCIATIONS
Samedi 10 septembre de 13h30 à 17h30, 2 place Ferdinand Brunot 75014 Paris, M° Mouton-Duvernet
La compagnie Bouche à Bouche tiendra un stand au forum des associations pour présenter son actualité. Ce sera l'occasion de se rencontrer et de s'inscrire aux ateliers théâtre, aux ateliers rue(S) libre(S) etc.. .

LA BALLADE DES PENDUS
Samedi 10 septembre à 14h30, place Robert Desnos 75010 Paris, M° Colonel Fabien
La compagnie Bouche à Bouche vous convie à un parcours surprise à travers les rues de quartier de la Grange aux Belles qui fête cette année ses 40 ans : lectures interactives et in situ des textes des auteurs qui ont donné leur nom aux rues du quartier : Albert Camus, François Villon, Amadou Hampaté Bâ, Robert Desnos, Francis Jammes, Boy Zelenski. Une déambulation où le public découvre la poésie assise sur un banc ou accrochée à une grille.
Logo_bibliothèque    
Un évènement proposé par la bibliothèque François Villon
81 bd de la Villette 75010 Paris
01 42 41 14 30
bibliothèque.francois-villon@paris.fr
GRATUIT - durée 1h

Cie Bouche à Bouche
2 / 4 rue du général Humbert 75014
01 45 39 55 38
www.cieboucheabouche.com

L'équipe de la compagnie Bouche à Bouche
Marie-Do Fréval directrice artistique mdo.freval@cieboucheabouche.com
Tiphaine Giry administratrice tiphaine.giry@cieboucheabouche.com
Coraline Janvier chargée de communication coraline.janvier@cieboucheabouche.com
Elena Salvatori médiatrice culturelle elena.salvatori@cieboucheabouche.com

21 août 2011

Cycle de prière oecuménique - Prière pour le monde

ARGENTINE, PARAGUAY, URUGUAY                                     Jean 3, 16-18 ; Ps 148

Lire la suite

19 août 2011

Cycle de prière oecuménique - Prière pour le monde

17/07/2011      BELIZE, GUATEMALA, HONDURAS, MEXIQUE  

Matthieu 13, 24-43 ; Ps 86(85)

Ces pays d’Amérique Centrale sont surtout peuplés de métis. D’importantes minorités indiennes restent implantées dans le Sud du Mexique et au Guatemala. D’énormes disparités des niveaux de vie et l’appauvrissement de certaines populations rurales engendrent de fortes tensions sociales. Ces pays sont aussi des voies de passage des narcotrafiquants vers les Etats-Unis, avec toute la violence que cela implique. La population est majoritairement catholique. Diverses Eglises protestantes, souvent de type évangélique pentecôtiste, se développent soit auprès des populations indiennes et des quartiers pauvres, soit de façon plus visible et médiatique. Cette multiplication de petites Eglises est surtout très nette au Guatemala.

Lire la suite

07 août 2011

Une pensée par jour ( Abbé Pierre)

L'Adoration est celle de la présence de Dieu dans le tabernacle. Il n'existe nulle part au monde un bateau qui n'ait son port d'attache ; et le tabernacle c'est çà : le port d'où l'on part et vers ou l'on revient.

Ma vie est icompréhensible, hors de toute raison, de toute logique, si on ne la revoit pas continuellement dans son germe, dans sa racine, imprégnée de ce creux que l'adoration a mis en moi.

Les vilenies, avec le temps, prennent moins d'importance que les pardons. Le temps qui passe est plus juste. C'est comme pour le bon vin, il est meilleurs après avoir décanté.

Il n'y a accomplissement de soi que dans la sortie de soi.

(Notre-Dame du Mont Carmel) L'éblouissante beauté de la liberté n'est pas qu'elle nous rende libre de, mais qu'elle nous rende libre pour. Pour aimer et être aimé.

C'est une certitude que nous ne pouvons jamais être réellement heureux que dans le bonheur des autres ! Et que la joie intérieure de chaque communauté d'humains n'existe, ne grandit et ne dure que dans l'effort accompli ensemble pour porter les fardeaux les uns des autres.

N'ayons pas peur ! Peur de vivre les yeux ouverts, ne se cachant rien, ni les horreurs du mal, ni les émerveillements du beau.

Je crois qu'il ne faut pas s'arrêter à la tristesse de nos sociétés repues et blasées. Il ne faut pas céder à une absence de joie, à une atonie qui invite à baisser les bras.

Le murmure et, parfois, les clameurs  intimes de la grande joie, au-delà de toutes les joies, cela est au-delà de tout mot.

Aller vers la bonté ou périr... voilà bien, pour l'actuelle génération de toute la terre, le choix nécessaire.

J'aime dire et redire qu'un jour nous prenons conscience de ce qu'il y a de creux en nous ; nous ressenton avec violence presque, notre faim et notre soif de perfection, de beau.