Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 mai 2006

Do mi sol do au théâtre sylvia Monfort

Le théâtre Sylvia Montfort, à la frontière du 14ème remet à l’honneur une pièce un peu oubliée mais charmeuse : « Do Mi Sol Do ! » de Paul Géraldy, l’auteur de «Toi et Moi » . Admiré par Colette, l’auteur privilégie toujours le thème du couple et analyse les rapports homme femme avec beaucoup de finesse et un grand sens comique. S’il est sceptique sur leur réelle capacité à aimer, le ton de ses dialogues reflète à merveille la tendre complicité des couples amoureux.

Comme dans un quadrille deux couples entrecroisent leurs pas : le mari, sa maîtresse et sa femme, l’amant de celle-ci qui n’est autre que l’ex mari de celle-là. Bien que dépeints avec brio, ils sont trop légers pour nous toucher mais souvent réellement comiques, la femme-enfant à l’égoïsme monstrueux, l’amant empressé et ridicule , le mari vaniteux et aveuglé et la maîtresse à la fois gentille et désenchantée. A travers leurs états d’âme, leurs illusions et leurs résolutions manquées, transparaît la société d’entre-deux guerres tiraillée entre tradition et modernité Dans ce milieu parisien et bourgeois, les femmes n’ont d’autre statut que celui d’épouses protégées et entretenues par leurs maris et le divorce bien que légal leur semble redoutable. Le mariage est donc prôné comme garant de la paix des familles mais à ceux qui sont en quête de romanesque, l’adultère bourgeois offre une alternative. C’est la conclusion très amorale de cette pièce drôle et brillante.

Isabelle Constans

Jusqu’au 2 juillet

Places de 15 à 26€ - réduit 12 à 20€

http://www.theatresilviamonfort.com

106, rue de Brancion 75015

Mo Porte de Vanves

13 mai 2006

allez gratuitement au théâtre....

... et aidez de jeunes compagnies à s'affirmer

medium_theatre_antique.2.jpg

le " Théâtre 14 " accueille 5 jeunes compagnies

De jeunes compagnies à la conquête de leur nouveau public se produisent dans un vrai théâtre, grâce au Printemps de la Jeune Création organisé par la mairie du 14e.

Les représentations ont lieu au Théâtre 14, Porte de Vanves, du 15 au 20 mai.

Cinq créations sont à l'affiche :

La bonne âme du Sétchouan ( 15 mai ) ; Casimir et Caroline (17 mai ); Elles et les mots d'amour ( 18 mai ) ; Britannicus ( 19 mai ) ; Benne-Ile ( 16 mai ).

Représentations à 20h30. Pas de réservation ; Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Envoyez nous vos réactions et vos critiques. Nous transmettrons.

Théâtre 14, 20 avenue Marc Sangnier.

30 mars 2006

D'AMOUR ET D'OFFENBACH

Les jeux de l'amour ont toujours intéressé les auteurs de théâtre, Goldoni et Marivaux et bien d'autres les ont utilisés. Chacun y apporte la musique et les couleurs de son inspiration. Ici, Offenbach est mis à contribution. Les airs que nous reconnaissons au passage accompagnent les différentes facettes d'un don Juan insatisfait, toujours en chasse de "la" femme idéale, quasi mythique, toujours irréelle et fantasmée, à travers un tourbillon de circonstances où se révèle le caractère du jouisseur insatisfait.

Bien au-delà des sentiments dont il se pare, notre don Juan finit par se noyer dans la quête insatiable d'une immortalité que lui donnerait l'amour et qui est toujours repoussée par la conquête éphémère d'une femme unique, entrevue, mais qui toujours s'enfuit… Au bout du compte la vieillesse et la mort annoncées sont au rendez-vous et auront raison de l'homme prisonnier de ses passions.

C'est un spectacle agréable, bien servi par des acteurs aux registres polyvalents et sûrs. Marion Landowski est éblouissante dans les différents rôles de femme qu'elle incarne et Raymond Acquaviva, Gilles Vajou assurent, chacun dans son registre propre, la qualité scénique de leurs propre personnage.

R.Rillot

Théâtre 14 - J.M. Serreau - 20, av. Marc Sangnier

Renseignements et locations - Tél : 01 45 45 49 77 . Représentation jusqu'au 6 mai 2006

01 mars 2006

CAFE FORUM

La paroisse Saint Albert le Grand, organise le dimanche 26 mars à partir de 15h 30, un débat dans la salle du self-service au 34 avenue Reille 75 014 sur le thème : "Le Théâtre, qu'est ce qui s'y joue"?, avec pour invitée : Colette Nucci, directrice du théâtre XIII.

Contact : Paroisse Saint Albert le Grand : 123 rue de la Santé - 75 013 - Tél : 01 45 89 19 76

30 janvier 2006

Pour Lucrèce

Pour Lucrèce
De Jean Giraudoux

Deux femmes, Lucile et Paola, vont s'affronter dans un duel féroce, où le culte de la vertu de l'une, porté à son paroxysme dans l'exigence d'un amour absolu, s'opposera à l'autre, portée par l'image dégradante d'une vie engluée dans le vice.
Le fanatisme quasi mystique de l'une offre l'image inversée de l'autre, celle-ci imposant à tous, l'expression d'une sensualité libérée, toujours assumée dans sa lucidité. Le duel sera implacable, et in fine, chacune de ces femmes, en dépit de leur fragilité sous-jacente, pourra revendiquer à sa manière, une sorte d'absolu, qui pour l'une d'elle s'accomplira dans la mort…
Dans une langue faite de perfection et de grâce, subtile de préciosité contrôlée et toujours poétique, cette pièce ouvre la voie à une réflexion sur une revendication, aujourd'hui admise, à savoir la reconnaissance d'être pleinement une femme, et cela au-delà des conventions, des hypocrisies sociales et de l'assujettissement des femmes au pouvoir tout puissant de l'homme, ce qui à l'époque en 1930, pouvait apparaître comme une attitude révolutionnaire.
Théâtre 14 : 20, avenue Marc Sangnier. Jusqu'au 4 mars 2006. Tél : 01 45 45 49 77